Discussion fermée
Page 4 sur 9 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 270

L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?



  1. #91
    polo974

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?


    ------

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    @polo974
    Bonjour
    Je te laisse tes illusions. Pour ce qui est du Na (mais tu n'étais sans doute pas né) Des agents techniques, à Cadarache, au temps de RAPSODIE, ont transporté des seaux de sodium liquide, sans problème: il se couvre immédiatement d'une couche d'oxide.
    Cordialement
    Raté pour l'âge, mais ce n'est pas mon échelle de compétence, par exemple gillesh38 qui est nettement plus jeune que moi est mieux formé et semble-t-il informé sur le sujet.

    Marrant que tu ne réponde qu'à la toute dernière ligne de mon post (et manque de pot, même là, ça part en vrille...).

    Bref, le sodium ne simplifie pas un problème de refroidissement, ça aurait été des réacteurs au sodium à Fuckushima, impossible de les noyer à l'eau (douce ou de mer).

    Et pour l'histoire des bulles, donc, il semble bien que ce soit confirmé, c'était pas top...

    Tu ne réponds pas par contre au sujet d'un hypothétique danger des éoliennes que tu mettais tranquillement au même niveau que celui d'une centrale nucléaire...

    Bref, il serait temps d'accepter que d'autres puissent avoir raison...

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur
    Maintenant, vivant seul à la campagne, je dispose de 30 amp Triphasé 220 V. Et je ne suis pas le seul!!
    Eh non, c'est plus 220V, c'est 230V depuis belle lurette...

    -----
    Jusqu'ici tout va bien...

  2. Publicité
  3. #92
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    @polo974
    230 est la valeur nominale mais c'est souvent 220. ça n'a, du reste, strictement aucune importance.
    Pour le reste, sois satisfait: je te laisse le dernier môt.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  4. #93
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    En tout cas pour les Britanniques, le nucléaire est une energie d' avenir.

    Ils signent des contrat avec des boites francaise pour des centrales nukes.

    Les projets d’Areva et EDF en Grande-Bretagne franchissent une étape supplémentaire, vendredi 17 février, lors du sommet France / Grande-Bretagne.
    .....
    Ainsi le Britannique devait fabriquer les composants complexes et fournira ses services techniques et d’ingénierie à Areva et EDF. Les deux groupes français projettent de construire 4 réacteurs EPR dans le pays. Les deux premiers devraient voir le jour à Hinkley Point, dans le sud de l’Angleterre.

    Cet accord pourrait rapporter 480 millions d’euros à Rolls Royce. D’après Londres, EDF pourrait signer dans la journée divers contrats pour un montant de 600 millions d’euros au total.

    Le 14 décembre dernier, les autorités britanniques ont validé quasi-définitivement le design du réacteur nucléaire français EPR, promu par EDF outre-manche.
    http://www.usinenouvelle.com/article...-royce.N169023

  5. #94
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    et pour les Espagnols :

    L’Espagne a décidé hier de prolonger de cinq ans l’exploitation de la plus vieille centrale nucléaire du pays à Burgos.

    « Nous ne pouvons nous permettre de sous-utiliser nos ressources énergétiques en Espagne », a-t-il ajouté, alors que le pays devrait retomber en récession ce trimestre et s’est engagé dans un vaste plan de rigueur pour réduire son déficit public.

  6. #95
    wizz

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    d'autant plus remarquable que cette centrale a été mis en service en 1971, alors que la plus vieille centrale française encore en activité, fessenheim, n'est entrée en service qu'en 1977

    et si l'Espagne, un pays qui a tant investi (ou subventionné) les énergies renouvellables, dont la production des ENR est très supérieure à la France, dont la demande en élect est inférieure à la France, ne peut pas se passer d'un réacteur de 466MW, alors comment voudrait on que la France puisse sortir du nuk presto illico? (surtout que les français ne sont pas le genre à vouloir changer leur mode de vie, ni à vouloir assumer leur mode de vie, ni à vouloir payer le kWh à son juste prix....)

