Répondre à la discussion
Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 203

LHC et confiance envers les scientifiques




  1. #1
    Cécile

    LHC et confiance envers les scientifiques

    Tous les débats sur les dangers du LHC et l'hypothétique apparition de trous noirs font apparaître une chose : le grand public a de moins en moins confiance dans les scientifiques. Du moins c'est ce qu'il me semble, même s'il n'y a peut-être pas d'études pour le vérifier.
    A quoi est-ce dû ? Est-ce une tendance naturelle des sociétés "avancées" qui voient surtout les méfaits d'un certain "progrès" tout en en profitant ? Ou est-ce dû à l'attitude de certains scientifiques et/ou experts (pour le public, c'est la même chose), par exemple lors de l'accident de Tchernobyl ou lors de débats sur les OGM ? Est-ce dû à l'attitude des médias ? Ou toute autre cause ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Bjr Cécile,
    Hum, suffit que qq ILLUMINES dépose plaintes, que cela soit repris par des médias qui VISENT le sensationnel... Mais c'est pas le "grand public" qui pose ces questions "tordus" !!
    Que l'on pose des questions, (pour comprendre) soit !

    Tchernobyl:Pense pas que ce soient les "scientifiques" (dans leur majorité) qui aient soutenus "l'arrét aux frontiéres". Pense qu'il faut voir coté "politiques" !
    Donc sont ils en "cause" (les scientifiques)??

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    gatsu

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Tous les débats sur les dangers du LHC et l'hypothétique apparition de trous noirs font apparaître une chose : le grand public a de moins en moins confiance dans les scientifiques. Du moins c'est ce qu'il me semble, même s'il n'y a peut-être pas d'études pour le vérifier.
    A quoi est-ce dû ? Est-ce une tendance naturelle des sociétés "avancées" qui voient surtout les méfaits d'un certain "progrès" tout en en profitant ? Ou est-ce dû à l'attitude de certains scientifiques et/ou experts (pour le public, c'est la même chose), par exemple lors de l'accident de Tchernobyl ou lors de débats sur les OGM ? Est-ce dû à l'attitude des médias ? Ou toute autre cause ?
    Je pense sincèrement que les fictions qui sortent aux cinémas ou ailleurs décrivant assez fréquemment les scientifiques comme des savants fous ont tendance à donner une mauvaise image des scientifiques dans l'inconscient collectif de manière générale. Les interviews de physiciens sur des chaines publiques, à propos du LHC par exemple, n'arrangent rien puisque le gars interrogé a souvent du mal à sortir de son jargon technique (ce que je ne lui repproche pas) et ça accentue la mauvaise communication entre les particuliers et les scientifiques.
    Si on ajoute à ça, l'existence supposée de rapports falcifiés sur des problèmes de santé publique, les déclarations de Claude Alègre pour qui, "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" et des scientifiques qui appellent à la fin du monde, la population moyenne est vite perdue dans tout ce bor...el et ne sait plus qui croire.
    Comme le principe de précaution (qui apparemment ne nécessite pas de justification rationnelle pour sa mise en application, d'après la compréhension qu'en a la population "lambda") est à la mode ces temps ci, les gens veulent l'utiliser à tout va dès qu'un gars n'ayant strictement aucune connaissance sur le sujet crie "au loup !".
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck


  5. #4
    Cécile

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Ce qui m'étonne, ce n'est pas que quelques illuminés posent plainte, ni que ce soit repris par les médias... c'est que toutes les explications des scientifiques ne rassurent pas le grand public. Au contraire, même : j'ai l'impression que plus les scientifiques expliquaient, plus le grand public se méfiait.

    Tchernobyl : les scientifiques de l'IPSN (aujourd'hui devenu IRSN) se sont trompés dans leurs mesures de radioactivité ; un médecin comme Pellerin (médecin = considéré comme scientifique) s'est aussi trompé : il aurait dû interdire la consommations de certains aliments dans certaines régions. Ce ne sont pas que les politiques qui se sont plantés. Est-ce que ça a été le début de la méfiance envers les scientifiques ? Ou cette méfiance existait-elle avant ?

