Répondre à la discussion
Page 4 sur 8 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 213

ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.



  1. #91
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.


    ------

    Bonjour,

    Je ne me suis pas encore préoccupé du tarif du liège en plaque que je vais mettre sur le mur sud (en fait pas de place pour le stocker), j'ai déjà l'enduit pour l'extérieur mais je dois aussi reprendre (faire sauter et refaire) l'enduit existant, donc je ne peux pas faire de comparaison de coût pour le moment.

    Pour l'instant je me bats avec mes combles pour essayer de retirer la laine de verre hors d'âge qui s'y trouve avant d'insuffler les granulés de liège. La bonne nouvelle, c'est que j'ai plus d'épaisseur que prévu, la mauvaise, c'est qu'il y a un vent de nord est ( T<4°C) assez fort qui en profite pour rentrer dans la maison.


    @+

    -----
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  2. Publicité
  3. #92
    Berton

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Citation Envoyé par Sylvio84 Voir le message
    @SK69202
    Le tarif que j'indiquait c'est est sans l'enduit.
    Au total pour 230m² : 7004€ (rockwook 431 12cm)+324€ (rail)+23€ (fixation rail) +385€ (cheville 120/150) => 7736€ht / 9252€ttc soit 40€ttc/m²
    Pour l'enduit : sous enduit (weber them.XM) 2251€ + armature trame G2 483€ + baguette angle 23€ + enduit de finition (weber Cal F 66) 1639€ => 4396€ht / 5257€ soit 23€/m²
    Bonsoir, je ne voudrais pas faire le chat noir de service, mais j'ai la doc rockwool sous les yeux qui stipule environ 12 chevilles/m2 (sk me contredira peut être, sur ses photos il me semblait en compter 7/panneau) pour 230 m2 on est à 2760 chevilles, le tarif de 385 E me laisse 7 tiques

  4. #93
    Sylvio84

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    12/m², je pensais qu'il y'en avait moins que ça mais j'ai pas étudié la chose.
    Ah mince, je n'ai pas trop examiné ce point puisque je ne comprend pas trop la ligne dans le devis, c'est écrit exactement (prix HT) :
    Cheville super iso 120/150 ref WEB/358156 - Qté 12 (?) - P.U. 32,12€ - Total 385,44€
    Je pourrai voir ça avec le marchant de matériaux pour savoir exactement la quantité : 12 ? 12 boîtes ? 12 boîte de 200 ?

  5. #94
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,

    12/m², je pensais qu'il y'en avait moins que ça mais j'ai pas étudié la chose.
    Il vaut mieux étudier finement les détails avant, parce que souvent ces produits ne sont pas stocké par les marchands de matériaux et le réapprovisionnement en petite quantité est quasi impossible, en particulier les panneaux, "laine de pierre" n'a pas pu me remplacer mes 2 panneaux hors standard 431.

    Le nombre de chevilles par panneau et la densité au m2 cela se calcule, à l'aide de ce document, avec en exemple les avis techniques des fournisseurs de solutions complètes, par exemple celui-ci page 24 du pdf et celui-ci pour détermination de la résistance du support (page 24-25 du pdf)


    Mes chevilles , c'est environ 0,8€ pièce, 1100 achetées pour 110m2, ma densité varie de 9 à 15m2 en fonction de la position des panneaux.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #95
    Sylvio84

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Ok merci pour toutes ces infos, pfiouuuu pas simple.
    Evidement, je suis en zone où il y'a le plus de vent, vive le mistral... Heureusement pas en zone "exposé".
    Il faudrait donc à première vue (j'ai pas encore tout lu) :
    - 5 fixations par panneaux (7 / m²)
    - 7 fixations par panneaux sur les rives (10 / m²).

    Je pense que j'aurai besoin de près de 2000 chevilles pour 230m².
    Il est possible que les chevilles dont j'ai besoin soit plus petite car je compte mettre une épaisseur de 12cm. Visiblement ça fera beaucoup plus que 385€ht effectivement :-/
    0,8€/piece c'est en HT ou TTC ?

  7. #96
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    C'est TTC mais avec cadeau de la TVA par mon vendeur de matériaux , donc on peut dire HT.

