Répondre à la discussion
Page 10 sur 356 PremièrePremière 1011 12 13 14 15 16 17 18 19 20 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 10672

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #271
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    @ vacheatuba,

    Bravo pour tes premières rangées! Du beau travail Ca doit être lourd ces petits pavés

    Pour les injecteurs, si tu regardes les photos sur le blog, tu verras qu'au dessus de la 4ième rangée de briques du foyer, j'ai une rampe d'injecteurs qui injectent de l'air au dessus des flammes pour encourager la combustion secondaire.

    Pour l'age des auto-constructeurs de PDM, je n'ai pas de réponse si ce n'est l'aspect financier et que la jeunesse est parfois plus insouciante. Nous les "vieux" on se rend compte des conneries que nous et nos parents ont parfois faites en matière de pollution . Bon mais on ne savait pas .

    C'est bien que des gars comme toi s'y mettent.

    Courage.

    riri

    -----

  2. Publicité
  3. #272
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Polar Bear,

    Tu peux élaborer sur ton clapet. Tu dis en position ouverte par sécurité? Il reste ouvert si tu ne tires pas dessus? Moi j'ai fait l'inverse...

    Une petite photo serait chouette...

    riri

  4. #273
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear,

    Tu peux élaborer sur ton clapet. Tu dis en position ouverte par sécurité? Il reste ouvert si tu ne tires pas dessus? Moi j'ai fait l'inverse...

    Une petite photo serait chouette...

    riri
    Salut RIRI,

    Oui mon clapet reste ouvert si ne ne tire pas dessus.
    La sécurité c'est dans le pire des cas ou le cable inox casse après quelques années. C'est simplement de la prévoyance qui n'a pas d'incidence de coût. Mais dans le cas contraire c'est sortir les echelles, grimper sur le toit et en hiver bien sur car cela a peu de chance de se produire en été.

  5. #274
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba Voir le message
    Marcus à 45 ans et a rarement vu des jeunes comme moi se lancer dans ce genre d'aventure. Pour information, je viens tout juste d'avoir 30 ans et vous etes nombreus vers 40 ans voir 50 et +.. Y'a une raison pour laquelle les jeunes boudent les PdM ?
    Je crois qu'avant 30 ans (et même encore longtemps après), personne ne veut s'embêter à charger un poêle avec des buches, et attendre deux heures pour fermer les clapets, tout ça pour avoir chaud le soir en rentrant du boulot et le matin au lever... c'est tellement plus simple de régler un thermostat hebdo et de laisser tourner le compteur.
    Quand je parles de mon futur PDM autour de moi, la seule qu'on y trouve de bien, c'est que c'est joli. Pour le reste, on se demande bien pourquoi je m'embête avec un chauffage comme celui-là.

  6. #275
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Je suis d'accord avec toi Philou, il faut en avoir le coeur net sur cette histoire stéatite et briques. Pour l'instant, les explications données par les différents contributeurs compétents , ne m'ont pas permis de me faire une opinion tranchée sur la question.

    Quelqu'un d'autre a un avis

    Je suis comme toi, c'est plus par curiosité qu'autre chose. On dit que la curiosité est un vilain défaut...c'est vrai ca?

    riri
    Salut Riri,
    Ah! ce duel stéatite/brique. Hormis les caractéristiques techniques de ces deux produits,( et je sais bien que c'est ça qui titille) une chose pour moi est très claire. La stéatite en France, il n'y a pas de gisement. L'argile pour faire des briques, y'en a presque partout. Mais peut-être que nos potes du Grand Nord n'en ont pas.
    Donc, si chacun s'amuse à récupérer des matériaux qui viennent d'ailleurs, avec les coûts de transports, de négoces et j'en passe, la brique est plus chère en scandinavie que chez nous et idem pour la stéatite.

    Ce que je dis ne résout pas les problèmes techniques mais peut contribuer à une autre démarche dans le choix du matériau de base.
    Manquera alors les artisans compétents en PDM brique
    (? )
    Et y'a pas de géothermicien sur le fil?
    On cherche quoi au juste? Rapport qualité/prix?
    Optimisation frôlant le 100% rendement?
    Avec tous ces posts je m'emmêle.

  7. #276
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Je crois qu'avant 30 ans (et même encore longtemps après), personne ne veut s'embêter à charger un poêle avec des buches, et attendre deux heures pour fermer les clapets, tout ça pour avoir chaud le soir en rentrant du boulot et le matin au lever... c'est tellement plus simple de régler un thermostat hebdo et de laisser tourner le compteur.
    Quand je parles de mon futur PDM autour de moi, la seule qu'on y trouve de bien, c'est que c'est joli. Pour le reste, on se demande bien pourquoi je m'embête avec un chauffage comme celui-là.
    C'est pas partout pareil. Il y a un peu plus d'un an, j'ai été faire un workshop sur les PDM en Rep. Tchèque animé par le finlandais Heikki.

