Discussion fermée
Page 4 sur 16 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 475

Homéopathie et placebo (the lancet, aout 2005)



  1. #91
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par gillesh38
    Comme on l'a signalé, la ou l'homéopathie devient franchement dangereuse, c'est quand elle fait croire qu'on peut de passer de vaccins ou de médicaments anti-cancers.
    Enfin, là je pense que les médecins ne sont pas fous. Ce n'est pas pour rien qu'il est interdit d'exercer l'homoépathie si l'on est pas médecin, ça evite ce genre de derapage.

    -----


  2. Publicité
  3. #92
    GillesH38a

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    Enfin, là je pense que les médecins ne sont pas fous. Ce n'est pas pour rien qu'il est interdit d'exercer l'homoépathie si l'on est pas médecin, ça evite ce genre de derapage.
    Pas fous... tu supposes donc implicitement qu'ils SAVENT qu'elle n'a aucune efficacité réelle ?

  4. #93
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Je pense effectivement qu'ils ne prennent pas de risques. Un moité de l'ordonnance est allopathique, l'autre moitié est homéopathique. Comment discerner alors de ce qui est efficace de ce qui ne l'est pas ?

  5. #94
    bradepitre

    Post Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par gillesh38
    ...
    Nocebo, c'est bien des effets secondaires négatifs ressentis quand on prend un leurre sans principe actif?
    OUI : ça vient du latin et cela traduit des effets non pas plaisants (placebo) mais nuisants (nocebo).

  6. #95
    pikasso

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    bonjour à vous,
    je prends la discussion au vol, et un peu tard....
    mais j'aimerai tout de même revoir certaine chose à propos de cette contante et récurente querelle (doux euphémisme) entre l'allo et l'homéo.

    Je suis vétérinaire mixte (chien,chat,vache laitière), majoritairement allopathe, mais qui pratique également l'homéopathie (environ 30% de mon activité).
    Je n'ai pas reçu de don particulier, je ne touche pas au pendule, je ne prie pas le dimanche matin....J'ai juste été me former et continue de creuser les travaux sérieux concernant l'homéopathie (car je vous l'accorde qu'il y a aussi des écrit farfadesques).
    Les animaux que je soigne et qui guérissent par homéopathie, ne le font pas par "effet placébo", et je ne traite pas que de la bobologie...loin de là. Et les effet n'attendent pas trente six lunes pour se manifester.

    L'homéo est une technique rigoureuse, qui repose sur des bases théoriques complexes que le médecin doit assimiler pour prétendre soigner.

    Si le coeur vous en dit on peut en discuter...

    a vous lire

    pikasso.

  7. #96
    reinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par pikasso
    bonjour à vous,
    L'homéo est une technique rigoureuse, qui repose sur des bases théoriques complexes que le médecin doit assimiler pour prétendre soigner.
    J'avoue que je suis ouverte a toute explication. En tant que chimiste, les principes de tres grande dilution employés en homéopathie me laisse perplexe!

  8. Publicité
  9. #97
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par pikasso
    L'homéo est une technique rigoureuse, qui repose sur des bases théoriques complexes que le médecin doit assimiler pour prétendre soigner.
    Bonjour,
    J'avoue rester sceptique par rapport à la rigueur des bases théoriques et des techniques. Sur ce forum j'ai déjà eu une longue discussion avec un homéopathe qui m'avait expliqué utiliser un logiciel qui à partir des différents renseigments donnés par les patients lui sortait ce qu'il fallait utiliser... mais les principes de fonctionnement du logiciel étaient obscurs.

    J'attends donc de comprendre les bases théoriques...
    A noter qu'une théorie non vérifiable n'a rien de scientifique... donc ne peut être considérée comme rigoureuse.
    Et une théorie vérifiable mais qui n'a jamais pu être que réfutée est aussi à mettre à la poubelle.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  10. #98
    bradepitre

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par pikasso

    Les animaux que je soigne et qui guérissent par homéopathie, ne le font pas par "effet placébo", et je ne traite pas que de la bobologie...loin de là. Et les effet n'attendent pas trente six lunes pour se manifester.

    pikasso.
    Je dirais que l'effet placebo ne demande pas forcément un vecteur de type granules ou autres. L'imposition des mains ou tout autre acte effectué avec conviction peut induire un effet placebo, même chez l'animal. La façon d'approcher un chien, de le regarder, sans même le toucher, peut le calmer ou l'énerver.

