Répondre à la discussion
Page 10 sur 18 PremièrePremière 1011 12 13 14 15 16 17 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 537

Feu continu ou... chaleur continue ?



  1. #271
    miawwrr

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?


    ------

    Citation Envoyé par trauma Voir le message
    L'enorme difference qui fait que cette technique n'est pas trop viable, c'est que pendant que tu recharges, tes braises fument dans ton salon et pas dans ton poele quand meme.
    Faut pas éxagerer non plus. On ne peut pas dire que les braises fument beaucoup... d'autant plus que leur séjour dans le seau excede rarement les deux minutes, voir même plutot la minute et demie.

    J'ouvre le poele, je tire les braises vers l'avant, je recupere les plus belles dans le seau, j'enfourne mon bois dans le bon ordre et je remet mes braises dessus, je referme le poele et s'il reste des braises dans le seau, je le mets dehors sur la terrasse. Ce n'est certainement pas plus compliqué que de refendre son bois ou que de le recharger toutes les heures...

    -----
    Douter de tout ne veux pas dire Ne croire en rien.

  2. Publicité
  3. #272
    chataxe

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    On a vu récemment dans le fil titanesque que le débit calorifique d'accumulation du système Tulikivi ne dépassait pas 14,4kW (
    Bonjour,
    Cela doit bien dépendre de la longueur du circuit de fumé, donc différent en plus si raccordement au sol ou au dessus, non ?

    Pour Troma :
    Si c’est des braises tu n’as pratiquement pas de fumée et cela ne dure pas longtemps, mais enlever les braises, attention de ne pas se bruler et de ne pas en faire sauter sur le tas de bois à cote du poêle.

    Pour Ulys
    Ta vitesse de sortie de fumées est proportionnelle à ta vitesse de combustion.
    Pour la sortie de fumée j’avais en tête 150° mini et Polar Bear à la presque même chose sur sont PDM, l’important étant surtout d’avoir encore suffisamment de T° en sortie de conduit pour créer sufisament de dépression, mais pas trop, donc cela dépend aussi de la hauteur, de la section et de l’isolation du conduit.
    Regarde le message 5848 du fil suivant : http://forums.futura-sciences.com/ha...masse-325.html

    Tu prends la T° en surface de ton tuyau, donc encore un peut plus en T° des gaz donc 300° tu as pas mal de perte de calorie, enfin c’est relatif, car la combustion a atteint environ 1200°, donc tu en as récupéré déjà 900, mais plus l’eau de la chaudière est chaude et plus le transfert de calorie est long…

    Avec ton beau modérateur (je ne parle pas de Philou) de tirage tu limiterais les montés trop fortes.

    A+

  4. #273
    Ulyssesourd

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Salut Chataxe
    C'est que je pensais : hier soir, j'ai limité la vitesse de la fumée en réduisant encore plus le tirage et bien la fumée a descendu à 150°C et l'échange se fait mieux ... Si je réduit le tirage , l'air secondaire doit etre diminué sinon cela a tendance de refroidir la fumée. A suivre...
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  5. #274
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonjour,
    Cela doit bien dépendre de la longueur du circuit de fumé, donc différent en plus si raccordement au sol ou au dessus, non ?
    Cela doit surtout dépendre de la surface de contact des canaux. Il est effectivement possible que le débit calorifique varie. La valeur de 14,4kW correspond à celle d'une poêle de 2,2t, ainsi que du mien. Pour la connaitre, il suffit de sortir le cendrier pour le lire sur la plaque signalétique.
    Avec ton beau modérateur (je ne parle pas de Philou) de tirage tu limiterais les montés trop fortes.
    Comment ça !? je ne suis pas beau ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. #275
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    .
    Une discussion avec riri avait à peu près conclu qu'il valait mieux réduire son tirage via un volet de tirage - comme sur la chaudière d'Ulysse (ah... une chaudière silencieuse, mon rêve) - ou via un clapet de cheminée, plutôt que via un modérateur (de tirage) comme j'en équipé ma chaudière. Non pas que le second ne fonctionne pas, mais il a tendance à évacuer davantage (trop) l'air chaud de la maison. Puisque la dépression du conduit reste identique, ce n'est que la proportion air par modérateur / air par combustion qui varie.
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  7. #276
    chataxe

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Pas seulement car, car l’air plus frais montera aussi moins vite
    mais pour remédier à une perte d’air intérieur ou on peut le raccorder à l’extérieure.