  6. #5
    Coincoin

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Salut,
    Je pense qu'il y a toujours eu une méfiance des gens envers les scientifiques en raison de l'incompréhension.
    Il y a quelques siècles, on aurait parlé de sorcellerie. Il y a 50 ans, on aurait dit que tous les satellites qu'on envoient détraquent la météo. Il y a quelques mois, une dame de la préfecture me disait que c'était bien que je fasse de l'astrophysique car "avec tout ce qu'on fait subir à notre planète, on va bien finir par se prendre une galaxie sur le coin de la tête". On voit que quelques idées scientifiques percolent dans le grand public, mais fondamentalement rien ne change.
    Rajoutez à ça le fait que le contribuable moyen s'attende à des retombées directes de la recherche ("Vous travaillez en biochimie ? Quand allez-vous soigner le cancer ?"), ce que de Gaulle a affreusement bien résumé dans sa célèbre formule "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherchent".
    Pour l'instant rien de nouveau. Le public n'a jamais compris le mode de pensée de la recherche (allez expliquez à quelqu'un que vous ne savez pas à quoi peut servir ce que vous cherchez, qu'on verra bien plus tard) et a toujours eu une vision des chercheurs à base de savants fous faisant des choses incompréhensibles dans leur tour d'ivoire.

    Ce qui a pu changé au cours des dernières décennies, c'est l'arrivée de la communication rapide de masse. Avec Internet, je suis au courant de tout mais je n'y prête pas attention. Vous faîtes de la recherche ? Alors résumez moi votre travail en 30 secondes, ou 100 lignes... Le public veut comprendre mais ne veut pas faire l'effort nécessaire (je ne blâme pas, c'est tout à fait mon attitude dans des domaines qui me sont inconnus, comme l'économie, ...). Monsieur Tout le Monde ne veut plus laisser les scientifiques agir dans leur coin. Il veut tout savoir, car les moyens de communication le permettent.
    De plus, Internet a permis l'essor d'une contre-culture. En quelques lignes, on peut dire ce qu'on veut, les gens ne prendront pas la peine de vérifier. Il n'y a alors plus de distinction entre quelqu'un qui essaye d'expliquer le modèle standard et quelqu'un qui dit qu'on va tous mourir dans un trou noir... si ce n'est le sensationnalisme qui fait que la deuxième nouvelle va se diffuser beaucoup plus vite. Et difficile de faire changer d'avis quelqu'un persuadé qu'il sait tout mieux que tout le monde car il l'a lu sur Internet. Il y a quelques décennies, on aurait écouté le scientifique à la TV ou à la radio et on l'aurait cru car il n'y aurait pas eu d'autre opinion. Avec Internet, tout le monde peut donner son opinion, même s'il n'a aucun fondement (c'est d'ailleurs ce que je suis en train de faire). Le pouvoir de persuasion des scientifiques s'est dilué dans la masse de personnes pouvant s'exprimer.
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cendres

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Et c'est pour cela que l'on voit de plus en plus de personnes (comme des fois sur ce site) qui, parce qu'elles ont "lu sur Internet", ou lu quelques livres ou articles de vulgarisation, se permettent tranquillement de remettre en cause tout ou partie des conclusions des spécialistes du domaine lors de débats, conférences...

    L'avis du quidam qui a lu ou entendu quelques trucs finit par avoir autant de crédibilité que celui du chercheur, ingénieur ou technicien dont c'est le boulot. C'est aussi là que l'on voit cette "dilution" dont parle Coincoin.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  9. #7
    Gwyddon

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Bonjour,

    En ce qui concerne le LHC, ce n'est pas si nouveau : l'étude faite en 2003 par le CERN (donc antérieure à la nouvelle étude parue cette année) disait explicitement que ce rapport était destiné à répondre aux questions "similaires à celle soulevées par le RHIC"... Le RHIC est le collisionneur d'ions lourds relativistes de Brookhaven.

