Discussion fermée
Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 398

Fin du pétrole AVANT 2037, canular ou vérité ?



  1. #1
    Quisit
    Hello, avez vous lu cette news :

    http://www.transfert.net/a9643

    on y lit que de très sérieux géologues réeunis en asso (l'aspo) affirment que le peak-oil ( le sommet de la courbe à partir duquel la production de pétrole va chuter de manière catastrophique de 10% par an( ce qui fait plus rien en 10 ans pour ceux qui n'auraient pas fait le calcul !=) ne serait pas pour 2037 mais bien avant. -- et pire, qu'on y serait peut etre déjà

    En gros, les quotas de débit des producteurs de pétrole seraient indéxés sur leurs réserves estimées...et dans la logique de production à court terme, les états respectifs auraient gonflé leurs reserves pour gonfler les débits.

    Ce faisant, les reserves actuelles seraient (pour certaines) gonflées artificiellement de 46% !!! et le peak oil serait calculé sur ces estimations

    Vérité ou mensonge, qu'est-ce que des gens qui s'y connaissent par ici (géologie, problèmes d'énergie...) en pensent ???

    Le gars à l'origine de l'affaire serait une sorte d'ex "géologue en chef" d'un géant du pétrole...

    Votre avis m'interresse

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Chris77
    Dans les années 70, on nous avait dit qu'on n'aurait plus de pétrole en 2000...

  4. #3
    Narduccio
    Dans le dernier hors série trimestriel de Science & Vie, ils évoquent ce problème. Leur réponse est qu'il éxixte parmi les géologues spécialistes de la prospection pétrolière 2 écoles. Les pessimistes estiment en effet que d'ici 2005 on passera ce pic de production maximale et qu'ensuite la production de pétrole ne fera que décroitre. Les optimistes estiment que le "peak oil" se situera plus vraisemblablement vers 2020.
    Les arguments des premiers est que l'augmentation des quantités connues n'est pas due à des découvertes mais a des re-estimations des réserves. En gros, ça fait plusieurs années d'après eux qu'on extrait plus de pétrole que l'on n'en trouve.
    Les optimistes au contraire remarquent que l'on sait mieux exploiter les sites de forages (on pourrait même éventuellement ouvrir des anciens sites pour extraire de pétrole qualifié dans les annés d'abondance de non rentable). Que les nouvelles méthodes de détection (sismique 3D)permettront de trouver des lieux de stockage plus difficile à découvrir.
    De plus, ils font remarquer que les réserves de pétroles non conventionnel non pas été exploités.
    En fait, les optimistes tiennent partiellement compte des lois du marche, pétrole plus rare = pétrole plus cher; pétrole plus cher= pétrole difficile d'accés devient rentable= plus de pétrole exploité...
    Humblement, cela pour l'instant reste une bataille d'expert et il est difficile pour un non initié d'y reconnaitre ces petits. J'ai peur que quelque soit la vérité, pour nous l'équation sera simple => le passage à la pompe sera plus douloureux. A partir de quand? apparemment quelque part entre 2005 et 2020 sauf si l'on trouve un gros gisement d'ici quelques mois.
    PS Avant la première guerre du golfe (en 1990), les nations-unies disait réserves connues de pétroles environs 15 à 20 ans. 3 ans après les chiffre officiels disait "fin" du pétrole à l'horizon 2050 à 2080.

  5. #4
    vince
    [parenthese] En l'occurence les pessimistes et les optimistes ne sont peut être pas ceux que l'on croit... [/parenthese]

  6. #5
    Quisit
    il y a deux papiers dans transfert, dans l'un d'entre eux le spécialiste explique que le recours aux reserves ultimes (c'est à dire la rééxploitation des anciens puits, la transformations des pétroles non-rentables (bitumes))
    ne changerait rien à la donne :

    Pour lui le pétrole comme carburant est un pétrole peu cher , et le recours aux reserves ultimes le reserverait à d'autres industries (engrais et plastiques) que celle de l'énergie.

    En gros la crise serait la même, et le seul peak oil à surveiller serait celui du conventionnel.

    Je n'ai aucun avis là dessus, mais si dans Sciences & Vie les "optimistes" fixent déjà le Peak à 2020... ça nous fait 17 années de sursis en moins que prévu par les optimistes..d'avant !

