Répondre à la discussion
Page 1 sur 17 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 485

Maisons passives: interrogations



  1. #1
    ririmason

    Maisons passives: interrogations


    ------

    Bonjour,

    Ca fait maintenant un bout de temps que je m'interesse à ce type de maisons et j'en ai visité une bonne dizaine.

    Avec ces grands froids, je me demande comment se comportent ces maisons? Si je prends celle de Gilbair dont il faut louer la qualité de son site avec les t° en temps réel http://www.messitert241.be/index.php...d=46&Itemid=52, ca n'a pas l'air d'être la joie. Il faudrait qu'il nous dise si ces t° s'entendent chauffage d'appoint ( pellet dans son cas ) compris ou non.

    Est-ce une exception? je ne le pense pas car j'ai vu les relevés de t° de 2 autres maisons qui sont faibles également. Si c'était à refaire, les propriétaires de ce type de maison changeraient-ils quelque chose? Plus d'isolation?

    Merci pour vos réponses, car ca m'interesse au plus haut point.

    riri

    -----
    acheter moins, acheter mieux

  2. Publicité
  3. #2
    Cedric-74

    Re : Maisons passives: interrogations

    Salut,

    Ma maison est pas tout a fait passive (environ 20kwh/m² de chauffage l'année dernière), et un peu bio-climatique, mais il y a pas beaucoup de soleil en haute savoie en ce moment.

    On a du chauffage electrique et depuis peu un petit poele a bois (4.5kW de puissance nominale), que je commence à peine à "maitriser".
    On essai de ne pas surchauffer, quand me femme est seule, je mets le chauffage élec à 20°C, quand je suis la il est réglé sur 18°C et on brule de 5 à 10kg de bois par jour en ce moment, en une ou deux flambées, selon les températures et nos présences à la maison. J'ai aussi un seche serviette qui fonctionne 4h par jour.

    Le poele nous permet de maintenir entre 19 et 22°C dans le séjour (c'est descendu à 18°C ce matin, mais il a fait -10°C cette nuit, hier soir il faisait 20°C à 23h), et en général il fait 17 dans la chambre.

    C'est économique, assez confortable et a refaire je changerais pas grand chose (peut etre un poele bouilleur pour diminuer la part d'electrique).

    Par contre il me reste à ajouter un petit appoint dans les futurs chambres à l'étage, car il y fait plus frais et la famille va bientot s'agrandir.

    Mon objectif était de faire au moins 50% du chauffage au bois, et 50% maxi electrique (soit environ 1 stère et 150€ d'elec max), avec un confort correct.

  4. #3
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    Salut et merci pour ta réponse,

    Tu es certifié passif à 20kWh/m²? Cette valeur comprend t-elle ta consommation de bois à venir? 5 à 10 kg/jour risque fort de t'amener bien au delà d'un stère. Ce sera plutôt 3.
    acheter moins, acheter mieux

  5. #4
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par Cedric-74 Voir le message
    Mon objectif était de faire au moins 50% du chauffage au bois, et 50% maxi electrique (soit environ 1 stère et 150€ d'elec max), avec un confort correct.
    Cet objectif te semble atteignable ? Quel recul as-tu ? (nb d'année/mois d'occupation)
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Maisons passives: interrogations

    Un élément de réflexion : présence de masse inertielles ou non dans ces maions passives que tu as visitées ?

    Je m'explique:

    Une maison passive - disons une MOB hyperisolée, VMCDF , certifiée aux normes désirées avec test de la porte soufflante - fait souvent l'objet d'une STD pour valider le choix de la puissance de chauffe .

    Or , on se base souvent sur les T° moyennes les plus froides et pas sur les extrêmes pour calculer cette puissance , par exemple -5°C en pays toulousain alors que les -10 et -15°C sont exceptiennellement atteints entre 4 et 10 jours de suite (vague de froid sur 2 semaines comme en 83-84)

    Une maison passive calculée au plus juste -sans inertie- avec une puissance de chauffe moyenne va avoir du mal à lutter contre ces pics de froid si elle n'a pas une inertie lourde chargée lors des bonnes périodes .