    L’avantage du modérateur sur les clapets c’est qu’il s’adapte au fur et mesure des conditions de flambées et du temps extérieur qui peut aussi faire varier la dépression.
    A+

  8. Publicité
  9. #277
    ririmason

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    ...mais pour remédier à une perte d’air intérieur ou on peut le raccorder à l’extérieure.
    A+
    Et refroidir les fumées par la même occasion...

  10. #278
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    L’avantage du modérateur sur les clapets c’est qu’il s’adapte au fur et mesure des conditions de flambées et du temps extérieur qui peut aussi faire varier la dépression.
    C'est vrai, c'est ce que m'a semblé génialement simple quand j'ai découvert les modérateurs (de tirage). Un système variable à ajustement continu, automatique et totalement mécanique.
    Mais, pour ce que j'en constate ici, les variations sont très faibles le temps d'une même flambée.
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  11. #279
    emmanuel30

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    mais il a tendance à évacuer davantage (trop) l'air chaud de la maison
    Il vaut mieux perdre de l'air de la maison à 20° que de l'air du poêle à 600°.

    Et refroidir les fumées par la même occasion...
    Oui, Ça refroidit les fumées mais ça ne crée pas de bistre , l'air froid qui a une humidité absolue faible assèche l'intérieur du tuyau de la même manière qu'une vmc assèche une maison.
    J'ai même fait une photo pour montrer qu'après le modérateur le tuyau reste propre

  12. #280
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Il vaut mieux perdre de l'air de la maison à 20° que de l'air du poêle à 600°.
    Certes Même si l'air du poêle, avant de sortir, et heureusement, cède un peu de chaleur via un circuit d'échange qui équipe tout PdM ou chaudière qui se respecte. Mais même à 200°, mieux vaut encore 20°.
    Par contre l'avantage de l'option volet de tirage ou clapet de cheminée comme celui de riri est de pouvoir réduire directement la dépression du conduit, donc d'éviter tout siphonage d'air chaud. Evidemment ce n'est pas automatique.
    Avec un clapet en tête de cheminée et une guillotine au départ du conduit, ça permet des réglages encore plus fins, tel que le décrit Polar Bear voire desservir un peu plus un étage, etc...

    Mais j'ai vu emmanuel30 que tu étais dans une situation ou le modérateur joue aussi le rôle d'extracteur... C'est ça ?
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  13. #281
    emmanuel30

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    oui dedal, le modérateur joue le role de vmc, pour moi et aussi pour tous ceux qui ont naturellement beaucoup de tirage.

    Le poêle aussi fait office de vmc quand il se nourrit en air avec les fuites de la maison et non par une arrivée spécifique sur le pôle.

    Je ne suis pas un pro dans la fumisterie, mais l'idée de mettre un restricteur dans le tuyau, ne me plait pas du tout, une fausse manip sur le réglage peut arriver à tout le monde.

  14. #282
    chataxe

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Dedal, je suis bien d’accord qu’il existe des solutions encore plus économes en énergie, mais franchement des personnes comme toi, Polar Bear, Riri, Ulys ….sont très nombreuse sur ce forum mais pas en pourcentage des français.

    Il est déjà très complique de faire comprendre aux personnes (je parle hors de ce forum) la combustion propre, les poêles trop puissant qui fonctionnent au ralenti,……alors si on leur dit qu’il faudra manœuvrer les clapets suivant la puissance du vent et ou on veut avoir la chaleur, ils vont acheter des PAC.

    Les régulateurs de tirage restent, a mon avis, une très bonne solution, normalement c’est vrais pas utile au PDM car le temps de flambé est faible et besoin de beaucoup de dépression.
    Mais pour les autres chauffages au bois, hormis les chaudières avec sondes et …….., il me paraissent plus que utiles, à moins, je le répète que leur utilisateur ait la fibre scientifique.

