Discussion fermée
Page 12 sur 14 PremièrePremière 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 331 à 360 sur 398

Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?



  1. #331
    meteor31

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?


    ------

    Citation Envoyé par Alain2
    Cela dit, un truc me chiffonne. On dit qu'il faudrait l'équivalent du parc de centrales nucléaires pour pouvoir remplacer tout le transport français par de l'hydrogène. Bon, il y a plein de déperditions d'énergie par rapport au système des algues. Mais, en terme d'énergie, l'ensoleillement de 1 % du territoire français correspond à combien de fois l'énergie du parc nucléaire français ?
    J'espère que tu as bien compris que je suis extrèmement dubitatif concernant les algues mais que ,comme je n'ai pas d'arguments contre ,pour le moment,je ne peux qu'être très admiratif devant cette possibilité si elle s'avère réelle.
    Concernant ta question pour répondre en terme de puissance c'est plus facile,il faut considérer 0.4 kW solaire /m2.
    Donc la puissance totale sur 1% du territoire français est de :

    P sol = 0.4kW/m2*5.5 109 m2=2.2 109 kW=2.2 106 MW

    le parc français de nucléaire est de 80 tranches ,je sais pas exactement, de 1000 MW.
    La puissance totale nucléaire est donc de 80 000MW contre 2.2 millions de MW pour l'énergie solaire sur 5500 km2.
    Cette dernière est donc 27.5 fois plus forte que la puissance nucléaire installée.(c'est l'ordre de grandeur)
    Et oui c'est énorme.

    Comme je le disais plus haut les meilleurs rendements de biomasse à espérer ,hors algues miraculeuses,sont de 5 tep par Ha et par an.
    Soit pour 5500 km2 ,2,75 millions tep.
    Exprimées en puissance cela représente :
    2,75 106 tep/an*11.6 MWh/tep divisé par 8760 heures/an =

    3640 MW soit 3.64 tranches .
    C'est pas si mal mais c'est très théorique ,on n'arrive pas pour le moment à 5 tep/ha en net.

    à plus

    -----

  2. Publicité
  3. #332
    meteor31

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    petite rectification

    la consommation électrique annuelle française est de 413 TWh.
    En puissance moyenne dans l'année cela représente 47100MW,alors que j'ai écrit 80000MW rien que pour le nucléaire.
    On vend de l'élec mais pas à ce point tout de même.

    à plus

  4. #333
    Jarod

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Russia May Stop Exporting Energy Sources by 2010 : http://www.mosnews.com/money/2004/12...ficiency.shtml
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  5. #334
    Tenacatita

    Arrow Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Merci Jarod pour ce lien très intéressant sur la situation du pétrole russe...

    A propos des algues microscopiques, voici une synthèse que je viens de réaliser à ce sujet; il est clair que les algues ne constituent pas à mon avis la solution miracle (avancée un peu plus haut dans ce fil) aux problèmes énergétiques actuels et à venir. Ceci à cause du bilan CO2 : les algues ont besoin d'être alimentées par un mélange gazeux à teneur en CO2 de 13% pour que la production en huile soit rentable. Dommage que les 380ppm du CO2 atmosphérique ne leur suffisent pas.



    Un carburant à base d’ huile d’algue …

    Les mayas et les aztèques de l’actuel Mexique utilisaient des spirulines (Spirulina maxima) qui sont des algues microscopiques comme complément alimentaire. Ces algues qui portent le nom de tecuitlatl en langue nahuatl sont naturellement très riche en protéines.

    Il se pourrait bien que des algues microscopiques cette fois riches en lipides deviennent en partie une solution technique aux problèmes énergétiques liés à la fin annoncée du pétrole. Des scientifiques américains, japonais, allemands et français recherchent actuellement à produire à l’échelle industrielle du carburant à base d’huile produite par ces algues riches en triglycérides.

    Pourquoi les algues microscopiques ?

