Répondre à la discussion
Page 1 sur 11 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 330

La conquête de l'espace : un luxe...



  1. #1
    minouachaponost

    La conquête de l'espace : un luxe...


    ------

    Bonjour
    Aujourd'hui je lisais le Hors Série de Science et Vie sur le système solaire et l'espace. Et je me suis posé cette question : mais pourquoi vouloir à tout pris visiter l'univers à coup de milliards de dollars, dans quel but ? L'homme n'a-t-il pas assez à se soucier sur Terre (écologie, énergie si on parle de science) ? La conquête n'est elle pas un luxe que l'homme ne peut peut être pas se payer ? J'attends vos réponses
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    humanino

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Bonjour,

    peut importe combien vous cherissez votre berceau. D'une part, il va rapidement devenir trop petit, et d'autre part, vous etes condamnez a y perir si vous ne le quittez pas.

    Sinon, cela n'a rien a voir avec la decision politique de soutenir l'aerospatial.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  4. #3
    minouachaponost

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Bonjour,

    Le fait de quitter ne se fera pas à l'echelle de nos vies mais peut etre plus tard dans le futur. Ensuite, le fait que le monde va rapidement venir trop petit est une réalité je suis d'accord mais pour aller ou ? Aucune planete ou exoplanete n'est capable d'acceuillir l'homme, en tout cas aucune connue à ce jour. Toutes les eventualités comme Titan sont à l'étude mais il y a des contraintes de pression et de températire quant à l'installation de l'homme sur une nouvelle "Terre".
    Se pose également le problème du temps du voyage qui représenterait surement plusieurs années. Donc pour l'instant pourquoi ne pas essayer de préserver notre petite Terre.

  5. #4
    humanino

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par minouachaponost Voir le message
    Donc pour l'instant pourquoi ne pas essayer de préserver notre petite Terre.
    Les deux ne sont pas contradictoires. Ainsi par exemple, l'aerospatial a permi d'avoir les satellites necessaires a une veritable surveillance permanente de notre globe.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Trent

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    La curiosité de l'homme n'est elle pas une raison nécessaire, et suffisante, pour dépenser des milliards ?

  8. #6
    minouachaponost

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Ces milliards qui pourraient etre utiliser pour autre chose par exemple nourrir et loger les pauvres dans le monde, je suis pas sur

  9. Publicité
  10. #7
    Cendres
    Modérateur

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par minouachaponost Voir le message
    Ces milliards qui pourraient etre utiliser pour autre chose par exemple nourrir et loger les pauvres dans le monde, je suis pas sur
    A ce compte-là, il y a des tas de choses que l'on aurait jamais faites, en sciences. Est-ce que connaître en détail la reproduction des fougères nourrit les pauvres?

    Idem pour l'étude des fossiles.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  11. #8
    minouachaponost

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Oui c'est pas faux, réflexion à laisser murir ^^

  12. #9
    Cécile

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Il y a toujours un intérêt à observer quelque chose... mais au-delà d'une certaine somme, il faut quand même se demander si le jeu en vaut la chandelle. Scientifiquement parlant, quelle est l'utilité d'envoyer des humains dans l'espace ? Ne pourrait-on pas découvrir bien plus de choses en utilisant cet argent pour d'autres recherches (des recherches sur l'espace, mais sans envoi de coûteuses missions habitées).
    Le coup du "faut quitter son berceau" ressassé par les pro-vols habités, c'est certes poétique, mais ce n'est pas un argument scientifique.

  13. #10
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Surtout que pour que ce soit utile à l'humanité, la seule solution serait de déplacer la population entière... donc de déplacer la terre pour la mettre gentiment en orbite à bonne distance d'une étoile accueillante.
    Toute autre solution s'apparenterait à envoyer un minuscule échantillon de l'humanité ailleurs (ou d'ailleurs ?) pendant que les autres crèveraient sur place la gueule ouverte.

    Bref n'importe quoi à mes yeux.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    Trent

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par minouachaponost Voir le message
    Ces milliards qui pourraient etre utiliser pour autre chose par exemple nourrir et loger les pauvres dans le monde, je suis pas sur
    Le problème en politique (parce que le budget attribué à ces programmes c'est de la politique) c'est que c'est pas en retirant de l'argent d'un côté (exploration de l'espace) qu'il y en aura plus de l'autre (aide humanitaire).