    Pour ce qui est de la non-bobologie traitée chez l'animal par l'homéopathie, j'aimerais bien avoir des exemples documentés, voire une revue de la littérature (sérieuse).

    Amicalement


  11. #99
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Est - ce que quelqu'un a une définition claire du placebo ? J'ai un peu l'impression que placebo, et nocebo sont des termes un peu equivalent à "tout les effets que l'on ne peut pas expliquer ?"

  12. #100
    reinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    je pense que placebo et nocebo sont l'ensemble des effets qui sont dues a l'acte de soigner (voir son medecin, lui parler, prendre des cachets) excepté l'effet du principe actif.

  13. #101
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Bonjour à tous, je prends la discussion au vol,
    J'entends parler de vérification scientifique et d'effet placebo.
    Le débat entre Homéopathie et Allopathie est à mon avis loin d'être finit puisque qu’elle oppose deux formes de médecine avec des scientifiques qui attendent des preuves et des "empiriques" qui à priori ne savent pas expliquer pourquoi ça marche mais qui d’expérience savent que ça marche .
    Pour en revenir à l'effet placebo, c'est indéniable, l'homéopathie à autant d'effet placebo que la visite chez le médecin (c'est vrai en générale on commence déjà à se sentir mieux dans la salle d'attente) . Cependant je pense que cet effet est limité. En ce qui me concerne mes deux enfants ont toujours été soignés en homéopathie (à 70%), l'effet placebo sur un nourrisson de 6 mois ? Peu probable. Même mes chiens sont soignés en homéopathie (en plus ça marche ), l'effet placebo sur le Yorkshire et le Golden Retriever ? Encore moins probable, et encore plus l'effet placebo sur ma femme (elle est blonde) ? Là j'y crois pas du tout .

    En conclusion je n'ai jamais eu d'explication scientifique d'un principe actif dans l'homéopathie mais d’expérience je sais que ça marche.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  14. #102
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par reinette
    je pense que placebo et nocebo sont l'ensemble des effets qui sont dues a l'acte de soigner (voir son medecin, lui parler, prendre des cachets) excepté l'effet du principe actif.
    Est - ce que par exemple les guérisons miraculeuses (sans traitement actif) rentrent dans ce cadre ? Ou est - ce qu'il est indispensable qu'il y ait un acte physique ( prise d'un médicament, massage, etc ) ?

  15. Publicité
  16. #103
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Bonjour,
    Différents phénomènes peuvent expliquer l'"efficacité" dont parlent les personnes qui disent que de leur propre expérience "ça marche":
    - beaucoup de bobos guérissent parfaitement tout seuls... ça n'est pas un scoop mais apparemment trop de gens l'oublient. Dans une grippe (une vraie) la durée de la fièvre peut être deux-trois jours, rarement plus (si mes souvenirs sont bons et collent à mon expérience). La personne ayant pris son placebo/granule quand elle sentira qu'elle va mieux attribuera son mieux-être au dit granule. Seule une étude comparative pourra trancher pour dire si le granule a hâté la récupération ou non (et jusqu'à présent aucune étude n'a montré de supériorité du granule homéopathique sur le granule de sucre non homéopathique).
    - effet placebo réel (mais du coup pas supérieur à celui du granule de sucre non homéopathique).
    - effet mystérieux et fantastique entraînant une efficacité réelle... qu'on cherche encore à démontrer.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  17. #104
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    Cependant je pense que cet effet est limité. En ce qui me concerne mes deux enfants ont toujours été soignés en homéopathie (à 70%), l'effet placebo sur un nourrisson de 6 mois ? Peu probable.
    D'accord avec toi Kinette, il y a aussi un autre effet dont tu ne parles pas: c'est l'ordonnance homéo-allopathique. Zaac quand tu dis, "soigné à 70%" que veux - tu dire ?
    J'ai aussi un bébé ce qui me force à fréquenter beaucoup plus les médecins que j'en ai l'habitude. J'ai eu l'expérience d'une pédiatre qui m'a donné une ordonnance tout ce qui a d'allopathique, avec un medicament homéopathique en plein milieu.