    Plus haut dans le fil j'ai posté une image de mon plan de chevillage, fait à l'échelle sous Word, ensuite j'ai déplacé un carré de 1m2 et j'ai compté les chevilles pour en vérifier la densité. Cela m'a été très utile pour gérer la consommation de chevilles et de panneaux (optimisation des chutes).

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. Publicité
  9. #97
    Berton

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir, je serai preneur de quelques tarifs concernant la fibre de verre car actuellement pour moi cela va de 73 HT chez W and B à 220 HT !!!! chez Rapexlanko, remisé finalement à 105, en passant par du 149 TTC chez l'Enchanteur (tjs pour le rouleau 50 m2). Bref c'est le bazard !
    Merci.

  10. #98
    phildu81

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    je voudrais pas jeter un pavé dans la mare des tarifs mais j ai eu la curiosité daller voir sur un site marchand "ibaille" pour ne pas le citer (lol) et en cherchant sur la formule allemande (puis du coup sur la francaise avec les memes mots clés) j ai trouvé des prix pour chevilles ou pour armature fibre de verre treeeeeeeeeees interessants.... 40€ les 250 chevilles par exemple

  11. #99
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    C'est sur que l'on pourra toujours trouver des prix compétitifs, mais entre une cheville pour isolant et une autre cheville pour isolant, il peut y avoir de sacrées différences et pas seulement de prix.

    Si quelqu'un me donne un autre tarif pour la thermoz ks 8 de chez "pêcheur", je suis preneur.......

    Pour les treillis c'est pareil, en dehors de la marge du vendeur, c'est le classement "TRaME" qui fait la différence, argh, qu'est ce donc le classement "TRaME" ? Comme j'ai eu du mal a trouvé, je pense que cela sera pareil pour les autres, à moins que.
    Bonne lecture, ça , et ça.

    C'est surtout la résistance aux alcalis qui fait la différence de résistance, donc sans doute (?) de prix.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #100
    CHEVRIER

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour SK,
    je me glisserai peut-être dans tes traces de pas vers l'ITE. Du coup retour à l'étape 1 stp : décroutage. Si j'ai bien lu, tu as fait sauter une couche de ciment sur tes murs.
    Tu t'y es pris comment? burin-massette? ça se fait bien ou alors c'est long et chiant ou alors c'est merdique et on y perd les nerfs? Faut faire gaffe à quoi?
    merci

  13. #101
    Sylvio84

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    J'ai trouvé plus d'info les chevilles que me proposent mon revendeur de matériaux.

    Il s'agit d'Etanco Super Iso / PP (ref 358156). ça a l'air pas mal et le prix semble très bas . Elles sont conditionnés par 200 donc si je comprend bien le devis, il en a mis 12 boîtes soit 2400 chevilles, ça ferait du 0,16€ht/chevilles (32,12€ / boîtes).

    Voici la doc :
    http://www.etanco.fr/files/catalogue..._page%2034.pdf

    Elles sont en polypropylène donc à priori c'est pas mal pour les ponts thermiques. Par contre l'épaisseur maxi est de 120mm, c'est un peu juste et ça ne conviendra au priori qu'au construction neuve.

  14. #102
    phildu81

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    ce n etait pas pour relancer un debat sur les prix mais j ai constaté que les tarifs allemands pouvaient etre tres interessants...

    merci a tous
    philippe

  15. Publicité
  16. #103
    Sylvio84

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Est-ce que tu pourrais nous filer quelques liens (ici ou par mp) ? Merci

  17. #104
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    Par contre l'épaisseur maxi est de 120mm, c'est un peu juste
    C'est trop juste comme cheville, isolant 120mm + calage (X mm) + ancrage (35mm minimum d'après Laine de pierre)+ X mm si le mur n'est pas rigoureusement plan, tu risques la même mésaventure que moi.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #105
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    décroutage. Si j'ai bien lu, tu as fait sauter une couche de ciment sur tes murs.
    Tu t'y es pris comment? burin-massette?
    Je n'ai donné aucun coup de burin-massette (et eu aucune ampoule ) , tout au burineur pneumatique (pj), plus léger qu'un perfo-burineur électrique, mais nécessite un compresseur de milieu de gamme.
    J'ai un 2,2Kw cuve de 100L, professionnel, service continu.

    c'est long et chiant
    C'est pour cela que le choix des outils est important, le marteau burin c'est bien si l'enduit est réellement pourri, en attaquant par le coté, les plaques tombent toutes seules, par contre si le ciment est sain, cela tient diablement bien et là on n'avance plus.
    Je me cite (msg#54):

    Mon pignon ouest, plus récent que le reste de la maison était enduit au ciment, ma première idée était de tout enlevé.

