Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 127

Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois



  1. #1
    dico

    Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois


    ------

    Bonjour à tous,
    Voilà, ma femme et moi allons faire construire une maison basse consommation et nous hésitons encore entre 2 systèmes de construction : le bois et le bloc de coffrage isolant en polystyrène à bancher.
    J'ai rendez vous demain avec un fournisseur de bloc qui bien évidemment ne jure que par son produit!!!
    J'ai lu plusieurs post sur chaque matériaux mais aucun sur un véritable comparatif (hormis quelques coups de gueules stériles ).

    Concernant les questions purement écologiques (énergie grises...)longuement débatues, je souhaiterai que chacun poste son avis sous forme d'argument (pas de long texte svp mais de la clairté)et non de plaidoyer.
    Afin d'arriver, pour chaque matériaux, à avoir un argumentaire éttayé, voir des questions sensées à opposer aux fournisseurs qui possédent eux un argumentaire bien ficelé!!!
    Voilà, alors au travail!!!! Moi, je serai de retour ce soir vers 22h
    PS: Pour ne pas compliquer la chose, nous ne rentrerons pas dans le sujet : mais quel style de construction en bois? ,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    bloc de coffrage isolant en polystyrène à bancher.
    Situez d'abord l'endroit où vous allez construire , ensuite quel est le nombre de m2 habitables , nombre de niveaux , l'emplacement des pièces et vos préfénces : très grandes baies ou baies classiques de moyennes dimensions , vos préférences en matière de chauffage ..(plancher chauffant ..radiateurs ..poêle de masse ..)

    Croyez-moi , autant ce type ce construction est compatible avec les climats aux hivers longs et froids et étés tempérés (Allemagne , Nord de la france ..) autant c'est à étudier au cas par cas dans les régions aux étés chauds et très chauds = provence, Midi Toulousain , Aquitaine ...car on peut être obligé de prendre une PAC pour clamitiser l'été ...

    le principal désavantage de ce type de bloc est le manque d'inertie = 7 cm de neopor côté intérieur , qui emprisonne la masse du béton qui ne peut alors jouer son rôle d'accumulateur et de déphaseur de fraîcheur ...

    Deuxième inconvénient = à moins de disposer de chevilles spéciales et de pattes , comment fixer stores et charges lourdes sur du Neopor ??

    Bonne cogitation ...

  4. #3
    dico

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    bonjour,
    pas trop de réponse... hormis herakles
    Concernant les fixations l'intérieur est doublé en placo donc pas de probléme
    La situation geographique : montpellier
    Sinon pour le déphasage c'est la grande condradiction certains pensent quil est préférable d'avoir une maison sur isolé et que seul le refroidissement de nuit est nécessaire car qui dit bien isolé par l'extérieur dit bien isolé à l'intérieur!
    Eqipé de 2 puit canadien et d'une vmc double flux ça me semble joable

  5. #4
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Aïe , aïe ..beaucoup d'ensoleillement et risques de surchauffe en mi-saison et en été .

    Tu devrais absolument faire faire une simulation thermique aussi bien pour l'hiver que pour le confort d'été , en prenant diverses hypothèses de murs

    Il y a un bon bureau d'études= Izuba , près de Montpellier ou Gefosat .

    Je crains que la présence des 7 cms de Neopor intérieur seulement doublé placo enlève toute inertie qui te permette de stocker de la fraîcheur par surventilation nocturne .

    Ne comptez surtout pas sur l'inertie du béton coulé à l'intérieur , il est bien plus judicieux de monter vos murs en blocs à bancher en terre cuite puis d'isoler par l'extérieur

    Autrement , vous devrez prendre une PAC "réversible " par prudence" pour l'hiver et pour l'été , même avec un double puits canadien , car il faudrait une surventilation entre 600 et 1000 m3/h pour maintenir une bonne température confortable au plus fort d'une canicule .

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    tee.try

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    De toute façon entre bois et bloc a bancher c'est le meme probleme,pas d'inertie donc...A mon avis c'est surtout le prix qu'il faut regarder (en dehors de toute consideration ecologique) et là ,à isolation egale le bloc a bancher est plus avantageux .De plus il semble etre assez facile a mettre en oeuvre (vu le nombre de differentes couches qui composent une OSB: parepluie ,parevapeur,contreventement,ba rdage....)
    Par contre je pense que Herakles parles des fixations sur mur exterieur et là en effet (comme toute isolation exterieure d'ailleurs )ça devient plus complique(bannes ,pergolas,volets...).

