Discussion fermée
Page 5 sur 9 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 270

L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?



  1. #121
    WizardOfLinn

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?


    ------

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ...
    ceci dit le calcul oublie des petits détails techniques, par exemple filtrer des grandes masses d'eau créera forcément des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion.
    ...
    A lui seul, le Gulf Stream, par exemple, charrie 10 millions de tonnes d'uranium par an vers l'Europe. Le Courant Noir, dans lequel a été testé le procédé il y a une douzaine d'années, 6 millions de tonnes par an. On parait assez loin des ordres de grandeur de prélèvement qui pourraient affecter la concentration.
    A part ça, d'accord pour le reste, le nucléaire, ce n'est pas que de l'uranium, tout comme le solaire, ce n'est pas que du soleil, et l'éolien, ce n'est pas que du vent.

    -----
    Dernière modification par WizardOfLinn ; 05/07/2012 à 06h05.

  2. Publicité
  3. #122
    arbanais83

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Et ne pas oublier qu'en réalité les industries complexes comme le nucléaire utilisent plein de matériaux qui ne peuvent être produits à bon marché qu'avec des fossiles ...
    Bonjour gilles.
    Donc pour toi le facteur limitant sera plutôt ce que tu cites ci-dessus ou plutôt la réserve en combustible de base uranium, plutonium, thorium ?
    Les autres industries comme le photovoltaïque, l'éolien, l'hydraulique, la biomasse étant-il moins concerné ?

  4. #123
    Tilleul

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Humm... une définition fréquente d'une énergie renouvelable est souvent:
    "Les énergies renouvelables (EnR en abrégé) sont des formes d'énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource à l'échelle humaine."

    Avec cette définition, si, on peut considérer comme énergie renouvelable une énergie dont la matière première couvre les besoins sur des périodes à l'échelle géologique.

    Je l'ai déjà dit dans un autre fil mais une "énergie" ça n'existe pas... c'est un abus de langage pour "source d'énergie". En l'occurence à partir du moment où vous creuser pour récupérer votre source d'énergie (en l’occurrence ici l'uranium), vous n'aurez pas d'uranium qui va se reformer mais vous aurez simplement un trou. Et même en attendant une ère géologique, vous n'aurez toujours pas d'uranium qui va se reformer... Quand vous mettez une éolienne à un endroit, il y a toujours du vent vu que le vent est formé par une source d'énergie qui est extérieure à la Terre.
    Keep it in the Ground !

  5. #124
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Bonjour gilles.
    Donc pour toi le facteur limitant sera plutôt ce que tu cites ci-dessus ou plutôt la réserve en combustible de base uranium, plutonium, thorium ?
    Les autres industries comme le photovoltaïque, l'éolien, l'hydraulique, la biomasse étant-il moins concerné ?
    c'est une opinion personnelle, mais je pense qu'il y aura une décroissance générale de la société industrielle par épuisement général de toutes les ressources, sans qu'on puisse l'attribuer à l'une plutot qu'à l'autre (certaines arrivant quand même plus tôt que d'autres , comme le pétrole ou certains métaux ). On raisonne comme si on avait des "besoins" en énergie absolus, et extrapolables,mais ça n'a pas grand sens - les besoins s'adaptent à ce qu'on peut se payer, et ce qu'on pourra se payer diminuera au cours du temps. Il est possible que les besoins en électricité décroissent au point que des renouvelables (hydrauliques, biomasse, éolien ) suffisent à la production, et là on n'aura plus à s'embêter avec le nucléaire. Et il est également possible que quand l'extraction des métaux soit devenue vraiment trop difficile, on finisse par abandonner l'usage de l'électricité, et là, on ne s'embêtera plus avec rien.

  6. #125
    Paminode

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    en revanche il n'est pas absolument impossible qu'une perte de sodium provoque une excursion de criticité conduisant à la fonte du coeur
    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Il y a,maintenant, près de 50 ans, le programme "Rapsodie" a été mené à bien que je sache. Il s'agissait d'un réacteur à neutrons rapides ("RAP"), refroidi par le sodium ("SODIE"). Il n'avait pas de prétention à la "surgénération" et était de puissance très réduite (quelques MW). Il était installé à Cadarache.
    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Si le sodium s'échappe du coeur, la température de ce dernier va monter
    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Bref, le sodium ne simplifie pas un problème de refroidissement, ça aurait été des réacteurs au sodium à Fuckushima, impossible de les noyer à l'eau (douce ou de mer).
    Bonjour,

    Donc en clair :
    - combien existe-t-il au total, actuellement, en France ou ailleurs, de centrales refroidies au sodium ?
    - si le circuit de refroidissement au sodium a des soucis du genre fuite, que le coeur surchauffe et que l'on ne peut pas arroser comme cela a pu être fait à Fuku, que se passe-t-il ? Quelque chose est prévu ?