    L’obtention de biocarburants à partir de cultures de colza, betterave ou blé nécessite d'importantes surfaces cultivables. Il faudrait par exemple cultiver 118% de la surface totale de la France en tournesol pour remplacer tout le pétrole consommé par les français. De plus le rendement de l'opération n'est pas toujours optimum.
    Il existe des espèces d’algues microscopiques très riches en huiles (jusqu’à 50% de leur masse). Ces algues sont de véritables centrales biochimiques miniatures capables de fixer le CO2 et de le transformer d’abord en sucre puis en huile grâce au mécanisme de la photosynthèse et à un équipement enzymatique approprié. Les triglycérides obtenus peuvent être convertis facilement en des molécules utilisables dans les moteurs à combustion.
    Ces algues sont les meilleurs capteurs solaires qui existent au monde. Leur croissance est très rapide : il est possible d'effectuer une récolte complète en quelques jours, ce qui n’est pas le cas du colza ou du blé. Elles se prêtent facilement à la culture automatisée dans des bioréacteurs. Ceci permet donc une surface de culture beaucoup plus faible que pour la production des biocarburants classiques. Les algues peuvent être cultivées dans des zones arides, là ou le flux solaire est important (déserts…). Elles peuvent même se nourrir de nos déchets.

    Les algues microscopiques ont un processus photosynthétique similaire à celui des plantes supérieures. Cependant le rendement est nettement supérieur car ce sont des organismes unicellulaires; leur croissance en suspension dans un milieu aqueux leur permet un meilleur accès aux ressources : eau, CO2 ou minéraux. C’est pour ces raisons que les algues microscopiques sont capables, selon les scientifiques américains du National Renewable Energy Laboratory, (NREL) de synthétiser 30 fois plus d’huile à l’hectare que les plantes terrestres utilisées pour la fabrication de biocarburants.
    Les chercheurs américains ont sélectionné des espèces et des souches capables de vivre dans l’eau salée et particulièrement riches en huiles. Des recherches en biologie moléculaires ont lieu pour essayer d’obtenir des algues génétiquement modifiées capables de meilleures performances en production d’huile.
    D’autres espèces d’algues microscopiques possèdent des enzymes du type hydrogènases qui leur permettent de fabriquer du dihydrogène.

    La solution à tous nos problèmes ?
    Si les carburants obtenus à partir d’huile végétale sont intéressants d’un point de vue biotechnologique, il coûte encore aujourd’hui deux fois plus cher d’obtenir du carburant à partir d’algue qu’à partir de pétrole. Ces nouveaux carburants ne deviendront concurrentiels sur le marché que lorsque que les prix du pétrole auront doublé. A moins que ne soient lourdement eco-taxés les carburants à base de pétrole du fait de leur impact sur le niveau de CO2 atmosphérique et corrélativement sur le climat.


    Mais Il se pose d’une part le problème de l’approvisionnement en eau, de la gestion des immenses fermes de culture dans le cadre d’une production industrielle à grande échelle : problème de contaminations, de traitement des eaux, du sel…

    D’autre part, pour obtenir un rendement optimal, les algues ont besoin de C02 en grande quantité dans les fermes de production : teneur en CO2 dans le mélange à injecter de 13% ! Ces fermes devraient donc être couplées à des centrales thermiques classiques (au charbon par exemple). Dans cette perspective, les algues permettraient de diminuer les rejets de CO2 mais ceux-ci seraient toujours très importants. Le CO2 provenant des centrales thermiques serait assimilé par les algues mais le carbone serait ensuite rejeté dans l’atmosphère par la combustion dans les voitures…

    Enfin, même la découverte d’un carburant 100% propre ne résoudra pas les problèmes d’engorgement urbain et de déstructuration des villes comme à Tokyo, San Francisco ou Paris.


    Source : http://www.eere.energy.gov/redirects/biopower.html
    Dernière modification par Yoyo ; 18/03/2007 à 19h19.

  6. #335
    SPH

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    J'ai vu une emission inquietante sur le sujet. Les pays producteurs de petroles affichaient des statistiques constantes chaques annees sur leurs reserves petrolieres. Et soudain, pour on ne sait quelle raison, tout le monde s'est mis a surenchérir le volume de leur réserve (peut etre pour passer pour de tres bon fournisseur a tres long terme sans aucun probleme d'approvisionnement, etc etc...). Certains ont presque doublé leur sout disant reserve !!!!
    Avant la surenchére, je crois me souvenir que les reserves petrolieres mondiales seraient epuisé vers 2020 ou 2030. Et SOUDAIN, nous voila avec des reserves a ne plus savoir qu'en faire...

    On sais tous que les reserves auront une fin, que les previsions indiquaient les annees 2000, et qu'un pays se cacherait bien de dévoiler au grand jour la honteuse nouvelle que sont pays est au commencement de sa fin financiere parce qu'il n'a plus de petrole en reserve !
    On sais aussi que les oiseaux chantaient le 10 septembre 2001...

