Répondre à la discussion
Page 158 sur 331 PremièrePremière 158 DernièreDernière
Affichage des résultats 4 711 à 4 740 sur 9907

Retours d'expérience chaudières OKOFEN



  1. #4711
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN


    ------

    Citation Envoyé par bosomath Voir le message
    Bonsoir Phil,

    Tu pense à quoi ? baisser encore plus la T° ?
    Une chose est sure, dans mon suivi de la conso réelle vs conso théorique, le résultat n'a pas été bon sur ces 2 semaines : en moyenne : 9% de conso en plus que ce que j'aurais dû consommer, hormis les 2 premier jours, où la maison était en mode "je coule tranquillement", avec -24% de conso en moyenne.

    J'ai mis les 9% de conso en plus sur le fait que la chaudière tourne à "bas régime", donc moins bon rendement.
    Bonjour
    Pour avoir était absent un week end, dans mes souvenirs, dès qu'on arrivait à la température basse, ici chez toi 14°, la chaudière tournait jusqu'à ton arrivé, en M/A certes mais tourné tout le temps.
    Au vu de ton absence longue, je pensais à chauffer jusque 10h du matin par exemple mais pour atteindre 16/17° et laissé coulé à l'arrêt jusque 14° pendant que les rayons de soleil essaie de freiner la descente le jour.
    Dans l'idée, serait il pas mieux de grapiller un + 3° tant que la chaudière est chaude, un effort peu être pas énorme pour gagner peut être 6h d'arrêt avant de revenir à 14°.

    @tam , par rapport à ton ratio plus élevé en inter saison, je penserais plus à un mauvais rendement à rester au minimum tout en gardant un cycle long. Notre verte aime bien les amplitudes...lol

    -----
    Okofen PEB12 bridé 10kw,CMP/touch, charg manuel 130kg, radiateur HT, sonde active, 128m2

  2. Publicité
  3. #4712
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour, merci pour vos réponses, je commence par celle de Did (Christina va m'en vouloir )
    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    a) une voiture, il fait 0° et gris : l'intérieur est aux environs de 0°. Toutes les calories qu'elle renfermait quand tu l'as posé ont fuit... Les températures tendent à s'égaliser. Si tu veux maintenir 20°, il faut laisser tourner le moteur (ou, dans les campings-cars, installer un radiateur).

    b) la même voiture, toujours 0° (en montagne - tu aimes !), il fait beau soleil : l'intérieur peut être à 20 ou 30°. Les pertes sont "plus que compensées" par l'énergie solaire qui a traversé les vitres dans l'autre sens et s'est "convertie" en chaleur dans la voiture ("effet de serre"). Sans chauffage, les pertes (qui continuent d'exister pareillement !) sont intégralement remplacées.

    La DJU est rigoureusement la même dans les deux situations (s'il fait toujours 0°). La formule de calcul ne tient pas compte du soleil. Seulement de la température. C'est purement une estimation des "fuites" !

    [Bien sûr, dans la réalité, le soleil réchauffe un peu l’atmosphère ; il y a des chances que par beau temps, le maxi soit plus élevé que par temps gris et donc la DJU plus basse. Mais "dehors", cette chaleur se dissipe dans l'espace, se dilue. Dans une serre, une maison, une voiture, elle est retenue et s'accumule. Donc la proportionnalité entre DJU et "conso du système de chauffage" n'est plus constante quand il y a des apports solaires]
    J'ai quoté la partie qui me parle, ton idée repose bien sur les apports extérieurs [soleil chez moi]

    Je m'interroge justement sur la prise en compte de l'ensoleillement par les DJU [ce que tu abordes dans la parenthèse finale].
    Mes remarques:

    1) Une courbe de température journalière de station météo n'a pas la même forme avec et sans soleil, sans vent évidemment. D'où mon constat que les DJU tiennent compte de l'ensoleillement.
    2) Pour ne retenir que du vécu , en montagne et sans vent on peut se balader et pique-niquer en T-shirt même par des températures négatives mais dès que le soleil disparait, il faut vite se rhabiller.
    3) Ma conso colle aux DJU des mois précédents alors que la durée d'ensoleillement variait de 30%

  4. #4713
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    C'est une blague ou j'ai encore rien compris ??
    Sans sonde extérieure je ne vois pas ce que vient faire la loi d'eau ici - vous aviez dit que vous chauffez tout le temps pareil sans tenir compte de la T int non plus et puis les trois mois étaient somme toute assez semblables, on n'a pas eu de grands coups de froid ni de grandes douceurs sur déc jan fév. alors c'est normal pour moi que ça ne varie pas bcp non ?
    Une blague? oui en apparence mais non quand j'essaie de prendre du recul.
    En me contraignant à un cycle par jour je suis surpris de constater un phénomène de régulation

    Non je ne chauffe pas tout le temps pareil puisque la durée du cycle quotidien est variable, seule ma consigne de départ est ~constante.