  7. #96
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de wizz:
    d'autant plus remarquable que cette centrale a été mis en service en 1971, alors que la plus vieille centrale française encore en activité, fessenheim, n'est entrée en service qu'en 1977

    et si l'Espagne, un pays qui a tant investi (ou subventionné) les énergies renouvellables, dont la production des ENR est très supérieure à la France, dont la demande en élect est inférieure à la France, ne peut pas se passer d'un réacteur de 466MW, alors comment voudrait on que la France puisse sortir du nuk presto illico? (surtout que les français ne sont pas le genre à vouloir changer leur mode de vie, ni à vouloir assumer leur mode de vie, ni à vouloir payer le kWh à son juste prix....)
    Bonjour

    Remarque d'autant plus juste que la substitution du "renouvelable" au nucléaire ne pourrait se faire que sur une longue période (30 à 40 ans semble "assez" raisonnable, en comptant sur l'avance technologique pour résoudre des problèmes, certes, banals, mais qui ne se résolveront pas d'eux mêmes: trouver du néodyme, par exemple (produit à 90% par la Chine!!, réaliser en série les milliers d'éoliennes nécessaires, les millions de mètres carrés de panneaux solaires, recabler le réseau, reformer le personnel etc.etc.) Quant à remplacer les centrales nucléaires par des thermiques (à charbon ou à pétrole: faclie, "y a qu'à" remplacer le générateurs nucléaire par une chaudière standard!!) il serait fort imprudent d'en sous estimer les problèmes. Ne pas souffler dans les trompettes d'Aïda, pour le nucléaire!! Certes!! Mais se garder aussi tout autant (au moins!!) de jouer la 6eme (la "Pastorale", c'est bien connu) pour célébrer, avant l'heure, les louanges du renouvelable!!

    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  8. Publicité
  9. #97
    Iking

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    J'ai lu un dossier sur les centrales nucléaires au Thorium dans Sciences et Vie. Qu'en pensez-vous ? Y'a-t-il vraiment eu verrouillage technologique à l'époque pour des raisons militaires et est-ce une voie technologique à explorer ?

  10. #98
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Iking:
    'ai lu un dossier sur les centrales nucléaires au Thorium dans Sciences et Vie. Qu'en pensez-vous ? Y'a-t-il vraiment eu verrouillage technologique à l'époque pour des raisons militaires et est-ce une voie technologique à explorer ?
    Bonjour
    Je connais mal la revue "Science et Vie" qui a, certes, fait pas mal de progrès dans le sérieux. Mais il reste du chemin à parcourir!! Surtout lorsqu'il s'agit d'une allusion plus ou moins politique. Cela dit, le thorium présente de l'intérêt, ne fût-ce que parce qu'il est relativement abondant. il ne comporte pas d'isotope fissile naturel, contrairement à l'uranium (U 235). Il faut donc le "fertiliser" avec de l'U235 ou du PU, ou de l'U233 produit, lu-même par capture radiative de neutrons dans le Thorium. Il faudrait certainement le prendre en compte si on voulait continuer à miser sur la filière nuclééaire... l'avenir jugera!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  11. #99
    polo974

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Pourquoi lier l'éolien aux aimants permanents (néodyme)...
    Même si actuellement chez certains constructeurs, c'est la mode d'en mettre.
    Il y a de très bonnes génératrices qui fonctionnent avec un excellent rendement sans aimant permanent...

    Le pb de l'éolien et du solaire, c'est le stockage ou le transport au niveau mondial...
    Le solaire thermique peut aider.

    L'abandon du chauffage électrique peut aider.

    Construire quelques milliers de grosses éoliennes est beaucoup plus simple que de construire un EPR.
    Une éolienne, ce n'est qu'une toute petite machine à coté d'une centrale élec classique.
    (pour ce remettre les idées en place, un TGV est plus nettement puissant que les éoliennes actuelles)

    Au fait pourquoi vouloir tout re-câbler (en tout cas plus que si on posait quelques grosses centrales EPR (qui seront situées assez loin des centres de consommations)) ? ? ?
    Jusqu'ici tout va bien...