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    A Montpellier, vu le climat , je conseillerais plutôt blocs à bancher en agglo de ciment ou blocs de ce type + laine de roche "431" prête à enduire ou procédé nergalto (métal déployé ) sur ossature bois rapportée sur les murs : l'ossature permet ainsi de fixer les stores , bannes , volets , mieux qu'avec les blocs en neopor :
    http://www.klein-agglomeres.com/page...extrabloc.html

    et ITE avec nergalto :
    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2157612

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post1653387

    Dans le cas où tu maintiens ton choix du bloc isolant coffrant , prévois absolument un moyen de rafraîchissement - si possible naturel - :

    -inertie lourde A l'intérieur : refends lourds , escalier béton , murs en briques pleines , dalles lourdes à entrevous béton de type phonique , sol sur terre-plein compacté ..etc

    - OU inertie "déportée" : celle de la terre via un puits canadien :

    pour Montpellier et pour affronter les périodes chaudes , il faut "doubler " la longueur du puits canadien par rapport à la longueur optimal retenue pour l'hiver car les débits d'air doublent ou triplent entre ces 2 saisons .

    Prendre deux kits de 50 ml ou un kit 3 x 33 ml en 200ML pour environ 150m2 habitables ..

    ca vous évitera de devoir installer une PAC réversible....et d'être à la merci d'une grosse panne EDF en pleine canicule ..
    De toute façon entre bois et bloc a bancher c'est le meme probleme,pas d'inertie donc...
    Négatif : l'ossature bois + laine de bois = plus grosse capacité thermique au m3 que le neopor !!!

  9. Publicité
  10. #7
    dolf7

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonjour
    voila un peu de lecture pour madame et aussi pour toi ....
    et encore un petit lien sur le blog d'un membre avec un tres bon retour de construction sur les blocs de coffrage isolant

    bonne lecture a vous deux
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bien noter deux ou 3 points importants :

    1- la taille des baies vitrées y est ici raisonnable , vu la difficulté de stocker les apports solaires de mi-saison par manque d'inertie à cause du Neopor intérieur de 7 cm

    2- Le puits canadien y est intelligemment surdimensionné = là où on préconise souvent 30 à 50ml pour l'hiver , il est ici porté à 3 x 33 Ml , ce qui autorise des débits plus importants avec une grande surface d'échange air-terre pour pallier aux risques de surchauffe estivale .

    3 - l'escalier en béton , exemple de ce qu'on peut mettre comme masse inertielle..

    bref: une construction bien pensée et bien équilibrée apte à garantir un bon confort été comme hiver avec un minimum d'énergie d'appoint .

    Qu'on ne s'y méprenne pas , je ne condamne pas le Bloc Coffrant isolant , mais je mets en garde contre quelques erreurs de conception architecturale ( trop grandes baies vitrées sous couvert de "bioclimatique" ) , quelques points faibles du procédé ( accrochage de charges lourdes dehors et dedans ..) et contre certains arguments commerciaux comme la pseudo-inertie du béton enfermé dans le neopor .

  12. #9
    tee.try

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    De mon point de vue ,meme si le dephasage peut etre meilleur sur une construction bois,les 2 systemes necessiteront quand meme un moyen de rafraichissement exterieur,surtout a Montpellier.
    Si tu veux vraiment comparer les 2 ,va sur le site citemaison.fr qui compare differents moyens de construction en fonction de ton lieu d'habitation.C'est tres bien fait.

  13. #10
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonjour ..
    Question déphasage : c'est aussi bien celui d'un puits canadien intelligement dimensionné en fonction de l'endroit où on construit et de son climat , ( puits canadien = inertie déportée à l'extérieur du bâti, et de longue durée de déphasage )

    que celui du bâti intérieur = refends , dalles ,murs (isolés par l'extérieur , cloisons en carreaux de terre cuite, escaliers béton ) etc..( inertie interne au bâti , à courte durée de déphasage )

    l'un ou l'autre permet d'assurer le confort d'été , surtout si on concilie les deux

    je suis allé voir ce site , bien fait effectivement , mais je n'ai pas encore trouvé un comparatif "bloc de coffrage isolant " vs "maison à ossature bois "

    ce site d'ailleurs insiste sur l'inertie interieure , bénéfique aussi bien en hiver qu'en été ..

    http://www.citemaison.fr/Calculette-...-les-murs.html

  14. #11
    gil67

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    c'est pour passer le bac ??