    Supposons une maison passive du genre murs + refends lourds sur sol inertiel épais , très bien isolée par l'extérieur avec puissance de chauffe calculée pour les T° moyennes les plus froides :

    -en période normale et si la maison est occupée de manière continue , les murs restent à la même température que l'air intérieur ambiant (stockage des apports internes réguliers, apports solaires, occupation humaine , dégagement de chaleur des émetteurs de chauffe)
    -Dés qu'une vague de froid de plusieurs jours arrive , les murs servent alors de chauffage d'appoint en restituant lentement la chaleur accumulée :
    exemple pour une maison de 10x10m = 100m2 :
    - environ 100m2 de murs (vitrages déduits) épaisseur 0.20m en blocs à bancher = 20m3 à 0.65Kwh/°C s'ils sont en béton banché
    - dalle au sol de 25cms sur TMS de 15cms = 25m3 à 0.65Kwh/°C
    -un refend contre lequel est adossé le poele et que le soleil chauffe de temps à autre en BTC= disons 8m de long= 20m2*0.2= 4m3 à 0.68Kwh/°C

    total de cette inertie pour 1°C de variation de T° :
    20*0.65 + 25*0.65 + 4*0.68 = 32 Kwh/°C environ

    Supposons que toute cette masse soit à 21°C avant l'arrivée du pic de froid :
    on a une réserve de 64Kwh d'avance avant que les murs se refroidissent de 2°C , ce qui soulage d'autant le chauffage poussé à ses limites et évite un refroidissement rapide de la maison .

    En cas de délestage par EDF ou de coupure , on a un volant de 128 Kwh sous les pieds avant d'arriver aux 17°C par exemple , en priant pour que le soleil veuille bien darder quelques rayons à travers les vitrages sud pour remonter un peu les T° : les périodes très froides sont souvent ensoleillées ..

    Qu'en penses-tu ririmason ?

    Il faudrait sans doute poser la question à chaque fois = niveau et type d'isolation, présence ou non de masses inertielles et en quelle quantité , VMC ou VMCDF , position des vitrages ...

    Petite anectode : la maison F...(1983) construite sur un stockage (TG à 2.3m de profondeur ) de 300m3 de terre chauffée entre juillet et Octobre , est restée chaude lors de cette vague de froid , entre 22 et 21°C , malgré la grande coupure EDF d'une semaine ..
    Et on ne peut pas dire qu'elle était isolée aux normes de maintenant (R=2.8 pour les murs et R=3.8 au toit ) et quand aux tests d'infiltrométrie , elle aurait presque eu un zéro pointé , la faute aux entrepreneurs réticents pour parfaire les joints ...

  9. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Maisons passives: interrogations

    Je viens de lire cet article " témoignages à chaud" avec les témoignages d'habitants de maisons passives de différents types: ossature bois, blocs à bancher PSE , constructions lourdes avec ITE .
    http://www.messitert241.be/images/im...assive05fr.pdf

    Un détail m'a amusé : la maison à Gesves , en BCI : l'occupant avoue devoir éviter d'utiliser four et cuisines prolongées ou de laisser une fenêtre ouverte pour les chats = 30°C dans le séjour!!
    Autre témoignage = éviter de recevoir du monde en été dans une maison passive sous peine de surchauffe en à peine 2h ...(maison passive ossature bois )
    Dernière modification par Philou67 ; 03/12/2010 à 10h20. Motif: Smiley intempestif

  10. Publicité
  11. #7
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Bonjour à tous,

    Ceci est une copie partielle du message posté sur le fil des maisons passives en Belgique

    Vous pouvez avoir une courbe plus détaillée (une semaine) ici : http://www.messitert241.be/index.php...d=38&Itemid=44

    Quelques explications.

    La courbe en bleu foncé indique les températures du bureau : il s'agit d'une pièce au nord sans apport particulier de chaleur. De plus elle est située en contrebas de notre entrée. Pour peu que la porte du bureau soit ouverte, tout l'air froid venant de l'entrée lorsqu'on l'ouvre raffraichit à mon avis cette pièce. Les pics que vous pouvez y constater sont dus à une présence de notre part avec appoint de radiateur électrique.