  7. #336
    Rhedae

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par SPH
    J'ai vu une emission inquietante sur le sujet. Les pays producteurs de petroles affichaient des statistiques constantes chaques annees sur leurs reserves petrolieres. Et soudain, pour on ne sait quelle raison, tout le monde s'est mis a surenchérir le volume de leur réserve (peut etre pour passer pour de tres bon fournisseur a tres long terme sans aucun probleme d'approvisionnement, etc etc...). Certains ont presque doublé leur sout disant reserve !!!!
    Avant la surenchére, je crois me souvenir que les reserves petrolieres mondiales seraient epuisé vers 2020 ou 2030. Et SOUDAIN, nous voila avec des reserves a ne plus savoir qu'en faire...
    je crois que c'est a cause des quotas, plus il ont un gisement theoriquement volumineux , plus il on droit d'extraire annuellement une grande quantité de petrole, c'est donc dans leur interet de surestimer les reserves .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  8. Publicité
  9. #337
    Mikhail
    Invité

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    C'est ne pas grave. On trouvera les solutions. Il suffie de s'en servir de nos cervelles. Qui cherche - trouve!

  10. #338
    ds9

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Encore qu'il faudrait s'y mettre tout de suite au lieu d'attendre qu'on soit confronte au dit probleme.

  11. #339
    Mikhail
    Invité

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par ds9
    Encore qu'il faudrait s'y mettre tout de suite au lieu d'attendre qu'on soit confronte au dit probleme.
    On a déjà les solutions et ils sont asses intéressantes!

  12. #340
    DROIDANLEMUR

    Angry Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par invité
    ...C'est ainsi que le phytoplancton marin, dont la biomasse est de l'ordre de 200 fois inférieure à celle des végétaux terrestres, nous fournit plus de 80% de notre oxygène (chiffres Ifremer). En résumé ça ne perd pas d'énergie à faire du bois et ça s'active autrement plus que les plantes terrestres.
    Voilà pour l'explication.
    La chose est donc a priori techniquement possible (voir oleocene.org), quant à la mise en oeuvre à grande échelle...
    Personnellement, j'en doute. Le rendement annoncé n'est que théorique et, dans la pratique, il faudrait des surfaces environ 10 fois supérieures pour avoir l'énergie annoncée. Ce qui posera d'indéniables problèmes pour la navigation.

    D'autre part, je pense qu'il y a une manipulation des prix du pétrole. Avez-vous remarqué le catastrophisme qui prévalait en novembre 2004 et l'insouciance de février 2005 ? Le pétrole est pourtant quasiment au même prix mais on commence à s'habituer au pétrole cher. Il faut dire que cela rapporte des devises aux pays producteurs qui peuvent alors faire de grands investissements et faire tourner l'économie, surtout pour les grandes compagnies exportatrices. Nous sommes dans un modèle économique de croissance et une manière d'entretenir cette croissance (artificiellement) c'est d'augmenter le prix des matières premières.

    Il y a une théorie en bourse qui consiste à quitter le marché dès que le prix du pétrole augmente de plus de 80% en un an. Il suffit de prendre le prix du pétrole et de regarder, jour pour jour, ce qu'il était il y a 1 an, de faire le rapport. Si on dépasse 80%, on quitte le marché et on se réfugie dans l'or par exemple ou le court terme. Une fois une chute de + de 20% sur un an, on revient sur le marché.

    Or, il se fait, comme par hasard, que la hausse a plafonné à 75% sur un an. Juste comme si elle était calculée pour pomper un maximum de fric en pétrodollar sans faire crouler l'économie par un désinvestissement massif de ceux qui connaissent la méthode.

    Il y en a beaucoup car cette méthode a fait ses preuves. Ceux qui l'ont appliqué depuis le choc pétrolier de 73 ont multiplié par 20 en moyenne leur capital de départ (sur 30 ans, c'est pas mal).

    La politique semble donc de faire monter le prix du pétrole, d'année en année mais pas plus de 80% d'une année à l'autre.

    Paradoxalement, les ventes de SUV, ces gros véhicules "utilitaires" qui consomment leur 12-15 l/100 km, se développent très bien.