    Au niveau des participants, quelques américains, quelques allemands, moi, et pas mal de Tchèques ou Slovaques ( surtout ingénieurs ou architectes ). La moyenne d'age dans ce séminaire était très jeune ( 20-22 ans ). Ces jeunes étaient très concernés par la problématique de la préservation de la planète et par la minimisation de notre impact sur cette terre ou "permaculture" comme ils disent. chacun racontait ses expériences dans le domaine de l'isolation, toits verts, récupération d'eau, enduits argile...

    Bref un monde de différence! Heureusement que chez nous il y a malgré tout, quelques "avertis" et il semble qu'ils soient bien présents sur ce forum.

    riri

  8. Publicité
  9. #277
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    C'est pas partout pareil. Il y a un peu plus d'un an, j'ai été faire un workshop sur les PDM en Rep. Tchèque animé par le finlandais Heikki.

    Au niveau des participants, quelques américains, quelques allemands, moi, et pas mal de Tchèques ou Slovaques ( surtout ingénieurs ou architectes ). La moyenne d'age dans ce séminaire était très jeune ( 20-22 ans )...
    Naturellement, quand j'ai dis personne, je voulais dire en France... l'(apparente) abondance nucléaire y fait sans doute beaucoup (mais c'est un autre débat).

  10. #278
    bibice

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Oula, deja 5 pages à lire!

    il est temps que je récupère ma connexion internet dans mon nouvel appart! Je vais devoir passer une nuit blanche pour tout relire

    Mes impressions en Bretagne? J'ai 28 ans, et quand je parle de mon projet à droite à gauche, personne me prend au serieux ni même ne comprend ma démarche (surtout les professionnels).
    Ca ne me pose pas de probleme en soit puisque j'ai deja eu ce genre de reaction quand j'ai créé mon entreprise à 25ans... et j'ai pris l'habitude de tout faire moi même (je suis fou mais on est jamais aussi bien servi que par soi même)

    Non, à 28 ans, le plus dur, c'est de convaincre son banquier qu'on est sérieux!

    Mes futurs voisins me vantent tous leur geothermie (confort, cout, facilité d'utilisation....) et ne me presentent que les inconvenients du chauffage au bois (stockage, decoupe, chargement du foyer...).

    bon, j'espère recuperer ma connexion avant la fin du mois pour remettre mon site à jour, j'ai commencé mon puits canadien. C'est promis, vous aurez pleins de photo de mon PdM quand je l'aurais commencé mais j'ai deux problèmes :
    - ca ne sera pas avant l'été prochain
    - mon banquier traine des pieds (deux mois pour monter un dossier, que des problèmes, juste un accord de principe et on attend toujours la réponse définitive....) donc j'espere qu'on ne va pas se prendre du retard pour monter l'ossature...
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  11. #279
    Paillafond

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bibice à dit : Mes impressions en Bretagne? J'ai 28 ans, et quand je parle de mon projet à droite à gauche, personne me prend au serieux ni même ne comprend ma démarche (surtout les professionnels).
    .... et j'ai pris l'habitude de tout faire moi même (je suis fou mais on est jamais aussi bien servi que par soi même)

    Non, à 28 ans, le plus dur, c'est de convaincre son banquier qu'on est sérieux!

    Mes futurs voisins me vantent tous leur geothermie (confort, cout, facilité d'utilisation....) et ne me presentent que les inconvenients du chauffage au bois (stockage, decoupe, chargement du foyer...).
    ====================
    Cela fait de nombreuses semaines que je vous suis, sans intevenir, et que chaque soir je vous retrouve avec plaisir. Aussi je crois vous connaître un peu déjà.
    Bravo à Riri Masson et à Dirk pour leur savoir qu'ils partagent.
    Un Bonjour particulier à Bibice, que je vais paraphraser :
    - j'ai 58 ans, et quand je parle de mon projet personne ne me prends au sérieux
    - je suis castor et j'ai pris l'habitude de tout faire par moi-même
    - à 58 ans, le plus dur est de convaincre sa femme que je suis sérieux
    .... quand je lui dit que je veux re-contruire encore une maison, mais cette fois-ci avec une conception solaire passive, y adjoindre des panneaux solaires, construire un PDM central, le tout parfaitement isolé par des murs en paille autour.
    Je confirme également que mes voisins ne me parlent que de PAC. Pour ce qui est des inconvénients du chauffage au bois, je connais. Je brûlais jusquà 22 stères de bois par an et je le coupais moi même dans les bois. Dur dur quand même parfois.... Et puis le gaz "naturel" est passé devant ma porte. Les flambées se sont faites rares. Et les factures de gaz sont arrivées. Le progrès en somme !
    PaillàDonF

  12. #280
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Paillafond Voir le message
    ...à 58 ans, le plus dur est de convaincre sa femme que je suis sérieux... quand je lui dit que je veux re-contruire encore une maison, mais cette fois-ci avec une conception solaire passive, y adjoindre des panneaux solaires, construire un PDM central, le tout parfaitement isolé par des murs en paille autour.
    ....Pour ce qui est des inconvénients du chauffage au bois, je connais. Je brûlais jusquà 22 stères de bois par an et je le coupais moi même dans les bois. Dur dur quand même parfois...
    Courage Paillafond!