    Pour faire simple cela revient à avoir un thermostat d'ambiance collé sur mon retour plancher puisque le brûleur s'arrête dès qu'il atteint 76° et donc que la dalle est rechargée.

  5. #4714
    PolymereAmiga

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Salut,

    Depuis le début mon but était d'éviter les arrêts de chaudière par des températures inférieur à 10° extérieur.
    J'y suis arrivé mais maintenant j'ai un autre soucis.
    Avec le redoux, et les apports solaires, je déclenche l’hystérésis de la sonde d'ambiance comme prévu.

    Après environ 3h d'arrêt et un foyer à la température de l'eau de chaudière (~70°C), elle a du mal a redémarrer...
    Cela fait deux jours qu'elle me fait le coup:

    Poly_Démarrage 1.png Polry_Démarrage 2.png

    Je pense que je vais nettoyer l'assiette et vérifier si rien n'obstrue l'allumeur.

    Par contre, j'ai toujours mon soucis de vitesse d'ouverture de la V3V qui m'effondre tout...
    Pourquoi la régulation n'attend pas la reprise du foyer pour envoyer les calories dans le circuit de chauffage "glacé"!

    Du coup, je n'aime pas la tête de la courbe de T° chaudière, qu'en pensez-vous ?

    J'ai essayé hier de remonter la plage TC de 6 à 10 pour voir si cela ralentis l'ouverture mais cela ne sert à rien car le paramètre n'a pas d'effet quand le départ est si bas.
    D'ailleurs cela ne devrait pas être l'inverse, plus il y a de delta de T° départ / consigne on devrait ralentir la V3V pour envoyer les calories a petite dose au début ?

    J'attends vos remarques si mes courbes doivent m’inquiéter ou pas ? (à par le démarrage mais là j'attends demain pour me prononcer)

    Merci
    A+
    Okofen PES20 (20kw), Keba/Touch, radiateur HT, sonde active, 190m²

  6. #4715
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par PolymereAmiga Voir le message
    Depuis le début mon but était d'éviter les arrêts de chaudière par des températures inférieur à 10° extérieur.
    Salut Polymere, tu veux dire jusqu'à 10° sans doute

    Citation Envoyé par PolymereAmiga Voir le message
    Après environ 3h d'arrêt et un foyer à la température de l'eau de chaudière (~70°C), elle a du mal a redémarrer...
    70° c'est encore haut, mais en3h les braises ont du s'éteindre... donc allumeur.

    Citation Envoyé par PolymereAmiga Voir le message
    J'ai essayé hier de remonter la plage TC de 6 à 10 pour voir si cela ralentis l'ouverture mais cela ne sert à rien car le paramètre n'a pas d'effet quand le départ est si bas.
    @70° la régulation pense que la chaudière est chaude... reste effectivement les paramètres ETC pour n'ouvrir que si la t° est en hausse suffisante

  7. #4716
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir

    @polymere, j'ai vu tes graphs et effectivement tu as des raté à l'allumage, check list des cas possibles :

    - pellet humide
    - manque de pellet dans ta trémie/silo
    - volcan obstrué comme tu as dit, par du mâchefer par exemple
    Okofen PEB12 bridé 10kw,CMP/touch, charg manuel 130kg, radiateur HT, sonde active, 128m2

  8. Publicité
  9. #4717
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    @70° la régulation pense que la chaudière est chaude...
    Tam, Polymère parle de la T des fumées, pas de l'eau, 70 c'est pas chaud


    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Non je ne chauffe pas tout le temps pareil puisque la durée du cycle quotidien est variable, seule ma consigne de départ est ~constante.
    ah oui d'accord, donc quand il fait froid, à consigne égale, ça prend plus de temps pour recharger la dalle, cycle plus long, ok, logique

