Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 145

Mauvaise nouvelle pour l'EPR



  1. #1
    arbanais83

    Mauvaise nouvelle pour l'EPR


    ------

    Même le réacteur chinois qui était le fleuron de cette technologie connait quelques soucis
    https://www.letemps.ch/monde/inquiet...eaire-chinoise

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Gwinver

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Bonjour.

    C'est peut-être un bonne nouvelle.
    C'est le premier EPR au monde à être entré en service (peut-être le seul actuellement).
    C'est une information sur un mode de panne. Soit, celui-ci a déjà été identifié sur les autres EPR et est pris en compte, soit il ne l'a pas encore été et sera inclus dans la conception, certes au prix d'un nouveau report de la mise en service.
    Une partie des reports des EPR en cours de construction est imputable aux évolutions des normes.

  4. #3
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    le feuilleton commence.. ou continue selon le point de vue !

    Framatome reconnait un souci sur un réacteur étranger ? le but serait il de mettre fin au projet de nouveaux EPRs Français ?
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  5. #4
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Salut ,

    Manifestement , c'est un incident affectant un point localisé d'un assemblage combustible : c'est ce qui est appelé une ( mini ) rupture de gaine . l'installation est totalement hors de cause .
    Les gaz de fission les plus légers s'échappent par une micro fissure du gainage combustible et polluent et augmentent l'activité de l'eau primaire .
    Le fonctionnement en mode " non étanche " est parfaitement connu et a déjà été appliqué dans les REP français .
    La solution ? Arrêter le réacteur , retirer l'assemblage fautif , le remplacer ... Donc , plusieurs jours d'arrêt , voire un petit mois .
    Sinon , continuer à fonctionner en mode " non étanche " selon des procédures parfaitement connues et répertoriées , c'est ce qu'a manifestement choisi l'exploitant à l'heure actuelle .
    Donc , pas de panique et pas d'extrapolation abusive .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gwinver

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Bonjour.

    Merci pour cet avis éclairé.
    C'est un peu ce que dit l'article en certains endroits (en simplifié) mais, il y a d'autres parties de l'article laissant à penser que le problème pourrait être plus sérieux.
    Faire appel de façon unilatérale à un expert extérieur comme les USA donne à penser un peu de dissension entre les opérateurs de la centrale.

  8. #6
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Salut ,

    Manifestement , c'est un incident affectant un point localisé d'un assemblage combustible : c'est ce qui est appelé une ( mini ) rupture de gaine . l'installation est totalement hors de cause .
    Les gaz de fission les plus légers s'échappent par une micro fissure du gainage combustible et polluent et augmentent l'activité de l'eau primaire .
    Le fonctionnement en mode " non étanche " est parfaitement connu et a déjà été appliqué dans les REP français .
    La solution ? Arrêter le réacteur , retirer l'assemblage fautif , le remplacer ... Donc , plusieurs jours d'arrêt , voire un petit mois .
    Sinon , continuer à fonctionner en mode " non étanche " selon des procédures parfaitement connues et répertoriées , c'est ce qu'a manifestement choisi l'exploitant à l'heure actuelle .
    Donc , pas de panique et pas d'extrapolation abusive .
    Étonnant, pourtant la procédure en cas de rupture d'une des 3 barrières (à savoir gaine, GV et bâtiment réacteur) entraîne nécessairement une réparation immédiate, il me semble...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  9. Publicité
  10. #7
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    https://www.cea.fr/Documents/monogra...cteurs-eau.pdf

    Le document est de 2009 mais toujours d'actualité .L'incident n'est pas rare , environ 1 crayon par an et par tranche en France .
    La micro fissure se mesure en microns . Voir à partir de la page 21 . Tant que l'augmentation de l'activité ne gêne pas l'exploitation ...Au pire , ce sera l'arrêt quand ce sera intenable .