    Quand j'ai commencé, l'enduit a sauté très vite sur 1,3 -1.5 m de hauteur environ sur les 6m de largeur de la maison, à peine 2H30 pour faire tout ça au burineur pneumatique, mais après il tenait beaucoup mieux, car non altéré par les remontées capillaires et/ou les infiltrations.

    J'ai donc décidé d'arrêté mon piquage à 1,6m, 4H pour faire la différence, car si l'enduit tient si bien c'est qu'il n'est pas atteint et 1,6 c'est suffisant pour ce mettre à l'abri des remontées capillaires. J'ai fait quelques sondages sur le reste du pignon et l'enduit ne sonnait pas creux.
    Les 1,6 m ont été "relissé" à la chaux.
    Faut faire gaffe à quoi?
    Aux yeux, (mais j'ai jamais mis de protection, les lunettes suffisent. )
    Aux bruits. (J'ai mis le casque qui tient aussi les oreilles au chaud)
    Aux mains.
    A la stabilité de l'échafaudage s'il y a lieu.
    Taper sur le coté pour décoller les plaques.
    Eviter de taper sur les pierres pour ne pas les abimer. (avec des murs maçonnés à l'argile, le risque de descellement existe)

    on y perd les nerfs
    Les vibrations en continue, réveillent les problèmes de canal carpien, mais si tu parles des nerfs qui lâchent après une demie journée de coup de marteau et un carré de 15 cm de coté décrouter, je crois que c'est possible.

    @+
    Images attachées Images attachées  
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #106
    CHEVRIER

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    bah flûte, j'avais loupé ton explication détaillée... j'étais pourtant remontée jusqu'à ton dénichage de piou-pious.
    Figure-toi que c'est dingue, mais : j'ai un compresseur. (un nombre de trucs dans ma cave!). quoi, exactement, ça... à voir. Autrement, comme vu avec Herakles sur un autre fil, je vais m'en tenir aussi au strict nécessaire / remontées capillaires + désordres actuels.
    Merci pour cette réponse détaillée (et documentée, comme toujours - t'es fort!)

  20. #107
    chataxe

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    mais si tu parles des nerfs qui lâchent après une demie journée de coup de marteau et un carré de 15 cm de coté décrouter, je crois que c'est possible. @+
    Comme tu l’as dis si cela tien ce n’est pas utile de l’enlever.

    Je n’ais jamais utiliser d’outil pneumatique pour le bâtiment, et je pense, que si cela est certes plus léger à manipuler, cela implique aussi beaucoup plus de problème pour les articulations.
    Car la masse des appareils électroportatifs absorbe une partie des chocs, surtout qu’en plus ils deviennent de plus en plus ergonomiques avec système d’absorbation de choc......
    Mais attention du bon matériel coute cher (environ 1000€ pour un bon perfo) donc penser aussi à la location si les travaux s’arrêtent la.

    Mais si la maison est en pisé par exemple, le SK doit être très bien ou sinon une petit perfo avec SDS (2 à 400€) et c’est bon.
    Le burin ou ciseau à brique est aussi très pratique lorsque les enduits se décollent bien
    Je trouve les massettes avec manche en fibre beaucoup plus pratique à tenir et demande moins d’efforts pour les tenir, la aussi attention de pas utiliser de petit marteaux, car c’est le poigné ou le coude qui en pâtissent (les muscle ce n’est pas grave)

    Ne pas oublier qu’un burin ou pointar arrondit (à cause de l’usure) demande beaucoup plus d’efforts, donc d’usure (machine ou humain)

    A+

  21. #108
    CHEVRIER

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Merci pour toutes ces précisions techniques.
    D'abord, je sais grâce à la discussion http://forums.futura-sciences.com/ha...exterieur.html
    que je n'aurais que de petites surfaces à décrouter. OUF
    Un outillage à main devrait faire l'affaire pour ce qui sonne creux, et/ou un perfo si je veux élargir un peu les zones de décroutage.
    Question quand même : j'hérite bel et bien d'un compresseur (je sais pas ce que c'est que cette bête). 1,2KW et 50L. Mais "service continu" c'est quoi? Je sais que j'ai les pistolets à peinture qui vont avec... Mais un compresseur, c'est un compresseur? On peut brancher indifféremment pistolets, perfo, agrafeuse dessus?