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    3) Ma conso colle aux DJU des mois précédents alors que la durée d'ensoleillement variait de 30%
    tout dépend je dirais à quel moment vous faites votre cycle...
    parce que si le soleil réchauffe l'air, ok ça va monter un peu, mais c'est plus intéressant qu'il puisse chauffer la dalle. Ce serait le cas si vous avez chauffé votre dalle la veille au soir, qu'elle se soit refroidie depuis et donc capable d'emmagasiner les calories du soleil, mais elle ne ramassera rien si elle est déjà chargée quand le soleil arrive (par ex une dalle réchauffée au petit matin comme chez Did).
    (après faut encore que le soleil soit au rendez-vous...)
    Chauffée le soir après le soleil, ce sera plus rapide à ajouter ce qui manque, donc double bénef, faut moins de conso que de partir d'une dalle froide (mais ça va pas allonger le cycle... )

    J'avais lu qu'il fallait faire attention avec les murs chauffants qu'il y ait des masses non garnies -dalle ou mur de refend- qui soient donc capables d'absorber les apports solaires.


    2) Pour ne retenir que du vécu , en montagne et sans vent on peut se balader et pique-niquer en T-shirt même par des températures négatives mais dès que le soleil disparait, il faut vite se rhabiller.
    hé, hé, le fameux rayonnement - c'est exactement cet exemple qui a emporté ma conviction et fait opter pour les murs chauffants...

    ...mais, à moins de sous-dimensionner la surface garnie, on en profite mieux quand il fait froid et que ça envoie à 40° et plus.

    NB. pour Phil : quand il gèle j'ai chaud à 18° parce qu'on sent le rayonnement - alors que quand il fait +10° ext, là, sans cette sensation, j'aurais bien besoin de chauffer à 19 au moins, parce que ça coule pas plus chaud que dans un plancher là
    Dernière modification par christina86 ; 09/03/2015 à 21h57. Motif: ajout citation

  10. #4718
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    Tam, Polymère parle de la T des fumées, pas de l'eau, 70 c'est pas chaud
    T foyer (pas fumées)
    PES10/CMP06 ~38' 2circ murs chauffants 70m²inertie s.amb.dés.18°C/h24, 58m²isolés amb.12°

  11. #4719
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    Je m'interroge justement sur la prise en compte de l'ensoleillement par les DJU [ce que tu abordes dans la parenthèse finale].
    Mes remarques:

    1) Une courbe de température journalière de station météo n'a pas la même forme avec et sans soleil, sans vent évidemment. D'où mon constat que les DJU tiennent compte de l'ensoleillement.
    2) Pour ne retenir que du vécu , en montagne et sans vent on peut se balader et pique-niquer en T-shirt même par des températures négatives mais dès que le soleil disparait, il faut vite se rhabiller.
    3) Ma conso colle aux DJU des mois précédents alors que la durée d'ensoleillement variait de 30%
    Reprenons encore plus précisément les phénomènes physiques en jeu :

    a) Le soleil, bien évidemment, impacte la température de l'air extérieur ; bien que "transparent", celui-ci se réchauffe.

    Donc en effet, la DJU est diminuée, indirectement, la température maxi étant plus élevée s'il fait beau (par rapport, à la même saison, une journée grise). [dans la formule de calcul de la DJU ne rentre que la température, pas l'ensoleillement ; donc oui, une DJU par jour ensoleillé sera un peu différente de la DJU pour une jornée équivalente non ensoleillée ; mais le chauffage aussi ; le ratio est stable]

    Parallèlement, du fait de cet écart de température réduit entre intérieur et extérieur, la maison va perdre moins de calories.

    S'il est bien régulé, le chauffage en tient compte et la chaudière consomme moins.

    Au bout du compte, le ratio serait stable. Tout se passe comme s'il ne se passait rien.

    b) Mais si la maison a des baies vitrées, se rajoute autre chose : les rayons du soleil qui rentrent dans la maison, qui s'y transforment en chaleur par absorption sur les matières.

    C'est ainsi qu'il y a 3 ou 4 jours, mon salon montait à 24° alors que la température externe ne dépassait pas 10°. Le chauffage s'était coupé (sonde d'ambiance active). Sans ces apprts, et sans chauffage, cela devait converger, physiquement, vers 10° !