  12. #100
    homersimpson62

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    bonjour
    "L'abandon du chauffage électrique peut aider."
    Comment se passer actuellement du chauffage electrique?
    les solutions alternatives ne sont pas nombreuses....
    le bois / le gaz / le fuel / les panneaux thermique (avec un secours "classique")
    imaginons Paris / Bordeaux ou simplement un ville de taille moyenne ( 50K habitants => en gros 20kfoyers))
    tout le monde se chauffe au bois ..... => enGROS 600t de bois par jour...( j imagine meme pasParis... une pollution de dements des milliers de morts via les maladies pulmonaires...
    le fuel idem avec en plus la pollution au soufre ( remarque qu il y a peut etre des nostalgiques du smog de Londres ....)
    le gaz , le mieux et largement reste a trouver pour approvissionner le pays .. les reseaux a etendre partout => flambée des prix...etc
    les panneaux thermique tres bien , mais calcule la surface a installer en ville ( ou / comment ......etc...) et en plus il faut une releve avec une autre source d energie , retour a la case depart..
    la derniere solution qui est la seul viable (mais pas economiquement...) raser les villes et reconstruire en maison passives !!
    avec ça on a reglé le probleme du chauffage.. mais quid de l industrie ( deja qu il n en reste plus beaucoup... ) remarque que avec des raisonnement comme ça , dans 15 ans il n y en as plus du tout , et le probleme est reglé....
    pourquoi tout recabler , tout simplement que le reseau soit gerable, si on veut une stabilité d approvisionnement de frequence de tension etc on ne peut pas "balancer" et "soustraire" de l energie n importe comment ( voir le role des centres de dispatching) , et les "grosses" eoliennes perturbent fortement les reseaux....
    le seul "truc" qui marche c est un mix des differentes sortes d energies...
    Dernière modification par homersimpson62 ; 20/02/2012 à 10h03.

  13. #101
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de hommerSimpson62:
    Comment se passer actuellement du chauffage electrique?
    les solutions alternatives ne sont pas nombreuses....
    le bois / le gaz / le fuel / les panneaux thermique (avec un secours "classique")
    imaginons Paris / Bordeaux ou simplement un ville de taille moyenne ( 50K habitants => en gros 20kfoyers))
    tout le monde se chauffe au bois ..... => enGROS 600t de bois par jour...( j imagine meme pasParis... une pollution de dements des milliers de morts via les maladies pulmonaires...
    le fuel idem avec en plus la pollution au soufre ( remarque qu il y a peut etre des nostalgiques du smog de Londres ....)
    le gaz , le mieux et largement reste a trouver pour approvissionner le pays .. les reseaux a etendre partout => flambée des prix...etc
    les panneaux thermique tres bien , mais calcule la surface a installer en ville ( ou / comment ......etc...) et en plus il faut une releve avec une autre source d energie , retour a la case depart..
    la derniere solution qui est la seul viable (mais pas economiquement...) raser les villes et reconstruire en maison passives !!
    avec ça on a reglé le probleme du chauffage.. mais quid de l industrie ( deja qu il n en reste plus beaucoup... ) remarque que avec des raisonnement comme ça , dans 15 ans il n y en as plus du tout , et le probleme est reglé....
    pourquoi tout recabler , tout simplement que le reseau soit gerable, si on veut une stabilité d approvisionnement de frequence de tension etc on ne peut pas "balancer" et "soustraire" de l energie n importe comment ( voir le role des centres de dispatching) , et les "grosses" eoliennes perturbent fortement les reseaux....
    le seul "truc" qui marche c est un mix des differentes sortes d energies...
    Bonjour
    Ne vous tracassez donc pas!! Construire des milliers d'éoliennes et des km carré de panneaux solaires?? Du légo!! On n'arrive pas à croire qu'on a pu être aussi ... (monosyllabe de gynécologie familière) pour construire des réacteurs nucléaires!!! De toute façon, il y aura les fagots, les chandelles pour s'éclairer et, pourquoi pas?? Le crotin de cheval pour se chauffer!!! Car, dans la foulée, on va supprimer les automobiles qui sont encore plus dangereuses que les EPR et qui polluent!!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  14. #102
    skept

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    On veut de l'énergie pour répondre à des besoins ou à des désirs : se chauffer, se déplacer, s'éclairer, accomplir un travail quelconque. On souhaite évidement que cette énergie soit disponible à tout moment, qu'elle soit la moins chère possible, la plus propre possible, la plus sûre possible.

    Au niveau global, bien des solutions sont possibles pour arriver à l'équivalent des 492 EJ/an d'énergie primaire produite, ou des 294 EJ/an d'énergie consommée après les pertes (chiffre actuel, à augmenter en fonction de la croissance démographique et économique attendue pour 2030, 2050, etc.). Le seul problème est d'y parvenir en satisfaisant nos quatre souhaits associés : une énergie permanente, bon marché, propre et sûre.