    L'expérience acquise avec le rapport du CERN m'a indiqué deux classes de gens : il y a les inquiets, qui veulent réellement qu'on leur explique et qui sont prêt à écouter ; et il y a les abrutis (je ne vois pas d'autre mot) qui sont persuadés de tout savoir et qui n'écouterons aucun argument tout en renvoyant à la tête des scientifiques qu'ils sont bornés et jouent avec l'argent des gens pour détruire la Terre. Dans ce groupe on peut aussi trouver des scientifiques qui parlent de domaines qu'ils ne maîtrisent pas en se prenant pour des experts et en arrivant avec des vérités révélées, ce qui accentue encore plus les dommages que fait ce groupe d'individu, l'argument d'autorité ayant encore un certain crédit...

    Ce qu'il y a de malheureux dans l'histoire, c'est que c'est ce deuxième groupe de personnes que l'on entend le plus souvent, alors qu'il est très probable qu'il est minoritaire par rapport au premier groupe. Et c'est ce qui explique que l'on a l'impression que les gens sont de plus en plus méfiants envers les scientifiques, alors qu'en réalité il me semble que rien n'a vraiment changé a priori

    Étant donné, comme le dit Coincoin, que n'importe quel quidam peut maintenant pérorer et faire son expert, le deuxième groupe que j'ai mentionné va se servir de cette possibilité pour raconter tout et n'importe quoi et attirer le chaland. Le risque que le premier groupe de personnes que j'ai mentionné lise ces informations erronées est alors important. C'est là, à mon sens, le vrai danger et la vraie nouveauté par rapport à il y a 20 ans.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  10. Publicité
  11. #8
    gatsu

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Et c'est pour cela que l'on voit de plus en plus de personnes (comme des fois sur ce site) qui, parce qu'elles ont "lu sur Internet", ou lu quelques livres ou articles de vulgarisation, se permettent tranquillement de remettre en cause tout ou partie des conclusions des spécialistes du domaine lors de débats, conférences...

    L'avis du quidam qui a lu ou entendu quelques trucs finit par avoir autant de crédibilité que celui du chercheur, ingénieur ou technicien dont c'est le boulot. C'est aussi là que l'on voit cette "dilution" dont parle Coincoin.
    Exactement et je dois admettre que je suis assez surpris (si ce n'est ulcéré) de voir, dans les emissions à débat sur des sujets techniques comme celui des téléphones portables (sauf C dans l'air je dois dire), que l'opinion des personnalités venues faire leur promo (ce qui arrive souvent pour faire de l'audimat) a beaucoup plus d'impact sur le public que l'avis des spécialistes, alors qu'il n'y a bien entendu aucune raison excepté le fait que sa méconnaissance du sujet est à peu près la même que celle du public...
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  12. #9
    Cécile

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Coincoin et Gwyddon, vous pensez donc (si je résume bien), que les gens n'ont pas moins confiance dans les scientifiques qu'auparavant ? Simplement, avec l'avancées des techniques de communication, cette méfiance apparaîtrait davantage ?
    Pourtant, je trouve qu'on voit souvent un fossé dans la confiance, entre les "anciens", plutôt positivistes, et les jeunes, qui ont moins confiance. Mais mon observation n'a rien de scientifique, je n'ai aucune stat là dessus.