    C'est comme ça qu'une voiture peut monter à 50 ou 60° (attention les bébés laissés dans la voiture !) alors que dehors il fait par ex 25°.

    Cela s'appelle "l'effet de serre".

    Donc si je reprends ma maison ci-dessus, avec sa DJU de X (par soleil). La chaudière devrait apporter l'équivalent de X si le ratio ne bouge pas. Elle consommerait Y g pour cela. Le ratio Y / X serait le même qu'en absence de soleil [où X et Y serait plus élevés, mais dans la même proportion : plus de calories perdues, DJU plus élevée, conso plus élevée en proportion]

    Or, une partie de cet "équivalent de X" sera apporté par le soleil ["effet de serre"], si la maison est un peu bioclimatique, si on a ouvert les volets, si on a laissé les fenêtres fermées.

    Et donc la chaudière ne consommera pas les Y g prévus au petit a), mais moins du fait de son apport.

    Et là donc, le ratio baisse : conso plus faible qu'en a) / DJU comme en a)

    3) Autre chose est encore la sensation que tu as au soleil.

    Ta peau ressent le rayonnement (même invisi ble - cf les murs chauffants : ils n'éclairent pas) et absorbe une partie du rayonnement (visible ou non ; surtout les infra-rouges ! donc , et se réchauffe (avant de se refroidir à nouveau au contact de l'air). Un peu comme le capot sombre de ta voiture, qui sera encore plus chaud que la voiture à l'intérieur (réchauffé par effet de serre), le tout nettement plus chaud que l'air ambiant.

    Donc tu as une sensation "plus chaud" encore. Plus chaud que l'air "ensoleillé", lui-même déjà plus chaud que l'air s'il n'y avait pas de soleil !

    Cette sensation, le chauffage n'en tient pas compte : les sondes, placées comme les thermomètres "météo", à l'abris du rayonnement solaire, ne "sentent" pas cet effet.

    La maison le sent un peu sur ses parties ensoleillées, mais pas sur les faces non ensoleillées. Cela n'impacte pas beaucoup le bilan thermique de la maison, compte tenu des masses importantes (contrairement à ta peau !).

    Je faisais référence donc aux "économies" de type b), qui expliquent la baisse du ratio chez ceux ayant une maison à tendance bioclimatique, d'autant plus qu'ils gèrent ce "potentiel" (à l'instant, 7 h, la journée s'annonce belle, je viens de basculer ma consigne sur 18 par la commande déportée dans le salon ; la chaudière va s'arrêter ; la dalle reste un pue fraiche, elle va accumuler l'énergie solaire durant toute la journée ; l'ambiance, sans chauffage sera à 22 / 23 ce soir ; le "besoin de chaud" aura été couvert à 75 % par le soleil ; mon ratio diminuerait à la louche de 50 %, car ce matin, la chaudière a quand même "moulinée pendant 3 h pour remonter ma dalle ; si je laissais faire la sonde d'ambiance, ce serait la même chose, mais en moins violent : la chaudière continuerait, en envoyant moins chaud, avant que la température interne n'atteigne 23 ° dans l'après-midi ; je ne fais donc qu'accentuer, en manuel, les effets de la régulation, pour optimiser les gains par mon "effet de serre" !).

    Je me rends compte que c'est un peu compliqué.

    Je ne sais pas si j'ai été plus clair.

  12. #4720
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Deux exemples dans mon tableau:
    DJU 308, 237 h de soleil, ratio 7g/dju/m2.
    DJU 300, 34 h de soleil, ratio 11,2 g/dju/m2.

    DJU 348, 64h de soleil, ratio 14,9 g/dju/m2.
    DJU 360, 114 h de soleil, ratio 11,6 g/dju/m2.

    Sonde int. active.
    PES 5-15 CMP1,4,SSolaire Bal.Tamp. 500L,ECS inst, courbe 30/0,8,Rad. B.T°, cycles 77 min.

  13. #4721
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Merci d'illustrer par de vrais chiffres, basés sur de vraies mesures, ce que j'expliquais de façon toute "théorique".

    En gros, 30 % de conso en moins, pour une même DJU, si ensoleillement plus important.

    Je pense donc que ces jours-ci, avec des nuits très froides (gelées blanches tous les matins chez moi) et un ensoleillement important (même s'il mollit justement à l'instant !), mon espoir de 50 % de gains n'est pas utopique !