    La courbe verte est celle des chambres : la température est très stable (17-18°C pour le moment), ce qui reste sans souci.

    La courbe bleu clair est celle de la pièce de vie (living-salon-cuisine) où se situe le poêle chaudière. On constate d'ailleurs les moments où il a tourné lors des remontées de température. On se rend compte que les pertes dues aux grandes baies vitrées rendent cette pièce plus fluctuante par rapport à la chambre. Le matin, nous approchons donc les 17°C ce qui est insuffisant pour notre confort. En fonction de notre présence dans la maison, le poêle est mis en route, un maximum de 4h par jour. Nous restons donc avec des consommations max de 30 kg de pellets pour 4 jours.

    Il faut dire que le temps couvert n'aide pas pour le moment. L'annonce ces jours-ci dans les médias d'un automne très sombre n'a pas été une surprise.

    Je n'ai mis en continu l'appoint du bloc de chauffe de la VMC qu'il y a 2 jours. Vu la lenteur de cet élément à réagir, nous constatons seulement les effets ce matin, mais c'est très lent. Nous allons veiller à fermer la porte du bureau pour voir si nous constatons une amélioration de la température à ce niveau.

    Il faut dire également que quand nous avons 19°C dans les pièces de vie, c'est suffisant pour nous. Nous avons "bon". Ce serait peut-être insuffisant ailleurs ou pour d'autres mais mes beaux-parents qui ont passé la journée hier chez nous avaient même chaud.
    Pour répondre à Hérakles : nous avons une ossature bois mais nous avons gardé 2 murs en moellons de 50 cm d'épaisseur et 3m de haut du bâtiment d'origine. Un de ces murs est totalement dans le volume isolé, l'autre donne sur l'ancienne bâtisse non isolée. Derrière le poêle-chaudière, nous avons un mur en blocs plafonné à l'argile dans lequel passent les tuyaux d'eau chaude qui alimentent notre ballon. Au rez, nous avons privilégié le plafonnage à l'argile. L'inertie n'est peut-être pas optimale, te connaissant , mais je pense que c'est déjà un peu mieux que rien du tout. Ton anecdote est particulièrement intéressante, ils ont tout compris finalement.

    Riri pose la question de savoir si on changerait qqch. Je pense que notre projet est relativement abouti et que la base est solide. Il est clair que, bien que ce soit déjà notre hiver, nous avons encore des habitudes à adapter en terme de gestion du chauffage. Vu la lenteur du bloc de chauffe de la VMC, on devrait plus anticiper à ce niveau. Un tel bloc de chauffe ne doit pas travailler de manière intermittente vu la longueur des tuyaux de pulsion à chauffer. La solution de Vanma (sais pas si il suit ce forum mais voir sur bricozone par ex) avec ses batteries de chauffe électriques sur les bouches de pulsion adéquates est une solution plus réactive.

    A refaire :
    - je dissocierais les circuits de pulsion pour pouvoir réguler le chauffage via la VMC rez / étage alors que pour le moment, c'est l'ensemble de la pulsion qui en profite. Difficile à modifier en l'état.
    - peut-être est-il possible de mieux récupérer les calories de la cheminée du poêle. A analyser.
    - on aurait pu améliorer encore l'inertie sur certains murs de refend.

    Ce que je ne regrette pas :
    - de ne pas avoir de mezzanine ou cage d'escalier dans les pièces de vie : ça me permet de garder au mieux les calories du poêle-chaudière dans les pièces de vie
    - d'avoir un puits canadien tant en hiver qu'en été
    - d'avoir une VMC à haut rendement (Paul thermos 300DC), c'est impressionnant !
    - d'avoir croiser le chemin de professionnels (architecte - constructeur) qui étaient senbilisés par ces problématiques ainsi que tous les contributeurs de forums comme celui-ci
    - de partager moi-même ma vie "passive"