  13. #10
    John78

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Salut a tous

    Tiens on revient a la discution sur la visibilité médiatique du monde de la recherche en lieu et place d'un tas d'expert autoproclamé. Vous vous souvenez de cette discution :

    http://forums.futura-sciences.com/thread216805-4.html

    Je regrette de rester sur ma position (je suis tétu je sais), mais tant que l'on ne fera pas du corporatisme (nous les scientifiques) en défendant nos titres et nos prérogatives, JAMAIS on ne gagnera sur le plan médiatique. Regardez les émissions consacrées a des sujets de médécines ou lié aux droit, on y entends des médécins et des avocats (ou des juristes). Ensuite regardez les rares émissions consacrée a la science, bin le chercheur se fait rare. Alors d'accords, ne changons rien et continuons a croire que sous l'effet du changement climatique les scientifiques vont ré-inverstir spontanément les médias (sur le LHC c'était A PLEURER !!!)

    A+
    J

  14. #11
    humanino

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Bonjour,

    je ne crois pas que les gens aient moins confiance dans la communaute scientifique que "avant", notamment avant internet et la possibilite de se renseigner en quelques clics. Je pense que jouer sur la peur du scientifique est tres facile, tres efficace pour faire de l'audience, et surtout tres preoccupant.

    C'est tres facile, effectivement parce que le grand public n'a qu'une idee floue du concept meme de recherche, et c'est tres efficace parce que cela joue sur l'irrationalite : si vous acceptez la premisse que les scientifiques sont capables de vous mettre en danger pour leurs buts propres, alors il est difficile d'argumenter scientifiquement pour vous rassurer, et l'on est proche de l'obscurantisme. Je crois que les gens au CERN ont tout a fait conscience de la proximite de cette crise et prennent les choses tres au serieux.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  15. #12
    Pera

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    je rejoins humanino et fabes.

    pour en conclure quoi?

    et bien que c'est aux scientifiques (ou la cellule comm, ou un meme un journaliste competent) d'expliquer ce qu'il fait. Et non aux medias generalistes qui amplifient, deforment et tronquent pour faire du sensationnalisme.

    la communication est un pouvoir aujourd'hui, aux scientifiques de s'en accomoder et de les devancer pour eviter qu'ils disent trop d'imprecisions.

  16. #13
    Coincoin

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Coincoin et Gwyddon, vous pensez donc (si je résume bien), que les gens n'ont pas moins confiance dans les scientifiques qu'auparavant ? Simplement, avec l'avancées des techniques de communication, cette méfiance apparaîtrait davantage ?
    Pourtant, je trouve qu'on voit souvent un fossé dans la confiance, entre les "anciens", plutôt positivistes, et les jeunes, qui ont moins confiance. Mais mon observation n'a rien de scientifique, je n'ai aucune stat là dessus.
    Dans l'ensemble, il est vrai qu'on peut avoir l'impression que le positivisme a fait son temps et n'a pas supporté Tchernobyl, les OGM, ... qui apportent plus de menaces que de progrès. Néanmoins, quand je discute avec des gens n'y connaissant rien en science, ils m'ont l'air toujours aussi attentifs (pendant quelques minutes au moins) et fascinés. Simplement, ils écoutent toutes les sources, même celles qui ne sont pas réellement scientifiques. Au lieu d'écouter béat le scientifique parler, ils l'écoutent attentivement avant de dire "mais pourtant j'ai lu/vu/entendu ...".
    Je suis trop jeune pour bien voir l'évolution sur quelques décennies, mais je pense que le fond du problème est vraiment le fait que la "vérité" scientifique est masquée par un bruit de fond.

    Il serait intéressant de savoir comment cela est perçu dans les autres pays.
    Encore une victoire de Canard !

  17. #14
    L'ydil MyO

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    hi !

    çà parait peut être stupide mais le fait que la physique est engendrée la bombe atomique pourrait expliquer le fait que le peuple, ne se souciant que peut en générale des avancés scientifiques, s'interesse avec tant de ferveur au LHC....
    Pour comparaison, les OGM ont malgré tout suscité beaucoup d'inquiétude mais je n'ai pas l'impression que cela soit d'aucune mesure avec le raz de marais de peur irrationnelle qu'à suscité le LHC.