    Modération de la consommation ? Mon oeil !! Ce qui est occupé à se passer c'est que la classe moyenne fait attention à ce qu'elle consomme : réduction vitesse, entretien voiture, trajets plus rationnels. Et qu'une minorité friquée se lance dans les grosses voitures pour montrer qu'elle a le fric pour le faire. Et c'est vrai que si on achète une voiture à 30 000 Euros, on a bien 250 Euros pour le carburant par mois.

    Autrement dit, le pétrole cher est occupé à creuser le fossé entre riches et pauvres dans nos pays. D'ici quelques années, la voiture sera devenue un luxe : toujours plus grosses, toujours plus chères car on ne va pas investir dans des petites voitures bon marché et économiques : personne n'en voudra. Il faut aller chercher l'argent dans la poche de qui il se trouve et laisser crever les bas salaires.



    Un bon choc pétrolier et un pétrole qui triple ou quadruple de prix avec pénurie et files d'attente aux pompes, c'est encore ce qu'il y a de meilleur à souhaiter pour les faibles revenus car l'hyperinflation qui en découlerait remettrait tout le monde sur un pied d'égalité.

    Mais il y a fort à parier que la hausse sera modérée d'année en année pour continuer à pomper un max de fric à ceux qui n'en ont pas... Tant que les gens penseront qu'il y a un espoir ou une solution, ils se feront pigeonner par le système...


  13. #341
    claude27

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par Mikhail
    C'est ne pas grave. On trouvera les solutions. Il suffie de s'en servir de nos cervelles. Qui cherche - trouve!
    Je suis bien d' accord : qui cherche , trouve.
    Mais dans nos sociétés de consommation modernes, les gens sont tellement devenus des asistés que l' on se demande parfois s' ils ont encore des cervelles, du moins en état de fonctionner ....

  14. #342
    marathon

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    La fin du pétrole ne se fera pas avant plusieurs siècle car on consommera toujours un peu de pétrole même si la quantité de pétrole consommé est en baisse de 95% car tout le monde n'aura pas de voiture à Hydrogène (ou pile à combustible)

  15. Publicité
  16. #343
    marathon

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    et j'oubliais d'ici 2037 les voitures consommeront peutêtre 1 à 2 litres de carburant

  17. #344
    leVieux

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    nucléaire: c' est effectivement le seul moyen de produire de l' énergie en MASSE suffisante pour nos consommations actuelles, sans injecter aucune saloperie dans l' environnement (gaz carbonique, déchets chimiques....) .
    les histoires de déchets nuclèaires horribles, c' est de la comédie: les matières radioactives, on peut toujours les confiner pour quelques siècles, et du (pas très gros)tass inerte, on peut être certain qu' il sortira moins de produits nuisibles que de nos décharges, semoirs à insecticides, etc....
    pour ceux qui exigent un stockage parfait dans 40 siècles, c' est joli, mais bien avant tous les déchets de haute activité (courte période) auront cessé de vivre.... et c' est pas sûr non plus qu' il y aura encore des bonshommes sur Terre dans 4000 ans...

    MAIS SI il y a un accident réel (Tchernobyl)....
    les dégâts sont connus, ils ont probablement été surévalués, mais ça aurait pu être BIEN PIRE (explosion de type véritablement nucléaire, type bombe A ou H, mais avec des centaines tonnes de composés radioactifs , une région très peuplée à côté etc.......)
    Alors, oui, mais pas des centrales construites en hâte ,avec des moyens réduits, because catastrophe économique, au + rentable, et gérées par 1 société cotée en Bourse (comme 1 certaine usine de retraitement japonnaise, où pour aller + vite, et tourner le système de sécurité, on vidait les sels fissiles au seau, à la main (et on a obtenu à peu près.... la masse critique qui explose toute seule... et par chance la mini-explosion n' a tué que quelques ouvriers (surnuméraires, évidemment)...)