    Merci.

  7. #126
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Paminode:
    Donc en clair :
    - combien existe-t-il au total, actuellement, en France ou ailleurs, de centrales refroidies au sodium ?
    - si le circuit de refroidissement au sodium a des soucis du genre fuite, que le coeur surchauffe et que l'on ne peut pas arroser comme cela a pu être fait à Fuku, que se passe-t-il ? Quelque chose est prévu ?
    Bonjour
    C'est le genre d'information qu'il est impossible d'obtenir, avec quelque crédibilité, surtout dans le contexte actuel hautement politisé et, donc, hautement subjectif!!! Tout ce que l'on peut dire, sur la base des lois physiques et des données technologiques, qui, elles, sont fiables, c'est que le sodium est un bon fluide caloporteur. Sa principale qualité est qu'il ne corrode pas du tout les circuits dans lesquels il circule. N'oublions tout de même pas qu'il a été utilisé pour le refroidissement des moteurs de voitures de course. Ceci dit, ce n'est, ni le seul, ni, peut-être, le meilleur. Ce qui est certain, c'est que la meilleure façon d'éviter les ennuis dus à la surchauffe, c'est de.... l'admettre!!! Réaliser le réacteur de telle sorte qu'il encaisse les températures maximum qu'il puisse avoir à suporter !! (C'est techniquement possible: des métaux comme le tungstène et le tantale; des céramiques, également, peuvent supporter les températures en question). Réa liser des réacteurs répondant à cette spécification est une question de prix et de critères: met-on l'accent sur la sécurité (réelle), sur la tranquillité d'esprit, sur le prix de revient, sur la réussite aux élections...etc. À partir de là, on ne peut plus dire grand chose. Aucune source d'énergie n'est exempte de risque. De toute façon, à vivre, il y a danger de mort !!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  8. Publicité
  9. #127
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    filtrer des grandes masses d'eau créera forcément des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion. On pourrait donc avoir un vrai épuisement local de la concentration, qui fera que ça deviendra de plus en plus cher, sauf à faire balader les usines dans toute l'épaisseur des océans.
    Notons que c'est déjà le cas avec l'extraction à grande échelle du sodium chloré indispensable aux industries chimiques. L'exploitation à grande échelle doit créer des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion. Ces poches sont-elles la cause de la raréfaction de certains poissons? En tout cas quand on voit les usines salicoles se balader dans toute l'épaisseur des océan, ça fait peur. Ils n'ont pas le choix cela dit, sinon le sel de table serait hors de prix.

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur
    À partir de là, on ne peut plus dire grand chose.
    Mais si, on peut toujours dire n'importe quoi et espérer que personne ne le remarque.

  10. #128
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Jiav:
    Mais si, on peut toujours dire n'importe quoi et espérer que personne ne le remarque.
    Bonjour
    Justement, il s'agit de ne pas dire n'importe quoi !!!...Contrairement à ce qui se produit immanquablement dans les discussions où le débat est dominé par la politique ou la philosophie, voire, les sentiments ou les pulsions. Enfin, ça occupe !!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  11. #129
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Notons que c'est déjà le cas avec l'extraction à grande échelle du sodium chloré indispensable aux industries chimiques. L'exploitation à grande échelle doit créer des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion. Ces poches sont-elles la cause de la raréfaction de certains poissons? En tout cas quand on voit les usines salicoles se balader dans toute l'épaisseur des océan, ça fait peur. Ils n'ont pas le choix cela dit, sinon le sel de table serait hors de prix.
    tu as une idée du volume d'eau salée qu'il faut traiter annuellement pour assurer la consommation mondiale de sel, et de celui qu'il faut traiter annuellement pour assurer la consommation mondiale d'uranium ?
    la réponse de Wizard me satisfait : il faut se mettre dans des courants qui assurent le renouvellement par advection, pas par diffusion. C'est pas un hasard si les essais ont été faits dans des courants puissants justement, ça prouve que le problème est réel. Reste à quantifier le potentiel réel de production dans ces courants . Et comme j'ai dit, j'aimerais bien voir une comparaison de la densité volumique d'énergie en biomasse et en uranium dans l'eau de mer, sachant que la biomasse pose évidemment bien moins de problèmes techniques et sociaux.