    Le deuxieme point important à mon avis, c'est le fait que les gens se rendent compte que peu de personne ne comprennent les scientifiques tout comme les gouvernements et ces mêmes gens pensent que les scientifiques travaillent pour la société : d'où un sentiment d'impuissance face à la communauté scientifique qui amméne les gens à penser qu'ils sont incontrolable.

    Ceci en plus des différents arguments cités plus haut...

  18. #15
    invité6543212033

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Salut !

    Je pense, pour ma part, que la science ne fait plus rêver, y'a comme un récif au bout du paysage qui forme un écueil qu'on ne peut surmonter ... et je pense que ce problème est l'énergie à consommer, on peut pas s'en passer, mais çà détruit l'environnement ... donc, çà dégoutte puisque l'on vit dans un monde finit avec des ressources finies !

    Bref, je pense surtout qu'un doctorat devient pour une part inutile (surtout dans notre pays ! ), c'est beaucoup d'études, BAC+8, pour sembler maîtriser une matière scientifique, eh oui, c'est toujours une spécialisation qui nous fait perdre de vue l'ensemble de la science, et donc on a des dérives ... du coup, la confiance s'émousse et les spécialistes sont dénigrés au profit des utopistes/obscurantistes/gogos manipulateurs ...

    Bon, la science devrait être synonyme de découvertes, de nouveautés, ce qu'elle fait, d'ailleurs sur Futura Science, mais dans les médiats, c'est une autre histoire, autour de moi, on ne sait même pas ce qu'est le LHC !

    Voilà, donc il faudrait redorer le blason de la science et je pense qu'un substitut à l'énergie fossile (dans son ensemble) soulèverait des vocations !

    Cordialement

    PS : Promis, j'arrête d'écrire !

  19. #16
    JPL

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    je pense que ce problème est l'énergie à consommer, on peut pas s'en passer, mais çà détruit l'environnement ... donc, çà dégoutte puisque l'on vit dans un monde finit avec des ressources finies !
    Franchement je crois que dans le public 99% des gens se foutent complètement des problèmes énergétiques, sauf quand ils font le plein de leur voiture (encore attribuent-ils plutôt le prix à un phénomène de spéculation).

    Pour en revenir au sujet je pense que la théorie du savant fou qui met en péril les autres, ou l'humanité (que ce soit pour les OGM ou le LHC) est une théorie soeur de la théorie du complot dont tellement de gens se délectent. Il y a finalement des points communs très significatifs entre les deux.

    Le problème est qu'en effet il y a parfois (mais rarement) des complots et qu'il y a aussi parfois des scientifiques qui n'ont pas bien mesuré au départ les risques de certaines pratiques (produits chimiques, rayonnement ionisants, médicaments mal évalués...). Ensuite on fait une généralité de ce qui demeure rare ou qui correspond à des pratiques qui n'ont plus cours.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  20. #17
    Pio2001

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Il y a en effet plein de choses différentes en jeu.

    Il me semble qu'un tournant a du avoir lieu en 1945 avec la bombe atomique. Aujourd'hui il y a aussi le réchauffement climatique, et de ce fait, il y a des gens qui pensent que la science a tué la Terre.

    Ce n'est pas si méconnu que cela. D'une part, des gens célèbres le clament dans les médias, comme Yann Arthus Bertrand, ou Greenpeace, et d'autre part, les oeuvres de science fiction en ont fait un scénario archi-rebattu : "en l'an 3008, les survivants de la grande catastrophe sont revenus à l'âge de pierre" (souvent suite à une guerre nucléaire).