    Et pour rebondir sur les propos d’Emmanuel, est-ce que sur ce forum il y a un tableau ou formule entre quantité de bois et m3 d’air consommé(excusé moi je suis fainéant ), car c’est vrai qu’il est dommage de laisser tourner la VMC avec un feu de bois, même si il faudrait que dans ce cas les bouches aspirantes devienne expirantes pour enlever l’humidité des pièces éloignées.Mais il serait intéressant d’avoir une VMC avec sonde sur le poêle pour gérer sa vitesse
    Une VMC poêloréglable.

  15. Publicité
  16. #283
    ririmason

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Bjr chataxe,

    Excès d'air compris, pour une bonne combustion il faut 7-8m³ d'air pour 1 kg de bois.

    Juste une précision, sur le forum nous ne prétendons pas être des ayatollahs de la combustion propre. C'est juste qu'il faut parfois remettre les choses à leur place et faire avancer les mentalités afin qu'un jour le chauffage au bois ne soit pas complètement interdit.

    riri

  17. #284
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    afin qu'un jour le chauffage au bois ne soit pas complètement interdit.
    Je ne sais trop que penser de ça. On peut se dire, non ça va, le chauffage au bois, ou la flambée pour la soirée, sont trop ancrés dans notre culture, etc, etc... Ce qui n'est guère une grande nouvelle pour l'atmosphère quand ce sont des combustion polluantes.
    Mais tu as raison, les normes avancent - et heureusement. Indépendamment même de la conviction de chacun, il n'est pas impossible que les foyers ouverts qui flambouillent soient limités, dans un avenir proche, d'une manière ou d'une autre. L'alerte, sur les médias, à la pollution aux particules fines en France pendant vers la fin de la vague de froid est un signe. On entendait pas ce genre d'alertes auparavant. Non pas qu'on polluait moins, mais on n'en parlait pas.

    Autant faire l'effort au plus tôt.
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  18. #285
    miawwrr

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    De toute façon, et comme le marché de l'eau qui devient de plus en plus captif au profit de quelques Tyranosaures Eurox, un développement quasi généralisé du chauffage qui échapperait aux mastodontes à toute les chance de se voir férocement combattre par certain puissants lobbies.
    Sans déconner, faudrait quand même voir à ne pas plaisanter avec les profits !!!
    Douter de tout ne veux pas dire Ne croire en rien.

  19. #286
    chataxe

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Bonjour,

    C'est déjà commence puisque il y a le bois buche DIN, mais ce qui embête aussi les pouvoir public c'est qu'une grande partie du bois de chauffage est payé au noir, donc perte des taxe sur le courant et le fioul et en plus pas de rentré TVA.
    C'est inévitable qu’à un moment il y ait un retour de bâton.
    A+

  20. #287
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Juste une précision, sur le forum nous ne prétendons pas être des ayatollahs de la combustion propre. C'est juste qu'il faut parfois remettre les choses à leur place et faire avancer les mentalités afin qu'un jour le chauffage au bois ne soit pas complètement interdit.
    Je ne sais trop que penser de ça. On peut se dire, non ça va, le chauffage au bois, ou la flambée pour la soirée, sont trop ancrés dans notre culture, etc, etc... Ce qui n'est guère une grande nouvelle pour l'atmosphère quand ce sont des combustion polluantes.
    Mais tu as raison, les normes avancent - et heureusement. Indépendamment même de la conviction de chacun, il n'est pas impossible que les foyers ouverts qui flambouillent soient limités, dans un avenir proche, d'une manière ou d'une autre. L'alerte, sur les médias, à la pollution aux particules fines en France pendant vers la fin de la vague de froid est un signe. On entendait pas ce genre d'alertes auparavant. Non pas qu'on polluait moins, mais on n'en parlait pas.

    Autant faire l'effort au plus tôt.
    Hum, pour faire écho à ça...
    Sur le fil construction réaliste, pseudo_b vient de poster une petite bombe sous la forme d'une imbécillité de première classe qui, comme il dit très bien, ne fait pas dans le détail.
    A Montréal, suite à l'accumulation des pollutions hivernales aux particules fines, notamment, dues aux appareils de chauffage au bois, le projet d'interdiction de toute installation de poêles, foyers, etc... y compris les poêles en maçonnerie. Pourtant le Canada connaît bien les poêles à accumulation.