  12. #130
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de Paminode:

    Bonjour
    C'est le genre d'information qu'il est impossible d'obtenir, avec quelque crédibilité, surtout dans le contexte actuel hautement politisé et, donc, hautement subjectif!!! ....
    Pffff !

    Il n' y a aucune centrale nucléaire Française de production qui fonctionne avec le Sodium liquide comme fluide caloporteur.

    La seule était Super Phenix qui est en démentelement. Son sodium est en cours de récupération et transformé en Soude pour la premiére étape.

    Et la centrale expérimentale Phenix a aussi été arrétée récemment.

  13. #131
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Notons que c'est déjà le cas avec l'extraction à grande échelle du sodium chloré indispensable aux industries chimiques. L'exploitation à grande échelle doit créer des poches appauvries qui ne rechargent que très lentement, par diffusion. Ces poches sont-elles la cause de la raréfaction de certains poissons? En tout cas quand on voit les usines salicoles se balader dans toute l'épaisseur des océan, ça fait peur. Ils n'ont pas le choix cela dit, sinon le sel de table serait hors de prix.


    Mais si, on peut toujours dire n'importe quoi et espérer que personne ne le remarque.
    Vous dites un tissus d' anerie.

    On peut toujours dire n'importe quoi et espérer que personne ne le remarque Et bien justement vous dites de belles bétises.

    Le sel de table ou industriel n' est pas prélevé dans d' absurdes usines ''salicoles'. Ca n' existe pas.

    Le sel vient des marais salins (sel de table) et des mines de sel (sel industriel).

    Cordialement

  14. #132
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de moinsdewatt:
    Pffff !

    Il n' y a aucune centrale nucléaire Française de production qui fonctionne avec le Sodium liquide comme fluide caloporteur.

    La seule était Super Phenix qui est en démentelement. Son sodium est en cours de récupération et transformé en Soude pour la premiére étape.

    Et la centrale expérimentale Phenix a aussi été arrétée récemment.
    Bonjour
    Rapsodie (comme son nom l'indique) était refroidi au Na liquide et a parfaitement bien fonctionné. Mais c'était dans les années 60-70. Vous deviez être très très jeune !! (ça explique le pffff!)
    Que Super Phenix soit en démentellement, cela confirme ce que j'ai dit en ce qui concerne la politique (on avait déjà tiré dessus à la roquette !! Bien sûr, de braves mères de famille qui sont très familières de l'usage de ce genre d'engin!!)
    Quant à utiliser le sodium du réacteur pour faire de la soude, ça tendrait à prouver qu'on est vraiment en déficit !!! (ce en quoi on est moins forts que l'ingénieur Cyrus Smith qui, lui, en fabriquait en calcinant des algues. Cfr "L'île Mystérieuse" Jules Vernes) Je ne crois pas qu'il soit déplacé de citer Cet écrivain dans un débat sur les mérites et inconvênients comparés des différentes sources d'énergie, vue leur niveau général.... débats auxquels, j'ai l'insigne déshonneur et la faiblesse de participer !!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  15. Publicité
  16. #133
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    Le sel vient des marais salins (sel de table) et des mines de sel (sel industriel).
    Propagande du lobby du poivre. Méfiez-vous de Ducros, il se décarcasse.

  17. #134
    arbanais83

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de moinsdewatt:

    Que Super Phenix soit en démentellement, cela confirme ce que j'ai dit en ce qui concerne la politique (on avait déjà tiré dessus à la roquette !! Bien sûr, de braves mères de famille qui sont très familières de l'usage de ce genre d'engin!!)
    C'est qu'on avait tiré dessus à la roquette dès sa construction et même avant mais ce n'est pas ces tirs de roquettes qui ont amené sont démantèlement.
    Pour un réacteur industriel ( ce n'était plus de l'expérimental ) il n'a jamais apporté la preuve qu'il était capable de fonctionner de manière stable et fiable.
    Par contre il a eu à connaître lui aussi des feux de sodium qui n'ont pas été catastrophique, Super Monju au Japon aussi.
    Donc effectivement un " petit feu de sodium cela s'éteint dans un réacteur nucléaire " même si c'est un peu plus compliqué que pour un feu traditionnel.
    Maintenant on pouvait continuer même avec ses défauts originels à le faire fonctionner histoire d'en apprendre un peu plus, mais on prenait aussi le risque du gros coup dur qui pour sûr aurait mis fin à la filiaire de la surgénération y compris pour l'avenir ( cela aurait sonné le glas de la génération IV et d'ASTRID ), inconcevable si celle-ci devait-être pressentie pour être la solution du futur