  22. Publicité
  23. #109
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    il y a le débit ... si gros réservoir et puissance suffisante adaptée au débit de l'outil , ca ira .. un compresseur pour pistolet à air ne suffira pas nécessairement pour un gros burineur ou un perforateur...

  24. #110
    CHEVRIER

    logique. Donc finalement :
    j'ai besoin d'un outil qui nécessite un compresseur. Est-ce que mon compresseur va ou non : c'est la notice de l'outil qui me le dit, et au passage j'apprendrai à causer débit-truc dans le texte.
    Et py c'est tout!?
    (PS : merci d'avoir autorisé cette parenthèse)
    (PPS : à tout de suite sur "un peu de condensation". Mur NORD :)

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    il y a le débit ...
    190l/min. 8 Bars. Et après... A : 5 et Rpm : 2850.
    Dernière modification par Linn ; 01/02/2010 à 09h27. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur

  25. #111
    Clair31

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,
    Un réservoir de grande taille peut aussi compenser un débit instantané un peu faible du compresseur.
    Lorsque l'on actionne pas l'outil, le réservoir se recharge, cette "réserve" consommée lors de la mise en marche de l'outil complète le manque de débit du compresseur.
    Eviter de prendre un outil trop lourd pour ne pas fatiguer, mais pas trop léger non plus sinon on doit plus forcer dessus pour faire le travail.
    A+

  26. #112
    chataxe

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour,
    Attention aussi aux réservoirs, normalement ils doivent passer à l’épreuve (test de résistance, réalisé par une société spécialisé, à une surpression) régulièrement pour éviter tout risque d’explosion inopiné.
    Donc faire très attention
    A+

  27. #113
    Berton

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Citation Envoyé par Sylvio84 Voir le message
    j'ai vu sur le site de weber qu'il y'avait 2 variantes pour le weber therm.XM la version PS pour le polystirène et la version FM pour la "fixation mécanique" (?)

    Je reviens sur cet ancien message vu que je me prends la tête sensiblement sur les mêmes choses :

    Therm XM : Il y en a exactement 3 :

    FM = fixé mecaniquement (par rail incrusté dans les plaques de poychose)
    PC = Pose collée uniquement
    PCC = Pose collée et chevillée

  28. #114
    Berton

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Citation Envoyé par Berton Voir le message
    Je reviens sur cet ancien message vu que je me prends la tête sensiblement sur les mêmes choses :

    Therm XM : Il y en a exactement 3 :

    FM = fixé mecaniquement (par rail incrusté dans les plaques de poychose)
    PC = Pose collée uniquement
    PCC = Pose collée et chevillée

    Pour ceux que cela interresse je me répond à moi-même , après coup de fil à W et B en réalité il s'agit du même produit mais c'est la mise en oeuvre qui change suivant le type de fixation employée. Il existe un agrément (pour ceux qui le cherche) uniquement avec l'Agepan, pour les autres laines (bois ou roche) il n'y a rien d'officiel.

  29. Publicité
  30. #115
    CHEVRIER

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    bonjour,
    d'ailleurs, les 3 procédés sont bien expliqués dans leur catalogue de produit (que pour ma part j'ai choppé chez un fournisseur de matériaux) : choix de l'ITE en fonction du support, etc...

  31. #116
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    Juste un petit retour, depuis que 50% du toit est isolé, là où il y a avait le plus de déperditions et avec la remontée des températures, je dois réapprendre à gérer le chauffage.

    Au RDC, pas de souci, les murs lissent parfaitement les variations de température, mais c'est à l'étage que la température s'envole et depuis le poêle est largement moins sollicité.

