Discussion fermée
Page 7 sur 16 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 475

Homéopathie et placebo (the lancet, aout 2005)



  1. #181
    JPL

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    comme beaucoup de monde je m'appuis sur ma propre expérience et celle de mon entourage (aussi très sceptique au départ ).
    On ne fait pas de statistiques sur 1 cas (ou 2 ou 3).

    -----

    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  2. Publicité
  3. #182
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Si je résume : d'un côté il y a l'article du Lancet (qui est le sujet du fil), qui remet en cause les méthodes statistiques utilisées dans pas mal d'articles prouvant l'efficacité de l'homéopathie, de l'autre il y a l'expérience de Zaac.

  4. #183
    azoth

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    Si je résume : d'un côté il y a l'article du Lancet (qui est le sujet du fil), qui remet en cause les méthodes statistiques utilisées dans pas mal d'articles prouvant l'efficacité de l'homéopathie, de l'autre il y a l'expérience de Zaac.
    Bonsoir,

    En restant neutre dans ce débat, je doute malgré tout que Zaac soit la seule personne satisfaite de l'homéopathie.
    Peut-être que peu de personnes dans ce cas souhaitent intervenir sur ce fil.

  5. #184
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Ma remarque vise surtout à rappeler que les anecdotes n'ont aucune valeur scientifique. Sur la base d'anecdotes on peut élaborer la classification de toutes les espèces de dahut répertoriées dans les alpes

  6. #185
    azoth

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Bonsoir,

    Certes, mais j'ai tendance à croire Zaac, que les résultats qu'il donne soient dus à un réel effet thérapeutique ou non.
    La science avance sur des preuves, bien sur, mais aussi sur des témoignages, et apparement son témoignage est à prendre en compte et il n'est certainement pas le seul (simple raisonnement statistique).

    Mais encore une fois je ne veux pas envenimer le débat.

    Ps. Le dahut j'ai pratiqué en tant que moniteur, mais effectivement ce n'est pas très scientifique... (j'étais en fac de sciences)
    Dernière modification par azoth ; 11/10/2005 à 21h36.

  7. #186
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par JPL
    On ne fait pas de statistiques sur 1 cas (ou 2 ou 3).
    Oui, mais si ça marche à 100% sur moi et que cela n'a pas d'effet indésirable, je vais laisser les statistiques aux vestiaires...

  8. Publicité
  9. #187
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Zaac a un profil particulier, différent du patient confit de médications classiques.
    Il est actif, fait du sport, réfléchit sur le rapport bénéfice/risque pour le traitement d'un symptômes qui semble sans gravité (si cela dure depuis longtemps sans évoluer).
    Certains lui reprochent sa crédulité et sa naïveté : il refuse de prendre 2 ou 3 principes actifs de notre bonne vieille pharmacopée.
    Il a trouvé une autre solution... qui énerve. Comme le Coca Cola énerve... les gens bien pensants.
    On sait jamais, avec une bonne neurochirurgie, il pourrait être tranquilisé "à vie".

    PS : Zaac, si tu penses que le diagnostic est à préciser, il y a une consultation de la douleur à Cochin (et peut-être ailleurs). Il faut que tu aies une lettre de ton médecin. 3 mois de délais... Approche multidisciplinaire. Super équipe.
    Librement,

  10. #188
    enderalartic

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par Noisette
    Oui, mais si ça marche à 100% sur moi et que cela n'a pas d'effet indésirable, je vais laisser les statistiques aux vestiaires...
    le placebo marche aussi a 100% sur certaines personnes , d ailleurs a ces doses , ne peut on pas dire que l'homeopathie c est un placebo?