    L'énergie nucléaire (comme les autres) aura un avenir si elle satisfait au mieux ces exigences. Je ne pense pas que la génération III ait un grand avenir, car elle contrevient au cahier des charges sur plusieurs points : sans surgénération (ou thorium), ses réserves de matériaux fissiles sont trop faibles pour les besoins (énormes) d'électricité présent et surtout à venir ; sa propreté est mise en question par les pollutions radio-actives liées aux accidents d'exploitation et aux déchets ; sa sûreté n'est pas assurée de façon satisfaisante pour les opinions, comme l'ont montré les accidents qui ont émaillé sa jeune histoire.

    Le fait que d'autres énergies présentent des problèmes et des défauts ne change pas ce tableau. L'avenir du nucléaire est donc dans une génération IV qui règle les trois principaux problèmes : la durabilité des ressources fertiles/fissiles, les accidents d'exploitation et les déchets.

  15. Publicité
  16. #103
    homersimpson62

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    bonjour
    ça resume bien le probleme...
    pour infos personnelle ,tu cite 492 et 294 Ej/an apres les pertes , d ou ça vient ? as tu un lien la dessus?
    merci

  17. #104
    skept

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par homersimpson62 Voir le message
    pour infos personnelle ,tu cite 492 et 294 Ej/an apres les pertes , d ou ça vient ? as tu un lien la dessus?
    Oui, ce sont les données du dernier rapport GIEC sur l'énergie (SRREN 2011), on les trouve détaillées dans le résumé technique (voir en page 106). Il est à noter en regardant cette figure que les pertes importantes entre production primaire et usage final ne sont pas spécifiques au fossile ou au nucléaire, les énergies renouvelables sont dans le même cas (33 EJ/an produits, 11 EJ/an consommés).

  18. #105
    polo974

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par homersimpson62 Voir le message
    bonjour
    "L'abandon du chauffage électrique peut aider."
    Comment se passer actuellement du chauffage electrique?
    les solutions alternatives ne sont pas nombreuses.....
    ...
    C'est vrai, on se demande comment font les pays voisins ...
    Jusqu'ici tout va bien...

  19. #106
    homersimpson62

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    justement c est la question que je te pose....
    sommes nous les seuls a se chauffer a l energie non renouvelable ??

  20. #107
    arbanais83

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    C'est vrai, on se demande comment font les pays voisins ...
    Pour de la construction nouvelle ce serait possible sans aucun problème, comme tu le dis les voisins le font.
    Pour de la rénovation dans de l'ancien c'est un peu la Bérézina dans ta baraque et économiquement le retour sur investissement ?

  21. #108
    homersimpson62

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    bonjour
    => skep, merci pour le lien
    j ai regardé , sont pas tres prolixes pour les pertes ( c est cela qui m interressait ,ça me parait important comme %! je ne vois que les pertes de transports comme motif! si quelqu un a des infos serieuses sur ces pertes , je pense que c est imprtant dans les "comptes" ....

  22. Publicité
  23. #109
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Le CEA et Bouygues s'allient pour un réacteur de 4e génération

    Publié le 26 juin 2012 PARIS (Reuters)

    Le commissariat à l'énergie atomique (CEA) et Bouygues Construction annoncent mardi la signature d'un accord de collaboration pour les études de conception du prototype de réacteur de quatrième génération dénommé Astrid..........
    lire la news ici http://www.usinenouvelle.com/article...ration.N177463

  24. #110
    arbanais83

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    bonjour
    je repose la question qui n'a pas eu de réponse jusqu'ici.
    Ces réacteurs de quatrième génération peuvent ils être considérés comme une source d'énergie renouvelable ?
    Sur le principe ces réacteurs auront-ils une nette différence de fonctionnement avec nos anciens surgénérateurs Superphoenix et autres ?

  25. #111
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    bonjour
    je repose la question qui n'a pas eu de réponse jusqu'ici.
    Ces réacteurs de quatrième génération peuvent ils être considérés comme une source d'énergie renouvelable ?
    non...
    Sur le principe ces réacteurs auront-ils une nette différence de fonctionnement avec nos anciens surgénérateurs Superphoenix et autres ?
    ça dépend desquels : il y a des projets à base de Pu-Na comme Superphenix, et d'autres assez différents (sels fondus, thorium ..)