    Si tout cela est vrai (2005 ou 2020) il est incroyable de constater à quel point personne ne se soucie de cet état de fait, comme si on allait dans le mur mais que ça allait se passer en douceur !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    guizmo
    Citation Envoyé par Quisit

    Si tout cela est vrai (2005 ou 2020) il est incroyable de constater à quel point personne ne se soucie de cet état de fait, comme si on allait dans le mur mais que ça allait se passer en douceur !
    Salut,
    Je suis d'accord mais peut-être que personne ne veut rien dire car cela pourrait dire crise éco et les compagnies de pétrole n'ayant pas de reconversions possibles (ou si infimes ) qu'elles préfèrent se taire...

  9. Publicité
  10. #7
    vince
    c'est sans doute irrationnel mais je ne peux pas m'empecher de penser que cette crise, si elle survient (et elle surviendra bien un jour...) sera salutaire pour l'humanité en générale même si elle n'ira pas sans de profonds bouleversements (ce qui est presque une lapalissade)

  11. #8
    guizmo
    Qu'entends-tu par "salutaire" et que penses-tu que cela apportera ?

  12. #9
    vince
    Argh... difficile à dire, au moins peut-on espérer que cela résoudra de manière radicale les problèmes liés aux énergies fossiles (qui ne sont pas qu'écologiques mais aussi politiques).

  13. #10
    Quisit
    "cette crise, si elle survient (et elle surviendra bien un jour...) sera salutaire pour l'humanité en générale"

    heu....
    pas sûr, pense aux romains

    - civilisation préindustrielle
    - maitrise de l'eau, des métaux, du chauffage
    - maitrise avancée de l'architecture et des bétons spéciaux
    (il faudra attendre l'extrême fin du 19° siècle pour atteindre, par exemple, des dômes d'une portée équivalente à celle des romains)
    - libéralisme économique associé à un fonctionnemen républicain
    - armée organisée et avancée technologiquement...

    la liste est sans fin

    et pourtant paf ! une bonne crise, une série d'invasions, et une civilisation de 2000 ans ( la notre à coté c'est peau d'balle ) finit au trou en quelques années (chute en 476 ap jc précisément)
    il faut attendre la renaissance pour commencer à remonter la pente de l'obscurantisme...et réinventer les techniques disparues

    Alors salutaire hmmm...j'emmet quelques doutes

  14. #11
    vince
    Citation Envoyé par Quisit

    et pourtant paf ! une bonne crise, une série d'invasions, et une civilisation de 2000 ans ( la notre à coté c'est peau d'balle ) finit au trou en quelques années (chute en 476 ap jc précisément)
    il faut attendre la renaissance pour commencer à remonter la pente de l'obscurantisme...et réinventer les techniques disparues

    Alors salutaire hmmm...j'emmet quelques doutes
    Certes mais la civilisation romaine n'avait pas (encore) commencé à détruire la planète par l'exploitation irresponsable de ses ressources.
    Tout le monde sait que la civilisation du pétrole, si elle devait être éternelle, ménerait la planète à sa perte. Or personne ne fait rien contre cela, aussi une pénurie de pétrole pure et simple réglerait définitivement le problème.
    Sans doute alors que, comme les romains, notre mode de vie s'en trouverait changé et même, pourquoi pas, dégradé pendant quelques temps mais au moins pourrons-nous envisager un avenir à nos arrière-arrière-arrière p'tits enfants...

  15. #12
    Quisit
    En tant que civilisation préindustrielle, les romains n'y allaient pas non plus avec le dos de la cuillère

    L'exploitation du plomb et la pollution au plomb du temps des romains était comparable avec certaines de nos pollutions. A une certaine période, les jeux du cirque "consommaient" tellement de fauves que les romains ont dépeuplés en lions, jaguars et panthères des contrées entières, mettant l'extinction de ces espèces à portée de la main !!!!

    Le problème n'est pas la fin d'une energie ou d'une techno...c'est le problème de "Pic" ou d'une décroissance super rapide, ne permettant pas de nous laisser le temps de s'adapter. repensez à la crise de 76.

    là ce serait dix fois pire : 10% de production en moins par an de la resssource d'énergie (n'oubliez pas le chauffage) la plus utilisée de la planète
    ....