  11. #189
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par Noisette
    Zaac a un profil particulier, différent du patient confit de médications classiques.
    Il est actif, fait du sport, réfléchit sur le rapport bénéfice/risque pour le traitement d'un symptômes qui semble sans gravité (si cela dure depuis longtemps sans évoluer).
    Certains lui reprochent sa crédulité et sa naïveté : il refuse de prendre 2 ou 3 principes actifs de notre bonne vieille pharmacopée.
    Il a trouvé une autre solution... qui énerve. Comme le Coca Cola énerve... les gens bien pensants.
    Bonjour,
    Bof, personnellement ça ne m'énerve même plus que les gens soient crédules... tant que ça ne leur fait pas de mal... après tout, si on regarde autour de nous, notre environnement est remplie de gadgets sans utilité. Si ça plaît au gens de prendre des "gélules-gadget", et de faire marcher le commerce de monsieur Boiron...
    (Par contre le premier huluberlu qui débarque avec des histoires de mémoire de l'eau, et affirme que l'homéopathie est une science, qu'il ne s'étonne pas que ça fasse rigoler).
    Moi aussi je fais du sport, moi aussi je ne me bourre pas de médocs au moindre rhume (le dernier en date a presque disparu, tout seul, avec pourtant un passage par une phase assez aigue: un peu de fièvre, toux, crachats, mal de gorge...). Mais je n'ai pas eu besoin de gélules sucrées, c'est juste la différence. Un peu d'aspirine, et encore... des liquides chauds, une écharpe, et basta! Pas mal de personne m'ont conseillé d'aller voir un médecin. J'ai attendu... et voilà! Et pourtant je suis un peu athmatique, et je sais qu'à chaque rhume ça risque de dégénérer en bronchite (qui une fois installée par contre me dure plusieurs mois si je ne fais rien).
    Comme quoi y a pas que les gens qui aiment l'homéopathie qui "pèsent le rapport coût-bénéfice" des traitements.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #190
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par kinette
    Moi aussi je fais du sport, moi aussi je ne me bourre pas de médocs au moindre rhume (le dernier en date a presque disparu, tout seul, avec pourtant un passage par une phase assez aigue: un peu de fièvre, toux, crachats, mal de gorge...). Mais je n'ai pas eu besoin de gélules sucrées, c'est juste la différence. Un peu d'aspirine, et encore... des liquides chauds, une écharpe, et basta! Pas mal de personne m'ont conseillé d'aller voir un médecin. J'ai attendu... et voilà!K.
    C'est exactement ma méthode, et effectivement les ptits bobos passent tout seul dans au moins 70% des cas. J'utilise l'homéopathie que si ça ne part pas au bout d'une semaine ou deux suivant les maux ou si ça s'agrave et c'est à ce moment que je prends de l'homéopathie. Maintenant pour mes enfants c'est pas pareil, d'expérience je sais que si on laisse "traîner" ça dégénère.

    Citation Envoyé par kinette
    Et pourtant je suis un peu athmatique, et je sais qu'à chaque rhume ça risque de dégénérer en bronchite (qui une fois installée par contre me dure plusieurs mois si je ne fais rien).
    Comme quoi y a pas que les gens qui aiment l'homéopathie qui "pèsent le rapport coût-bénéfice" des traitements. .
    Encore un point sur lequel nous sommes d'accord, pour info un tube coûte 1,80€, il faut environ trois à quatre tubes différents pour un traitement soit 7,20€ pour se soigner, pour moi aussi le rapport coût/bénéfice est rapide.

    Je suis aussi surpris qu'Azoth de voir aussi peu de monde témoigné de l'utilisation de l'homéopathie, personnellement je croise des utilisateurs tous les jours, et même ma petite pharmacie de village a de l'homéopathie. Peut-être l'appréhension de se faire descendre en flamme par des intervenants homéophobes ou des homéoséptiques (je plaisante bien sûr, chacun à ses opinions et je les respecte ). Et vu la dure loi du marché si l'homéopathie ne donnait que des résultats liés à l'effet placebo, perso je pense que ce serai une médecine en voie de disparition .
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  13. #191
    bradepitre

    Cool Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    2 remarques:

    1) quelqu'un a dit "ça marche dans 100 % des cas" ... je n'y crois pas, pas plus pour l'homéopathie que pour l'allopathie.