  12. #8
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    @ gilbair

    Tu parles du PC et il est une question que je me pose. N'est-il pas plus utile/efficace en été qu'en hiver? Les retours que j'ai sur les PC c'est qu'en hiver, dans les régions plutôt fraîches, les t° de sortie de PC descendent vite vers les 6-7°. Tu me diras que c'est mieux que -7° mais c'est quand même bien frais.
    acheter moins, acheter mieux

  13. #9
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    @ Herakles,

    Tu prêches un converti. N'empêche que, comme le dit Gilbair, si tu as un automne sombre, tes apports solaires sont insignifiants voire négatifs car les ouvertures que tu a crées pour bénéficier de ces apports solaires, se retournent alors contre toi en augmentant les pertes nocturnes.
    acheter moins, acheter mieux

  14. #10
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Maisons passives: interrogations

    Je crois qu'herakles veut surtout mettre l'accent sur les apports internes que sur les apports externes... car dans un maison passive, les déperditions sont maitrisées (par l'isolation de l'enveloppe), ce qui n'est pas le cas des apports internes (même si en moyenne, ils sont normalisés, ils ne correspondent pas systématiquement à toutes les situations "possible" d'un mode de vie).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  15. #11
    miniac007

    Re : Maisons passives: interrogations

    Perso, je pense qu'un VMC DF à 90% de rdt et un PC, c'est double emploi ou mieux dit, que le PC est un gachis d'argent en Hiver (sauf si t'as -30 tout le temps et ca fait givrer ta VMC ce qui est un autre pb)

    PAR CONTRE, si ton inertie est mal maitrisée, genre maison passive conçu pour l'allemagne du nord et implanté a marseille, le PC est tres utile comme climatisation l'été...

    Le mieux est encore de faire une STD qui validera ou non l'investissement.

    Le pb des maisons passives n'est pas différent de toutes les maisons sur catalogue. Les constructeurs vendent un package qui n'est pas adapté aux conditions locales...

    Hors, dans le passif ou dans toute maison sur isolée, une non adaptation au climat ne pardonne pas... On achete pas une maison passive sur catalogue, on la conçoit par un lieu precis.

  16. #12
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par miniac007 Voir le message
    Hors, dans le passif ou dans toute maison sur isolée, une non adaptation au climat ne pardonne pas... On achete pas une maison passive sur catalogue, on la conçoit par un lieu precis.
    Entièrement d'accord... mais on entre alors dans le registre des maisons passives ET (bio)-climatique.

    Il me semblait qu'à la base, le principe des labels passifs étaient justement de proposer des maisons performantes, certifiées et ... plus ou moins standards.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  17. Publicité
  18. #13
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    Et si Gilbair avait ( encore ) plus isolé serait-il dans la même situation? J'ai comme l'impression que les derniers centimètres d'isolation n'apportent plus grand chose. Est-ce vrai?
    acheter moins, acheter mieux

  19. #14
    Thomaslechatbleu

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    .

    Il me semblait qu'à la base, le principe des labels passifs étaient justement de proposer des maisons performantes, certifiées et ... plus ou moins standards.
    A la base le label Passiv Haus est conçu pour les pays du Nord.
    Mais Le Passiv Haus Institut a étudié et mis en place un référentiel pour les climats chauds méditerranéens dont j'ai donné le lien dans ce post:

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2543506

    Les bienfaits de l'inertie y sont étudiés, suivant les cas.

    Amicalement.

    Thomas.

  20. #15
    rey-raphael

    Re : Maisons passives: interrogations

    Je retiens autre chose de cet article, et ce n'est pas pour aller dans le sens d'Heraclès, pourtant il ne s'agit pas de témoignages mais d'une conclusion globale des rédacteurs. C'est marrant Heraclès comme votre lecture est travestissante.