  16. Publicité
  17. #13
    vince
    Citation Envoyé par Quisit
    En tant que civilisation préindustrielle, les romains n'y allaient pas non plus avec le dos de la cuillère
    Je sais, c'est pour cela que j'ai dit "pas encore", mais peu importe...

    là ce serait dix fois pire : 10% de production en moins par an de la resssource d'énergie (n'oubliez pas le chauffage) la plus utilisée de la planète
    ....
    Je suis d'accord, cela poserait un certain nombre de problèmes et même des problèmes graves, mais je ne vois rien de cataclysmique comparable à ce que serait susceptible de provoquer un accroissement indéfini de l'exploitation du pétrole.
    Il se trouve que de nombreuses solutions de remplacement existent qui nous permettraient à tout le moins de vivre sans pétrole (chauffage solaire, electrique, etc...) aussi je pense qu'une fois au pied du mur les mesures necessaires seront prises à temps puisque, comme toujours, tant qu'un problème n'est pas urgent il n'est pas pris en compte par les dirigeants.

  18. #14
    Quisit
    j'aimerais avoir ta confiance !

    Je suis pas un pro-pétrole du tout (ça tache les maillots )
    mais effectivement, si on accorde crédit au gars de l'article (ce qui n'est pas gagné non plus) ...une bonne crise pétrolière dès 2005 ça pourait faire très mal

    les techniques de remplacement ne sont pas prètes à grande échelle (même solaire ou autre)

    par exemple, les avions solaires ne courrent pas les rues ! les cargos solaires, les chalutiers, les bus, les chauffages collectifs etc...
    le problème c'est la pénétration très profonde du pétrole dans tous les modes de production, de transport...la voiture ou le chauffage individuel n'est que la partie emergée (et remplaçable) de l'iceberg.

    2005 ce serait trés trés chaud .

  19. #15
    Narduccio
    Citation Envoyé par Quisit
    une bonne crise pétrolière dès 2005 ça pourait faire très mal
    Ce n'est pas aussi simple, si le pic de production est atteint dés 2005, cela risque effectivement d'entrainer une hausse des couts. Si l'on a de la chance, la marché réagira de manière escessive, les prix flamberont. Ce qui aura pour conséquence, la recherche rapide à baisser la consomation, faire des économies, des gains de rendement, chercher des sources d'énergies de remplacement. Et l'on aura le temps de faire face.
    Si l'on a pas de chance, ça se passera en douceur, nous penserons que les pessimistes on hurlé au loup pour rien et ou se laissera surprendre par l'inévitable sécheresse d'énergie économique.
    Si l'on a vraiment pas de chance, le pic n'est pas en 2005 mais plus tard et tout le monde se rendormira en pensant que c'était une bataille médiatique de plus.
    Il faut dès a présent développer des alternatives ou se préparer a un changement radical de société. Il y a quelques jours lors du journal de 20h sur France 2, il y avait un sujet qui évoquait la fin du pétrole. La fin des voyages touristiques au délà des frontières de l'Europe (et encore Europe lointaine pour des courageux ou des gens très riche); la fin des voyages trans-océaniques du moins un fort ralentissement (Paris/New-York se faisait, il y a quelques semaines encore à bord du Concorde en 3heures, il pourrait se faire en 3 à 4 semaines à bord de voiliers transatlantique); Et ainsi de suite.....
    Ce qui m'embête, c'est que si le pic doit réellement avoir lieu en 2005 qu'on fait toutes les instances nationales, européennes ou internationalles pour anticiper ce qui risque d'être l'une des plus grandes crises de notre histoire contemporaine.

  20. #16
    vince
    Je suis d'accord, je rappelle qu'au début j'avais dit que mes sentiments à ce sujet n'étaient pas tout à fait rationnels.