    2) avec tous ces gens qui prennent de l'homéopathie et qui disent que ça marche, comment est-il possible qu'aucune étude clinique d'envergure ne soit disponible. Je ne demande même pas de m'expliquer comment ça marche mais simplemement de me prouver que ça marche. Les protocoles existent ... aussi pour l'homéopathie. En Suisse une étude réalisée à l'instigation de l'office fédéral de la santé publique a démontré l'inefficaité de l'homéopathie (entre autres). L'homeopathie n'est plus ou ne sera plus remboursée.


  14. #192
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    1 - Bien sûr que l'homéopathie ne marche pas dans 100% des cas, ce n'est pas le remède miracle, il a ses avantages, ses inconvénients et ses limites.
    2 - L'homéopathie ne représente que 0,3% du marché du médicament, il est évident les preuves scientifiques sont déficientes et les études très contradictoires. En plus j'imagine mal une anesthésie homéopathique, ou un traitement contre le cancer du sein homéopathique, à mon sens c'est absurde. Il est tout de même à noter qu'aujourd'hui elle est utilisée dans de nombreux hôpitaux comme traitement d'appoint pour certains effets secondaires de traitements lourds. Maintenant, au vu des virulentes critiques que moi tout petit utilisateur j'ai pu avoir j'imagine ce qu'une clinique à orientation homéopathique pourra recevoir mais c'est une bonne idée.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  15. Publicité
  16. #193
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    Bof, personnellement ça ne m'énerve même plus que les gens soient crédules... tant que ça ne leur fait pas de mal... après tout, si on regarde autour de nous, notre environnement est remplie de gadgets sans utilité. Si ça plaît au gens de prendre des "gélules-gadget", et de faire marcher le commerce de monsieur Boiron...
    (Par contre le premier huluberlu qui débarque avec des histoires de mémoire de l'eau, et affirme que l'homéopathie est une science, qu'il ne s'étonne pas que ça fasse rigoler).
    Pourquoi s'énerver quand les autres utilisent un espace de liberté qui n'empiète pas sur le tien?
    Moi aussi je fais du sport, moi aussi je ne me bourre pas de médocs au moindre rhume (le dernier en date a presque disparu, tout seul, avec pourtant un passage par une phase assez aigue: un peu de fièvre, toux, crachats, mal de gorge...). Mais je n'ai pas eu besoin de gélules sucrées, c'est juste la différence. Un peu d'aspirine, et encore... des liquides chauds, une écharpe, et basta! Pas mal de personne m'ont conseillé d'aller voir un médecin. J'ai attendu... et voilà! Et pourtant je suis un peu athmatique, et je sais qu'à chaque rhume ça risque de dégénérer en bronchite (qui une fois installée par contre me dure plusieurs mois si je ne fais rien).
    Comme quoi y a pas que les gens qui aiment l'homéopathie qui "pèsent le rapport coût-bénéfice" des traitements. K.
    Je suis d'accord avec toi. Et je fais plutôt comme toi. Es-tu sure que c'est une bronchite qui dure plusieurs mois?
    Une première réflexion me ferait dire que l'homéopathie n'a aucune chance de fonctionner pour moi... puisque je n'essaierai même pas.
    Mais si j'avais des fourmillements chroniques et des insomnies, à la limite, je serai super contente que ce soit l'homéopathie que soit le seul traitement efficace dans MON cas.
    Zaac n'en fait d'ailleurs pas une généralité.

  17. #194
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    1 - Bien sûr que l'homéopathie ne marche pas dans 100% des cas, ce n'est pas le remède miracle, il a ses avantages, ses inconvénients et ses limites.
    2 - L'homéopathie ne représente que 0,3% du marché du médicament, il est évident les preuves scientifiques sont déficientes et les études très contradictoires. En plus j'imagine mal une anesthésie homéopathique, ou un traitement contre le cancer du sein homéopathique, à mon sens c'est absurde. Il est tout de même à noter qu'aujourd'hui elle est utilisée dans de nombreux hôpitaux comme traitement d'appoint pour certains effets secondaires de traitements lourds. Maintenant, au vu des virulentes critiques que moi tout petit utilisateur j'ai pu avoir j'imagine ce qu'une clinique à orientation homéopathique pourra recevoir mais c'est une bonne idée.
    rien à dire contre cela. Parfaitement d'accord.