    J'ai l'impression que c'est le changement principal. Pour ce qui est de la culture, je ne sais pas trop... Il y a aujourd'hui une bonne proportion de la population qui croit au paranormal (48 %, selon Daniel Boy et Guy Michelat, 1986). Henri Broch a fait un sondage parmi les étiduiants en DEUG de sciences à l'université de Nice en 1982. 68 % pensaient que la torsion des cuillers par le pouvoir de l'esprit était un fait prouvé scientifiquement (seuls 3% pensaient que c'était impossible), tandis que 18 % seulement pensaient que la théorie de la relativité était prouvée scientifiquement.
    Je précise que l'étude de 1986 montre que c'est dans le milieu de l'enseignement (étudiants et professeurs), que la croyance au paranormal est la plus élevée (60%), et chez les agriculteurs qu'elle l'est le moins (20%). Le mythe du paysan superstitieux en prend un coup !

    Un truc qui m'a frappé aussi : il n'existe pas de rayon "sciences" dans les librairies Fnac ! Les rares ouvrages scientifiques (ceux d'Hubert Reeves, par exemple), se trouvent à "sciences humaines".

    Dans les média, je trouve que c'est plutôt équilibré. TF1 diffuse des informations mensongères dans l'émission "Mystères" (Henri Broch leur a transmis un dossier scientifique sur le sarcophage d'Arles-sur-Tech, qu'ils ont délibérément ignoré pour raconter des croyances invraisemblables à la place, et que dire de la "montée qui descend"... même pas capables de lire une carte !), mais on me souffle que E=m6 et C'est Pas Sorcier sont des émissions scientifiques très sympathiques.

    Pour le LHC, c'est un fiasco. 20 Minutes, soi-disant le quotidien le plus lu en France, a parlé du risque de destruction de la Terre. Le scientifique interviewé se voulait rassurant, bien que pour lui la formation de trous noirs soit, je cite "plausible", et que nulle part le fait que des réactions similaires se produisent naturellement dans l'atmosphère n'ait été mentionné, ni dans l'article, ni dans l'interview !
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  21. #18
    Jiav

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    vous pensez donc (si je résume bien), que les gens n'ont pas moins confiance dans les scientifiques qu'auparavant ?
    Mon observation n'est pas plus scientifique, mais j'étais en France au début de la SLR et la réaction des gens dans la rue m'avait surpris. Au premier abord c'était en moyenne une réaction froide genre "ha non qu'est-ce tu me veux toi" mais dès que je leur mentionnais la raison pour laquelle je demandais leur signature ça changeait du tout au tout (c'est de ma faute: j'aurais du m'acheter une blouse blanche pour l'occasion ).

    J'ai du collecter environ 300 signatures sans jamais voir autre chose que "oui on vous appui" "on est avec vous" "c'est important ce que vous faites" et même dans quelques cas on m'a proposé de l'argent! Donc non, je ne crois pas que les gens en moyenne ai une mauvaise opinion des scientifiques en général ou ne leur fasse pas confiance. Amha c'est surtout du buzz médiatique qui réussit à créer chez certains une inquiétude ou une panique.

    Ce qui est vraiment préoccupant àmha, c'est que plusieurs ne semblent pas capable de juger par eux-même la validité d'un argument comme les rayons cosmiques. Il manque quelque chose à notre éducation citoyenne.
    L'été vient.

  22. #19
    Coincoin

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Effectivement, tu soulèves un point : même si les gens n'ont personnellement rien contre les scientifiques, ils n'ont pas l'éducation scientifique nécessaire. Ça rejoint le fait que dans les rayons de la FNAC, l'ésotérisme prend plus de place que la science (si on ne prend pas en compte le rayon psychologie). Demandez à quelqu'un le nom d'un scientifique du XIXe siècle, il sera incapable de vous répondre. Demandez lui la même chose pour un auteur, il vous en citera plusieurs. Et pire, les gens n'ont pas du tout la démarche scientifique, notamment le scepticisme. D'où la crédulité de beaucoup de gens.
    Encore une victoire de Canard !

  23. #20
    L'ydil MyO

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Il manque quelque chose à notre éducation citoyenne.
    euh...bonjour,

    je ne voudrais pas sembler rabat joie avec nos gentils modérateur mais n'est-il pas interdit par la charte du forum de mettre des liens commerciaux ?