    Si les médecins qui se disent homéopathes procèdent de la sorte, ça ne m'étonne pas que beaucoup de gens se sentent guéris malgré les doutes qui planent sur l'homéopathie. Mais alors quelle est la vraie part du traitement homéopathique dans leur guérison ?
    Comment juger de l'efficacité du traitement homéopathique, si il est systèmatiquement mixé avec un traitement allopathique ?
    Dernière modification par spi100 ; 15/09/2005 à 17h54.

  18. #105
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Quand je dit soigné à 70% je veux dire que je ne suis pas un extrémiste inconscient qui ne vaccine pas ces enfants ou qui ne va pas donner d'antibiotique en cas de grave infection. Le fait est que je compte plus le nombre pathologies qui ont pus être soignées par l'homéopathie (héxémas, angines, gastro, tendinites, rhumes, rhinos etc..).
    Le problème est souvent que nous sommes des "consommateurs" nous voulons tout et tout de suite par ce que nous payons et la santé en fait maintenant partis (ce n'est pas une vérité absolue c'est juste mon avis). Hors soigner en homéopathie pose certains problèmes :
    Les soins homéopathiques nécessitent de bien diagnostiquer la pathologie et de connaître au mieux le homéotype du patient.
    Les bons homéopathes ont souvent des semaines d'attente (pour les urgences c'est moyen).
    Il est parfois difficile de trouver une bonne pharmacie qui ai soit les tubes disponibles dans la bonne dilution et/ou qui ne se plante pas dans la commande.

    Juste un anecdote, j'ai beaucoup d'amie enceinte qui se sont vu prescrire des ordonnances homéopathique par leur médecin classique justement par ce qu'elles sont enceinte (ha bon ! mais je croyais que l'homéopathie c'était du placebo... )
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  19. #106
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    Quand je dit soigné à 70% je veux dire que je ne suis pas un extrémiste inconscient qui ne vaccine pas ces enfants ou qui ne va pas donner d'antibiotique en cas de grave infection. Le fait est que je compte plus le nombre pathologies qui ont pus être soignées par l'homéopathie (héxémas, angines, gastro, tendinites, rhumes, rhinos etc..).
    Juste pour dire, je trouve l'orthogrape d'héxémas" jolie comme ça

    Le problème est souvent que nous sommes des "consommateurs" nous voulons tout et tout de suite par ce que nous payons et la santé en fait maintenant partis (ce n'est pas une vérité absolue c'est juste mon avis).
    Oui... c'est sûr...
    L'adepte de l'homéopathie veut aussi un "médicament" et supporterait certainement mal que l'homéopathe lui dise de retourner sans rien, que ça passera bien tout seul.
    Donc, celui qui se "soigne" à l'homéopathie n'est pas tellement plus raisonnable que celui qui préfère des "trucs chimiques pas bons et horriblement allopathiques"

    Hors soigner en homéopathie pose certains problèmes :
    Les soins homéopathiques nécessitent de bien diagnostiquer la pathologie et de connaître au mieux le homéotype du patient.
    Qu'est-ce que "lhoméotype"?
    Comment est-ce qu'expérimentalement ça a été défini?
    Faudrait-il que le diagnostic de la pathologie soit plus poussé que pour soigner autrement?
    Je ne vois pas pourquoi?
    L'homéopathie n'est-elle pas sensée soigner en fonction seulement des symptômes (en se contrefichant des causes)?

    Les bons homéopathes ont souvent des semaines d'attente (pour les urgences c'est moyen).
    Ah? Il y a des urgences en homéopathie?