    C'est très facile de rebalancer le même argument à tour de bras, et je pense que tout le monde est d'accord sur le fait que c'est moche de voir ces gens mourir de faim, mais cet argument ne tient pas la route.

  15. #12
    Cécile

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Trent Voir le message
    Le problème en politique (parce que le budget attribué à ces programmes c'est de la politique) c'est que c'est pas en retirant de l'argent d'un côté (exploration de l'espace) qu'il y en aura plus de l'autre (aide humanitaire).
    Certes, mais il tout l'argent mis pour l'exploration humaine de l'espace n'ira pas dans l'exploration par robots, les missions d'astrophysiques (pourtant autrement plus riches en retombées scientifiques), ...
    Scientifiquement parlant, je préfère qu'on fasse de la vraie recherche sur l'Univers, plutôt qu'on envoie des gens pour une mission un peu scientifique, mais surtout politique et émotionnelle (comme l'a été, d'ailleurs, l'envoi d'hommes sur la Lune).

  16. Publicité
  17. #13
    GillesH38a

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Surtout que pour que ce soit utile à l'humanité, la seule solution serait de déplacer la population entière... donc de déplacer la terre pour la mettre gentiment en orbite à bonne distance d'une étoile accueillante. .
    oui genre .. à une u.a du Soleil, ça me parait pas mal !

    n'importe quelle solution visant à transporter l'humanité dans l'espace sera toujours infiniment plus chère que garder la Terre habitable. Au pire, si vous avez inventé un super vaisseau permettant de sauver l'humanité, le mieux que vous ayez à faire, c'est de le construire et .. de le laisser sur Terre en vivant dedans, ce sera toujours beaucoup plus facile que dans l'espace

  18. #14
    Klorel87

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Intéressante cette discussion.

    Il y a deux raisons à cette exploration spatiale comme certains l'ont déjà dit. D'une part pour nourrir notre curiosité et savoir d'où nous venons et pourquoi nous sommes (c'est comme pour un gosse qui chercherait ses origines si elles les lui avaient été cachées) et d'autre part pour une raison politique (et oui c'est toujours la même chose en politique).

    Enfin pour ceux qui pensent qu'un jour l'homme pourra émigrer sur une autre planète ça peut être intéressant pour faire des recherches mais pas pour le penser effectivement. Car dans notre système aucune planète pourrait nous accueillir à bras ouvert et aller sur une exoplanète n'ont parlons pas.

  19. #15
    Freuseb

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    La Terre offre un environnement on ne peut plus propice à l'être humain. Il faut tout d'abord chercher à la préserver avant d'espérer trouver une autre planète pouvant nous accueillir (avec très probablement des coûts de terraformation exhorbitants).

    C'est certain que ce n'est pas en multipliant les budgets qu'on multiplie les résultats, mais peut-être revoir les objectifs prioritaires.

    La démographie mondiale explose, certes, mais n'est-elle pas amenée à se stabiliser ? (Aucune source à vous fournir, simplement il me semble avoir vu ça plusieurs fois).

    Du point de vue de l'affamé, voir ces milliards partir dans l'espace sans remplir leurs assiettes est de toute manière une absurdité. Et c'est compréhensible. (Bien que je sois le premier à m'extasier devant telle ou telle image renvoyé par nos outils spatiaux).

  20. #16
    lanyol

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Freuseb Voir le message
    ...
    Du point de vue de l'affamé, voir ces milliards partir dans l'espace sans remplir leurs assiettes est de toute manière une absurdité.....
    et lorsqu'ils voient passer un satellite au dessus de leur tête, le prennent pour une étoile filante, ..vite fait un vœu

    si l'homme tient le coup jusqu'à la mort du soleil, ceux qui seront présent à ce moment là seront bien content que des recherches aient été faite dans ce domaine.