    Toutefois, je ne crois pas à l'échéance 2005 (même si je n'y connais a priori rien) et, quoiqu'il arrive, que l'épuisement des reserves ait lieu en 2010 ou 2050, il me semble évident que personne ne fera rien tant qu'on ne sera pas au pied du mur, donc autant que ça arrive le plus tôt possible, avant que le pétrole ait "pénétré", comme tu dis, tous les pays qui ne sont aujourd'hui qu'aux balbutiements de leur développement industriel.
    En outre il est clair que sans pétrole l'humanité sera privée (au moins temporairement) d'un grand nombre de moyens, notamment de transport, je pense qu'on pourra parler d'une véritable crise de civilisation sans commune mesure avec les crises pétrolières mais probablement plus proche dans ses conséquences à long terme d'une guerre mondiale (je ne parle pas en conséquences humaines). Je ne jouerai pas les vieux sages à dire que ce qui manque à la jeunesse c'est une bonne guerre mais, quand je regarde la marche de nos sociétés, je ne peux pas m'empecher de voir dans l'éventualité d'une telle crise un événement salutaire qui, une fois surmonté, sera regardé comme bénéfique pour l'humanité en général.

    Mais je suis sans doute trop dans le rève.

  21. #17
    Quisit
    pour la véracité de l'éval' se serait bien d'avoir l'avis d'un géologue qui traine sur futura... parce que US, venezuela et autre le sont bel et bien, eux, à sec...et pourtant c'est bien le pétrole de là bas qui, il n'y a pas si longtemps, faisait les choux gras d'une série comme Dallas (notre univers impitoyable).

    Pour Vince ------

    Je ne sais pas si on peut dire que les grosses crises civilisationnelles sont porteuses de progrès...surtout que techniquement on est en plein dedans (le progrès) à priori, à chaque fois, ça marque la fin d'un monde, pour un meilleur pas sûr...et si à chaque fois il faut 1000 ans pour remonter la pente...

    enfin c'est un avis comme un autre

    La fusion nous sauvera tous

  22. #18
    vince
    Citation Envoyé par Quisit
    ...surtout que techniquement on est en plein dedans (le progrès) à priori
    Sauf que si on ne change rien on va de toute façon dans le mur... On peut se targuer d'être hyper évolués, il n'empèche que notre progrès s'est fait jusqu'à aujourd'hui en grande partie au détriement de la planète et cela essentiellement à cause de la combustion des énergies fossiles. Donc il faudra bien qu'il se passe quelque chose un jour.

    La fusion nous sauvera tous
    Arf, si elle pouvait se bouger celle-là...

  23. Publicité
  24. #19
    Narduccio
    Citation Envoyé par vince
    Arf, si elle pouvait se bouger celle-là...
    Aprés 2050, j'ai cru comprendre. Reste environ 40 ans pour faire le joint.

  25. #20
    Quisit
    va falloir envoyer le silicone

  26. #21
    Jeremy
    Les solutions alternatives "avancent" tout doucement donc même s'il y a une crise économique, on a tout à fait les moyens de faire sans le pétrole.

  27. #22
    JPL
    va chuter de manière catastrophique de 10% par an( ce qui fait plus rien en 10 ans pour ceux qui n'auraient pas fait le calcul !=)
    Bien que cela n'ait rien à voir avec la question principale, je ferai remarquer pour ceux qui n'ont pas fait le calcul qu'il restera 100-10=90% à la fin de la première année, 90-9=81% à la fin de la deuxième, 81-8,1=72,9% à la fin de la troisième, etc. En fait j'approxime parce que c'est une fonction continue (une décroissance exponentielle) et on aura 0 au bout d'un temps infini. Bien sûr c'est une vue de l'esprit parce que ce ne sera pas une vraie décroissance exponentielle, mais le passage cité est l'exemple d'une erreur de calcul classique.
    Avec mes excuses pour chercher des poils sur les oeufs.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    Jeremy
    Ca n'est pas dit si la production chute de 10% de la production actuelle par an ou de 10% de la production annuelle (à ce moment là).

  29. #24
    Quisit
    et oui

    de toute manière, la décroissance exponentielle colle de près à la décroissance de 10 % par an basée sur un taux de production fixe jusqu'a 50%...
    ça reste cadastrophik !