    Il est parfois difficile de trouver une bonne pharmacie qui ai soit les tubes disponibles dans la bonne dilution et/ou qui ne se plante pas dans la commande.
    Ben si c'est pas la bonne dilution, suffit de multiplier les comprimés pour l'augmenter, ou les diluer sinon (ne pas oublier d'agiter évidemment, car sinon ça ne sera pas "dynamisé" ).

    Juste un anecdote, j'ai beaucoup d'amie enceinte qui se sont vu prescrire des ordonnances homéopathique par leur médecin classique justement par ce qu'elles sont enceinte (ha bon ! mais je croyais que l'homéopathie c'était du placebo... )
    Ah ben ma bonne dame, c'est une preuve indubitable que ça n'est pas un placebo ça...
    Enfin, sans rire, ça ne prouve rien du tout... juste que le toubib préfère donner nu truc plutôt que rien, histoire de rassurer la patiente (en plus les femmes enceintes sont souvent assez angoissées sur leur grossesse, surtout avec tous les battages médiatiques sur les dangers divers et variés pour le bébé).
    En tout cas, pour la maladie de Crohn (on a un grand fil de discussion qui aborde le problème) par exemple, les toubibs n'ont pas l'air de recommander l'homéopathie pour leurs patientes enceintes... étrange non?

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #107
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Ah ! Un bon vieux scientifique pur et dur....
    Désolé comme je l'ai déjà dit je n'ai aucune preuve scientifique d'un quelconque produit actif d'un traitement homéopathique. Si je met trois granules "d'arnica Montana" dans un éprouvette et que j'ajoute un peu de "jaja bi phosphatée" je n'aurai pas de mousse violette ! Désolé .... Je ne suis pas non plus un extrémiste, mois aussi je donne de la ventoline à mon fils quand il a des crises d'asthme (sauf que depuis qu'il a un traitement homéopathique les crises sont beaucoup plus espacées, sûrement à cause du sucre des granules), moi aussi je vaccine mes enfants. Je fait juste le même constat que l'homéopathie soigne nombre de pathologies sans effet secondaire et l'eczéma (j'ai regardé dans mon dictionnaire, merci pour l'info) était mort de rire face à tous les traitements allopathique, idem pour mes angines chroniques à répétition, etc... Je n'affirme pas que ce sont des preuves, je fais juste partager mon expérience personnelle. Je suis de ceux qui estime qu'il est difficile de juger sans aller au bout de la démarche, que chacun s'ouvre, s'informe, applique et tire ses propres conclusions.

    Pour info chacun réagit différemment face à une maladie (et oui c'est un scoop) ce qui correspond à un homéotype. Un bon homéopathe (et oui il y a aussi des bon et des mauvais boulangers, ça aussi c'est un scoop) doit au mieux déterminer cet homéotype pour cibler au mieux les dilutions et les traitements les plus adaptés.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  21. #108
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    D'accord avec ce que tu dis, tu fais tes expériences et tu prends les décisions qui te semblent bonnes pour toi et tes proches. Mais tu comprendras que lorsqu'il s'agit de mettre en vente un produit, distribuer à une population entière, cette façon de faire ne vaut plus rien.

  22. Publicité
  23. #109
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Pour info chacun réagit différemment face à une maladie (et oui c'est un scoop) ce qui correspond à un homéotype. Un bon homéopathe (et oui il y a aussi des bon et des mauvais boulangers, ça aussi c'est un scoop) doit au mieux déterminer cet homéotype pour cibler au mieux les dilutions et les traitements les plus adaptés.
    Et en pratique, il a été défini comment l'homéotype? Quelles expériences ont été menées pour aboutir à ces définitions?
    Au sens biologique ça veut dire quoi?
    L'argument "tout le monde est différent", l'homéopathe s'adapte à chacun, etc... est un argument bidon. Comme si les "zallopathes" n'adaptaient pas leurs traitements...

    Comment les homéopathes ont-ils déterminé que tels traitement ira mieux pour tel cas, que telle dilution est la meilleure?

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  24. #110
    piwi

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    c'est marrant ce fil tourne en rond et se deplace d'une rubrique à l'autre. J'ai hate de le voir en geologie quand même, ou en electronique.