  21. #17
    Ricquet

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par lanyol Voir le message
    si l'homme tient le coup jusqu'à la mort du soleil, ceux qui seront présent à ce moment là seront bien content que des recherches aient été faite dans ce domaine.
    D'après certains, la vie sur terre aura disparu bien avant ... par manque de CO2 ...

    http://webiologie.free.fr/fin.html

  22. #18
    lanyol

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    et si la fin vient avant, dans 100 million d'années....

    je suppose que ceux qui seront présent à ce moment là!
    ben ils seront bien content d'avoir 100 millions d'années de recherche scientifique de: "l'aventure spatiale" derrière eux!
    la découverte du feu il y a 400.000 ans aujourd'hui: ben tous ce qu'on sait,, ajoute 100 millons? .....

    réserve: j'ai dit "SI" on y arrive.

    que se soit 10 millions ou 100, cela ne change pas grand chose.
    Dernière modification par lanyol ; 18/04/2009 à 22h15. Motif: erreur de datation

  23. Publicité
  24. #19
    yves25
    Modérateur

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Pourquoi aller dans l'espace?
    Bah, moi, j'ai gravi qq montagnes , pourquoi? j'étais même pas le premier (et de loin) ...
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #20
    Carcharodon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Salut,

    comment peut-on oublier les EXTRAORDINAIRES (il n'y a pas d'autres mots) avancées technologiques qui ont été réalisées UNIQUEMENT grâce a la conquête spatiale ...

    Que ce soit en nouveaux matériaux, en capacité d'intégration et de miniaturisation, en nouvelles perspectives de recherches ... la liste est tellement considérable que je ne comprends pas la nature même de cette question...

    Le secteur spatial est une, sinon L'industrie de pointe qui permet parmi les plus grandes avancées technologiques.
    Ne serait-ce que par les retombées dans notre vie de tout les jours.
    Tellement nombreuses que la liste en est impossible.
    A elles seules, ces avancées technologiques justifient largement les sommes qui sont consacrées a l'industrie spatiale.

    Sans même parler des avancées en matière de connaissance de notre système stellaire, donc de la compréhension de l'univers qui nous entoure...
    la question de l'intérêt de l'industrie spatiale ne se pose même pas.
    la seule question qu'on peut, a la rigueur, se poser est : la somme consacrée est-elle justifiée.
    Ne pourrions nous pas faire plus, ou faisons nous déjà trop ?
    Et là, c'est les impératifs économiques qui entrent en jeu.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  26. #21
    Urgon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Je plussoie : le nombre de pauvres est - comme par hasard - (très) inférieur dans les pays avancés scientifiquement et technologiquement. Cela n'a évidemment rien d'un hasard : la technique et la science permet de construire une économie compétitive, innovante, qui apporte de la richesse à une nation.

    Les défis scientifiques et technologiques liés à la conquête de l'espace sont considérables, et l'Homme est contraint - dans ce contexte plus que tout autre - de pousser au maximum son imagination et ses talents d'ingénieur et de scientifique, qui ensuite peuvent et sont déclinés dans l'économie.

    De plus, la conquête de l'espace a le don de mobiliser les rêves et les efforts des hommes de talent, et donne une excellent image (qui ensuite se traduit dans l'économie) aux pays en pointe dans ce domaine. La Chine l'a compris : en envoyant des hommes dans l'espace, la Chine se donne l'image d'une nation dynamique, innovante, et je suis certains que les Chinois vendront dans le futur plus facilement des trains ou des avions s'ils ont l'image d'une nation capable d'envoyer des hommes dans l'espace ou sur la lune.

    A contrario, l'Europe, avec une politique spatiale en retrait et sans ambition, manque une occasion unique de donner à l'Europe l'image, non pas d'une réunion de "vieux" pays, mais d'une force innovante, capable de faire de grandes réalisations.

  27. #22
    Carcharodon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Je plussoie : le nombre de pauvres est - comme par hasard - (très) inférieur dans les pays avancés scientifiquement et technologiquement. Cela n'a évidemment rien d'un hasard : la technique et la science permet de construire une économie compétitive, innovante, qui apporte de la richesse à une nation.

    Houla ... sur quel terrain tu t'engages !
    Je ne te suivrais pas forcément sur ces assertions.
    Je dirais plutôt que c'est la richesse qui permet de s'ouvrir a d'autres perspectives, que donc ces perspectives sont conséquences de la richesse.
    Elles en sont un révélateur et non la cause.
    => Quand on a pas les sous pour, on envisage pas de faire du spatial, quand on a les sous pour, on peut l'envisager.