    Pourvu que non, car le sujet est en lui même un hors sujet total. Comparer un matériaux structurel à un matériaux isolant, c'est comme comparer des chaussures de montagne à ... un chapeau ou une blonde à une grande...

    Ceux qui auront la moyenne auront ils droit à une chambre d'ami dans la maison ?

    Je me demande combien de fois Heracklès a été invité chez un forumeur qui a bénéficié de ses compétences, de sa réflexion, de sa patience et surtout de sa gentillesse.
    Combien sont partis avec leurs réponses sans jamais donner de nouvelle ?
    je suis un professionnel de la maison passive-bioclimatique, en pièces détachées

  15. #12
    tee.try

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    je suis allé voir ce site , bien fait effectivement , mais je n'ai pas encore trouvé un comparatif "bloc de coffrage isolant " vs "maison à ossature bois "

    ce site d'ailleurs insiste sur l'inertie interieure , bénéfique aussi bien en hiver qu'en été ..

    http://www.citemaison.fr/Calculette-...-les-murs.html
    Oups en effet ,pas de comparatif bloc de coffrage/ossature bois.En fait je pense qu'au niveau confort d'ete ,entre une isolation interieur pse et un bloc coffrant pse la difference ne doit pas etre enorme.
    C'est pour ça que je me demande si FINANCIEREMENT ça vaut le coup de payer plus cher pour de l'ossature bois.

  16. Publicité
  17. #13
    plurielle

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Pas d'accord: au niveau confort d'été, la maison en bloc coffrant pse/néopor est nettement plus agréable que la maison en bois !!!!!!!!!!!

    Là je viens d'emménager dans ma maison Euromac (avec mur de refend en parpaing et dalles béton), la t° aujourdhui n'a pas dépassé 24,8° - alors qu'à l'extérieur la t° était de 31° (à l'ombre !!) - et ce malgré mes 32 m² de triple vitrage sud.

    Les 3 années précédentes, je vivais dans une maison en bois: aucune inertie (malgré une dalle de sol en béton de près de 20 cm...), avec un 30° dehors, je me souviens que la t° intérieure montait à 38°....

    Conclusion: se méfier des affirmations hâtives genre "une maison en bloc coffrant n'a pas plus d'inertie qu'une maison en bois" - c'est manifestement faux. Et croire qu'une dalle de béton seule peut apporter assez d'inertie à une maison en bois, c'est également faux!

    Et au fait Herakles, l'épaisseur du PSE intérieur sur ce genre de bloc est de 5 cm et non 7...

  18. #14
    tee.try

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Pour comparer il faudrait mettre en parallele d'autres elements:
    L'isolation des 2 maisons(epaisseur,materiaux... )
    L'orientation
    Les masses inertiques en presence
    Les protections solaire
    La presence d'equipement(PC,vmcdf...)
    Configuration
    Vitrages...
    Apparemment tu parles de dalleS betons et de refends en parpaing dans la maison euromac:donc plus d'inertie.C'est sur qu'augmenter l'inertie d'une maison en blocs de coffrage (ou en isolation interieure d'ailleurs) c'est plus simple que dans une OSB,surtout quand la maison est sur etage.
    Il ne me semblait pas que les blocs de coffrages offraient une meilleure inertie qu'une simple isolation interieure.
    Au fait MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIII Herakles (voir post gil67)

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Pas d'accord: au niveau confort d'été, la maison en bloc coffrant pse/néopor est nettement plus agréable que la maison en bois !!!!!!!!!!!
    tournes 7 fois ta langue avant de dire cela !!!

    comme dit tee.try avec justesse , il faut tenir compte des masses inertielles à l'intérieur de l'ENVELOPPE isolante ( qu'elle soit en bois , blocs coffrants isolants , bottes de paille , 30cm de PSE intérieur + placo , etc....

    Prendre en compte ce qui se trouve DANS le volume intérieur de l'enveloppe isolante !