    J'ai quand même peur que tout ait été dit non?

    Sinon y a quand même un truc que je n'ai pas compris là:
    "Je fait juste le même constat que l'homéopathie soigne nombre de pathologies sans effet secondaire et l'eczéma (j'ai regardé dans mon dictionnaire, merci pour l'info) était mort de rire face à tous les traitements allopathique, idem pour mes angines chroniques à répétition, etc..."

    C'est l'eczema qui etait mort de rire?

    Plus serieusement, pour les crises "asthmatiques, l'eczema, ou même les angines, y a quand même un facteur anxiogène non? C'est un peu ca qui est soigné en se rassurant avec les granules.
    L'effet n'est pas du au contenu du granule mais l'effet que l'on lui prete. Ceci dit c'est quand même un effet finalement. Mais je me demande quand même si ca ne serait un effet placebo justement.

    (petite note sur les chiens, chats, chevaux et bébés: dans un traitement il y a l'attitude de l'entourage qui joue plus que l'on ne peut le croire. Les encouragement, l'espoir et toutes ces emotions sont percues quoi que l'on en pense même par le plus idiot des canidé. Et quoi que l'on en pense, ca aide drolement dans la guerison.)

  25. #111
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    L'homéopathie est née en 1790, c'est une médecine de l'expérience, elle ne comporte quasiment pas d'effets secondaires, le traitement n'est délivré que par des médecins et elle guérie des millier de personne.
    Aujourd'hui certains médecins ont même complètement abandonné l'allopathie et d'autre mélange les deux, pourquoi pas, ça prolonge le suspens (quel traitement m'a guérie ? AAAHHHH!!!!)
    Alors non, je ne comprend pas "que lorsqu'il s'agit de mettre en vente un produit, distribuer à une population entière, cette façon de faire ne vaut plus rien" , mais encore une fois je ne prétend pas posséder l'universalité de la pensée, ç'est mon avis. Et ce n'est pas un remède miracle, j'ai aussi eu des échecs en homéopathie j'y ai même laissé une jambe et un oeil (une salle histoire).
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  26. #112
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Eczéma, effet anxiogène sur un bébé de 6 mois ?
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  27. #113
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    L'homéopathie est née en 1790, c'est une médecine de l'expérience,
    Le mesmérisme est peut-être plus vieux...
    Quand à l'expérience, quelle expérience?
    Que fait la recherche en homéopathie?
    Comment fait-on pour trouver de nouveaux traitements et les améliorer.

    elle ne comporte quasiment pas d'effets secondaires, le traitement n'est délivré que par des médecins et elle guérie des millier de personne.
    Elle les guérit de quoi?

    Aujourd'hui certains médecins ont même complètement abandonné l'allopathie et d'autre mélange les deux, pourquoi pas, ça prolonge le suspens (quel traitement m'a guérie ? AAAHHHH!!!!)
    Des médecins qui ont complètement abandonné l'"allopathie"?
    Que sont-ells donc, ces personnes qui conseillent des granules aux cancéreux, qui disent aux sidéens d'arrêter leur traitement, et qui "vaccinent" à l'eau agitée? Des escrocs et des assassins, tout simplement.

    Alors non, je ne comprend pas "que lorsqu'il s'agit de mettre en vente un produit, distribuer à une population entière, cette façon de faire ne vaut plus rien" , mais encore une fois je ne prétend pas posséder l'universalité de la pensée, ç'est mon avis. Et ce n'est pas un remède miracle, j'ai aussi eu des échecs en homéopathie j'y ai même laissé une jambe et un oeil (une salle histoire).
    Ben c'est sûr que lorsqu'on décide de ne pas intervenir sur un problème de santé, ça peut être sage (un rhume passe), mais débile et dangereux quand c'est plus sérieux...
    Mais bon après tout, tant pis pour ceux qui aiment croire à la magie des molécules extra-diluées et à la mémoire de l'eau agitée.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  28. #114
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    L'homéopathie est née en 1790
    L'alchimie aussi, les saignées c'est encore plus vieux.
    c'est une médecine de l'expérience, elle ne comporte quasiment pas d'effets secondaires
    Peut être que c'est justement car ça n'a aucun effet.