    La mesure sera "soumise à consultation publique".

    Et continueront d'être autorisés les poêles à granulés, gaz, electricité

    Par contre, comme le dit l'article en lien, aucun détail n'est fait selon le type de combustion, et aucune mesure n'est prévue pour les poêles et foyers déjà en service. D'où le caractère réellement imbécile de ce projet face aux pollutions, bien réelles, du chauffage au bois.

    Raison de plus, s'il en était besoin, pour soigner sa combustion, éviter les feux ralentis, etc... Connaître encore mieux et prévenir les pollutions qui subsistent.
    Et diffuser l'info, au-delà de ce forum, avant qu'une réglementation à spectre large ne viennent boucler tout ça

    (démon personnel : lobby ? qui a dit lobby... ?)
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  21. #288
    dedal

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    .
    Deux autres articles. Par là et par là. Dans le second, jetez un œil au point 9. Il serait intéressant, voire nécessaire, d'avoir des mesures d'émissions de particules fines de nos chers PdM...
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  22. Publicité
  23. #289
    erebis07

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Bonjour,
    1 je voudrais savoir quel est la température idéale des fumées pour obtenir le meilleur rendement sur une chaudière bois buche semi inversée 40kw et hydroaccumulation 2000l (marque CTC modele CB40, flamme verte 2006)
    actuellement la regulation d'air primaire se fait par "chainette thermostatique", mais ca ne convient pas, la chaudiere a tendance a faire le Yoyo (75-95°C)Je pense realiser une regulation en fonction de la temperature de fumée avec un regulateur de temperature et un servomoteur de clapet d'air !! Qu'en pensez vous ?
    2. J'ai un laddomat 21, et je ne suis pas sur de son fonctionnement : ne dois il pas normalement regler l'eau de retour a 75°C mini.
    J'explique : je demarre la chaudiere le matin, rapidement la temperature des fumées augmente, un thermostat a tube de fumée enclenche le circulateur du laddomat, la temperature de l'eau augmente jusqu'a 75-76° puis la soupape s'ouvre et l'aisse l'eau partir vers les ballons... jusqu'a la pas de soucis, .... ensuite la temperature continue de monter jusqu'a 82-84°, le clapet thermosatique est alors completement ouvert laissant passer l'eau du bas de ballon 35-38°C dans la chaudiere... celle ci se refroidit assez rapidement en bas, puis la temperature de sortie diminue jusqu'a environ 70°C , la boucle "courte "reprend et rechauffe l'eau et on recommence le cycle...ai-je été assez clair, ou vous comprenez pas ?? le fonctionnement en yoyo me parrait ettonant ?
    merci pour vos idées et remarques

  24. #290
    Ulyssesourd

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Salut erebis,

    J'ai une chaudière buches et bien je n'ai pas de laddomat mais une simple pompe de recyclage reglée sur 3. la pompe de décharge reglée sur 1 et est commandée par un aquastat à molette reglable que je mets à 80°C avec un delta de 5°C: ca décharge quand ca atteint 85°C et s'arrete quand ca descend à 75°C et les yoyos sont tout à fait normaux...surtout en début de cycle. J'ai aussi un clapet d'air primaire commandée par une chainette que j'ai banni...Je l'ai simplement reglé avec un petit baton en bois donc arrivée d'air primaire constante. Comme cela la combustion est quasi constante, pour armotir l'emballement du feu j'utilise le clapet de fumée à l'arrière de la chaudière : plus ca tire plus je ferme mais attention j'ai une règle générale : la fumée doit etre entre 150°C et 250°C , pas de fumée visible en sortie du conduit et de belle flammes oranges bleues...
    voila.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  25. #291
    erebis07

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    merci pour ton experience
    j'ai aussi enlevé la chainette sur le regulateur d'air primaire et je fonctionne avec une petite cale que je regle a la main... mais sa ne foctionne pas bien non plus, si je ne fait pas gaffe la temperature monte a 500°C , il faut faire plusieurs reglages en fonction de la quantité de bois restant a bruler, d'ou l'idée de reguler l'air primaire en fonction de la temperature de fumée. Tu indique 150 a 250°C , chez moi, a cette temperature, le feu "vegette", il commence a bien donner des kilowatts vers 320/330°C. Ca me parrait un peu elevé, mais comme je ne connait pas la temperature preconisé par le constructeur, je tatonne..., je ne sais pas si je balance trop de calories dehors ou si s'est normal pour cette chaudière.