    De plus, la conquête de l'espace a le don de mobiliser les rêves et les efforts des hommes de talent, et donne une excellent image (qui ensuite se traduit dans l'économie) aux pays en pointe dans ce domaine. La Chine l'a compris : en envoyant des hommes dans l'espace, la Chine se donne l'image d'une nation dynamique, innovante, et je suis certains que les Chinois vendront dans le futur plus facilement des trains ou des avions s'ils ont l'image d'une nation capable d'envoyer des hommes dans l'espace ou sur la lune.
    Personnellement, je trouve justement regrettable que l'espace puisse faire l'objet de motivation abstraites, au lieu de se baser sur du concret.
    La "gloriole" a cependant permis de conquérir la lune, grâce à la guerre froide.
    Mais la gloriole est un mauvais moteur, l'intérêt scientifique et la notion de progrès technologique sont de bien meilleures justifications que la volonté de prestige des nations, qui dépend uniquement de l'environnement diplomatique.
    Il suffit de voir l'exemple historique : au lieu de commencer une véritable politique de conquête spatiale et d'installation sur le sol lunaire, les américains n'y sont allés que pour signifier aux russes qu'ils pouvaient le faire avant eux.
    Et depuis 37 ans, on y est pas retourné ...

    A contrario, l'Europe, avec une politique spatiale en retrait et sans ambition, manque une occasion unique de donner à l'Europe l'image, non pas d'une réunion de "vieux" pays, mais d'une force innovante, capable de faire de grandes réalisations.
    Ariane, c'est plus de 50% des tirs spatiaux commerciaux.
    C'est une entreprise bénéficiaire (au moins pour l'instant), une des rares du secteur (mais c'est en cours de changement avec les contrats des firmes privées avec la NASA).

    Alors ce que tu appelles une politique spatiale en retrait, c'est l'entreprise la plus prolifique en matière de lancement spatiaux.
    Je ne conteste pas que ça pourrait être plus ambitieux, mais l'ambition en matière spatiale a montré moult fois qu'elle pouvait amener à des résultats dramatiques en termes économiques.
    S'il y a un secteur ou il faut choisir ses objectifs avec grande précaution, c'est bien celui-là.

    La Chine a besoin de gloriole (d'une façon qui devient pathétique d'ailleurs, mais c'est un autre sujet), donc, elle peut s'avérer être un leader et un gros compétiteur en la matière.
    Mais elle risque aussi, surtout en ces temps difficiles, d'avoir a reconsidérer ses objectifs au vu des couts que ça impliquera, et qu'elle n'a pas forcément anticipé a l'heure actuelle.

    C'est pour ces raisons que je considère les aspects de rêve et de volonté de gloire comme des aspects secondaires et ponctuels.
    Parfois même nuisibles à une vraie politique de progrès : que ce passera-t-il si la chine s'aperçoit que sa course a l'espace est trop onéreuse par rapport aux retombées ?
    Elle risque de réviser sérieusement ses ambitions a la baisse, comme ce qui s'est passé après Apollo 17.

    En opposition, donc, avec le point de vue scientifique qui n'a pour objectif que l'augmentation du savoir et la marche vers le progrès, et non la glorification de tel ou tel peuple aux yeux des autres nations.
    Le "rêve de gloire". Objectif puéril et éphémère.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  28. #23
    Urgon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Je dirais plutôt que c'est la richesse qui permet de s'ouvrir a d'autres perspectives, que donc ces perspectives sont conséquences de la richesse.
    Elles en sont un révélateur et non la cause.
    La richesse d'une nation ne vient pas par hasard. La preuve, c'est que beaucoup de nations restent pauvres malgré leur efforts pour sortir de la pauvreté. Quelle(s) autre(s) raison(s) de la richesse de nations occidentales, autres que le progrès et la technologie ? Il faut commencer par faire de la science, et faire de l'ingénierie pour lancer l'économie. Après, c'est un cercle vertueux : la richesse apportée par la science et la technologie permet de faire plus de science et de technologie. Mais il faut voir le début du cercle.