    Après , attention à la mise en scène internationale , c'est sur ce point ( les activités ambiantes ) que commence à partir la polémique ... Quoi de plus normal que Framatome soit impliqué ? Le combustible est français ...
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  11. #8
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    merci pour ces éclairages, j'avoue avoir été un brin provocateur !
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  12. #9
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Vous lirez dans la presse aujourd'hui qu'il n'y a pas de rejets à l'extérieur ...

    Bien sûr qu'il n'y a pas de rejet à l'extérieur : l'eau primaire contaminée est contenue dans le circuit primaire totalement étanche qui tourne sur lui-même ;
    Circuit primaire étanche contenu dans l'enceinte du bâtiment réacteur , lui-même étanche et en légère dépression .
    Ce sont " les barrières " évoquées par obi .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  13. #10
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    il a été dit que quand le souci se produit en France, on arrête le réacteur et on remplace le ou les assemblages concernés,

    quels pourraient être les risque pour les Chinois a maintenir le fonctionnement du réacteur dans ces conditions ?

    merci pour le partage de connaissances
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  14. #11
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    il a été dit que quand le souci se produit en France, on arrête le réacteur et on remplace le ou les assemblages concernés,
    Si vous faites référence à mon intervention, j'ai bien précisé que cela restait à confirmer.

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    quels pourraient être les risque pour les Chinois a maintenir le fonctionnement du réacteur dans ces conditions ?
    Ben une aggravation (s'il y a une microfissure : elle peut s'agrandir). Donc une élévation de la quantité de ce gaz dans le primaire (mais restons réaliste : cette quantité de gaz reste et restera extrêmement faible au regard de la quantité d'eau du primaire. Il ne s'agit "que" du volume d'un crayon, c'est à dire vraiment pas grand chose en rapport du volume de la cuve et du primaire). La présence de ce gaz est signe d'un problème d'étanchéité d'un crayon, c'est tout, il n'y peut pas y avoir d'effet plus grave que cela.
    Le pire du pire qui puisse se produire dans ce cas,c'est que des résidus de pastilles se retrouvent dans le primaire (toujours pareil : une pastille c'est pas bien gros, et il faudrait que la fissure s'agrandisse beaucoup). Mais ça signifie rupture d'une des 3 barrières, qui sont les garantes de base de la sûreté d'une centrale.

    Bref : pas de quoi avoir Tchernobyl (c'est peu de le dire), mais ça reste un problème qui doit être résolu, au moins sur les futurs assemblages fournis.

    En fait sur le primaire et le secondaire il y a pas mal de capteurs pour détecter la présence de ce type de gaz pour savoir s'il n'y a pas un soucis quelque part (ce sont des marqueurs en très, très faible quantité, pas de quoi influer le fonctionnement du bidule). Sur le secondaire par exemple on cherche aussi des marqueurs pour savoir s'il n'y a pas un défaut d'étanchéité au niveau du GV.
    Dernière modification par obi76 ; 15/06/2021 à 09h35.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  15. #12
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    dans l'article cité en #1, il est dit que les Chinois ont relevé la limite des rejets de gaz radioactifs autorisés, est ce pour maintenir une pression acceptable dans le circuit primaire ?
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  16. Publicité
  17. #13
    jacquolintégrateur