  18. #195
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par bradepitre
    En Suisse une étude réalisée à l'instigation de l'office fédéral de la santé publique a démontré l'inefficaité de l'homéopathie (entre autres). L'homeopathie n'est plus ou ne sera plus remboursée.
    On peut imaginer aussi choisir son niveau d'assurance santé avec deux extrêmes : remboursement seulement des maladies graves ou remboursement de tout.

  19. #196
    DonPanic

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    A mon se ns, dans l'homéopathie, il y a déjà un e certaine "truanderie" à la base, puisqu'on vend un placebo en prétendant qu'il a une action "magique" (mémoire de l'eau et autres fadaises).
    Ensuite il y a les homéopathes "responsables" qui prennent garde à ne pas mettre en danger la vie de leurs patients... et il y a les autres...
    Et malheureusement, les autres ne sont pas si rares que ça: la partie donnant lieu à des procès est la partie émergée de l'iceberg. Il suffit de consulter des pages de discussions entre adeptes des théories "alternatives" pour s'inquiéter du nombre de faux certificats de vaccination délivrés (certaines personnes se vantant volontiers de ne pas avoir fait vacciner leurs enfants, ou les avoir fait vacciner de façon "homéopathique" et avoir eu un faux certificat par un homéopathe). Et il faut bien penser que parmi toutes les victimes d'arrêts de soins, de médecines "alternatives" contre le cancer délivrés par des homéopathes peu scrupuleux faisant venir leur poudre de perlimpinpin de l'étranger, au prix de l'or, il y en bien peu qui porteront plainte (je connais une personne que son homéopathe a ainsi abusée... elle ne risque plus de porter plainte, et ça m'étonnerait bien que sa famille le fasse).

    Bref, personnellement, la "nébuleuse" qui va avec l'homéopathie ne me paraît finalement pas si anodine que ça.

    K.
    Salut
    Je croyais les médecins "homéopathes" néanmoins diplômés en médecine et pas assez irresponsables pour ne pas faire opérer ou ne pas faire traiter par chimiothérapie des patients atteints d'un cancer, quite à lui refiler des trucs homéopathiques pour "faire passer" la chimio.
    Les médecins "allopathes" ne font jamais de certificats ou de prescriptons d'arrêt maladie "de complaisance ?"
    Pour le "prix d'or", au prix des "substances actives" contenu dans les médicaments homéopathiques, c'est sûr, mais il m'a semblé que les petites boulettes "magiques" que les patients se font fondre sous la langue n'avaient pas, somme toute, un prix ruineux, surtout comparé à certains médicaments dits "de confort" plus remboursés par la sécu, genre "s.rg.n.r".
    Quand un médecin prescrit un placébo, s'il y en a d'"officiels", juste pour rassurer un patient anxieux, est-il un truand ou un escroc ?
    Dernier point, tu comprends quelque chose au points d'acupuncture et aux cartes de flux dressées par la médecine chinoise ? C'est quoi, physiologiquement ?
    Et pourtant, il semble que ça ait quelqu'efficacité, l'acupuncture, non ?

    (Je ne crois pas à l'homéopathie , je crois aux trucs psychosomatiques)