    Trois conditions, à ça, à mon avis, que tu pourras confirmer ?

    a) Une maison assez bioclimatiques : importants vitrages au sud, à l'ouest (chez moi, toute la face ouest du salon, du sol au plafond = baie vitrée) ; ou une véranda

    Il faut avoir un "capteur solaire passif" intégré à la maison.

    Et "ouvrir" les volets bien sûr. Mais laisser les fenêtres fermées [que de discussions avec mon épouse pour la convaincre que ce n'est pas parce qu'elle a la "sensation" - température de surface de peau - qu'il fait chaud quand elle est dehors, qu'il faut ouvrir pour faire rentrer la chaleur ; au contraire, l'air qui se réchauffe à l'intérieur par effet serre est remplacée par de l'air bien plus frais qui vient de l'extérieur - cf 24° internes atteints vs 11 ou 12 ° externes ; si j'ouvre, cela se stabilise à 11 ou 12 ° dedans, le chauffage s'échine à monter à 20° ; et se 24° se stabilise aors que mes dalles se remplissent, du fait qu'elles jouent le rôle de tampon ; ce comportement d'ouvrir est une "erreur" classique au printemps - bon, il y a le chant des oiseaux, etc...]

    b) Une maison inertielle : avoir la capacité de stocker les calories captées ; murs massifs, dalles épaisses, ITE (ou monomur), etc... Plutôt que MOB (ossature bois), placo et ITI... Dans ce deuxième type de maison, cela surchaufferait et oj ouvririat pour "jeter" des calories, tout en ayant un ratio g/besoins de chauffe constant !

    c) Une sonde d'ambiance active [et mieux encore : commande déportée active et le matin, selon la météo, "pousser" la consigne vers le bas vers 18° - suffisants à court terme, en attendant que le soleil chauffe : en somme, ne pas remplir le tampon par la chaudière, mais y laisser un niveau calorique bas = économie supplémentaire par rapport à ce que ferait l'automatisme - mais accepter un peu de "fraîcheur", le soleil dehors mettant du baume au coeur... Je suis pour ma part, un peu héliotrope : s'il y a du soleil, je supporte une température plus froide que par temps gris et bouché ! L'humain n'est pas une machine "logique" comme l'est une sonde ou une régulation...]

  14. #4722
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Et bien, il me semble remplir les 3 conditions.

    a)Portes fenêtres, salon et salle à manger, donnant sur une véranda exposée sud ouest.
    b)Deux dalles en béton, cloisons en briques plâtrées, murs doublés int. avec même briques.
    c) Une commande (sonde) déportée que je "bricole" en cas de beaucoup de soleil.
    A noter que la diagonales principale de la maison est orientée Nord/sud, donc pas d'ouvertures en nord. Une seule petite fenêtre en Nord ouest, la salle de bain.
    PES 5-15 CMP1,4,SSolaire Bal.Tamp. 500L,ECS inst, courbe 30/0,8,Rad. B.T°, cycles 77 min.

  15. Publicité
  16. #4723
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Sauf que chez moi, la véranda est encore un rêve (pour mes plantes à caudex), nos maisons se ressemblent beaucoup question caractéristiques thermiques !

  17. #4724
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Merci d'illustrer par de vrais chiffres, basés sur de vraies mesures, ce que j'expliquais de façon toute "théorique".
    Bonjour Did,
    Manet les avait déjà postés hier... http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post5151961

    en somme, ne pas remplir le tampon par la chaudière, mais y laisser un niveau calorique bas
    ok j'ai rien dit ((par ex une dalle réchauffée au petit matin comme chez Did))

  18. #4725
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    J'essaie de lire ce qui précède...
    @Manet, juste pour confirmer, tes panneaux contribuent aussi au chauffage ?

  19. #4726
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    la DJU est diminuée,
    Dans mon esprit c'est un degré ? Mais il m'arrive parfois de mélanger les genres...
    Tu utilises "la" en pensant à la différence ou à la "base 18" ? Parce que sur wikipédia, je lis aussi "le DJU" ? Quant au "unifié", il est sans "e", non ?
    Dernière modification par Tam ; 10/03/2015 à 16h39.