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Bonjour
    Voici un communiqué relevé, ce matin, dans la prresse (Google):
    "EDF évoque des rejets atmosphériques de gaz rares, dans les limites autorisées
    Du côté d’EDF, la tonalité est sans surprise moins alarmiste.*L’un des réacteurs EPR de la centrale de Taishan a subi une “augmentation de la concentration de certains gaz rares” dans un circuit, a annoncé EDF lundi matin, après les informations dévoilées par CNN.
    “EDF a été informée de l’augmentation de la concentration de certains gaz rares dans le circuit primaire du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Taishan détenue et exploitée par TNPJVC, joint-venture de CGN (70%) et EDF (30%)”, indique le groupe français dans un communiqué.
    Le circuit primaire est un circuit fermé contenant de l’eau sous pression, qui s’échauffe dans la cuve du réacteur au contact des éléments combustibles.*Les gaz dits “rares” comptent l’argon, l’hélium, le krypton, le néon ou encore le xénon.
    “La présence de certains gaz rares dans le circuit primaire est un phénomène connu, étudié et prévu par les procédures d’exploitation des réacteurs”, ajoute l’entreprise.
    L’exploitant chinois du réacteur a “réalisé des rejets atmosphériques” de ces gaz rares “dans le respect des limites réglementaires définies par l’autorité de sûreté chinoise”, a ajouté EDF dans l’après-midi.*“On n’est pas sur une dynamique d’un accident avec fonte du cœur”, a précisé lors d’une conférence de presse un porte-parole du groupe français, relativisant ainsi la gravité du problème.
    L’émission de gaz rares, détectés dans le circuit primaire du réacteur, viendrait d’“une dégradation de la gaine de quelques ‘crayons’ de combustibles”, a expliqué EDF, qui n’a pas dit combien de ces crayons étaient concernés (un EPR contient 241 assemblages de combustibles, eux-mêmes constitués de 265 crayons).*
    Ces gaz, en l’occurrence du xenon et du krypton, sont produits lors de la réaction de fission.*“Le circuit est prévu de telle sorte qu’ils soient collectés et traités”, précise EDF. Leur largage dans l’atmosphère a montré “des rejets atmosphériques normaux, classiques, en respect des règles réglementaires. Nous ne sommes pas sur des contaminations, nous sommes sur des rejets contrôlés, maîtrisés,” ajoute EDF.
    “A notre connaissance nous sommes en-deçà des seuils validés par l’autorité de sureté chinoise”, qui se situent dans la moyenne internationale, dit EDF.
    Indicateurs environnementaux “normaux”, selon l’exploitant de la centrale
    “Il doit y avoir des gaines métalliques inétanches, laissant passer des gaz rares qui contaminent le fluide primaire”, avait estimé auprès de l’AFP Karine Herviou, directrice générale adjointe de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) français.*“Ceci dit, contamination du fluide primaire ne veut pas dire rejet dans l’environnement”, avait-elle souligné, car il y a encore deux barrières de confinement. Avant d’ajouter qu’à ce stade rien ne permettait de parler d’accident:*“On ne connaît pas les valeurs, la concentration, on ne sait pas quelle est l’ampleur du phénomène. Mais il n’y a pas plus d’inquiétude à avoir pour l’instant, compte tenu de ce qu’on sait.”
    Framatome a pour sa part indiqué surveiller “l’évolution d’un des paramètres de fonctionnement” sur le site, sans donner de détail ni parler de fuite comme le faisait CNN. La centrale “est dans son domaine de fonctionnement et de sûreté autorisé”, a assuré*Framatome dans une déclaration à l’AFP.
    De son côté, l’exploitant de la centrale, China General Nuclear Power Group (CGN), a fait état dans un communiqué d’indicateurs environnementaux “normaux”, sans toutefois faire directement référence aux informations de CNN.
    “A l’heure actuelle, la surveillance continue des données environnementales montre que les indicateurs environnementaux de la centrale nucléaire de Taishan et ses environs sont normaux”, a indiqué le groupe chinois, qui n’a pas donné suite aux demandes d’informations de l’AFP.
    Pas de commentaire des autorités chinoises, ni des françaises
    Le ministère chinois des Affaires étrangères n’a pas non plus répondu aux sollicitations dans l’immédiat. En France, le gouvernement, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) n’avaient pas non plus réagi.
    L’Agence internationale de l’énergie atomique*(AIEA), basée à Vienne, a de son côté déclaré qu’”à ce stade” elle n’avait “aucune indication qu’un incident radiologique se soit produit”.
    EDF dit avoir pris contact avec la coentreprise TNPJVC et “apporte son expertise”. Le groupe français dit encore avoir “sollicité la tenue d’un conseil d’administration extraordinaire de TPNJVC pour que le management présente l’ensemble des données et les décisions nécessaires”.
    La Chine compte une cinquantaine de réacteurs en fonctionnement ce qui la classe au troisième rang mondial derrière les Etats-Unis et la France.
    D’autres exemplaires des réacteurs EPR sont actuellement en construction en Finlande, en France et au Royaume-Uni, mais de multiples problèmes techniques ont retardé de plusieurs années leurs mises en service."