    Je cite 2 Passages :
    L'impression générale est positive...la température intérieure a pu être facilement maintenue sous les 26/27, voire moins. Il est étonnant de constater que ces températures semblent à peu près les mêmes dans les maisons massives et les constructions légères.
    La nécessité "d'apprendre à vivre dans une maison passive" semble particulièrement importante dans les habitations possédant beaucoup d'inertie,ce qui est surprenant. Il paraît plus aisé de "corriger ses erreurs"ou d'adopter des habitudes de vie moins "strictes" dans les constructions plus légères, hors desquels la chaleur pourra plus facilement être évacuée. Les habitants de construction légère semblent penser qu'une forte inertie n'est pas forcément indispensable et qu'elle est même parfois difficile à gérer. Cette appréciation toutefois ne fais pas l'unanimité mais devrait être objectivée de manière scientifique
    La question de l'importance de l'inertie forte en maison passive est posée. Les propos sont nuancés, il ne va plus de soi que cette inertie est indispensable.

    L'importance de l'"Isolation" comme protection générale et même incluant le comportemental jusqu'aux apports internes est clairement soulignée.

    En bref, il est bien plus sûr qu'une mauvaise occultation ou que de cuisiner au four est un calvaire pour le confort d'été que ne l'est l'absence d'une forte inertie.

    C'est du caviar cet article. Merci Heraclès.

  21. #16
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par miniac007 Voir le message
    Perso, je pense qu'un VMC DF à 90% de rdt et un PC, c'est double emploi ou mieux dit, que le PC est un gachis d'argent en Hiver (sauf si t'as -30 tout le temps et ca fait givrer ta VMC ce qui est un autre pb)
    Je ne pense pas. J'ai essayé de faire un petit tableau pour expliquer ce que je constate avec mon PC, qui pourrait être plus long, en tenant compte d'un rendement de VMC de 90% et d'une température intérieure de 20°C. Les t° de sortie PC sont approximatives bien sûr, dépendant de chaque PC.

    T° ext.......Sortie PC.....T° int.....Sortie VMC avec PC.....Sortie VMC sans PC
    -5.............8............... ..20........18,8.............. ..............17,5
    -10...........7................ .20........18,7............... .............17,0
    -15...........6................ .20........18,6............... .............16,5

    Bien sûr, ce ne sont que quelques degrés de différence mais je trouve que ce sont des degrés "importants", en tout des degrés qui ne sont plus à prendre. Tout en sachant de le PC met la VMC hors gel, toutes les VMC n'étant équipées en standard d'un élement chauffant garantissant la mise hors gel.

    Maintenant, quant à la rentabilité financière, ça depend de bcp de choses

    Citation Envoyé par miniac007 Voir le message
    Hors, dans le passif ou dans toute maison sur isolée, une non adaptation au climat ne pardonne pas... On achete pas une maison passive sur catalogue, on la conçoit par un lieu precis.
    Tout à fait d'accord !

  22. #17
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Maisons passives: interrogations

    Cette appréciation toutefois ne fais pas l'unanimité mais devrait être objectivée de manière scientifique
    je retiens surtout cette phrase qui va dans le sens des recherches du cabinet Enertech sur l'influence de l'inertie : conclusion dans 3~4 mois

    C'est du caviar cet article. Merci Heraclès.
    Il m'arrive d'être gentil ...
    Tu voudras bien noter que cet article met le doigt sur la nécessité d'un PC pour atténuer les montées en température en période estivale (toujours pour contrer les apports internes et pallier aux errements comportementaux de l'habitant ) sinon d'une clim ...

    je note aussi ceci :
    la principale spécifité de la maison est le piège à chaleur ....ceci amène à réevaluer l'impact des apports internes et de l'inertie
    je note aussi qu'il faut apprendre à gérer une maison passive sans inertie aussi bien qu'une maison avec inertie lourde (SIDLER= dispositifs de refroidissement nocturnes obligatoires naturels ou mécaniques ) et qu'un puits canadien est souhaitable voire obligatoire pour le confort d'été des maisons passives sans inertie .

    concernant la maison à Barbençon = pas possible de recevoir une vingtaine de personnes en plein été , sinon ca monte à 30°C...(maison sans l'inertie qui aurait atténué cette surchauffe ...) ce qui est dommage ..