  20. #197
    kinette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par Noisette
    Pourquoi s'énerver quand les autres utilisent un espace de liberté qui n'empiète pas sur le tien?Je suis d'accord avec toi. Et je fais plutôt comme toi. Es-tu sure que c'est une bronchite qui dure plusieurs mois?
    Bonjour,
    oui, ça m'est arrivé plusieurs fois... à la fin, quand tu n'en peux plus de cracher tes poumons à t'étouffer (c'est assez horrible comme sensation de ne même plus arriver à reprendre sa respiration tellement on tousse, et plus on tousse plus ça empire), et que tu réalises que non, ça ne passera pas tout seul, tu passes voir un médecin, qui écoute ce qui se passe là-dedans et te dis que oui "ça siffle pas mal là-dedans", oui apparemment on appelle ça une bronchite (je passerai les détails sur ce qui est évacué le matin...).
    Maintenant que je sais que je suis un peu athmatique (à l'époque je ne savais pas, je n'avais même pas fait le rapprochemen avec la sensation d'étouffement ressentie parfois lors du passage d'une athmosphère froide à une bien plus chaude), je fais un peu plus attention, et si il n'y a pas d'amélioration au bout d'un moment, j'agis...
    Ma première bronchite (qui a traîné au moins un mois et a certainement fragilisé mon système respiratoire) je l'ai faite lors d'un séjour en Allemagne... les parents de ma correspondante étaient pharmaciens, et m'ont fournie en pastilles aux plantes pour la gorge, sans s'inquiéter plus que ça (pourtant j'en étais arrivée à l'extinction de voix totale...). De retour en France, j'ai aussi laissé traîner (au point de me faire jeter hors des cours par des profs, tellement mes quintes de toux empêchaient leur bon déroulement). Dans ce cas, après coup je me dis que ça avait été une connerie d'attendre...
    Désolée de raconter ma vie, mais tout ça pour dire qu'il est difficile de toujours faire le bon choix entre attendre ou courir chez le médecin, vu qu'on n'a jamais connaissance de tous les tenants et aboutissants d'un problème de santé. Souvent c'est un bon choix de laisser les choses se dérouler "naturellement" (quand quoi qu'on fasse on n'aura pas de gain correct), mais dans certains cas ça peut s'avérer embêtant, voire fatal. Mais après tout, la vie n'est-elle pas faite de risques?
    Pour recoller au sujet de l'homéopathie: l'homéopathie, pourquoi pas, mais en essayant de ne pas trop "laisser faire" si ça prend des proportions inquiétantes.
    Quand au côté "scientifique" de l'homéopathie, c'est comme pour les guérisseurs, je préfèrerai toujours les personnes qui sont convaincues que c'est efficace, mais n'ont pas besoin de "justifier" cet usage (pas plus que la personne qui prie n'essaie de chercher d'explication scientifique farfelue), et respectent le scepticisme des autres, et ne les accusent pas d'être des zorribles personnes à la solde des firmes pharmaceutiques, à celles qui ressortent toujours les mêmes arguments capillotractés et hurlent contre le complot de le science bornée, qui ne sait pas reconnaître les génies
    Si vous souhaitez utiliser l'homéopathie, faites, c'est votre droit!!!

    K.i vient de faire une horrible digression, et hésite un peu à poster ça... mais c'est con d'écrire pour ne pas poster
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #198
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    oui, ça m'est arrivé plusieurs fois... à la fin, quand tu n'en peux plus de cracher tes poumons à t'étouffer ...ça peut s'avérer embêtant, voire fatal. Mais après tout, la vie n'est-elle pas faite de risques?
    Tout à fait d'accord pour le risque, il n'y a que cela qui paye.
    Pour la toux, il n'y a pas qu'une origine pulmonaire...
    Il y a aussi des causes ORL (sinusite, rhino-pharyngite...)
    Un mouchage postérieur entretient une irritation et une toux. La toux irrite la trachée, d'où une irritation (trachéite qui s'auto-entretient par la toux)
    Cette toux est maximale au moment où l'on se couche (qui augmente de mouchage postérieur). On n'est pas forcément "enrhumé" de façon spectaculaire.
    Traitement selon cause (antibio si sinusite), lavage nasal qui libère des voies aériennes supérieures au serum phy ou gouttes.

    Pas d'homéopathie! On est d'accord. :
    Pour recoller au sujet de l'homéopathie: l'homéopathie, pourquoi pas, mais en essayant de ne pas trop "laisser faire" si ça prend des proportions inquiétantes.
    Quand au côté "scientifique" de l'homéopathie, c'est comme pour les guérisseurs, je préfèrerai toujours les personnes qui sont convaincues que c'est efficace, mais n'ont pas besoin de "justifier" cet usage (pas plus que la personne qui prie n'essaie de chercher d'explication scientifique farfelue), et respectent le scepticisme des autres, et ne les accusent pas d'être des zorribles personnes à la solde des firmes pharmaceutiques, à celles qui ressortent toujours les mêmes arguments capillotractés et hurlent contre le complot de le science bornée, qui ne sait pas reconnaître les génies
    Si vous souhaitez utiliser l'homéopathie, faites, c'est votre droit!!!