    Ne pas tuer le chien: il n'est pas encore établi qu'il était enragé!!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  18. #14
    Gwinver

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Bonjour.

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/...ant/ar-AAL2tbe

    Cet article semble bien informé, on y apprends que:
    il y a eu des rejets dans l'atmosphère
    dans le respect de la réglementation actuelle chinoise
    que des crayons défectueux ont potentiellement été remis en place
    les seuils de niveau d'activité acceptable ont été relevés
    En sous jacent, il semble y avoir un différend entre le fournisseur des crayons et l'opérateur de la centrale.

  19. #15
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    si j'ai bien tout compris, on ne peut intervenir sur les assemblages avec le réacteur en fonctionnement, les Chinois ont décidé de maintenir le réacteur en fonctionnement, donc les crayons défectueux n'ont pas été remplacés,

    pour les remplacer, il faut sans doute définir lesquels sont défectueux, ce qui, au vu du nombre de crayons ne doit pas être simple,

    qu'EDF ne puisse préciser combien de crayons sont concernés me semble évident dans ces conditions
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  20. #16
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    si j'ai bien tout compris, on ne peut intervenir sur les assemblages avec le réacteur en fonctionnement,
    Non, c'est parfaitement impossible. Retirer un assemblage signifie dépressuriser le primaire. Il doit donc (forcément) être à l'arrêt. Et avec tous les protocoles à suivre, il y en a pour plusieurs semaines, si ce n'est mois.

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    les Chinois ont décidé de maintenir le réacteur en fonctionnement, donc les crayons défectueux n'ont pas été remplacés,

    pour les remplacer, il faut sans doute définir lesquels sont défectueux, ce qui, au vu du nombre de crayons ne doit pas être simple,
    C'est ça. Tant que ça reste dans la marge acceptable, ils ne touchent pas. Si ça commence à flirter avec les limites acceptables, ils n'auront d'autre choix que de l'arrêter et de chercher d'où ça vient.

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    qu'EDF ne puisse préciser combien de crayons sont concernés me semble évident dans ces conditions
    On peut l'estimer, avec le débit de gaz observé. Plus il y a de crayons concernés, plus le niveau est élevé. S'ils disent "quelques" ce n'est pas anodin.

    Cette histoire c'est quand même un truc connu et observé un peu partout. Ce qui est étonnant dans cette histoire c'est que ça se produise sur des assemblages aussi récents. Donc il doit effectivement y avoir un soucis quelque part. Si ça vient des assemblages (et à priori ça viendrait de là) c'est quand même plus simple à corriger parce que c'est un consommable que si c'est un soucis de conception de la centrale elle-même...
    Dernière modification par obi76 ; 15/06/2021 à 10h40.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  21. #17
    Gwinver

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Re-Bonjour.

    Trois extraits de l'article:

    En 2020, le réacteur EPR numéro un de la centrale de Taishan a été mis à l’arrêt pour recharger du combustible neuf. Au cours de cette manipulation, des concentrations anormalement élevées de certains gaz rares, essentiellement du Xénon et du Krypton, ont été décelées dans l’eau du circuit primaire, qui circule dans le réacteur, et se trouve donc en contact direct avec le combustible.
    « De la radioactivité dans le circuit primaire, il y en a toujours eu, confie une source interne à la direction de la production nucléaire chez EDF. En France dans les années 1970, on tournait jusqu’à 500 becquerels par tonne (Bq/t) d’eau. Ce qui était beaucoup. Les crayons n’étaient pas suffisamment étanches pour contenir toute la radioactivité du combustible qu’ils renfermaient. Aujourd’hui, leur conception par Framatome, filiale d’EDF, s’est largement améliorée et la radioactivité ne dépasse plus les 100 Bq/t d’eau. Au-delà, nous arrêtons systématiquement le réacteur. »
    Dans le cas de Taishan 1, des gaines abîmées ont donc sans doute été réintroduites, puisque les fuites ont perduré après le redémarrage du réacteur en octobre 2020. En Chine, le seuil maximal de radioactivité dans le circuit primaire a été fixé à 150 Bq/t d’eau. Or, selon nos informations, les nouvelles mesures indiquaient des quantités comprises entre 250 et 300 Bq/t. Pour ne pas interrompre le fonctionnement du réacteur, les autorités de sûreté chinoises ont donc décidé d’augmenter le seuil à… 324 Bq/t, soit plus de trois fois la norme française !