  26. #112
    WizardOfLinn

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    ...
    Ces réacteurs de quatrième génération peuvent ils être considérés comme une source d'énergie renouvelable ?
    ...
    Non, comme le rappelle gillesh38.
    Mais j'ajoute : et on s'en fiche un peu si la matière première énergétique couvre les besoins pendant des millions d'années. L'énergie solaire non plus n'est pas renouvelable, mais à des échelles de temps qui ne nous concerne pas.
    Après, il faut toutes sortes d'autres matériaux pour construire un réacteur nucléaire, plus ou moins difficiles à acquérir, mais on peut en dire autant des éoliennes, panneaux solaires, etc.

  27. #113
    invite765732342432
    Invité

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par WizardOfLinn Voir le message
    Non, comme le rappelle gillesh38.
    Mais j'ajoute : et on s'en fiche un peu si la matière première énergétique couvre les besoins pendant des millions d'années. L'énergie solaire non plus n'est pas renouvelable, mais à des échelles de temps qui ne nous concerne pas.
    Humm... une définition fréquente d'une énergie renouvelable est souvent:
    "Les énergies renouvelables (EnR en abrégé) sont des formes d'énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource à l'échelle humaine."

    Avec cette définition, si, on peut considérer comme énergie renouvelable une énergie dont la matière première couvre les besoins sur des périodes à l'échelle géologique.

  28. #114
    WizardOfLinn

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    C'est en effet une définition un peu plus utile que la définition naive.
    Dans ce cas, l'énergie nucléaire satisfait bien à ce critère : moyennant l'utilisation des bonnes technologies, en cours de développement, la fission nucléaire est une source d'énergie renouvelable, au sens de cette définition.

  29. Publicité
  30. #115
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par WizardOfLinn Voir le message
    C'est en effet une définition un peu plus utile que la définition naive.
    Dans ce cas, l'énergie nucléaire satisfait bien à ce critère : moyennant l'utilisation des bonnes technologies, en cours de développement, la fission nucléaire est une source d'énergie renouvelable, au sens de cette définition.
    non, même avec la surgénération, c'est très loin d'atteindre le million d'années, on est plutôt au millier d'années (avec la consommation actuelle, parce qu'avec une croissance exponentielle on ne peut pas dépasser un ou deux siècles, mais de toutes façons toutes les croissances exponentielles de consommation d'énergie sont limitée à quelques siècles).

  31. #116
    WizardOfLinn

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Tu oublies que les ressources utilisables augmentent dans des proportions énormes si on utilise tout le potentiel énergétique, et pas uniquement grâce au gain de surgénération. Des gisements à très faible teneur deviennent exploitables. A la limite, même l'uranium océanique deviendrait intéressant (d'ailleurs constamment renouvelé par l'apport des fleuves, qui rejettent dans les océans 30000 à 50000 tonnes d'uranium par an provenant de l'érosion), dans l'hypothèse hautement improbable où on épuiserait un jour même les gisements terrestres à faible teneur.
    Les ressources actuelles utiles et comptabilisées correspondent à des concentrations supérieures à quelques centaines de ppm tous isotopes confondus, alors qu'on utilise (quasiment) que U235.
    Dernière modification par WizardOfLinn ; 03/07/2012 à 09h46.