  26. #292
    Ulyssesourd

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    tu n'as donc pas un clapet de tirage à l'arrière de la chaudière ? Cela limite le tirage. 500°C c'est beaucoup trop ou alors l'échange de chaleur ne se fait pas bien. il faut mettre des buches de 10cm de diametre maximum et ca brule mieux. Si ton feu est faignéant, c'est que tu ne tires pas assez ou tu brules des buches trop grosses ou pire, tu brules du bois pas sec...
    je travaille toujours avec le clapet de fumée et les 2 airs primaire et secondaire, je n'y touche jamais. En fait j'ai mis du temps pour trouver le reglage adéquat des airs en fonction des vitesses des pompes, du tirage et du bois que je mets.
    Parfois je sors pour voir la fumée qui sort, si je vois de la fumée c'est que je ne tire pas assez et si pas de fumée visible, je vais vérifier la température de la fumée par un termomètre que j'ai posé sur le conduit juste après la sortie de la chaudière, si cela monte à plus de 250°C c'est que ca tire trop et je ferme le clapet de tirage d'un 1/4 le clapet.
    J'ai une chaudière à combustion montante saint roch nova CK25 et un ballon tampon de 800L pour les 200m² + ECS couplés à ma chaudière fioul qui prend le relais quand la température dans le ballon est insufissante.
    Mon conduit est un conduit de 7m en inox double peau isolés et monté à l'extérieur, et cet hiverest la 3ième saison de chauffe.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  27. #293
    Ulyssesourd

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    il y a une autre personne qui s'apelle Louisou et qui a une chaudière CTC 18kW et il n'a que des problemes ... si tu pourrais l'aider ce serait bien..voir ici
    a+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  28. #294
    yoyo18

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    bonjour à tous
    erebis, a-tu un régulateur de tirage sur ton conduit car il me semble que cela pourrait t'aider;
    qu'elle est la vitesse du circulateur du kit de recyclage car si vitesse basse avec chaudière puissante, on ateint ite les 85 degrés en sortie chaudière donc presque plus d'eau recyclée au retour chaudière(car la cartouche thermostatique est ouverte a fond
    chez moi le régulateur de tirage à chainette est réglé pour que le clapet d'air primaire soit ouvert à fond à75 80 degrés de temp chaudière sur la graduation 6

  29. Publicité
  30. #295
    matz33

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Bonjour,

    J'ai un poele type scandinave (marquei oranier) donné pour 6Kw et 82 % de rendement depuis début février. J'en suis plutôt satisfait et je commence à savoir m'en serir correctement, je veux dire par rapport au rendement et à la meilleure combustion, en lisant vos posts. Heureusement, les installateurs que j'ai vus m'avaient conseillés plutôt de sous dimensionner quitte à le faire marcher bien fort (salon de 40 m2, maison 130 m2). On ouvre tout, la chaleur se répand pas mal.

    Bien sur au début, je chargeais avec 2 grosses buches avant d'aller me coucher, et je baissais au max l'AP (AS ouvert à fond) et j'étais tout content le matin vers 7h de voir 22-23° dans ma pièce et le poele encore chaud... mais je pestais sur ma vitre toute noire

    Après avoir lu ce post, je vois que c'était débile. J'ai donc testé comme suit : je charge toujours mes 2 grosses buches vers minuit, mais je laisse l'AP à 50 % pour que les flammes soient bien vives et peu de fumées. Le matin, j'ai toujours mes 22/23°, mais vitre bien mieux, et poele froid. Mes buches ont donc bien brulé, et la température est montée assez fort, jusqu'à 27/28 °, puisque je ferme le couloir des chambres et le reste donc seule la pièce de 40 M2 + cuisine de 10 m2 sont chauffées par le poele.