    ps. pour les surégénérateurs, oû le fluide caloporteur est du sodium métal, ce sodium, ça explose en présence d' air, et aussi d' eau (formation de Na2O, ou de NaOH..et d' hydrogène, qui va re-exploser à son tour en présence d' air..).
    Est-ce que la cuve et les circuits sont dans une enceinte SANS OXYGENE (donc pas d' incendie en cas de fuite ou de lâchage de la cuve)?
    Et comment on fait quand un tuyau d' un échangeur sodium-eau des générateurs de vapeur se perce? Cet accident n'est jamais impossible, et d' après moi le mélange eau-sodium doit donner une belle explosion chimique...
    Pourquoi n' y a-t-il pas de fluide caloporteur intermédiaire? Je pense à.. du plomb, qui est liquide à 300 degrés, ou même à l' alliage de Darcet (plomb, bismuth et je crois, étain) qui est liquide dès 90 degrés C?
    Si ça se perce entre sodium (au demeurant contenant qques matières radioactives) et fluides intermédiaires, au pire le plomb rentre entre les éléments combustibles, absorbe les neutrons, et la réaction en chaine est définitivement stoppée. c' est même plutôt sympa en cas d'accident majeur incontrôlé..
    et si c' est l' echangeur secondaire (plomb-eau) qui perce, y a oplus qu' à le déconnecter et à passer sur un autre échangeur redondant (je crois savoir que les échangeurs sont volontairement en surnombre dans les surgénérateurs, ce qui est évidemment une bonne chose)
    Est- ce pour une simple raison de perte de rendement (gradient thermique supplémentaire doublé par la présence du 2 ème échangeur en série?)

  18. #345
    claude27

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    bonsoir LEVIEUX.
    De bonnes idées dans tout çà et beaucoup de bon sens .
    Mais une interrogation me vient à l' esprit : en cas d' arrêt , le plomb se solidifie ' ( comme le sodium d' ailleurs ), mais le plomd n' est que sur un circuit secondaire et alors comment on redémarre, en réchauffant toutes les tyauteries au " soudogaz " ???
    C' est peut être complètement idiot cette réflexion. N' hézitez pas à me le dire , mais aussi dans ce cas pourquoi c' est idiot ! merci.

  19. #346
    Narduccio

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Pour certains réacteurs de la IVémé génération, on envisage bien le plomb comme caloporteur. Réflexions en cours. Il offre de nombreux avantages, entre autres celui de confiner totallement le réacteur en cas de problèmes.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  20. #347
    Ferdi*

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Ca y est! Le prix du pétrole a de nouveau dépassé les 50$.

    L'évolution des prix depuis 2 ans et la courbe qui en résulte laissent présager un mouvement de hausse constant et définitif. Cette hausse progressive devrait donner une chance aux alternatives de percer plus rapidement.
    Images attachées Images attachées  

  21. #348
    triban

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par leVieux
    Est-ce que la cuve et les circuits sont dans une enceinte SANS OXYGENE (donc pas d' incendie en cas de fuite ou de lâchage de la cuve)?
    Et comment on fait quand un tuyau d' un échangeur sodium-eau des générateurs de vapeur se perce? Cet accident n'est jamais impossible, et d' après moi le mélange eau-sodium doit donner une belle explosion chimique...?)
    Bonjour
    Il me semble que dans le cas de Phénix et Superphénix, il y a un "ciel" d'azote pour éviter la "pollution chimique" du sodium, le sodium "explose" en présence de l'eau mais il n'y a pas forcément de réaction avec l'air ( réaction s’il y a beaucoup d'humidité dans l'air et suivant la température du sodium). De plus il me semble ( à vérifier) qu'il y a déjà eu des mélanges eau sodium dans les échangeurs, l'accident à été maîtrisé.

    Pourquoi n' y a-t-il pas de fluide caloporteur intermédiaire? Je pense à.. du plomb, qui est liquide à 300 degrés, ou même à l' alliage de Darcet (plomb, bismuth et je crois, étain) qui est liquide dès 90 degrés C?
    Si ça se perce entre sodium (au demeurant contenant qques matières radioactives) et fluides intermédiaires, au pire le plomb rentre entre les éléments combustibles, absorbe les neutrons, et la réaction en chaine est définitivement stoppée. c' est même plutôt sympa en cas d'accident majeur incontrôlé..
    et si c' est l' echangeur secondaire (plomb-eau) qui perce, y a oplus qu' à le déconnecter et à passer sur un autre échangeur redondant (je crois savoir que les échangeurs sont volontairement en surnombre dans les surgénérateurs, ce qui est évidemment une bonne chose)
    Est- ce pour une simple raison de perte de rendement (gradient thermique supplémentaire doublé par la présence du 2 ème échangeur en série?)
    Il me semble toujours que le problème des réacteurs au plomb est le risque de corrosion, le Plomb a haute température est très corrosif, d'où des problèmes en autres sur les vannes ( problème de joint,...) mais c'est possible, toujours dans mes souvenirs, il me semble que les Russes ( toujours eux) ont développé un réacteur de ce type..