  32. #117
    arbanais83

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    En cours de technologie j'utilise la définition suivante.
    Une source d'énergie peut-être considérée comme renouvelable si elle peut-être considérée comme inépuisable à l'échelle de l'humanité ( qu'elle ne s'épuise pas suffisamment vite ou qu'elle se renouvèle suffisamment rapidement pour être considérée comme inépuisable à l'échelle de l'humanité )
    Il fallait bien que j'en trouve une parmi les plus souvent citées.
    Si l'on prend celle-ci en compte une première analyse nous dit que normalement 10000 ans c'est court pour l'échelle de l'humanité " quoique... "
    J'ai pris 10000 ans car c'est l' hypothèse la plus optimiste pour les réserves nécessaire au nucléaire de quatrième génération.
    Au 19 ème siècle en France si l'on avait utilisé la même définition pour le bois on aurait pu conclure que celui-ci était une énergie non renouvelable la déforestation à l'époque pouvant nous conduire aux même conséquences que l'île de Pasques.
    Aujourd'hui la pression sur le bois en France étant retombée ont pourrait presque dire que celui-ci fait partie des sources d'énergie renouvelable.
    En l'espace de 100 ans on sera passé de la découverte du nucléaire et ses premiers réacteurs à ceux de quatrième génération.
    Je doute que l'on ait besoin d'utiliser ceux-ci tels quel pendant encore quelques milliers d'années.
    je pense que les techniques et l'ingéniosité humaine devrait encore trouver des solutions plus pérennes d'ici 1000 ans alors je repose ma question aura t-on besoin de ces réserves d'uranium et autres pour des centrales quatrième cinquième sixième génération pendant encore 1000 ans ?
    Si la réponse est non que devient la réponse à ma question initiale ?

  33. #118
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de arbanais83:
    je pense que les techniques et l'ingéniosité humaine devrait encore trouver des solutions plus pérennes d'ici 1000 ans alors je repose ma question aura t-on besoin de ces réserves d'uranium et autres pour des centrales quatrième cinquième sixième génération pendant encore 1000 ans ?
    Si la réponse est non que devient la réponse à ma question initiale ?
    Bonjour
    L'énergie de l'avenir est l'énergie thermonucléaire: qu'est-ce que le Soleil, en effet, si non un réacteur thermonucléaire ? Il consomme le fuel le plus abondant qu'il y ait dans l'Univers: l'hydrogène. Il fonctionne de façon stable depuis 4 milliards d'années et il en a pour à peu près aussi longtemps à briller, en s'échauffant, il est vrai, au point que , dans une centaine de millions d'années, le climat deviendra sérieusement étouffant sur la Terre...si nos descendants n'y remédient pas!! En outre, le soleil délivre 4 millions de tonnes d'énergie par seconde, alors que la consommation annuelle de l'humanité est, aujourd'huis de 1021 joules, soit environ 10 tonnes. Il y a donc de la marge, tant que l'on n'en est pas à la sphère de Dyson!! Après, il faudra commencer à exploiter les autres étoiles et s'acheminer vers le "type III" de Kardayev !!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  34. #119
    WizardOfLinn

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    En cours de technologie j'utilise la définition suivante.
    Une source d'énergie peut-être considérée comme renouvelable si elle peut-être considérée comme inépuisable à l'échelle de l'humanité ( qu'elle ne s'épuise pas suffisamment vite ou qu'elle se renouvèle suffisamment rapidement pour être considérée comme inépuisable à l'échelle de l'humanité )
    Il fallait bien que j'en trouve une parmi les plus souvent citées.
    Si l'on prend celle-ci en compte une première analyse nous dit que normalement 10000 ans c'est court pour l'échelle de l'humanité " quoique... "
    J'ai pris 10000 ans car c'est l' hypothèse la plus optimiste pour les réserves nécessaire au nucléaire de quatrième génération.
    ...
    Quelques chiffres pour fixer les idées (j'arrondis à un chiffre significatif, il s'agit d'ordres de grandeur) :

    Consommation actuelle d'uranium : 70000 tonnes U/an
    Surgénération, *50 => besoin = 70000/50 = 1400 tonnes/an
    Augmentation de consommation *10 => besoin = 14000 tonnes/an
    On peut arrondir à C=20000 tonnes/an si on veut.
    A mettre en regard des R=4 milliards de tonnes d'uranium dissous dans les océans, et des 30000 à 50000 tonnes/an déversés par les fleuves.
    R/C = 200000 ans
    Il y a une dizaine d'années, le coût d'exploitation de l'uranium océanique a été évalué à 400-500 $/kg : pas intéressant actuellement, surtout que ce coût serait peut-être deux ou trois fois plus élevé maintenant.
    Mais si on consomme tous les isotopes, pas seulement U235, avec un parc de surgénérateurs, un coût de 5000, 10000 $/kg, voire plus, est tout à fait acceptable (on paye plus cher actuellement pour le kg d'U235 utile), et l'uranium océanique devient potentiellement une ressource intéressante.
    Même raisonnement pour les réserves terrestres : ce qui est exploitable pour nourrir un parc de surgénérateurs est bien plus important que les réserves actuelles dont le niveau est déterminé indirectement par la technologie actuelle de réacteurs, n'utilisant que U235.
    De quelques millions de tonnes de minerais à haute teneur (>= 1000 ppm), on passe à des minerais à quelques dizaines de ppm, et les ressources s'étendent à des milliards de tonnes.
    Et je n'ai pas compté non plus le thorium, encore plus abondant que l'uranium (mais pas dans les océans par contre, la chimie est différente).