  22. Publicité
  23. #199
    GillesH38a

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    Et vu la dure loi du marché si l'homéopathie ne donnait que des résultats liés à l'effet placebo, perso je pense que ce serai une médecine en voie de disparition .
    Pourquoi donc? l'effet placebo est très efficace sur les petits bobos!

  24. #200
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par zaac
    C'est exactement ma méthode, et effectivement les ptits bobos passent tout seul dans au moins 70% des cas..... Et vu la dure loi du marché si l'homéopathie ne donnait que des résultats liés à l'effet placebo, perso je pense que ce serai une médecine en voie de disparition .
    Il me semble que l'effet placebo représente 30% d'amélioration (petit bobos ou gros bobos!)
    Je ne sais pas si cette médecine est en voie de disparition. Son remboursement par la sécu risque de l'être en tout cas...

  25. #201
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par Noisette
    IlSon remboursement par la sécu risque de l'être en tout cas...
    Si mes souvenirs sont bons, ça a quand même était fortement remis en question par l'ordre des médecins l'an dernier.

  26. #202
    zaac

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    Si mes souvenirs sont bons, ça a quand même était fortement remis en question par l'ordre des médecins l'an dernier.
    Oui c'est le cas cela à fait suite à la baisse du taux de remboursement de la sécu de 10 ou 20 % je crois.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  27. #203
    ChemAddict

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Salut
    je ne suis pas spécialement fan de l'homéopathie mais j'ai fait un stage chez Boiron et on m'a dit que ça servait aussi à soigner les chevaux, alors dans ce cas ça ne peut pas être l'effet placébo si ?
    (ceci dit je suis chimiste, alors le coup des dilutions ça me pose aussi un petit problème...)
    "If you want to make an apple pie from scratch, you must first create the universe."
    Carl Sagan

  28. #204
    GillesH38a

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    ah ben alors c'est sûr, si c'est Boiron qui le dit, c'est sûrement vrai!

    Il se font combien de bénefs sur la vente d'un tube de granules, au fait?

  29. Publicité
  30. #205
    camaron

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Et puis le soin aux animaux n'est pas décconnecté des aspects psychologique de la guérison. Faut il le préciser les animaux et leur état de santé sont sensibles à l'attention des soigneurs donc un soigneur convaincu de l'efficacité du traitement aidera un animal à guérir. Et je ne compte pas la psychologie du soigneur qui interpretera les mêmes signes d'évolution de la maladie en fonction de sa confiance dans le traitement. Donc le fait qu'on l'homéopthie marche sur les animaux n'empêche pas du tout de penser à un effet placébo sans rien de plus.

  31. #206
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Et puis le placebo, ça n'est pas que l'effet psychologique. C'est un terme qui regroupe tous les effets positifs qui ne relèvent pas de la molécule administrée. Et dans ces effets il y a ce qui relèvent entre autre de la psychologie mais aussi de tout ce que l'on ignore.

    Le raisonnement suivant:

    1/ le place c'est l'effet psycho
    2/ les animaux, les bébés, les plantes n'ont pas de psychologie.
    3/ l'homéo marche sur les animaux, les bébés et les plantes.
    4/ Donc l'homéopathie n'est pas du placebo.

    est un raisonnement faux car la première hypothèse est fausse. Si on remplace 1 par la definition du placebo, on voit bien que ça ne prouve rien sur l'efficacité de l'homéopathie.

    1/ le placebo c'est l'ensemble des effets positifs qui ne relèvent pas de la substance administrée
    2/ les animaux, les bébés, les plantes n'ont pas de psychologie.
    3/ l'homéo marche sur les animaux, les bébés et les plantes.
    4/ Donc l'homéopathie n'est pas du placebo.