  22. #18
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Ne pas confondre : toute centrale a des rejets gazeux autorisés , on est dans ce cas .
    Il n'y a pas eu de rejets incontrôlés non autorisés .

    Non , on ne change pas de " crayons " simplement ..
    C'est échange de l'assemblage combustible complet au crayon défectueux ( 265 crayons par assemblage ) obligatoire qui oblige à un arrêt prolongé d' environ 1 mois , ce que cherche manifestement à éviter l'exploitant pour l'instant .
    Non , je ne vois pas de différent sous-jacent au sujet du combustible . De toute façon , la responsabilité est claire : les 18 premiers chargements sont et seront de fabrication Areva - Framatome . Technologie identique et même fabricant que le combustible français habituel . Pour Areva- Framatome , il faut attendre de voir si le phénomène dans l'EPR , dépasse le taux de ces défauts dans les centrales françaises ...
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  23. Publicité
  24. #19
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    La 3 ème citation ne tient pas la route : on a fait ou on n'a pas fait .
    Tous ces choix et ces opérations se font en concertation avec EDF - Areva - Framatome .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  25. #20
    titijoy3

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    c'est marrant, je viens de me rendre compte que les assemblages concernés sont fabriqués à 10 km de chez moi, site Framatome (anciennement CERCA),

    il ont peut être foiré quelque chose..
    Maaaagnifiiiiique ! tout ça n'a aucune importance..

  26. #21
    Lil00

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Ce qui est étonnant dans cette histoire c'est que ça se produise sur des assemblages aussi récents. Donc il doit effectivement y avoir un soucis quelque part.
    Juste pour préciser : quand on dit que le combustible a été changé en 2020, ça veut dire qu'une partie seulement a été changé. Donc on peut imaginer que les assemblages concernés datent du démarrage du réacteur en 2018, et non de 2020.

  27. #22
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Juste pour préciser : quand on dit que le combustible a été changé en 2020, ça veut dire qu'une partie seulement a été changé. Donc on peut imaginer que les assemblages concernés datent du démarrage du réacteur en 2018, et non de 2020.
    Oui tout à fait. Cela dit lorsqu'ils changent des assemblages, ils les déplacent (quasiment) tous, et en profitent évidement pour les contrôler.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  28. #23
    Lil00

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par titijoy3 Voir le message
    dans l'article cité en #1, il est dit que les Chinois ont relevé la limite des rejets de gaz radioactifs autorisés, est ce pour maintenir une pression acceptable dans le circuit primaire ?
    Non certainement pas : le circuit primaire est pressurisé à une pression supérieure à 150 bars (je ne connais pas la valeur exacte pour l'EPR, mais c'est l'ordre de grandeur). Donc quelques pouillèmes qui s'échappent d'un assemblage dont la pression interne est à peu près la même (et même nettement moins en début de vie) ne vont strictement rien changer à la pression.

    De ce que j'ai pu lire ailleurs, mais à prendre avec précautions, les récits de journalistes étant souvent très approximatifs, c'est qu'il y aurait eu des discussions, voire des largesses chinoises sur la valeur admissible de la radioactivité dans le primaire, limitée à 100 Bq/t en France, 150 en Chine.
    Pour mémoire, ton corps émet 120 Bq/kg...