  22. Publicité
  23. #349
    Quisit

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    passionnant cette histoire
    ou même à l' alliage de Darcet (plomb, bismuth et je crois, étain) qui est liquide dès 90 degrés C?
    et ça bout à combien ce mélange ? dans la même veine, ne serait il pas possible de stocker de la chaleur avec un tel caloporteur ???

  24. #350
    DROIDANLEMUR

    Talking Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par Ferdi*
    Ca y est! Le prix du pétrole a de nouveau dépassé les 50$.

    L'évolution des prix depuis 2 ans et la courbe qui en résulte laissent présager un mouvement de hausse constant et définitif. Cette hausse progressive devrait donner une chance aux alternatives de percer plus rapidement.
    Les "alternatives" n'en sont pas. Il suffit de réfléchir aux énergies mises en jeu. Faites quelques sites de panneaux solaires pour vous en convaincre : cela revient à 0,50 Euro/KWh produit avec un panneau photovoltaïque, sans compter le prix des batteries qui n'est pas donné et qui n'ont qu'une durée de vie de quelques années en usage intensif. Pour éviter les batteries, on pourrait revendre son surplus au réseau électrique et pomper dedans quand nos besoins sont plus importants. Pas une réelle indépendance donc.

    Bien sûr, la panacée est de dire que si on produit des panneaux solaires en masse, on fera des économies d'échelle et le prix de revient baissera...faux : les producteurs de panneaux solaires sont déjà en rupture de stock : leurs usines fonctionnent à plein rendement et les politiques "vertes" mises en place dans beaucoup de pays augmente sensiblement le délai de production des dits panneaux. Il faut environ 6 mois à deux ans d'attente selon le fabriquant pour obtenir un panneau solaire (je ne parle pas du gadget qui produit 2 Watt crête mais d'une production de +/-500 Watt crète pour couvrir les besoins d'un ménage). L'investissement est de l'ordre de 30 000 Euros. Si le prix du kWh reste constant, vous ne payerai jamais cette somme durant toute votre vie à votre producteur d'électricité...cependant...si le prix de kWh augmente...cela pourrait être intéressant financièrement.

    Car si le prix du pétrole flambe, dites-vous bien que tout flambera par vase communiquant...y compris les énergies "alternatives" puisque la demande sera plus forte dans ce domaine aussi. On se mord la queue.

    Il est encore trop tôt pour prouver que le prix du pétrole s'envole à jamais vers des sommets toujours plus haut pour un "chartiste". En effet, pour se faire, il faudrait battre le record du mois de novembre 2004 et ce n'est toujours pas fait. C'est peut-être l'affaire de quelques semaines mais si le record n'est pas battu, il pourrait y avoir une chute des cours. Pour quelles raisons ? Mystère... Des annonces de découvertes importantes, la mise en exploitation de l'Alaska ou de l'Antartique, la stabilisation politique en Irak... Il y a plein de facteurs potentiels pour faire baisser le prix du pétrole à très court terme.

    Quant au moteur pantome et autre fusion froide, c'est un peu facile de parler de complot pour empêcher la commercialisation de ces inventions. Par contre, faire croire que cela existe permet aux gens de rester dans un système d'abondance et c'est ce qui se passe : la demande pétrolière ne faiblit pas malgré la hausse des cours. IL FAUT ENDORMIR LES GENS POUR QUE la chute soit la plus brutale possible et pour que les grosses fortunes de ce monde soient les fondateurs de la société de demain.

    Si cela prend plusieurs années, ils risquent d'y passer aussi. Par contre, un gros hiver rigoureux avec des gens incapables de se chauffer, ça permet de diminuer le nombre de consommateurs du gâteau pétrolier. Il y en aura plus pour ceux qui restent. Si on arrive à diviser la population par 20 en quelques années par un virus par exemple, le pétrole qui reste permet aux 300 000 000 personnes restantes de continuer à vivre avec du pétrole pendant près de 200 ans sans problème de pénurie. Amplement le temps de trouver une solution durable, non ?

  25. #351
    Canberra

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    ---
    Par LeVieux #344
    les histoires de déchets nuclèaires horribles, c' est de la comédie:
    ---

    Des déchets, il y en a dès l'extraction.