    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Personnellement, je trouve justement regrettable que l'espace puisse faire l'objet de motivation abstraites, au lieu de se baser sur du concret.
    La "gloriole" a cependant permis de conquérir la lune, grâce à la guerre froide.
    Mais la gloriole est un mauvais moteur, l'intérêt scientifique et la notion de progrès technologique sont de bien meilleures justifications que la volonté de prestige des nations, qui dépend uniquement de l'environnement diplomatique.
    Il suffit de voir l'exemple historique : au lieu de commencer une véritable politique de conquête spatiale et d'installation sur le sol lunaire, les américains n'y sont allés que pour signifier aux russes qu'ils pouvaient le faire avant eux.
    Et depuis 37 ans, on y est pas retourné ...
    La science et la technologie ne sont pas des préoccupations "abstraites", puisqu'elles permettent in fine la richesse des nations, et par voie de conséquence le confort des peuples (si la redistribution est adéquate, bien sûr, mais c'est une autre histoire).

    Je n'appelle pas le premier pas de l'homme sur la Lune de la "gloriole", mais un évènement historique, reconnu comme tel, une grande fierté pour l'Homme, et un rappel permanent à ses capacités de dépassement et de progrès. Ce sont des valeurs très positives, pacifiques, propre à mobiliser les foules, et à motiver des générations de scientifiques et d'ingénieur. On est loin d'une chose "puérile et éphémère".

    L'Homme a besoin de rêves pour progresser, pas de gloriole. La gloriole, c'est gagner une guerre , gagner des milliards à la bourse, pas la conquête de l'espace.

    Si on n'y est pas retourné depuis 37 ans, c'est parceque beaucoup de dirigeants sont comme toi, mettent en doute le retour sur investissement en ignorant ou en sous-estimant la valeur de la science et de la recherche, ou préfèrent dans ce domaine faire tourner le complexe militaro-industriel.

    Même si la gloire de la conquête de l'espace retombe sur une nation, et cela est à ne pas négliger dans le "retour sur investissement", elle retombe d'abord et avant tout (et même en dépit des motivations initialies, qui peuvent être de basse politique ou gloriole) sur l'Homme et l'humanité. Peu de dirigeants on suffisamment de profondeur de vue pour voir toute la valeur de la science et des conquêtes scientifiques. S'ils sont motivés au départ que par de la gloire, cela me va car, en dépit d'eux, cela fait progresser l'humanité et cela fait rêver l'Homme, et les retombées remboursent au centuple un investissement qui reste de toutes manière bien inférieur aux sommes consacrées au militaro-industriel.

  29. #24
    gnocch

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    I agree.
    C'est l'orgueil de l'homme qui le pousse à se dépasser et à réaliser certaines prouesses. Faut bien le stimuler.

  30. Publicité
  31. #25
    Urgon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par gnocch Voir le message
    I agree.
    C'est l'orgueil de l'homme qui le pousse à se dépasser et à réaliser certaines prouesses. Faut bien le stimuler.
    Oui, mais pas seulement. La curiosité, l'exploration, l'attrait de l'inconnu, aussi (surtout ?). La conquête de l'espace réunit tous ces moteurs (y compris l'orgueil), et par conséquent a une place très favorable, voire irremplaçable, dans la stimulation de la recherche et de la science.

  32. #26
    Cécile

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Ce n'est pas parce qu'un domaine fascine qu'il est riche, scientifiquement parlant.
    Quand on parle de conquête de l'espace, on parle bien de voyages lointains et habités, non ? Que pourraient-ils apporter à la science, exactement, par rapport à ce qu'apportent les missions robotisées, les observations astrophysiques... ?

  33. #27
    betatron

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Je suis d'accord dans l'ensemble avec Carcharodon et Urgon, un peu à mi-chemin entre les deux.
    On ne devrait jamais demander à la science de privilégier les applications immédiates: ce n'est pas ainsi que le progrès fonctionne. Les grandes retombées proviennent toujours de ce qu'on ne cherchait pas.
    Ca pouvait sembler des amusements sans intérêt pour riches désoeuvrés de frotter des bâtonnets avec de la peau de chat. Et ça a amené la révolution électrique. La rentabilité, c'est la sclérose de la science.
    Les retombées pratiques innombrables ne sont que la récolte des graines de la curiosité gratuite et du besoin de rêver, et pourtant toute notre vie est basée dessus.
    Bon évidemment, il y a un autre ressort qui marche aussi bien, c'est la guerre. Mais comme je ne prônerai pas qu'il faut faire des guerres pour stimuler le recherche scientifique...