  18. #135
    Moinsdewatt

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de moinsdewatt:


    Bonjour
    Rapsodie (comme son nom l'indique) était refroidi au Na liquide et a parfaitement bien fonctionné. Mais c'était dans les années 60-70. Vous deviez être très très jeune !! (ça explique le pffff!)
    Que Super Phenix soit en démentellement, cela confirme ce que j'ai dit en ce qui concerne la politique (on avait déjà tiré dessus à la roquette !! Bien sûr, de braves mères de famille qui sont très familières de l'usage de ce genre d'engin!!)
    Quant à utiliser le sodium du réacteur pour faire de la soude, ça tendrait à prouver qu'on est vraiment en déficit !!! (ce en quoi on est moins forts que l'ingénieur Cyrus Smith qui, lui, en fabriquait en calcinant des algues. Cfr "L'île Mystérieuse" Jules Vernes) Je ne crois pas qu'il soit déplacé de citer Cet écrivain dans un débat sur les mérites et inconvênients comparés des différentes sources d'énergie, vue leur niveau général.... débats auxquels, j'ai l'insigne déshonneur et la faiblesse de participer !!!
    Cordialement

    Si vous lisiez mes propos correctement sa serait mieux.

    Premiérement j' ai parlé de ''centrale nucléaire Française de production qui fonctionne '' et non de réacteurs expérimentaux. Sinon j' aurais effectivement pu mentionner Rapsodie (j' étais déjà né !).

    Deuxièmement pour le Na de Super phenix transformée en soude votre remarque ( le ''ça tendrait à prouver qu'on est vraiment en déficit'' ) est totalement stupide. On le transforme comme j' ai dit '' pour la premiére étape'' simplement parce que c' est bien pratique. Pas besoin d' aller reveiller Jules Verne dans sa tombe. Si vous aviez un peu de curiosité vous auriez pu chercher sur le Net ce qu' on en fait aprés. Et bien il va être incorporé dans du béton après une autre transformation chimique de la soude. Béton qui sera ensuite stocké.

  19. #136
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de moinsdewatts:
    votre remarque ( le ''ça tendrait à prouver qu'on est vraiment en déficit'' ) est totalement stupide
    Elle est donc tout à fait en harmonie avec le niveau de ce fil !!!
    Au revoir.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  20. #137
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    j'aimerais bien voir une comparaison de la densité volumique d'énergie en biomasse et en uranium dans l'eau de mer
    Grosso modo 5 tonnes en biomasse et 3 tonnes d'uranium par km^3.

  21. #138
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Jiav:
    Grosso modo 5 tonnes en biomasse et 3 tonnes d'uranium par km^3.
    Bonsoir
    ça semble curieux: en admettant que les 5 tonnes de biomasse puissent être intégralement converties en carburant, elles représentent environ4;107. 5000 = 2.1011 joules. Les trois tonnes d'Uranium représentent, elles, environ 5.1017 joules. Il y a, en gros, un rapport de un million !! ceci, en supposant que l'Uranium est entièrement rendu fissible, ce qui est possible, via les surgénérateurs mais aussi, et plus efficacement, avec les réacteurs à spallation.N'y aurait-il pas une erreure sur les 5 tonnes de biomasse ?
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  22. Publicité
  23. #139
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    N'y aurait-il pas une erreure sur les 5 tonnes de biomasse ?
    Ci-dessous les sources utilisées:

    http://en.wikipedia.org/wiki/Biomass...#Ocean_biomass

    Apart from bacteria, the total global biomass has been estimated at about 560 billion tonnes C.[1] Most of this biomass is found on land, with only 5 to 10 billion tonnes C found in the oceans.[1]

    => disons 6,85 pour arrondir

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Oc%C3%A9an

    Les océans recouvrent environ 361 millions de km2 4, soit 70,8 % de la surface du globe. Leur volume total atteint 1,37 milliard de km3

    =>6.85/1.37=5 tonnes/km3 qui fait un chiffre rond

  24. #140
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    @ Jiav:
    OK. Hé bien, ça représente une énergie très inférieure à celle de l'Uranium. Bien sûr, elle est "renouvellable".
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  25. #141
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    c'est surtout qu'elle est concentrée dans les premiers dizaines de mètre je pense, donc en fait la concentration superficielle doit être 1000 fois plus importante (et sans doute encore plus dans les zones ou le plancton est concentré) Et bien sûr ça parait plus envisageable de cultiver des algues que de l'uranium.