    Mines d’uranium au Niger : Un scandale français nommé COGEMA
    "Des gamins de quinze et seize ans se font irradier dans les mines sous contrôle français au Niger. Il n’y a quasiment aucune protection contre l’inhalation de gaz radon. La main d’oeuvre, presque exclusivement des nomades Touaregs, reste totalement ignorante des effets de l’exploitation minière. La détection des radiations et les contrôles sanitaires sont inexistants."
    http://www.monde-solidaire.org/spip/...d_article=1899

    Concernant la filière nuclèaire, je suis sûr qu'à Arlit et Akokan on apprécie la comédie.

  26. #352
    Canberra

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Des conséquences politiques dû à la hausse du pétrole.

    ---
    le président bolivien Carlos Mesa a annoncé sa décision de démissionner de ses fonctions,

    La grave crise sociale et politique qui dure depuis plusieurs semaines en Bolivie concerne la question des hydrocarbures, et notamment la hausse du prix de l’essence. Les syndicats veulent renationaliser le secteur, qui est détenu par des compagnies pétrolières étrangères. De plus, la région riche en hydrocarbures de Santa Cruz accentue ses pressions en faveur d’une autonomie.

    http://www.courrierinternational.com...ccueil&bloc=10
    ---

    Les premiers soubresauts ?

  27. #353
    DanielH

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Vous parlez du pétrole, mais il y a aussi le charbon, or là il y en a pour des centaines d'années (bonjour l'effet de serre). Le problème n'est pas vraiment qu'on va manquer de pétrole, il est qu'il y a trops d'énergie fossile disponible.

    Immaginez que l'on mette en place une solution de remplacement, alors on consommera moins de pétrole, donc il sera moins chere et les solution de remplacement pas rentable.

    Difficile donc d'accélérer le mouvement.

    Les solutions de remplacement se mettront en place progressivement au fur et a mesure qu'elles deviendront rentables mais ça risque d'être trop tard pour l'effet de serre!!!

  28. #354
    Goofy

    Exclamation Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Salut !

    Je vous propose un lien vers un site dont il a déjà été question et animé par Michael Ruppert. Ruppert prévient depuis 7 ans que le peak oil est imminent tout en restant mesuré dans ses propos : c'est quelqu'un qui dit les choses que lorsqu'il en est absolument certain.
    Il vient de publier un message très inquiétant :

    http://www.fromthewilderness.com/fre...alcorp.shtml#0


  29. Publicité
  30. #355
    Devenson

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Bonjour à tous,

    Je lis régulièrement Mike Ruppert. Son site est passionnant. Il lui arrive cependant très souvent de prédire avec assurance des évènements qui ne se produisent pas. Un exemple : en août 2004, il annonçait un coup d’état imminent, renversant G. Bush avant les présidentielles :
    http://www.fromthewilderness.com/fre...oup_detat.html

    Par ailleurs, est-on vraiment prêt à accepter les conclusions de son dernier livre sur le 11 septembre ?
    http://www.fromthewilderness.com/store/index.shtml

    Cela étant dit, je suis personnellement convaincu de l’importance capitale du peak oil, de ses conséquences et même de son imminence. Certainement dans les 10 ans, mais tout indique que l’offre devrait répondre (sauf accident) à la demande au moins jusqu’en 2007. Il reste que les turbulences “pré-peakoil” commencent sans doute dès maintenant.

    Quelques références récentes intéressantes car plus “officielles” :
    Rapport sponsorisé par l’Agence américaine de l’energie :
    www.hilltoplancers.org/stories/hirsch0502.pdf
    Présentation du peakoil au congrès américain par un Représentant (du parti conservateur) :
    http://www.energybulletin.net/4733.html

    Livre en français présentant parfaitement le problème, paru il y a quelques jours :
    "La vie après le pétrole” de J.L. Wingert aux éditions Autrement

    Hervé

  31. #356
    Photon

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par DROIDANLEMUR
    Il est encore trop tôt pour prouver que le prix du pétrole s'envole à jamais vers des sommets toujours plus haut pour un "chartiste". En effet, pour se faire, il faudrait battre le record du mois de novembre 2004 et ce n'est toujours pas fait. C'est peut-être l'affaire de quelques semaines mais si le record n'est pas battu, il pourrait y avoir une chute des cours. Pour quelles raisons ? Mystère... Des annonces de découvertes importantes, la mise en exploitation de l'Alaska ou de l'Antartique, la stabilisation politique en Irak... Il y a plein de facteurs potentiels pour faire baisser le prix du pétrole à très court terme.
    C'est fait le record de Novembre 2004 a été dépassé :
    http://permanent.nouvelobs.com/econo...7.OBS1432.html