  30. Publicité
  31. #25
    DonPanic
    S'lu
    J'aurais tendance à penser qu'une partie des experts sont employés par les lobbies pétroliers,
    et que ces annonces peuvent parfaitement être orchestrées pour manipuler les cours du pétrole...
    ou du gaz nat : Voir l'article du NY Times :
    "Natural Gas Prices Surge and Fingers are Pointing"

  32. #26
    Narduccio
    Bonjour,

    Citation Envoyé par PatPanic
    J'aurais tendance à penser qu'une partie des experts sont employés par les lobbies pétroliers,
    et que ces annonces peuvent parfaitement être orchestrées pour manipuler les cours du pétrole
    A priori, les lobbys pétroliers auraient plutôt intéret a convaincre leurs actionnaires qu'il y a beaucoup de pétrole et qu'il esf facile et très rentable à exploiter.
    Le jour ou il n'y aura plus de pétrole qui auras besoin d'eux? Et si les actionnaires pensent que les bénéfices vont disparaitre, ils foutent le camp. C'est ce qui s'est passé dans plusieurs secteurs. Cela expliquerait aussi, que les entreprises du secteur pétrolier démentent ces affirmations et aussi qu'elles cherchent a se reconvertir dans d'autres secteurs (éolien, gaz, énergies alternatives, chimie, médicament....)

  33. #27
    DonPanic
    Slu
    Du moment qu'ils touchent leurs dividendes, les actionnaires la ferment.
    Chaque puits a sa rentabilité, et du pétrole abondant signifie
    la baisse de bénefice de certains gisements.

  34. #28
    Quisit
    Voilà le meilleur papier que j'ai pu trouver sur la question,
    c'est long mais tout y est

    http://www.oilcrisis.com/laherrere/isib/

    ce n'est pas le site de l'ASPO, mais c'est en français, ça soutient la même thèse, et le gars qui a écrit l'article est une pointure du domaine :

    http://www.oilcrisis.com/laherrere/

    voilà
    y'a des courbes féminines qui donnent le vertige hmmm

  35. #29
    kaliscot
    Je vote pour les pessimistes qui voit le petrole disparaitre a tres courte echeance (moi je dirai les optimistes...ca va etre le pied de voir le bordel s'installer ....meme si c'est pour une courte periode, les politiques vont vite se remuer le cul et trouver une solution genre nouvelle energie pas polluante ect..)
    car a votre reflexion je voudrai rajouter 2 facteurs qui n'apparaisse pas:
    -L' Inde (1 millard de tetes)
    -La Chine (1 millard 200 millions de tetes)
    Vous l'aurez compris vous-meme, ce n'est pas une France minuscule a 60 millons de tetes que l'on a la..ni meme ,allez, les states a grosso merdo 380 millions de tetes..
    et ils se sont mis au capitalisme ...meme tout doucement ils vont y venir..
    maintenant qu'il se "battent" avec les armes du grand gagnant,ou en tout cas finissent de les forger, du petrole on pourra en trouver dans tout les nouveaux endroits que vous voudrez...il n'y en aura plus pour tres longtemps car la conso va augmenter..et augmenter en masse.
    C'est sans doute ca que craignent les americains.
    Alors ,tel que je les connais, ils vont essayer de ramaser un max de petrole et le garder en reserve pour ensuite pouvoir le vendre un max de ble...regardez l'irak (ceci dit se debarrasser de saddam c'est plutot cool..)
    Ca vous parai pas logique ?
    Pourtant ca tient pas de la conspi...c'est quelque chose de simple ..de strategique ..mais de simple finalement..
    Si vous voulez un dernier avis , vaudrai mieux qu'on apprenne a se servir du capitalisme nous aussi, avant qu'il n'y ai plus de pognon dans notre fier petit pays..
    Ps: Pour nos amis quebecois , vous l'aurez compris, ce petit pays est le miens, la france...
    Ps2 (hehe..): Non,non....ceci n'est pas un message militant..juste un constat..
    Ps3:allez...a l'annee prochaine en iran..comme ca la boucle sera bouclee..

  36. #30
    Quisit
    je crois que tu sous estime le "bordel" (euphémisme) qu'une telle crise générerait. celle de la guerre du Golf ou du 11 septembre n'est qu'une joyeuse rigolade en comparaison (au passage je rappelle, même si les médias évitent de trop communiquer là dessus, qu'on a
    franchi un record décénal de 12 000 faillites d'entreprise en 2003)

Sur le même thème :

Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vivement la fin du pétrole!
    Par cedbont dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 167
    Dernier message: 08/02/2011, 12h43
  2. fin d'internet canular ou vérité?
    Par unefilledu33 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 34
    Dernier message: 13/01/2009, 16h19
  3. Conséquences de la fin du pétrole
    Par Narduccio dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 536
    Dernier message: 31/08/2005, 04h15