  24. #21
    L'ydil MyO

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    sinon, je suis amplement d'accord avec l'idée qu'il ya un manque de communication et donc de culture scientifique..... mais ceci n'est peut-être pas seulement le cas des sciences puisque le scepticisme dont parle coincoin s'applique à n'importe quel débat et il est consternant de voir que beaucoup de gens n'ont qu'un sens critique peu élaboré......
    Du coup le probleme fondamental ne serait-il pas l'échec de l'éducation républicaine qui a pour mission première de données une base intellectuelle et culturelle suffisante ET surtout de part cette base d'élaborer un esprit critique qui permettra au citoyen d'être réellement un acteur, conscient et responsable, de la république ?

  25. #22
    Pera

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    l'ésotérisme prend plus de place que la science
    tout a fait d'accord avec cette observation.

    Quelles en sont les raisons?
    il y en a 2 a mon avis.

    1. La science, ca devient de plus en plus complique et donc de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.

    2. Le niveau d'enseignement regresse et donc le LHC est de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.

    Comment le 1er venu peut-il faire la difference alors entre un discours scientifique et l'esoterisme?

    voila.

    a+

  26. #23
    JPL

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par L'ydil MyO Voir le message
    je ne voudrais pas sembler rabat joie avec nos gentils modérateur mais n'est-il pas interdit par la charte du forum de mettre des liens commerciaux ?
    C'est à évaluer au cas par cas : les petites annonces et les liens publicitaires sont bien entendu proscrits. Dans le cas présent il est évident que Jiav n'a aucun intérêt personnel dans ce lien. D'autre part il s'agit plutôt d'une référence à un livre que chacun est libre d'acheter où il veut.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #24
    ClaudeH

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    tout a fait d'accord avec cette observation.

    Quelles en sont les raisons?
    il y en a 2 a mon avis.

    1. La science, ca devient de plus en plus complique et donc de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.

    2. Le niveau d'enseignement regresse et donc le LHC est de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.

    Comment le 1er venu peut-il faire la difference alors entre un discours scientifique et l'esoterisme?

    voila.

    a+
    Bonjour..

    Tout à fait d'accord également

    Comment se fait-il qu'il y ait actuellement un tel écart entre le savoir d'un scientifique et le savoir de Mr. Tout Le Monde.?
    Le niveau de l'éducation a t-il régressé ou pendant tout ce processus d'évolution de l'humanité la nature a-t-elle favorisé seulement ceux dont l'esprit était préparé.
    Pensez-vous que l'écart de savoir entre les scientifiques et celui de Mr Tout Le Monde va se creuser d'avantage.?
    Même si M.T.L.M ne fait aucune difference entre un discours esotérique et scientifique, ou il s'abstiendra de répondre si question lui est posée , ou il prendra une position qui dans tout les cas ne sera pas basée sur ses connaissances. Simplement par ces propres convictions, basée sur «j'ai entendu dire, je crois que, religion, sceptisisme, moi à mon époque ce n'était pas comme ça etc..»
    Comment donner à MTLM ne serait-ce qu'un mimum de savoir de façon qu'il puisse apprhender ce qu'est le boson de higgs.

    Cordialement.

  28. #25
    Pio2001

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    1. La science, ca devient de plus en plus complique et donc de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.

    2. Le niveau d'enseignement regresse et donc le LHC est de plus en plus difficile a expliquer au 1er venu.
    Est-ce qu'on est sûrs de ce truc ?

    Au début du XXe siècle, le spiritisme battait son plein... chez les scientifiques de haut niveau, dont la marotte était de faire tourner les tables et de communiquer avec les esprits !

    Quel était la proportion de la population a avoir poursuivi au lycée après le brevet d'études ? Assez faible je crois.