    Or tu as dit et répété sur plusieurs posts que tu as de l'inertie qui te procure ce confort d'été ..

    Imagines toi ta maison entièrement en blocs euromac , sans refends lourds et dalles sur entrevous PSE , avec cloisons légères , faux-plafond + 300mm LDV ( j'en ai vu...)
    tu n'aurais pas eu ce même degré de confort

    Idem pour une maison ossature bois avec des refends lourds intérieurs = même niveau de confort + régulation hygrométrique meilleure due au matériau bois et laine de bois..

    comparons ce qui est comparable .....

    Pour comparer il faudrait mettre en parallele d'autres elements:
    L'isolation des 2 maisons(epaisseur,materiaux... )
    L'orientation
    Les masses inertiques en presence
    Les protections solaire
    La presence d'equipement(PC,vmcdf...)
    Configuration
    Vitrages...
    Tout à fait .... il faudrait faire comme le CSTB ou le CSTC(belgique) = 2 maisons absolument identiques , l'une isolée avec isolant mince multiréflecteur , l'autre avec 200mm de LDV ...

  20. #16
    SamyS3

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    @Plurielle : tu avais quoi comme isolation mur/toit ? Je suis un peu surpris là...

    Comme dis plus il faudrait pouvoir vraiment comparer et voir ce qui pouvait pêcher

  21. #17
    Eric DUPONT

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    l'ideal serait peu etre de couler le beton de chaque coté de l'isoant et non entre l'isolant.

  22. #18
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    l'ideal serait peu etre de couler le beton de chaque coté de l'isoant et non entre l'isolant.
    c'est un peu le concept du bloc RTH : une plaque de PSE de 10cm prise en sandwich entre un bloc en agglo ciment de 15 cm intérieur et une planelle de 7 cm également en agglo côté extérieur ...

  23. Publicité
  24. #19
    DidierK

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonjour,

    J'ai personnellement choisi de construire ma maison avec des blocs de banchage isolants en néopor et j'en suis grandement satisfait

    J'ai fait un blog qui montre la construction pas à pas si cela peut vous être utile :
    ### blog à renseigner sous votre profil

    Amicalement
    Dernière modification par Linn ; 30/09/2009 à 17h37. Motif: URL

  25. #20
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    On attend avec impatience tes retours en tant qu'occupant de cette maison , en ETE comme en HIVER , ainsi que le descriptif du matériel de chauffage ou climatisation qui va avec ...

    Une coupe de principe serait le bienvenu , montrant la composition des dalles , refends , dalle du RDC , etc...

  26. #21
    rey.raphael

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Dico

    Bonjour à tous,
    Voilà, ma femme et moi allons faire construire une maison basse consommation et nous hésitons encore entre 2 systèmes de construction : le bois et le bloc de coffrage isolant en polystyrène à bancher.
    J'ai rendez vous demain avec un fournisseur de bloc qui bien évidemment ne jure que par son produit!!!
    J'ai lu plusieurs post sur chaque matériaux mais aucun sur un véritable comparatif (hormis quelques coups de gueules stériles ).

    Concernant les questions purement écologiques (énergie grises...)longuement débatues, je souhaiterai que chacun poste son avis sous forme d'argument (pas de long texte svp mais de la clairté)et non de plaidoyer.
    Afin d'arriver, pour chaque matériaux, à avoir un argumentaire éttayé, voir des questions sensées à opposer aux fournisseurs qui possédent eux un argumentaire bien ficelé!!!
    Voilà, alors au travail!!!! Moi, je serai de retour ce soir vers 22h
    PS: Pour ne pas compliquer la chose, nous ne rentrerons pas dans le sujet : mais quel style de construction en bois?
    Ces deux systèmes constructifs sont très différents dans leur résultat esthétique et dans l'ambiance à vivre.
    La MOB est à la mode et il faut reconnaître qu'il y a un charme très différent. La maison en BCI est tout à fait traditionnelle.

    Je pense qu'il s'agit de la première question qu'il faudra se poser.

    Si vous souhaitez une finition enduite, ou si la municipalité l'impose, je préférerai une solution BCI car l'enduit est maîtrisé sur polystyrène et pas sur le bois.

    Si vous souhaitez une finition bardage, alors préférerez la MOB car le bardage demandera nettement plus de travail sur un BCI dans lequel il faudra raccrocher au béton.