  26. #142
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Oui tu as raison. Sachant que la biomasse est à 100% dans la zone épipélagique, sachant que celle-ci ne fait que quelques dizaines de mètres (et non 200 comme on le voit bêtement écrit partout), sachant que la profondeur moyenne des océans est de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres, CQFD l'énergie de la biomasse doit être supérieure à l'énergie de l'uranium.

    Et de toute façon ça parait bien plus envisageable de cultiver des algues en haute mer que d'ancrer des filtres à uranium statiques. Pardon? Heu oui nous sommes des montagnards d'origine. Comment vous avez deviné?

  27. #143
    invite73192618

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Bien sûr, elle est "renouvellable".
    Cette distinction ne me semble pas si évidente. Ni l'halieutique actuelle ni le nucléaire en cycle ouvert ne peuvent facilement être qualifiés de durable. En revanche l'extraction d'uranium océanique peut être considéré comme renouvelable si le cycle est fermé et que l'apport naturel des fleuves (essentiellement par lessivage du granit) compense la quantité d'uranium océanique piégé par filtrage. A vue de pif cette part renouvelable est entre 50 et 350 tonnes par an, ce qui couvrirait une part significative de la consommation actuelle (si celle-ci était en mode fermé). On sait que c'est faisable pour à vue de pif $500 le kilo. A contrario il semble légèrement plus difficile de trouver une méthode d'exploitation durable de la biomasse océanique telle que le kilo d'algue sec revienne à $0,001.

  28. #144
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de Jiav:

    Bonsoir
    ça semble curieux: en admettant que les 5 tonnes de biomasse puissent être intégralement converties en carburant, elles représentent environ4;107. 5000 = 2.1011 joules. Les trois tonnes d'Uranium représentent, elles, environ 5.1017 joules. Il y a, en gros, un rapport de un million !! ceci, en supposant que l'Uranium est entièrement rendu fissible, ce qui est possible, via les surgénérateurs mais aussi, et plus efficacement, avec les réacteurs à spallation.N'y aurait-il pas une erreure sur les 5 tonnes de biomasse ?
    Cordialement
    Il me semble que tu as oublié qu'il n'y a que 0,7 % de l'uranium sous forme 235, ça ne fait plus que 3e15 J pour l'uranium, et donc si on peut avoir des concentrations superficielles en biomasse naturelle 1000 fois plus grandes que la moyenne en surface dans les meilleures zones (ce qui ne parait pas stupide), on n'a plus qu'un facteur 10.

  29. Publicité
  30. #145
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Oui tu as raison. Sachant que la biomasse est à 100% dans la zone épipélagique, sachant que celle-ci ne fait que quelques dizaines de mètres (et non 200 comme on le voit bêtement écrit partout), sachant que la profondeur moyenne des océans est de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres, CQFD l'énergie de la biomasse doit être supérieure à l'énergie de l'uranium.

    Et de toute façon ça parait bien plus envisageable de cultiver des algues en haute mer que d'ancrer des filtres à uranium statiques. Pardon? Heu oui nous sommes des montagnards d'origine. Comment vous avez deviné?
    ce qui compte ce n'est pas la zone où il y en 100 %, c'est la concentration superficielle, et elle dépend de la longueur caractéristique d'atténuation (celle où la densité est divisée par 1/e).
    Pour le coût, le problème est que si on n'a plus d'hydrocarbures, le coût sera probablement dominé par la difficulté de réaliser l'infrastructure "classique" associée à un réacteur nucléaire, pas à celui de l'uranium. Et des centrales classiques coûtent bien moins cher que des centrales nucléaires (pourquoi n'y a-t-il pas de centrales nucléaires dans les pays pauvres alors qu'il y a des centrales à fioul ?). mais je ne pense pas que ce soit l'exploitation de la biomasse marine qui soit la meilleure solution bien sûr, la biomasse terrestre reste bien plus accessible - le plus probable selon moi c'est que la société toute entière fera un "downsizing" (à la fois technique et démographique) tel que les renouvelables suffiront à nouveau à l'alimenter.