    Lorsque l'on compare l'homéopathie au placebo, il ne s'agit pas de savoir si l'homéopathie est un effet placebo, mais de savoir si on considère 100 personnes que l'on traite avec le médicament homéopathique X, et 100 personnes que l'on traite avec du sucre, est - ce que l'on obtient un nombre de guérison plus important dans le premier groupe ? La réponse à ce jour n'est pas évidente, et si Boiron possédait de résultats allant dans leur sens, ils se dépêcheraient de les publier pour clore les débats.
    Dernière modification par spi100 ; 15/10/2005 à 13h58.

  32. #207
    GillesH38a

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par spi100
    Et puis le placebo, ça n'est pas que l'effet psychologique. C'est un terme qui regroupe tous les effets positifs qui ne relèvent pas de la molécule administrée..
    Bonjour

    a part les effets psychologiques, il y a d'autres explications possibles du placebo?

  33. #208
    Noisette

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par gillesh38
    ah ben alors c'est sûr, si c'est Boiron qui le dit, c'est sûrement vrai!
    Il se font combien de bénefs sur la vente d'un tube de granules, au fait?
    Désolée, Gilles...
    Le fait que Boiron fasse du bénef sur chaque granule montre qu'ils ont raison. Ils répondent à une attente.
    A ce que je sache, personne n'est obligé de prescrire ou de prendre de l'homéopathie. Le marché est juge.
    Moi, le cyclisme ne m'interesse pas, désolée. Seulement, je ne vais pas dire que tel coureur est trop payé puisqu'il y a des gens pour sortir volontairement leur argent.
    Ne cherchez pas un rapport entre le vélo et l'homéo , il n'y en a surtout pas!

  34. #209
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par gillesh38
    Bonjour

    a part les effets psychologiques, il y a d'autres explications possibles du placebo?
    C'est le principe du double aveugle.

    Tout ce qui n'est pas pris en compte dans l'expérience, qui est dû à l'ignorance des expérimentateurs.

    Ca peut être n'importe quoi :
    par exemple un des sujets avait une carence en sucre , et tu lui donnes pile ce dont il a besoin.
    Un autre sujet etait sur le point de guérir seul, même sans médicament.
    Un autre sujet a pris sans le dire aux expérimentateurs un traitement en paralèlle.
    Sur un autre, il y avait erreur de diagnostic: on le croyait malade mais il ne l'était pas.
    etc, etc.

    C'est l'equation suivante

    perlinpimpin -> Effets suivis de la prise de la poudre deperlinpinpin (p)
    Medicament -> Effets suivis de la prise du médicament (m)

    Effets véritables dûs au médicament = m - p

    C'est exactement la même démarche qui consiste à dire que si je suppose que tel effet à tel cause, alors si je supprime la cause je ne dois pas retrouver l'effet. Il n'y a aucune théorie psychologique là dedans, c'est juste un protocole scientifique minimal pour s'assurer que l'on ne pipeaute pas.
    Dernière modification par spi100 ; 15/10/2005 à 17h33.

  35. #210
    spi100

    Re : Homeopathie et placebo (the lancet, aout 2005)

    Citation Envoyé par Noisette
    Désolée, Gilles...
    Le fait que Boiron fasse du bénef sur chaque granule montre qu'ils ont raison. Ils répondent à une attente.
    A ce que je sache, personne n'est obligé de prescrire ou de prendre de l'homéopathie. Le marché est juge.
    Dans ce cas, ceux qui dealent du crack dans la rue ont aussi raison. Ils ont un marché qui leur rapporte énormément d'argent, ils répondent à une attente, ceux qui consomment n'y sont pas forcés et comme le marché est seul juge ...
    Dernière modification par spi100 ; 15/10/2005 à 17h36.

Page 7 sur 16 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Placebo ?
    Par Nebraska dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/07/2007, 12h21
  2. L'apprentissage et le placébo...
    Par babass-véto dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/12/2005, 12h00
  3. L' homéopathie mis à mal par le Lancet !
    Par alli dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2005, 09h40
  4. L'effet placebo
    Par Tofu dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 55
    Dernier message: 08/08/2005, 00h07