    Les évaluations de durabilité du nucléaire (au moins en ce qui concerne la ressource énergétique) oublient l'effet de levier introduit par l'extension des ressources exploitables lorsque le rendement d'utilisation de la matière première augmente, et à vrai dire, il n'y a pas non plus beaucoup de motivation pour s'y intéresser : qu'il y en ait pour 10 millions d'années plutôt que pour 10000 ans grâce à ce levier est un problème assez académique, de toute façon, ça dépasse de loin notre horizon.

    Après, la question de savoir si on en aura vraiment besoin est un autre problème, je ne fais pas d'hypothèse sur l'histoire et les priorités de l'humanité dans 1000 ans, ni sur les ruptures technologiques, mon propos est seulement d'expliquer pourquoi le nucléaire avec surgénération est pérenne du point de vue de la ressource, si on souhaite s'engager dans cette voie.

  35. #120
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par WizardOfLinn Voir le message
    A mettre en regard des R=4 milliards de tonnes d'uranium dissous dans les océans, et des 30000 à 50000 tonnes/an déversés par les fleuves.
    R/C = 200000 ans
    Il y a une dizaine d'années, le coût d'exploitation de l'uranium océanique a été évalué à 400-500 $/kg : pas intéressant actuellement, surtout que ce coût serait peut-être deux ou trois fois plus élevé maintenant.
    Mais si on consomme tous les isotopes, pas seulement U235, avec un parc de surgénérateurs, un coût de 5000, 10000 $/kg, voire plus, est tout à fait acceptable (on paye plus cher actuellement pour le kg d'U235 utile), et l'uranium océanique devient potentiellement une ressource intéressante.
    Même raisonnement pour les réserves terrestres : ce qui est exploitable pour nourrir un parc de surgénérateurs est bien plus important que les réserves actuelles dont le niveau est déterminé indirectement par la technologie actuelle de réacteurs, n'utilisant que U235.
    De quelques millions de tonnes de minerais à haute teneur (>= 1000 ppm), on passe à des minerais à quelques dizaines de ppm, et les ressources s'étendent à des milliards de tonnes.
    Et je n'ai pas compté non plus le thorium, encore plus abondant que l'uranium (mais pas dans les océans par contre, la chimie est différente).
    a mon avis, tant qu'à faire qu'à filtrer l'eau des océans, autant utiliser plutot la biomasse qui est dedans que l'uranium ! c'est beaucoup moins compliqué à utiliser, il n'y a pas de déchets radioactifs, c'est CO2 neutre, et c'est VRAIMENT renouvelable ...
    ceci dit le calcul oublie des petits détails techniques, par exemple filtrer des grandes masses d'eau créera forcément des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion. On pourrait donc avoir un vrai épuisement local de la concentration, qui fera que ça deviendra de plus en plus cher, sauf à faire balader les usines dans toute l'épaisseur des océans. A mon avis ça reste de la science fiction pour le moment. Et ne pas oublier qu'en réalité les industries complexes comme le nucléaire utilisent plein de matériaux qui ne peuvent être produits à bon marché qu'avec des fossiles ...

Page 4 sur 9 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Antimatière :une energie d'avenir ?
    Par Rhedae dans le forum Physique
    Réponses: 24
    Dernier message: 07/10/2014, 09h16
  2. Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?
    Par Zarcobx dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 53
    Dernier message: 21/09/2011, 11h00
  3. QR - L'énergie nucléaire est-elle fossile ou renouvelable ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2010, 23h09
  4. L'energie nucléaire est une energie propre...
    Par Tsiledjé dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 118
    Dernier message: 03/09/2008, 18h43
  5. la géothermie est elle une réelle solution d'avenir
    Par aurétpe1ereS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2006, 18h24