    Il y aura aussi un choix à faire. Si vous souhaitez partir sur une solution avec des murs perspirants, il faudra oublier le BCI.

    Avec le BCI, on gère hygiène et hygrométrie avec une double flux.


    Pour l'analyse du cycle de vie, il faudrait étudier beaucoup trop de paramètre (transport de chaque matériaux, énergie à la fabrication, recyclabilité) pour faire un comparatif fin.
    Mais à l'évidence, il y aura un net avantage à la MOB. Le bilan du BCI est plombé par le béton et le polystyrène demandeur d'énergie.
    Le bois est plus renouvelable que le pétrole.
    Le travail des ouvriers est par contre plus respecté avec le BCI.
    Cependant, moi je suis un fervent adepte du BCI, je pense sincèrement que nous restons dans des maisons écologiques car très peu consommatrice par la suite.
    Je pense qu'utiliser des résidus du raffinage pour isoler et éviter justement de consommer du pétrole n'est pas si idiot que cela.
    Enfin, tu trouveras certains pour dire que le polystyrène n'est pas sain, ceci est faux c'est un matériaux quasi neutre.
    Si on va par là on ne s'en sort plus, ouate de cellulose =Borax, traitement du bois = COV, et je ne sais ce que l'on trouvera encore demain....Lien pour OSB =nocif
    Il faut bien comprendre que notre monde est empirique et que peu d'études sérieuses sont disponibles.
    Si tu rentres la dedans tu vas partir dans une quête insensée empêchant toute prise de décision.

    Pour le prix, je pense en revanche que l'avantage est au BCI quand on fait une moyenne du coût de matière du mur fini, à résistance thermique équivalente.

    Je donne aussi l'avantage au BCI en terme de durabilité. Le bois demandera de l'entretien à un moment ou un autre.

    Le gros bon point du BCI est l'étanchéité à l'air si vous visez les standards BBC ou passif. Elle est très facile à réaliser alors que le bois demande à être entièrement traité avec des pare-vapeurs recouvrants l'intérieur de la maison. Il faut être soigneux pour ce stade.

    Contrairement à ce que raconte Héraclès et pour valider l'expérience de Plurielle, on a un effet masse dans le BCI nettement supérieur au bois. Ceci est incontestable !!!

    Cependant l'inertie" est-elle forcément à rechercher? c'est un autre débat voir le post "recul sur coffrage isolant"

    Quant à la question quelle MOB ? Pour des questions de coûts et de performance, moi j'opterais pour un remplissage en cellulose projetée humide, elle permet aussi d'améliorer le test de la porte, elle garantit une isolation parfaitement homogène et exempte de pont thermique.

    Pour Héracles,

    Merci d'arrêter les âneries quant à la fixation dans le PSE, 90 % des maisons sont isolée en PSE intérieur et tout le monde fixe avec cheville Molly dans le placo ou va chercher le dur si besoin pour des charges très lourdes. Personne ne s'en plaint. Moi qui pensait en avoir fini avec cet argument à la gomme.
    Merci aussi d'arrêter avec cette inertie parce que dans le comparatif la MOB est une solution apriori sans aucune inertie sauf celle qu'on viendrait ajouter après.
    "Le confort est bien plutôt dans la réactivité que dans l'inertie"

  27. #22
    rey.raphael

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Mea culpa Heracles,

    Je n'avais pas vu que tu parlais des fixations sur l'extérieure.

    Pour répondre à cela ; il faudra bien s'y mettre.

    Voici des solutions Franco Française :

    http://www.econology.fr/isolation/is...tions-ing.html


    Voici des techniques allemandes :

    http://www.sto.fr/evo/web/sto/51005_...s%20thermiques
    "Le confort est bien plutôt dans la réactivité que dans l'inertie"