    le traitement n'est délivré que par des médecins et elle guérie des millier de personne.
    Pas fous les médecins, c'est un peu comme s'ils se doutaient de ce qui pourrait se passer si des n'importe qui pratiquait l'homéopathie.
    Aujourd'hui certains médecins ont même complètement abandonné l'allopathie et d'autre mélange les deux, pourquoi pas, ça prolonge le suspens (quel traitement m'a guérie ? AAAHHHH!!!!)
    Certains médecins ont complètement abandonné l'homéophathie, ça je demande à voir.

    Alors non, je ne comprend pas "que lorsqu'il s'agit de mettre en vente un produit, distribuer à une population entière, cette façon de faire ne vaut plus rien" , mais encore une fois je ne prétend pas posséder l'universalité de la pensée, ç'est mon avis. Et ce n'est pas un remède miracle, j'ai aussi eu des échecs en homéopathie j'y ai même laissé une jambe et un oeil (une salle histoire).
    C'est bien ce que je disais un peu plus haut dans le fil, les anecdotes ça ne vaut pas grand chose : le dahut, la marmotte qui met le chocolat dans l'emballage, etc, etc.

  29. Publicité
  30. #115
    piwi

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    L'anxiété sur un bébé n'est pas une chose rare. Je ne vois pas ce qui etonne. C'est même assez comprehensible quand on y reflechit bien. La difficulté de faire passer ses emotions, ses désirs, ses problèmes, le fait que l'on ne comprend pas tres bien ce qui se passe autour de nous, en nous.

    Il ne faut pas croire que la vie soit toute rose, même pour un jeune bébé (arf le pléonasme. Pas envie de virer ca, c'est bien drole!)

  31. #116
    bradepitre

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    Quand je dit soigné à 70% je veux dire que je ne suis pas un extrémiste inconscient qui ne vaccine pas ces enfants ou qui ne va pas donner d'antibiotique en cas de grave infection. Le fait est que je compte plus le nombre pathologies qui ont pus être soignées par l'homéopathie (héxémas, angines, gastro, tendinites, rhumes, rhinos etc..).
    Voilà bien le problème: dès que c'est grave, on s'en remet à l'allopathie (quitte à la critiquer), mais dès qu'il s'agit de bobos qui guérissent tout seuls, on va chez l'homéopathe.

    Un grippe traitée dure 7 jours, une grippe non traitée une semaine.


  32. #117
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    L'alchimie aussi, les saignées c'est encore plus vieux.
    Peut être que c'est justement car ça n'a aucun effet.
    Les saignées se pratiquent encore aujourd'hui et dans des hôpitaux à la pointe.

    Citation Envoyé par spi100
    Certains médecins ont complètement abandonné l'homéopathie, ça je demande à voir.
    Il suffit de consulter les pages jaunes, il faut aussi que je fournisse le lien aussi?

    Et au fait parmi les détracteurs les plus virulents de l'homéopathie, combien ont essayé ? Ou alors la maxime s'applique ici aussi "les critiques sont faites par ceux qui n'ont pas vu et destinées à ceux qui n'iront pas voir".

    Citation Envoyé par bradepitre
    Voilà bien le problème: dès que c'est grave, on s'en remet à l'allopathie (quitte à la critiquer), mais dès qu'il s'agit de bobos qui guérissent tout seuls, on va chez l'homéopathe.

    Un grippe traitée dure 7 jours, une grippe non traitée une semaine.