  23. #18
    Did67

    Re : Maisons passives: interrogations

    Très intéressant tout ça.

    Cela montre combien tout ça est lié au "mode de vie" et à la situation :

    - une maison passive pour la retraite (présence permanente supposée) = beaucoup d'inertie ; gestion "anticanicule"

    - une maison passive pour un couple qui travaille 7 h - 18 h : moins d'inertie pour abaisser / remonter plus facilement ; gérer les apports par volets automatisés, etc... Quand on reçoit l'été, eh ben c'est sur la terrasse, si l'entourage s'y prête... sauf s'il pleut. Mais s'il pleut, il fait frais...

    Le problème, on construit souvent pour la vie ! Donc effectivement, déporter l'inertie...

    Plein de choses intéressantes à creuser.

  24. Publicité
  25. #19
    Cedric-74

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Cet objectif te semble atteignable ? Quel recul as-tu ? (nb d'année/mois d'occupation)
    Oui cet objectif me parait atteignable.
    J'ai le recul de l'hiver dernier : j'ai consommé 2100kWh de chauffage électrique et 110kg de bois (poêle installé le 15 février), soit environ 21kWh/m² (117m²). Cet hiver n'était pas très clément, et l'isolation de l'étage n'était pas tout a fait terminée.

    Pour répondre a Ririmaison, non je ne suis pas passif (j'ai écrit "pas tout a fait passif"), et pas non plus certifié. Et 10kg de bois par jour, quand il fait -5°C de moyenne sur 24h, ça ne devrait pas se reproduire 120 jours par an ! Je ne pense vraiment pas dépasser 1 stère et demi dans l'hiver.

  26. #20
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    @ gilbair,

    Désolé de t'ennuyer encore. C'est le prix que tu payes pour avoir développé un si beau site.

    Maintenant que les t° sont un peu remontées il sera interessant d'observer à quelle vitesse la t° intérieure va remonter. J'imagine que si les t° remontent assez vite, on pourrait conclure que c'est par les vitrages que les calories partent. Si la t° remonte doucement ce seraient plutôt les murs. Je divague ou je suis dans le vrai?
    acheter moins, acheter mieux

  27. #21
    Fab02300
    Invité

    Re : Maisons passives: interrogations

    Bonjour,
    Excusez moi, mais je lis régulièrement & depuis peu l'anagramme "STD".
    késako s'il vous plaît.

  28. #22
    phil12

    Re : Maisons passives: interrogations

    Std ;

    Sexually transmetted diseaseses ou simulation thermique dynamique je ne sais plus!
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  29. #23
    Fab02300
    Invité

    Re : Maisons passives: interrogations

    merci beaucoup

    nb: pas dans la FAQ

  30. #24
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    @ gilbair,

    Désolé de t'ennuyer encore. C'est le prix que tu payes pour avoir développé un si beau site.

    Maintenant que les t° sont un peu remontées il sera interessant d'observer à quelle vitesse la t° intérieure va remonter. J'imagine que si les t° remontent assez vite, on pourrait conclure que c'est par les vitrages que les calories partent. Si la t° remonte doucement ce seraient plutôt les murs. Je divague ou je suis dans le vrai?
    Riri, je pense que ce n'est pas si simple.
    Bien des paramètres entrent en ligne de compte pour la hausse des T° intérieures (ensoleillement, poêle, vie et appareils électriques).

    Là aujourd'hui, il est clair que l'ensoleillement, on oublie ! Mais ce sera peut-être grâce à ça qu'on pourrait en tirer les conclusions que tu suggères. Je vais essayer de poster rapidement les nouveaux relevés. Mais je suis certain que la remontée des T° extérieures entraînera moins de déperditions en fait. Les murs, vu l'épaisseur d'isolant (36 à 40cm), sont de toute façon moins "réactifs" (en + et en -) que les vitrages.

  31. Publicité
  32. #25
    ririmason

    Re : Maisons passives: interrogations

    Merci pour ta coopération. Ceci m'intéresse au plus haut point.
    acheter moins, acheter mieux

  33. #26
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Comme promis, voici les relevés de cette semaine en cliquant ici

    Que peut-on en conclure ?