  28. #23
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Contrairement à ce que raconte Héraclès et pour valider l'expérience de Plurielle, on a un effet masse dans le BCI nettement supérieur au bois. Ceci est incontestable !!!
    Puisque tu reviens à la charge en termes aussi peu courtois , faut bien que je réagisse , ne vous en déplaise , cher RR :

    dans un post d'hier , tu citais justement quelques chiffres à propos de la résistance thermique de la planelle intérieure du BCI .. :
    Non , c'est moins.
    PSE à 30kg/M3 a un Lambda = 0.035
    R de 6 cm de PSE : 0.055/0.035 =1.57
    U=1/R=0.63 w/m2/°C
    Flux en une heure avec delta T de 8° sur une paroie U=0.63 w/m2/°C de 25 m² :
    8x25x0.63 = 126 w/heure
    je n'ai pas voulu relever cet argument qui -bien au contraire- me sert dans mon argumentation à propos de la barrière trop isolante entre le béton et l'atmosphère intérieure ..: en effet , un tel flux de 125 W signifie que le béton sera incapable d'absorber rapidement les calories produites dans la pièce (en mi-saison et en été ) par nos occupations internes et ne pourra être mis à contribution pour stocker/restituer les apports solaires de mi-saison.

    MOB comme BCI ont la même problématique pour les régions aux étés chauds ou aux mi-saisosn ensoleillées : il faut rajouter de l'inertie

    Apparement , le livre de OLIVA n'est pas votre tasse de thé :
    vous y liriez que l'inertie est nécessaire , et que pour avoir un peu de réactivité , il est fort utile de plaquer contre les murs lourds des matériaux un peu moins diffusifs : bois , plaques de fibre-ciment mais en aucun cas des matériaux trop isolants comme les 5 cm de neopor .

  29. #24
    fred1202

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonjour DidierK

    Tu habites ta maison depuis combien de temps ? As tu déjà passé une année compléte ? Quel chauffage as tu installé ? As tu mis une vmc DF?

    Merci



    Citation Envoyé par DidierK Voir le message
    Bonjour,

    J'ai personnellement choisi de construire ma maison avec des blocs de banchage isolants en néopor et j'en suis grandement satisfait

    J'ai fait un blog qui montre la construction pas à pas si cela peut vous être utile :
    ### blog à renseigner sous votre profil

    Amicalement

  30. Publicité
  31. #25
    fred1202

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonjour RR
    J'ai lu avec intérêt les discussions que vous aviez avec Héracles. Ce sont deux avis techniques partagés. Pour ma part, je souhaiterai avoir un retour d'une personne ayant fait construire ce type de maison (BBC) avec des blocs PSE, avoir son avis à l'utilisation.
    Sur l'aspect financier, il n'y a pas photos. Le PSE est beaucoup moins onéreux. Je suis u fervent defenseur des maisons bois mais voilà, comme tu le dis phénoméne de mode oblige, la comparaison financière entre le PSE et la MOb est sans équivoque. Le bois coute beaucoup plus chéer de 15 à 20% et là, ton budget maison en prend un cout.
    Dommage, il va falloir encore attendre ou alors, passer par une construction tradi en PSE ou monomur.
    Enfin, je crois qu'aujourd'hui à la revente, je pense que cela doit être beaucoup plus difficile. Il faudra un argumentaire solide (j'aurais pu dire Béton mais là !!!).

    Question : Différence entre PSE et monomur ? Qu'en penses tu ?
    Héracles tu peux aussi répondre à cette question

    Merci

  32. #26
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Question : Différence entre PSE et monomur ? Qu'en penses tu ?
    Héracles tu peux aussi répondre à cette question
    Le BCI bat de loin le monomur pour ce qui est coût ,rapidité de chantier , R élevé , étanchéité à l'air

    mais présente quelques inconvénients , surtout pour la région Toulousaine et ses étés chauds quelquefois caniculaires , qu'il faudra compenser par l'un des moyens suivants :

    - En rajoutant une VMCDF associée à un puits canadien largement surdimensionné ( 3 tubes de 20cm x 35 à40 ml pour pouvoir passer à 500~600m3/h lors des pics de chaleur) ,

    -En rajoutant une PAC réversible pour ajuster la température de manière réactive ETE comme HIVER

    c'est l'option de ReyRaphaël = équipement technique sophistiqué pour pallier à l'absence d'inertie : PAC ou VMCDF+Pc ou mix de ces solutions , avec ce que cela suppose : entretien rgulier , consommation , abonnement EDF, contrats d'entretien si PAC ..