  32. #357
    Narduccio

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Et ce malgré l'annonce de l'ouverture de la prospection en Alaska. Ce qui indique bien que ce sont des effets à court termes qui dopent le prix du pétrole.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  33. #358
    Sys1

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Si la réserve d''Alaska était exploitée à plein régime, elle ne couvrirait que 5% de la consommation quotidienne des USA.
    La réalité est que l'économie mondiale est au bord du gouffre. Prétendre que les énergies renouvelables ou le pétrole non conventionnel deviendront rentable tandis que le conventionnel s'épuise est un non sens.
    Le seuil de rentabilité des renouvelables augmente en même temps que le pétrole ! Comment croyez-vous que l'on pourra transformer les infrastructures de tous les pays riches en pleine récession?

    Il ne faut pas regarder en terme de rentabilité monétaire. L'argent n'est que du papier imprimé. Il ne vaut RIEN en tant que tel.
    Il faut regarder uniquement le bilan énergie dépensée/énergie récoltée et vitesse d'extraction.
    En Arabie Saoudite, le ratio est de 4 barils pour 1 baril.
    Dans les sables bitumineux de l'Alberta au Canada, il est de 1.5 barils pour 1...

    Et derrière, il y a la croissance économique, qui a besoin de faire grossir la production et la vitesse d'extraction pour survivre. Le secteur aéronautique sera le premier signe de l'effondrement (Déjà, le Concorde, l'avion civil le plus rapide du monde, est entré dans un musée... Ne me dite pas que c'est à cause du crash. Combien de Boeings/Airbus se sont crashés dans l'histoire?).

    Le secteur primaire va ensuite en prendre plein la poire. Industries lourdes, transports et agriculture/pêche vont peu à peu diminuer leur production.

    Petite inertie et puis tous les autres secteurs seront touchés.
    Les banques feront faillites, l'économie mondiale s'effondrera. Après? Peut-être un système totalitaire à la 1984. Peut-être une troisième guerre mondiale, mais sans pétrole pour nourrir la machine militaire, elle ne pourra être que civile ou nucléaire.

    La fin du siècle ressemblera peut-être au moyen âge.

  34. #359
    DanielH

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Vision bien noir des choses. Malheureusement ça pourrai bien être la réalité !

    On a l'impression d'être dans un bus qui fonce droit dans le mur avec les freins en panne. Et lorsque quelqu'un propose d'utiliser le frein à main tout le monde lui répond en coeur "malheureux, on rique de faire un tête-à-queue !!!"

  35. #360
    Narduccio

    Re : Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?

    Citation Envoyé par Sys1
    Prétendre que les énergies renouvelables ou le pétrole non conventionnel deviendront rentable tandis que le conventionnel s'épuise est un non sens.
    Le seuil de rentabilité des renouvelables augmente en même temps que le pétrole ! Comment croyez-vous que l'on pourra transformer les infrastructures de tous les pays riches en pleine récession?
    Cette phrase me semble un vrai non sens. Premièrement, On est loin de la fin du pétrole pure et simple. cela à été dit et démontré de nombreuses fois au cours de cette longue discussion. Mais apparemment certains non pas tout lu et arrivent tel un cheveu sur la soupe.
    Il y aura donc une phase transitoire de 30 à 50 ans voire plus, ou le prix du pétrole subira des fluctuations importantes. A chacune des hausses, de nombreux utilisateurs investirons vers de nouveaux vecteurs d'énergie. ce qui entrainera une baisse passagère du prix du pétrole. Et ainsi de suite j'usqu'à ce que tous les gros utilisateurs aient migrés vers autre chose! De la rapidité de ces crises cycliques et de leurs impacts sur la société dépendra la tranquilité ou non de la transition. Il ne s'agit aucunement de tirer le frein à main, il s'agit de négocier un atterissage en douceur. La différence est de taille !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Page 12 sur 14 PremièrePremière 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vivement la fin du pétrole!
    Par cedbont dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 167
    Dernier message: 08/02/2011, 13h43
  2. fin d'internet canular ou vérité?
    Par unefilledu33 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 34
    Dernier message: 13/01/2009, 17h19
  3. Conséquences de la fin du pétrole
    Par Narduccio dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 536
    Dernier message: 31/08/2005, 05h15