    I try to advise people who want to start with solar energy to consider first a good masonry heater, before anything else. I think that a masonry heater is one of the most interesting ways to get an abundance of pure solar energy inside a house.

    Wood (and other plant material) is a most wonderful and efficient form of solar energy storage. The amount of energy inside wood is enormous: more that 4 kWh per kilogram! That is about 100 times more energy than what can be stored in one kilogram of car accu! The energy in one kilogram of wood can bring almost 50 liter of water to boiling temperature. Also, wood will not lose its energy. Electric batteries lose their energy and break and a hot water tank becomes cold, but if one finds a piece of wood, the energy is always there!

    The magnificent properties of wood, combined the wonderful performance of a masonry heater are truly a most perfect match! This can not be repeated enough!


    Dirk

  13. #281
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Belle réponse Dirk...

    ce serait presque romantique ....

    ta relation avec le bois

    @+

  14. #282
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    Salut Riri,
    Ah! ce duel stéatite/brique. Hormis les caractéristiques techniques de ces deux produits,( et je sais bien que c'est ça qui titille) une chose pour moi est très claire. La stéatite en France, il n'y a pas de gisement. L'argile pour faire des briques, y'en a presque partout. Mais peut-être que nos potes du Grand Nord n'en ont pas.
    Donc, si chacun s'amuse à récupérer des matériaux qui viennent d'ailleurs, avec les coûts de transports, de négoces et j'en passe, la brique est plus chère en scandinavie que chez nous et idem pour la stéatite.

    Ce que je dis ne résout pas les problèmes techniques mais peut contribuer à une autre démarche dans le choix du matériau de base.
    Manquera alors les artisans compétents en PDM brique
    (? )
    Et y'a pas de géothermicien sur le fil?
    On cherche quoi au juste? Rapport qualité/prix?
    Optimisation frôlant le 100% rendement?
    Avec tous ces posts je m'emmêle.
    Salut Pegaze,

    Je vois ce que tu veux dire avec proximité des matériaux. N'empêche, cette question stéatite/briques m'interesse au niveau intellectuel. En résumé: A poids égal, un stéatite chauffe plus qu'un brique?

    Les questions sur le rendement sont naturelles. Comment améliorer encore le rendement d'un buche brulée dans un PDM? On est tous un peu gamins et on aimerait tous trouver un truc pour faire mieux...

    riri

  15. Publicité
  16. #283
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Riri, t'est encore plus borné que moi... Un brique et un stéatite, on des capacités équivalentes en terme d'accumulation. C'est plutôt leur architecture intérieur et extérieur, et leur comportement dynamique qui fait que, pour que chacun produise l'effet désiré dans l'habitation, il semble falloir qu'un poêle en brique soit plus lourd (ou plus volumineux, ce qui revient au même). Le comportement dynamique est assez compliqué à obtenir en simulation. Je me demande si le logiciel Pleiades+Comfie (logiciel de simulation thermique dynamique, normalement destiné aux échanges thermiques dans l'habitat) ne serait pas utilisable pour une telle simulation.
    Mais clairement, je pense que l'architecture du poêle et les caractéristiques de la brique par rapport à la pierre jouent un rôle prépondérent dans le calcul du poids et du volume à consacrer au poêle pour obtenir une puissance donnée.
    Bonne journée riri, et arrête de faire des cauchemards avec tes briques

  17. #284
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    ...ce serait presque romantique ....ta relation avec le bois
    Je ne pense pas: je brûle trop de bois pour ça

    Dirk

  18. #285
    ririmason

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    Je ne pense pas: je brûle trop de bois pour ça

    Dirk
    Salut Dirk,

    Tu as quoi comme PDM?