    - En rajoutant de l'inertie à l'intérieur : contre-cloisons en briques pleines de 5 cm au lieu des plaques de placo, dalles lourdes , refends ou murs de brique crue compressée pour les cloisonnements = régulation hygrométrique naturelle , dalles lourdes à entrevous béton ou terre-plein sur hérisson bien isolé en périphérie (possible grâce aux BCI qui peuvent être enterrés ) , VMC hygro+, poele bois ou PDM adossé à l'un de ces refends , petit soufflant dans SDB , petits convecteurs (par précaution pour les vagues de froid ) dans les chambres

    c'est ma position (à l'exact opposé de celle de RR .. ) = régulation plus naturelle de la température et de l'hygrométrie , gestion des apports solaires hivernaux et de mi-saison , climatisation naturelle par ventialtion nocturne

    -Il est toujours possible de joindre un puits canadien ( aéraulique ou hydraulique) en profitant des travaux de creusement des tranchées EDF,PTT ..

    En rajoutant davantage d'inertie en asociation avec une petite véranda ou de larges baies vitrées SUD , on peut encore plus diminuer ses besoins de chauffe .

    deux points à soulever concernant le BCI =

    -avec une paroi externe de 15 ou 20cm en Neopor , on doit régler quelques problèmes de fixation : volets , stores , appliques lumineuses .. car le béton est loin .. : pergolas bois ou métal adossées à la façade , indépendantes et autoportantes , pour positionner les stores ou velums brise-soleil .

    - l'enduit externe doit être soigneusement exécuté et dans des teintes claires sous peine de voir cet enduit souffrir au soleil de l'après midi .( pour TOULOUSE..)
    Auvents et débords de toiture à l 'OUEST souhaitables .

    Ce sont deux avis techniques partagés
    On devrait dire = deux avis techniques compètement opposés !!
    Dernière modification par herakles ; 01/10/2009 à 10h15.

  33. #27
    rey.raphael

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Heraclès,

    Nous allons perdre le fil de la question de départ mais bon... J'aurais préféré votre avis plus détaillé sur MOB VS BCI.

    Le BCI bat de loin le monomur pour ce qui est coût ,rapidité de chantier , R élevé , étanchéité à l'air

    mais présente quelques inconvénients , surtout pour la région Toulousaine et ses étés chauds quelquefois caniculaires , qu'il faudra compenser par l'un des moyens suivants :
    Pas forcément vrai si pour le même prix j'ai un R plus important, les entrées de chaud seront diminuées, je n'aurai pas d'affaiblissement thermique en linéique d'angle, de tour de porte et fenêtre, de linteau, de nez de plancher. Je n'aurai pas de risques de perte du à la pose et un joint trop épais. Dans ces conditions, je ne suis pas persuader du meilleur confort d'été de la brique. Il faudrait faire une simulation en rentrant les R et les pertes en linéiques.

    - En rajoutant une VMCDF associée à un puits canadien largement surdimensionné ( 3 tubes de 20cm x 35 à40 ml pour pouvoir passer à 500~600m3/h lors des pics de chaleur) ,
    D'accord si on veut vraiment être au frais. Mais avec 2.5 KW de froid dans une maison comme ça, je peux t'assurer que là les températures peuvent descendre très bas, vu qu'il y a très peu d'entrée de chaud, et qu'il reste juste les apports internes.

    Mais vous le préconisez aussi dans votre solution

    -Il est toujours possible de joindre un puits canadien ( aéraulique ou hydraulique) en profitant des travaux de creusement des tranchées EDF,PTT ..
    Vous dîtes

    -En rajoutant une PAC réversible pour ajuster la température de manière réactive ETE comme HIVER
    Non, pas forcément, c'est une possibilité mais votre solution citée ci dessous me va aussi et à dire vrai je la trouverait très cohérente.

    VMC hygro+, poele bois ou PDM adossé à l'un de ces refends , petit soufflant dans SDB , petits convecteurs (par précaution pour les vagues de froid ) dans les chambres
    Il faudra juste un mini PDM...., le refend pas obligatoire, et avec les petits grilles pains on sera réactif.