    Que depuis que le bloc de chauffe de la VMC est activé en permanence (début décembre), ses effets se font seulement sentir à l'étage une semaine après.
    Que le fait d'avoir pensé à fermer la porte du bureau situé au nord permet mieux garder une température satisfaisante dans cette pièce directement en contact avec le hall d'entrée.
    Que, comme déjà évoqué, c'est toujours les pièces de vie avec les baies vitrées qui subissent les plus grandes déperditions.

    Merci pour vos commentaires éventuels.

  34. #27
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Maisons passives: interrogations

    Félicitations pour cette maison !
    Mais je n'arrive pas à trouver les plans RDC/étage/coupe pour me faire une idée du degré d'inertie car vous dites que mallgré la présence de 25 personnes , la température ne monte que de 1 à 2°C... Il doit bien y avoir des refends intéreurs + le plafonnage à l'argile+la dalle pour lisser les températures de la maison ?

    je n'oublie pas le puits canadien que vous avez installé (1.5/2m de profondeur )

    Et en été par temps chaud dehors

  35. #28
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Merci Herakles.

    Je vais voir si j'ai des plans autres que papier pour les mettre sur le site. Sinon, c'est bien comme vous dites :
    - argile (environ 2,5T si je me souviens bien) sur heraklith
    - fermacell
    - 2 murs anciens de 50cm de moellons, longueur 5m chacun et 3m de haut dont un entièrement dans le volume isolé et l'autre entre le volume isolé et l'ancienne partie du bâtiment existant, isolé par l'extérieur
    - 1 mur en bloc béton de 20cm (2,5m x 2,8m environ) plafonné à l'argile derrière le poêle
    - chape sur isolant

    Pour les 25 personnes, il faut voir aussi comment la journaliste a "traduit" les propos de ma compagne

    Votre dernière phrase me laisse en attente d'une suite

  36. #29
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Maisons passives: interrogations

    Votre dernière phrase me laisse en attente d'une suite
    J'ai oublié le "?" ...

    En somme une maison passive "mixte" : enveloppe bien isolante (30~40cms cms de ouate, cet isolant apportant aussi sa propre inertie ) et masses inertielles- surtout les 2 murs anciens en moellons de 50cms - judicieusement positionnées à l'intérieur du volume habitable : bien vu !!!

    Ca corrobore un graphique vu sur le site dont vous aviez donné le lien ( confort d'été) et votre maison peut être incluse dans la catégorie "mixte"

    Bref , une maison en tous points comme je les aime = inertie + isolant ..

  37. #30
    Gilbair

    Re : Maisons passives: interrogations

    Merci.

    Et en été ?

    J'ai créé des protections solaires maison (- de 100€ de matériel) pour la toute grande baie vitrée (+/- 7m S et SO). Je les ai installées pour la première fois en août 2009 et on vient de vivre tout l'été dernier en en profitant vraiment (juin à septembre). Ca nous a bien aidé, bien que l'été n'ait pas été fameux.

    La "canicule" (une semaine, c'est pas la mort non plus) de début juillet est tombée au mauvais moment pour nous : nous étions en vacances en France. J'ai commis l'erreur de ne pas laisser aller la vmc à un niveau suffisant pendant notre absence : le rafraichissement nocture que nous effectuons normalement en ouvrant les fenêtres le soir lors de l'inversion de température n'a pu être compensé par le PC et la VMC. Nous sommes donc rentrés dans une maison à 27°C ce qui aurait été évité en notre présence. A retenir pour l'avenir.
    Sinon, le PC est précieux en journée. J'estime que quand il fait 10°C en moins dans la maison que dehors, c'est confortable.

Page 1 sur 17 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Maisons passives "Les Airelles"
    Par nico80 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 39
    Dernier message: 13/09/2009, 17h44
  2. Les maisons passives clé sur porte R4
    Par dreamerboy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/05/2007, 21h16
  3. TIPE : maisons passives
    Par henri IV dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/02/2006, 15h38
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...