    En ce qui me concerne la notion de gravité n'intervient pas complètement puisque j'ai fait la démarche inverse, je me répète mais je n'utilise pas l'Homéopathie par conviction mais parce que c'est efficace. UN exemple: l'eczéma de mon fils lui recouvrai 40% du corps nous avons commencé par l'allopathie, résultat: Zéro, juste un "Vous savez c'est un eczéma du nourrisson ça partira un jour" super!
    Un jour suite à une infection, mon fils est mis sous antibiotiques nous avons constaté que l'eczéma avait diminué d'environ 25% mais était revenu après le traitement. Notre homéopathe nous a donné le traitement Homéopathique correspondant à la Pénicilline. Résultat plus d'eczéma en deux semaines.... J'ai des brouettes d'exemples comme ça...
    Au fait, une grippe en homéopathie c’est quatre jour, et en plus ça ce préviens très bien (et oui le mieux c’est de pas tomber malade).
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  33. #118
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    Les saignées se pratiquent encore aujourd'hui et dans des hôpitaux à la pointe.
    Et pour faire quoi ? Des prises de sang ou pour chasser les mauvaises humeurs?

    Il suffit de consulter les pages jaunes, il faut aussi que je fournisse le lien aussi?
    Qu'il y ait des médecins homéopathes dans les pages jaunes ne prouve pas qu'ils ne prescrivent pas du tout de traitements allopathiques.

    Il faudrait appeler tous ces médecins et leur demander si quelque soit ta maladie, il te promette de ne prescrire que des traitements homéopathiques. Evidemment, tu ne leur dis pas à l'avance qu'elle est ta maladie.

    En ce qui me concerne la notion de gravité n'intervient pas complètement puisque j'ai fait la démarche inverse, je me répète mais je n'utilise pas l'Homéopathie par conviction mais parce que c'est efficace. UN exemple: l'eczéma de mon fils lui recouvrai 40% du corps nous avons commencé par l'allopathie, résultat: Zéro, juste un "Vous savez c'est un eczéma du nourrisson ça partira un jour" super!
    Un jour suite à une infection, mon fils est mis sous antibiotiques nous avons constaté que l'eczéma avait diminué d'environ 25% mais était revenu après le traitement. Notre homéopathe nous a donné le traitement Homéopathique correspondant à la Pénicilline. Résultat plus d'eczéma en deux semaines.... J'ai des brouettes d'exemples comme ça...
    Au fait, une grippe en homéopathie c’est quatre jour, et en plus ça ce préviens très bien (et oui le mieux c’est de pas tomber malade).
    And so what ? Etre convaincu ne veut pas forcemment dire que l'on est convaincant.

  34. #119
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Une dernière remarque.
    Pas mal de médecins, du moins ceux que je connais, ne mettent pas en compétition les traitements allopathiques et homéopathiques. Ils considèrent que l'homéopathie est quelque chose en plus à leur arsenal thérapeutique. Que ce soit placebo, psychologique ou miraculeux, ils s'en foutent : ce qui compte c'est de réussir à soigner.

  35. #120
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    Une dernière remarque.
    Pas mal de médecins, du moins ceux que je connais, ne mettent pas en compétition les traitements allopathiques et homéopathiques. Ils considèrent que l'homéopathie est quelque chose en plus à leur arsenal thérapeutique. Que ce soit placebo, psychologique ou miraculeux, ils s'en foutent : ce qui compte c'est de réussir à soigner.
    Hé bien voila ! Enfin quelque chose sur lequel nous somme d'accord, et c'est tout à fait mon opinion .
    Encore une fois je ne suis pas militant, je ne cherche à convaincre personne, je fait juste par de mon expérience qui tend à remettre en cause un effet placebo à 100% de l'homéopathie.
    Quand aux saignées elle sont souvent pratiquées pour les excès de fer, et ça ne se pratique plus avec une lame et une gamelle rouillée.
    Et pour vérifier qu’un médecin ne prescrit que de l’homéopathie, il faut effectivement appeler, prendre rendez-vous et valider.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

Page 4 sur 16 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Placebo ?
    Par Nebraska dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/07/2007, 12h21
  2. L'apprentissage et le placébo...
    Par babass-véto dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/12/2005, 12h00
  3. L' homéopathie mis à mal par le Lancet !
    Par alli dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2005, 09h40
  4. L'effet placebo
    Par Tofu dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 55
    Dernier message: 08/08/2005, 00h07