  34. #28
    Urgon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ce n'est pas parce qu'un domaine fascine qu'il est riche, scientifiquement parlant.
    Quand on parle de conquête de l'espace, on parle bien de voyages lointains et habités, non ? Que pourraient-ils apporter à la science, exactement, par rapport à ce qu'apportent les missions robotisées, les observations astrophysiques... ?
    Ce n'est pas parce qu'un domaine fascine qu'il est pauvre, scientifiquement parlant, non plus.

    Les défis donnés aux ingénieurs et chercheurs par la présence de l'homme dans l'espace sont de plusieurs ordres de grandeur plus complexes que l'exploration par des machines.

    Certes l'exploration par des machines apporte, déjà, beaucoup de retombées positives en matière de recherche et de retombées technologiques. Mais le "challenge" technologique est tout de même beaucoup moins grand et les solutions technologiques sont moins "radicales" que celles qui seraient nécessaires pour envoyer l'Homme ne serait-ce que sur Mars.

    L'Homme dans l'espace implique des avancées significatives dans le domaine des écosystèmes fermés et du recyclage, de la psychologie humaine, de la protection contre les rayons cosmique, sur la gestion et production de l'énergie etc.. etc.. autant de domaines inutiles, ou moins utiles, pour une exploration automatique.

    De plus, les découvertes sur d'autres planètes, comme Mars, seraient bien mieux faites et plus rapidement faites si l'Homme y est, que par robot interposé. La mobilité de l'Homme, son "intelligence" de l'environnement, son adaptation aux situations inattendues rendront possibles sur Mars (pour citer uniquement la prochaine étape plausible) des découvertes impossibles autrement, qui pourront enrichir considérablement la science et les retombées technologiques.

    De plus, l'espace lointain est à des minutes ou des heures-lumière de la Terre, rendant la télécommande des robots très malaisée : plus on va loin, plus l'Homme est indispensable.

  35. #29
    Cécile

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Ce n'est pas parce qu'un domaine fascine qu'il est pauvre, scientifiquement parlant, non plus.
    Non, mais c'est quand même aux promoteurs de cette conquête de prouver son intérêt. Pour l'instant, je n'ai vu que des arguments comme "La curiosité, l'exploration, l'attrait de l'inconnu" ou "l'orgueil de l'homme qui le pousse à se dépasser et à réaliser certaines prouesses". Des arguments, eux, très très pauvres.

    Les défis donnés aux ingénieurs et chercheurs par la présence de l'homme dans l'espace sont de plusieurs ordres de grandeur plus complexes que l'exploration par des machines.
    N'importe quel défi technologique apporte son lot de découverte, je suis bien d'accord. Mais mieux vaut faire des défis technologiques ayant un vrai intérêt scientifique derrière, comme le LHC, par exemple. Le défi techno pour le défi techno, non merci, il y a des choses plus intéressantes à faire.

    L'Homme dans l'espace implique des avancées significatives dans le domaine des écosystèmes fermés et du recyclage, de la psychologie humaine
    Les recherches polaires aussi. Pour moins cher et autrement plus intéressant scientifiquement.

    sur la gestion et production de l'énergie etc.. etc.. autant de domaines inutiles, ou moins utiles, pour une exploration automatique.
    Les défis sur Terre pour la gestion et production d'énergie sont bien plus intéressants : comment apporter assez d'énergie pour vivre dignement à 8 milliards de terriens, en minimisant les impacts environnementaux, c'est un défi autrement plus élevé que l'énergie pour l'exploration spatiale, non ?
    De plus, les découvertes sur d'autres planètes, comme Mars, seraient bien mieux faites et plus rapidement faites si l'Homme y est, que par robot interposé. La mobilité de l'Homme, son "intelligence" de l'environnement, son adaptation aux situations inattendues rendront possibles sur Mars (pour citer uniquement la prochaine étape plausible) des découvertes impossibles autrement, qui pourront enrichir considérablement la science et les retombées technologiques.
    Ca me paraît un peu tiré par les cheveux. On ne dépense pas des milliards pour gagner un peu de temps. L'intelligence de l'environnement et l'adaptation, ça peut se faire à plein d'endroits sur Terre (zones polaires, une fois encore).
    De plus, l'espace lointain est à des minutes ou des heures-lumière de la Terre, rendant la télécommande des robots très malaisée : plus on va loin, plus l'Homme est indispensable.
    Pas besoin de télécommande pour des robots autonomes. Et là, la recherche est sacrément dynamique !