    - l'enduit externe doit être soigneusement exécuté et dans des teintes claires sous peine de voir cet enduit souffrir au soleil de l'après midi
    Je suis d'accord, il faut utiliser absolument des enduits pour et bénéficiant d'avis technique sur polystyrène.
    "Le confort est bien plutôt dans la réactivité que dans l'inertie"

  34. #28
    dla123

    Smile Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    J'ai parcouru toutes les informations contenues dans vos messages et j'ai moi-même changé d'optique entre une construction ossature bois et une construction en voile de béton avec coffrage isolant extérieur et intérieur.
    Etant donné que nous sommes en présence d'isolants peu écologique au niveau polystyréne, panneau OSB etc... je pense qu'il est possible de résoudre les problèmes d'émanation des différents solvants par un revêtement propre écologique pour ne plus avoir de contact directe.
    Pour ma part,
    je place un crépi synthétique sur les 20 cm de PSE du mur extérieur,
    j'ai les 12 cm de béton armé interne,
    je place un plafonnage à l'argile de 2 à 3 cm d'épaisseur sur les 5 cm
    de PSE intérieur.
    Les cloisons et murs de refend sont en ossature bois avec plafonnage à l'argile de 2 à 3 cm sur lattis de bambous.
    Sur les sols en OSB, je place du parquet bois massif.
    La ventilation est la chose la plus importante dans ce genre de construction, il ne faut pas regarder à la dépense pour ce poste.
    Je suis certain qu'un problème venant d'une mauvaise ventilation dans une maison passive sera grandement plus mauvais pour la santé
    (moisissures, champignons; etc...)
    Un grand merci d'avance à tous commentaires.

  35. #29
    dico

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Bonne année à tous et merci pour vos nombreuses réponses,
    6 mois aprés, le terrain est acheté mais la technique de construction n'est pas déterminée, ce qui est un peu embétant

    Nous avons abandonné la construction bois pour le béton plus iso ext (laine de bois + enduit traditionnel à la chaux)

    Je voulais savoir si quelqu'un connaissait des blocs à bancher en terre cuite?
    Car voilà,
    - Le béton (source effinergie) assure une exellente inertie, mais il doit se coupler à une VMC double flux pour lutter contre son imperméabilité à l'eau, (faire respirer la maison). Donc l'histoire des coffrages isolants en PSE est à proscrire (à moins d'enlever la partie intérieur:ce qui est un peu débile )

    - Donc l'idée est de bancher en terre cuite pour laisser respirer le béton, assurer un rôle de régulateur et augmenter l'inertie pour assurer un confort d'été (localisation montpellier). Bien entendu, nous comptons rajouter un mur de refend lourd et un escalier en béton pour augmenter encore l'inertie. Je recherche des fabriquants de blocs à bancher en terre cuite

    - D'autre part, le sous-sol c'est de la roche (BRH assuré) mais au moins la roche ne bouge pas contrairement à l'argile, j'ai trouvé plusieurs info sur les dalles de fondations mais rien de très informatifs concernant la régulation, l'inertie/confort thermique, matériaux : béton plein, terre cuite.
    Alors à vos claviers svp

    Pour un soucis de discussion juste, nous ne reparleront pas du choix de ne pas construire en bois, de s'attacher avant tout au confort d'été plus que d'hiver et de la volonté réelle de faire avancer le débat et de ne pas tomber dans les discussions stériles qui fussionnent dans les nombreux post

    Merci à tous

  36. #30
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Blocs de coffrage isolant polystyrène contre construction bois

    Je recherche des fabriquants de blocs à bancher en terre cuite
    Par exemple les blocs à bancher de chez Wienerberger (porotherm ..) en 17.5cm = bon choix puisqu'isolé par l'extérieur

    http://www.wienerberger.fr/servlet/S...=wb_fr_home_fr

    Il existe d'autres procédés isolants extérieurs comme le procédé u*psi ( planches en forme de I visséees au mur et recevant un siolant gebre ouate de cellulose , laine de roche ou laine de bois + pare-pluie+ revêtement à crépir copmme treillis nerlat ..)

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. les blocs de construction isolés: Blokisol et autres
    Par etpourquoipas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 60
    Dernier message: 22/01/2011, 16h36
  2. dalle RDC en bois avec isolant terre/bois
    Par nico80 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/10/2007, 23h41
  3. isolant a base de copeaux de bois
    Par taratata38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/01/2007, 10h47
  4. Isolant paille et bois en intérieur ?
    Par Steflelutin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 11/11/2006, 15h08
  5. Besoin d'un avis éclairé sur un coffrage isolant
    Par hsholmes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/03/2006, 20h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...