    Au XIXe siècle je n'ai aucun mal à croire que la science avait le vent en poupe, même si je n'aime pas trop l'esprit dans lequel elle était menée. J'ai l'impression que les insultes et les moqueries étaient plus souvent employées pour étudier une théorie que les arguments fondés sur l'observation.
    C'est de cette époque d'ailleurs que date l'image du savant prétentieux et irresponsable à la Frankenstein.

    Sous l'ancien régime, ce n'est déjà plus comparable, car l'état imposait le dogme chrétien. Aller à l'encontre des saintes écritures était un crime.

    En conclusion, je ne saurais dire si l'esprit scientifique progresse ou non dans la société.
    Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes.

  29. #26
    Pera

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Pio, en 1980, un ministre a dit, 80% des etudiants auront le bac.

    Du coup, le niveau a baisse.

    il suffit egalement de regarder les programmes de 1985 et 2005 pour se rendre compte qu'il s'est deplume.

    Quand a mon point 1 j'en suis sur, et je ne sais pas qui peut dire le contraire.

    a +

  30. #27
    Cécile

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Je ne pense pas que le niveau scientifique moyen des gens ait baissé. D'une manière générale (toutes disciplines confondues, et pas uniquement scientifiques), le niveau scolaire des gens monte. Même si on considère que le niveau du bac, ou de la licence... ont baissé (ce qui reste à prouver), le fait que beaucoup plus de gens fassent des études augmente de fait le niveau.
    Donc visiblement, ce n'est pas le manque d'éducation qui est à l'origine de la méfiance.

    Citation Envoyé par L'ydil MyO
    çà parait peut être stupide mais le fait que la physique est engendrée la bombe atomique pourrait expliquer le fait que le peuple, ne se souciant que peut en générale des avancés scientifiques, s'interesse avec tant de ferveur au LHC....
    C'est loin d'être stupide. La chimie a commencé à avoir mauvaise réputation après les armes chimiques de la première guerre mondiale, la physique a commencé de même après les bombes atomiques. En revanche, la bio suscite la même méfiance, me semble-t-il, alors qu'aucune arme biologique n'a réellement fait des dégats.

  31. #28
    Pera

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    j'ai dit page precedente que les scientifiques devaient communiquer.

    je triture donc ce que tu viens de dire.

    ok si tu veux, ce n'est pas le manque d'education qui est a l'origine de la mefiance. est-ce plutot le manque de communication?

    c'est dommage qu'il faille que des illumines deposent plainte pour que l'on parle du LHC au journal de 20h.
    les journalistes ne considerent pas cet evenement (ouverture du LHC) comme une sensation apparement.
    alors que la creation de micro-trous noirs qui feraient tout disparaitre, ca c'est existant. meme si ce n'est que de la fiction pure et simple.

    a+

  32. #29
    L'ydil MyO

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    JEn revanche, la bio suscite la même méfiance, me semble-t-il, alors qu'aucune arme biologique n'a réellement fait des dégats.
    Il existe des armes bactériologiques mais c'est anecdotiques....

    Par contre, je pense qu'il y a un décalage de la peur vers la biologie venant de la physique et de la chimie..... vers la science en générale vue comme l'outil capitalo-medico-big_brotherien au service d'une minorité voulant asservir le monde entier (la folie autour des nanotechnologies par exemple... on entend parler de flicage à la big brother !).

  33. #30
    Pera

    Re : LHC et confiance envers les scientifiques

    Qui a dit que peur et pouvoir etaient lies?

    Si ca se trouvent ce battage mediatique est orchestre par la cellule "comm" du LHC!!!

    Attention, ej deviens trop parano, je vois des complots de complots!

    mdr.

Sur le même thème :

Page 1 sur 7 12 3 4 5 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Les mini trous noirs au LHC (1/2) : apprenons à les connaître
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/09/2008, 13h32
  2. Pourquoi tant de haine envers les frères Bogdanov ?
    Par julien.kiwi dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2008, 12h10
  3. Les Horribles Cernettes (LHC).
    Par mtheory dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2006, 18h55