    Lors des périodes sans chauffage( du jamais vu en mars depuis des décennies), la température de l'air au RDC, est quasiment celle des murs isolés, le mur sud toujours non isolé étant plus froid que l'air.

    Lors des remontées de la température extérieur après les périodes froides, j'ai vraiment l'impression que les murs "relâchent" de la chaleur, je tâtonne pour les flambées du poêle, mais c'est sans doute que comme leur température remontant, la température de confort augmente elle aussi.
    Les murs isolés n'ont vu qu'une variation maximale de 3°C de leur température depuis que le chauffage était en route (mi-octobre)

    Bref, depuis que le toit fuit moins, l'effet de l'ITE se renforce.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  32. #117
    agnostica

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,
    Un réservoir de grande taille peut aussi compenser un débit instantané un peu faible du compresseur.
    Lorsque l'on actionne pas l'outil, le réservoir se recharge, cette "réserve" consommée lors de la mise en marche de l'outil complète le manque de débit du compresseur.

    A+
    Salut,

    Pour ma part j'avais relié 2 compresseurs bas de gamme (le 50L d'un pote et mon 100L) via une "biplite pour tuyaux d'air comprimé" homemade.
    d'où débit instantané augmenté, toute comme la réserve...

    moins efficace qu'un modèle pro certe, mais bcp moins cher et suffisant pour mon usage...

    Petite astuce : pour limiter la poussière lors du décroutage du mur (surtout si vielle chaux) : arroser le mur de temps en temps : la poussière restera collée

    Cordialement

  33. #118
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonsoir,

    J'ai augmenté ma capacité d'air avec plusieurs vieilles bouteilles de gaz de 13kg interconnectées et reliées aux compresseurs, le gros et mon tout petit. Le gros met 6 mn à les remplir avec sa cuve de 100L , le petit 30 avec sa cuve de 10L .

    Je voudrais revenir sur un point, le SAV pour les panneaux, rappel j'ai trouvé 2 panneaux non conformes en densité et je les avais contacté (post#46), Laine de pierre ne pouvant me les remplacer m'a fait un avoir auprès de mon vendeur, le montant m'a agréablement surpris, il fait baisser mon coût final au m2 de 1 €.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #119
    SK69202

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour.

    J'ai enfin pu reprendre la dernière partie du chantier (LDR), cela a nécessité un échafaudage spécial, mais normalement demain je mets en place la LDR + l'enduit.

    En pj 1 et 2 , le pignon prêt pour la LDR, la méthode a été la même, l'expérience en plus.
    Prolongation du toit avec une volige fixée sur les équerres, couverture par les ardoises et pose du profilé de départ à la limite du solin existant.

    Pour traiter la partie, de forme irrégulière, entre le dessous du profilé et le toit de l'appentis (solin + zinc), j'ai utilisé une plaque de liège de 50 mm, collée sur le zinc en partie basse et vissée à travers le profilé pour le haut. La tenue des vis dans le liège n'est pas formidable mais ça tiendra. Si par hasard ça s'envole, l'étanchéité d'origine est conservé.
    En pj 3 on voit la couche de liège 50 mm, qui sera enduite avec la même finition que le LDR et les granulés pour combler le vide irrégulier.

    @+
    Images attachées Images attachées
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  35. #120
    emmanuel30

    Re : ITE d’un vieux mur en LDR sous enduit avant, pendant, après.

    Bonjour.
    Bravo SK69202 pour l'échafaudage, j'ai noté la délocalisation provisoire de la parabole
    Pour mon cas elle m'a fait perdre beaucoup de temps, fil pas assez long, encrage à refaire, bref j'avais suggéré à ma petite famille de supprimer la télé et avec, tous mes ennuis, mais j'ai renoncé pour ne pas me faire lyncher.

Page 4 sur 8 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Resistance d'un mur sous le poids d'un enduit chaux ?
    Par ludox62 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/06/2008, 13h40
  2. mur pierre + doublage brique + enduit ciment =?
    Par letaz822 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/12/2007, 16h33
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 08/10/2007, 16h08
  4. Enduit mur + isolation des murs et Toiture.
    Par _Victor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/09/2007, 19h10
  5. Réponses: 12
    Dernier message: 18/07/2007, 23h35
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...