  29. #24
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Juste pour préciser : quand on dit que le combustible a été changé en 2020, ça veut dire qu'une partie seulement a été changé. Donc on peut imaginer que les assemblages concernés datent du démarrage du réacteur en 2018, et non de 2020.
    Un changement de coeur , c'est toujours et seulement 1/4 ou 1/3 de coeur .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  30. Publicité
  31. #25
    Lil00

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Un changement de coeur , c'est toujours et seulement 1/4 ou 1/3 de coeur .
    Oui, c'était bien le sens de mon message : il est probable que les crayons fuitards fassent partie du premier coeur de 2018, et non de la recharge de 2020.
    Je trouvais que la remarque d'obi76 sur les "assemblages aussi récents" prêtait à confusion.

  32. #26
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Oui tout à fait. Cela dit lorsqu'ils changent des assemblages, ils les déplacent (quasiment) tous, et en profitent évidement pour les contrôler.
    On ne peut absolument pas détecter ce genre de micro fissures ( de l'ordre de quelques microns ) sur site .
    Il faut bien voir que l'activité d'un assemblage est " énorme " ... Et l'assemblage est indémontable .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  33. #27
    obi76
    Modérateur*

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    On ne peut absolument pas détecter ce genre de micro fissures ( de l'ordre de quelques microns ) sur site .
    Il faut bien voir que l'activité d'un assemblage est " énorme " ... Et l'assemblage est indémontable .
    Je parlais plus pour voir l'oxydation, puisqu'en général ça vient de là. Car je pense quand même que les gaines sont examinées lors de la fabrication pour éviter ce genre de désagrément...
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  34. #28
    XK150

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par Lil00 Voir le message
    Oui, c'était bien le sens de mon message : il est probable que les crayons fuitards fassent partie du premier coeur de 2018, et non de la recharge de 2020.
    Je trouvais que la remarque d'obi76 sur les "assemblages aussi récents" prêtait à confusion.
    De toute façon , ce genre d'incident est aléatoire et les dates de fabrication ne change pas grand chose , un peu la dose intégrée , oui .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  35. #29
    Lil00

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    De toute façon , ce genre d'incident est aléatoire et les dates de fabrication ne change pas grand chose , un peu la dose intégrée , oui .
    D'accord merci pour l'info, j'avais en tête que la durée de vie des gaines était justement limitée par ces risques, et que c'était ce qui limitait la durée de vie des assemblages.
    (Je parlais plutôt de la durée de séjour en réacteur et non de la date de fabrication : il me semble que les stocks stratégiques de gaines font qu'elles peuvent rester très longtemps entre la sortie de fabrication et la msie en réacteur).

  36. #30
    Gwinver

    Re : Mauvaise nouvelle pour l'EPR

    Bonjour.

    De ce que j'ai pu lire ailleurs, mais à prendre avec précautions, les récits de journalistes étant souvent très approximatifs, c'est qu'il y aurait eu des discussions, voire des largesses chinoises sur la valeur admissible de la radioactivité dans le primaire, limitée à 100 Bq/t en France, 150 en Chine.
    Pour mémoire, ton corps émet 120 Bq/kg...
    Rappel de l'extrait d'aticle donné en #17:

    Dans le cas de Taishan 1, des gaines abîmées ont donc sans doute été réintroduites, puisque les fuites ont perduré après le redémarrage du réacteur en octobre 2020. En Chine, le seuil maximal de radioactivité dans le circuit primaire a été fixé à 150 Bq/t d’eau. Or, selon nos informations, les nouvelles mesures indiquaient des quantités comprises entre 250 et 300 Bq/t. Pour ne pas interrompre le fonctionnement du réacteur, les autorités de sûreté chinoises ont donc décidé d’augmenter le seuil à… 324 Bq/t, soit plus de trois fois la norme française !

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Une mauvaise nouvelle pour les détectoristes
    Par FLXCRBR dans le forum Archéologie
    Réponses: 501
    Dernier message: 08/03/2021, 09h16
  2. Nouvelle hypothèse: lien en covid-19, insuline et mauvaise alimentation
    Par Adequat91 dans le forum Covid-19, SARS-CoV2 : actualités et discussions
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/04/2020, 16h59