  31. #146
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Gilles38:
    Il me semble que tu as oublié qu'il n'y a que 0,7 % de l'uranium sous forme 235, ça ne fait plus que 3e15 J pour l'uranium, et donc si on peut avoir des concentrations superficielles en biomasse naturelle 1000 fois plus grandes que la moyenne en surface dans les meilleures zones (ce qui ne parait pas stupide), on n'a plus qu'un facteur 10.
    Bonjour
    Non, je ne l'ai pas oublié. Mais rien n'interdit de considérer la transformation complète de l'U238 en Plutonium (et du Thorium en U233 fissible !!) Une fission produit, en moyenne trois neutrons dont un seul sera absorbé pour entretenir la réaction en chaîne. Bien sûr, il faudra envisager des structures de réacteurs différentes. Mais ce n'est pas impossible.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  32. #147
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Gilles 38:
    Et des centrales classiques coûtent bien moins cher que des centrales nucléaires (pourquoi n'y a-t-il pas de centrales nucléaires dans les pays pauvres alors qu'il y a des centrales à fioul ?).

    le plus probable selon moi c'est que la société toute entière fera un "downsizing" (à la fois technique et démographique) tel que les renouvelables suffiront à nouveau à l'alimenter.
    Bonjour
    1) Il peut y avoir un tas de raisons dont les plus importantes restent politiques.
    2) Tu ne sembles pas prendre en compte l'expension de l'Humanité dans l'espace ??
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  33. #148
    jacquolintégrateur

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation de Jiav:
    Cette distinction ne me semble pas si évidente. Ni l'halieutique actuelle ni le nucléaire en cycle ouvert ne peuvent facilement être qualifiés de durable. En revanche l'extraction d'uranium océanique peut être considéré comme renouvelable si le cycle est fermé et que l'apport naturel des fleuves (essentiellement par lessivage du granit) compense la quantité d'uranium océanique piégé par filtrage. A vue de pif cette part renouvelable est entre 50 et 350 tonnes par an, ce qui couvrirait une part significative de la consommation actuelle (si celle-ci était en mode fermé). On sait que c'est faisable pour à vue de pif $500 le kilo. A contrario il semble légèrement plus difficile de trouver une méthode d'exploitation durable de la biomasse océanique telle que le kilo d'algue sec revienne à $0,001.
    Bonjour
    Je le pense aussi !! Mais je crois que, avant d'en venir à attendre que les fleuves renouvellent l'U (et le TH) marin, on disposera de moyens d'accès à l'espace à prix raisonnable et là, les disponibilités en énergie solaires sont pratiquement sans limite.
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  34. #149
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de Gilles38:

    Bonjour
    Non, je ne l'ai pas oublié. Mais rien n'interdit de considérer la transformation complète de l'U238 en Plutonium (et du Thorium en U233 fissible !!) Une fission produit, en moyenne trois neutrons dont un seul sera absorbé pour entretenir la réaction en chaîne. Bien sûr, il faudra envisager des structures de réacteurs différentes. Mais ce n'est pas impossible.
    Cordialement.
    en général, on considère l'extraction de l'eau de mer pour éviter de faire de la surgénération - avec de la surgénération, les problèmes d'approvisionnement en U238 terrestre deviennent secondaires.

  35. #150
    GillesH38a

    Re : L'énergie nucléaire est t'elle une énergie d'avenir ?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Citation de Gilles 38:

    Bonjour
    1) Il peut y avoir un tas de raisons dont les plus importantes restent politiques.
    2) Tu ne sembles pas prendre en compte l'expension de l'Humanité dans l'espace ??
    Cordialement
    comme je l'ai déjà dit, je ne vois pas une humanité sans fossile se répandre dans l'espace. Faudrait déjà prouver qu'elle peut construire des trains et des voitures sans fossiles, ce qui n'est le cas nulle part - j'attendrai déjà de voir une société industrielle sans fossile avant de tracer des plans sur la comète, c'est le cas de le dire.

Page 5 sur 9 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Antimatière :une energie d'avenir ?
    Par Rhedae dans le forum Physique
    Réponses: 24
    Dernier message: 07/10/2014, 09h16
  2. Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?
    Par Zarcobx dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 53
    Dernier message: 21/09/2011, 11h00
  3. QR - L'énergie nucléaire est-elle fossile ou renouvelable ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2010, 23h09
  4. L'energie nucléaire est une energie propre...
    Par Tsiledjé dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 118
    Dernier message: 03/09/2008, 18h43
  5. la géothermie est elle une réelle solution d'avenir
    Par aurétpe1ereS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2006, 18h24