    Ma conclusion : j'ai ce que je voulais, à savoir 22° en me levant, mais cela au prix d'avoir monté la temp à 27/28, ce qui serait inacceptable en journée. Mais ma maison est entièrement en brique (murs ext, plafond, et murs intérieurs) donc assez inertique (mes murs sont bien chauds quand le poele marche depuis 2/3h). Je comprends donc les personnes qui préfèrent charbonner/faire du feu continu si pour eux monter à 28° est impossible (proximité des chambres par exemple) et/ou s'ils ont un poele surdimensionné (attention aux conseils type le roi merelin ou casto et consors...). Même si c'est idiot économiquement et écologiquement.

    Je crois aussi, mais je me trompe peut etre, que les personnes qui sur ce forum militent pour les feux d'enfer et les techniques top down ont des PDM, ce qui est donc plus simple pour eux que pour ceux qui ont des poeles plus classique type godin/supra ou même scandinave.

    Après ces constats sur ma petite expérience (mais si j'ai dit des bétises corrigez moi ), j'aurais une question : comment peut on vérifier soit même le rendement qu'on arrive à avoir avec son poele ?

    A +

    Matz

  31. #296
    ririmason

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Bravo pour ta démarche matz33,

    Eh oui c'est pas toujours facile de faire bien et, comme tu le fais, il faut parfois chercher avant de trouver la bonne méthode ou, à défaut, le bon compromis ( nul n'est parfait). Avant d'avoir mon PDM j'avais déja recherché la meilleure façon de bruler avec mon poele et je m'étais apercu que mon bois me "donnait plus" si je laissais mon poele tourner fort.

    Pour le rendement, c'est difficile à expliquer mais quand on est dans le bon, on a l'impression que les bûches durent plus longtemps tout en chauffant plus fort. Tu verras, un jour tu te diras: mais oui c'est sur j'y suis...

    riri

  32. #297
    therebel22

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    J'ai lu sur ce fil quelque chose sur lequel je m'interroge :

    Lorsque le poële est bien chaud, on peut regler l'arrivée d'air primaire sur 1/4 ce qui donne des flammes lancinantes et empeche que toute la chaleur parte par le conduit.

    J'ai essayé sur mon poele, cela donne des flammes de taille moyennes, vives, bleues violettes (et quelques fois un peu jaunes foncées). C'est bon ?

    Comment peux-on être sur que la combustion reste complète (sans aller dehors voir la fumée toutes les 5 minutes ) ?
    Je vais vérifier la couleur du foyer (si noir, pas bon)..

    Physiquement comment explique-t-on ce phénomène : moins d'air primaire, bonne combustion malgré tout ?

  33. #298
    ririmason

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Toute bonne combustion demande beaucoup d'air, en fait 2x plus qu'il n'en faut réellement. En début de flambée, il faut beaucoup d'AP pour faire embraser les bûches et ainsi faire monter le foyer en t°. Une fois une bonne chaleur atteinte, il faut un peu moins d'AP et beaucoup plus d'AS. La diminution de l'AP équivaut à moins refroidir le foyer avec de l'air frais et se traduit donc généralement par une montée en t° du foyer.

    Attention cela peut ne pas être le cas pour plusieurs raisons. Il faut diminuer l'AP jusqu'au point où on peut observer un ralentissement des flammes. A c epoint il faut réouvrir un poil.

    riri

  34. #299
    therebel22

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Excellent, on en apprend tous les jours !
    La diminution de l'AP équivaut à moins refroidir le foyer avec de l'air frais
    => moins refroidir car on diminue aussi le tirage (et la chaleur partant par le conduit) en faisant rentrer moins d'air ?

  35. #300
    ririmason

    Re : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Oui c'est ca

Discussions similaires

  1. marque d'insert 13 ou 14 Kw en feu continu ?
    Par Louanes dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 27
    Dernier message: 26/02/2015, 16h35
  2. branchement pont de diode continu à continu
    Par atchoum81 dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/02/2007, 21h58
  3. Continue ou non ? That's the question !
    Par kjm dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/10/2006, 11h43
  4. convertir +12v continu régulé en -15v continu régulé?
    Par iceblue dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/09/2005, 21h46
  5. Combattre le feu avec le feu ;-)
    Par [RV] dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/08/2003, 02h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...