  36. #30
    Urgon

    Re : La conquête de l'espace : un luxe...

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Non, mais c'est quand même aux promoteurs de cette conquête de prouver son intérêt. Pour l'instant, je n'ai vu que des arguments comme "La curiosité, l'exploration, l'attrait de l'inconnu" ou "l'orgueil de l'homme qui le pousse à se dépasser et à réaliser certaines prouesses". Des arguments, eux, très très pauvres.
    Tu as raison, il faut le montrer. Tu passes tout de même sous silence dans ta synthèse de nos arguments toute la partie "retombées technologiques" que nous avons cités. De plus, les arguments supplémentaires que tu cites ne sont pas aussi "pauvre" que cela, et ils ne sont pas à négliger. En effet, combien d'autres "causes" ont amené, de fait et dans le passé, autant de budget de travail collectif, d'effervescence et de retombées que la conquête spatiale ? (à part la guerre, bien sûr). Les thèmes que tu cites sont nobles également, apportent aussi leur lot de retombées technologiques, mais - de fait encore une fois - ont mobilisé et mobilisent moins la recherche et les budgets.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    N'importe quel défi technologique apporte son lot de découverte, je suis bien d'accord. Mais mieux vaut faire des défis technologiques ayant un vrai intérêt scientifique derrière, comme le LHC, par exemple. Le défi techno pour le défi techno, non merci, il y a des choses plus intéressantes à faire.
    Non, ce n'est pas le défi techno pour le défi techno. C'est le défi techno pour continuer ce qui est dans la nature de l'Homme : explorer, découvrir, s'étendre, coloniser, croître et se multiplier. Une humanité condamnée à rester ad vitam aeternam sur la Terre n'est ni dans la nature de l'Homme ni dans le sens de sont Histoire.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Les recherches polaires aussi. Pour moins cher et autrement plus intéressant scientifiquement.

    Les défis sur Terre pour la gestion et production d'énergie sont bien plus intéressants : comment apporter assez d'énergie pour vivre dignement à 8 milliards de terriens, en minimisant les impacts environnementaux, c'est un défi autrement plus élevé que l'énergie pour l'exploration spatiale, non ?
    Découvrir, explorer, croître et multiplier est un objectif élevé. La somme des découvertes à faire sur Terre est limitée, forcément. D'autres formes de vie - peut-être - sont à découvrir, d'autres processus physiques, etc.. Une humanité s'intéressant à l'espace fera plus de découverte et sera plus "riche" (intellectuellement, et matériellement aussi) qu'une humanité cantonnée sur la Terre.

    De plus - encore une fois - les défis de l'Homme dans l'espace sont tout de même les plus difficiles, et par conséquent les plus enrichissant si nous arrivons à les résoudre.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ca me paraît un peu tiré par les cheveux. On ne dépense pas des milliards pour gagner un peu de temps.
    C'est "mieux" qu'il faut mettre en avant plutôt que "plus vite". Le "mieux", lui, n'est pas tiré par les cheveux. Et le "plus vite" a aussi son importance : le temps c'est aussi de l'argent et des bienfaits pour l'humanité plus tôt. Si la pénicilline avait été découverte "plus vite", cela aurait été un bienfait.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Pas besoin de télécommande pour des robots autonomes. Et là, la recherche est sacrément dynamique !
    Vaste sujet, qui recoupe tous les sujets sur l'IA. En bref : je n'y crois pas. Il y aura toujours besoin de télécommande. Mais c'est un autre sujet !

Page 1 sur 11 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La conquête de l'espace, LA VRAIE !!
    Par Sol-0 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 233
    Dernier message: 16/11/2013, 13h44
  2. Spéciation allopatrique et conquéte de l'espace.
    Par Nolim dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 08/06/2007, 13h20
  3. La conquete de l'espace
    Par Quetzalcoatl dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/12/2005, 00h30
  4. La vraie conquête de l'espace
    Par invité576543 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 28/09/2005, 15h30