  20. #4727
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par PolymereAmiga Voir le message
    Après environ 3h d'arrêt et un foyer à la température de l'eau de chaudière (~70°C), elle a du mal a redémarrer...
    @Christina, lecture en diagonale disiez-vous ? Je plaide coupable

     Cliquez pour afficher


    @Poymere, en voyant la courbe [pas encore validée lors de ma 1ere réponse], effectivement on voit bien les ratés à l'allumage, heureusement qu'il y a les courbes...
    Dernière modification par Tam ; 10/03/2015 à 16h57.

  21. #4728
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Tu as raison, c'est bien "le" "degré.jour unifié" : c'est une "grandeur" qui résulte du produit d'un "écart de température" (mesuré en degrés) par une durée (mesurée en jours). Donc a degrés d'écart X b jours = c degré.jour

    Unifié car on s'est mis d'accord pour prendre comme base 18°. C'est donc la somme des "18°-temp moyenne" de tous les jours... [donc encore un biais systématique par rapport à nos consignes, en général ; mais comme il est systématique et stable, il ne trouble pas les comparaisons]

    D'où l'analogie avec l'aire de la courbe qui trace l'écart de température en fonction du temps [et mon délire sur l'intégrale de Riemann !]. Le DJU est une "pixellisation" de cette aire tout au long d'une saison de chauffe...

    Mauvaise habitude de ma part d'appeler sans réfléchir "la" toute "quantitée" : la cuillerée, la louchée... Donc la quantité DJU par déformation est devenue "la" dans mes écrits. Parfaitement à tort.

  22. Publicité
  23. #4729
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    Bonjour Did,
    Manet les avait déjà postés hier... http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post5151961


    ok j'ai rien dit ((par ex une dalle réchauffée au petit matin comme chez Did))
    Désolé.

    J'avais en effet zappé le tableau de manet.

    Et bien lu ta remarque. Si des fois je reprends des éléments que tu (ou d'autres) as déjà écrit, c'est aussi que je réutilise cela dans un raisonnement ou une explication globale. Comme ici, les "3 conditions", que je reprends et regroupe... Sans prétention d'avoir "inventé" quelque chose. Peut-être juste une vilaine façon de me les approprier sans citer la source ???

    Mais en première approximation, une bonne partie de mes "savoirs", je les ai piqué. A l'école, dans mes lectures, à la télé... Et quelquefois dans mes observations !

  24. #4730
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    J'essaie de lire ce qui précède...
    @Manet, juste pour confirmer, tes panneaux contribuent aussi au chauffage ?
    Pour ma part, quand je parlais plus haut de "capteur solaire passif" intégré dans la maison, je voulais dire par là qu'une dalle en béton derrière une gande baie vitrée n'est rien d'autre qu'un capteur solaire passif (passif = où rien ne bouge, qui subit...).

    Fondamentalement, thermiquement, c'est pareil que de mettre des panneaux sur le toit, et de "rapatrier" les calories par un système actif : liquide + circulateur + serpentin noyé au sein de la dalle (ou, plus complexe encore, serpentin dans un tampon + reprise de l'eau du tampon dans un circuit PCBT...).

    C'est bien sûr moins efficace, car moins favorablement disposé (incidence moins perpendiculaire aux rayons du soleil). Et éventuellement plus petit (fenêtres ordinaires). Mais moins cher.

  25. #4731
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Mais en première approximation, une bonne partie de mes "savoirs", je les ai piqué. A l'école, dans mes lectures, à la télé... Et quelquefois dans mes observations !
    Marrant, car plus je prends de l'âge plus je privilégie les observations, les expériences, et ce n'est pas faute d'avoir appris... à l'école.

  26. #4732
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Pour ma part, quand je parlais plus haut de "capteur solaire passif" intégré dans la maison, je voulais dire par là qu'une dalle en béton derrière une gande baie vitrée n'est rien d'autre qu'un capteur solaire passif...)
    Parfaitement d'accord, mais si comme je crois, Manet a des panneaux branchés sur son tampon, il est logique que les heures de soleil modifient sa conso en g/dju/m². Le contraire voudrait dire que ses panneaux ne servent à rien, non?

    Quant à mes chiffres, bin je réfléchis encore et encore
    Dernière modification par Tam ; 10/03/2015 à 17h12.

  27. #4733
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je crois qu'il a un CESI, mais il va répondre...

    Le CESI en produisant l'ECS quand il ya suffisamment de soleil (c'est mon cas depuis quelques jours), diminue aussi le ratio. En plus de ce qu'on a évoqué !

    Car au "besoin de chauffage" (lié aux pertes du bâtiment et proportionnel à l'écart de température) se rajoute, en général, hors soleil, la préparation de l'ECS...

    Cela se cumule donc avec "l'effet de serre" dans la maison, et expliquerait, s'il confirme, sa forte diminution du ratio, en fonction du soleil.

  28. #4734
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Marrant, car plus je prends de l'âge plus je privilégie les observations, les expériences, et ce n'est pas faute d'avoir appris... à l'école.
    En HS : mon impression est que ce que j'ai "appris", je le "mouline" différemment - cf ma façon de jardiner. Il y a toujours les connaissances de base, celles que j'ai apprises, mais que je mobilise complètement différemment, compte tenu de ce que j'ai vu, de ce que je vois...

    [Philou, promis, je reviens plus sur le HS]

  29. Publicité
  30. #4735
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    En attendant fin mars... bilan sur les 5 premiers jours: 8,33 g/dju/m² pour un mois qui ici, s'il continuait ainsi serait 25% moins froid que février.
    Conso toujours aussi stable
    Bilan sur les 10 jours de mars: 7,59 g/dju/m² en baisse...
    Une seule modification: j'ai baissé ma consigne départ [fixe] de 1°.

  31. #4736
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Mais la baisse est moins forte que celle de Manet

    http://forums.futura-sciences.com/at...leil-ratio.pdf

    A suivre...
    Dernière modification par Tam ; 10/03/2015 à 19h14.

  32. #4737
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    OUI le solaire apporte un complément au chauffage...Système solaire combiné.
    Stock centralisé, le soleil chauffe le bas du ballon( quand il y en a...), la chaudière le milieu et le haut. Le chauffage prend ses calories dans le ballon.
    PES 5-15 CMP1,4,SSolaire Bal.Tamp. 500L,ECS inst, courbe 30/0,8,Rad. B.T°, cycles 77 min.

  33. #4738
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir

    Ca fait trop peur de faire un ratio sur si peu de jours
    10 jours, 210kg, dju 108.8, ratio 18.38 g/dju/m2

    5 jours de vent sur 10 ça aide pas...

    Aujourd'hui, journée où j'ai moins consommé que d'habitude (15kg sur 24h) , j'ai un ratio de 14.28 g/dju/m2, grâce à peu de vent et un soleil conséquent.
    Mais mes exigences en terme de chauffe sont trop importantes : de 5h30 du matin jusque 22h30 > entre 21.2 et 21.8° de t° d'ambiance, et la nuit dès que ca atteins 19° ca démarre.
    Soit environ 20h de demande chauffage, et j'ai l'impression qu'on ne peut pas descendre en dessous de 600gr de l'heure de demande de chauffage en plein après midi.

    Autant le matin, en plein réchauffement de la maison, je comprends qu'on puisses consommé 1,3kg/heure, mais que l'après midi pour juste maintenir un filet de gaz à 40° de départ, je suis souvent à 700/800gramme/heure.
    Okofen PEB12 bridé 10kw,CMP/touch, charg manuel 130kg, radiateur HT, sonde active, 128m2

  34. #4739
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Salut Phil'
    Effectivement, peut-être aussi que tu chauffes bcp.

    Pour comparaison, ici aujourd'hui:
    - journée claire mais voilée, sans vent
    - 20°5 en ce moment au thermomètre intérieur
    - 7° extérieur [amplitude journalière 4° 15°]
    - 6h40' de chauffage ce mardi [3:00 9:40]

  35. #4740
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Autres idées Phil, as-tu fait la chasse aux courants d'air intérieur ? Aux fuites thermiques ?

Discussions similaires

  1. Retours d'expérience chaudières RED Heating (MCZ)
    Par TDN57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 18/01/2021, 19h08
  2. Recherche de retours sur les chaudières Attack slx
    Par yvesposiere dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 73
    Dernier message: 01/02/2020, 19h04
  3. Retours d'expériences chaudières BTC
    Par IonElla dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/04/2016, 14h31
  4. Retours d'expérience sur les tests unitaires en C
    Par lou_ibmix_xi dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2008, 12h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...