    riri

  19. #286
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Riri, t'est encore plus borné que moi... Un brique et un stéatite, on des capacités équivalentes en terme d'accumulation. C'est plutôt leur architecture intérieur et extérieur, et leur comportement dynamique qui fait que, pour que chacun produise l'effet désiré dans l'habitation, il semble falloir qu'un poêle en brique soit plus lourd (ou plus volumineux, ce qui revient au même). Le comportement dynamique est assez compliqué à obtenir en simulation. Je me demande si le logiciel Pleiades+Comfie (logiciel de simulation thermique dynamique, normalement destiné aux échanges thermiques dans l'habitat) ne serait pas utilisable pour une telle simulation.
    Mais clairement, je pense que l'architecture du poêle et les caractéristiques de la brique par rapport à la pierre jouent un rôle prépondérent dans le calcul du poids et du volume à consacrer au poêle pour obtenir une puissance donnée.
    Bonne journée riri, et arrête de faire des cauchemards avec tes briques
    Ouais msieur, mais juste encore une tite question Tu dis d'une part qu'à poids égal, ils ont le même pouvoir d'accumulation mais d'autre part tu nous dis que pour des raisons dynamiques, le brique doit être plus lourd...

    Alors quoi?

    riri ( le bébète )

  20. #287
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Ouais msieur, mais juste encore une tite question Tu dis d'une part qu'à poids égal, ils ont le même pouvoir d'accumulation mais d'autre part tu nous dis que pour des raisons dynamiques, le brique doit être plus lourd...

    Alors quoi?

    riri
    Si tes fumées restaient indéfiniment dans tes conduites, tu n'aurais pas besoin de plus de poids. Mais tes fumées circulent. Comme l'accumulation est plus lente, il faut, soit ralentir les fumées, soit allonger le circuit, pour que le maximum de calories soient absorbées avant que tes fumées ne sortent par la cheminée.
    Ai-je été plus clair ?

    Bon, ma parole n'est pas évangile non plus...

    Bah... ya pas de question bête riri. Tu en sais beaucoup sur les PDM que moi, ... le mien n'a même pas encore sa maison

  21. #288
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Si tes fumées restaient indéfiniment dans tes conduites, tu n'aurais pas besoin de plus de poids. Mais tes fumées circulent. Comme l'accumulation est plus lente, il faut, soit ralentir les fumées, soit allonger le circuit, pour que le maximum de calories soient absorbées avant que tes fumées ne sortent par la cheminée.
    Ai-je été plus clair ?

    Bon, ma parole n'est pas évangile non plus...
    Ah oui là c'est plus clair. Il s'agit d'après toi d'une question de t° de sortie des fumées. Comme la séatite absorbe plus vite la chaleur, le parcours de fumée peut être moins long ( ca c'est corroboré par nos mesures ). Vu la différence de densité entre les 2, le brique doit déja être 40% plus lourd et donc plus volumineux ( donc des canaux apparement plus longs ) et là dessus tu rajoutes encore un petit coup pour compenser encore un petit chouya la différence de la capacité d'absorption. Right!

    riri

  22. Publicité
  23. #289
    Christer

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Philou et Riri, permettez-moi d'intervenir sur le sujet briques-stéatite, sans les opposer mais seulement par curiosité intellectuelle. A quantité de bois brûlée égale, si on retrouve les mêmes températures de fumée à la sortie, deux poêles sont donc identiques (si on suppose un rendement équivalent) puisqu'ayant absorbé la même quantité d'énergie. Il faudrait donc trouver un poêle stéatite ayant les caractéristiques de performance de celui de Riri pour voir ce que ça donne au niveau poids. Après, ce qui est sûr, c'est que la restitution sera plus lente avec la brique, donc ne faudra-t-il pas une capacité supérieure pour développer la même puissance instantanée?

  24. #290
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Hello,
    Xylobenzen, dans un post page 13 ou 14 donnait un lien très bien foutu sur la matière, la chauffe et la surchauffe de celle-ci(conséquences), l'inertie etc...

    http://images.google.com/imgres?imgu...%3Dfr%26sa%3DN

  25. #291
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Si tes fumées restaient indéfiniment dans tes conduites, tu n'aurais pas besoin de plus de poids. Mais tes fumées circulent. Comme l'accumulation est plus lente, il faut, soit ralentir les fumées, soit allonger le circuit, pour que le maximum de calories soient absorbées avant que tes fumées ne sortent par la cheminée.
    Bonjour Philou67,

    Juste pour signaler que les fumées sont ralenties dans un PM brique puisque la section des canaux latéraux est plus importante que dans un PM stéatite

    Angora nous donne les dimensions suivantes en bas du poêle sur son PM stéatite 272 x 80 mm S = 217,6 cm2

    Sur mon PM en brique les dimensions sont de 680 x 64 mm soit une section de 435,2 cm2

    Les gaz chauds circulent donc plus lentement dans un grand volume que dans un petit.

    Ceci permet le bon chargement de la brique.
    Dans tous les cas une même quantité de bois fournira la même quantité d'énergie seule la restitution est différente mais sur un brique plus régulière.

    Il est evident qu'un stéatite de 4T chauffera + qu'un brique de 4T mais il faut chercher cette difference dans les 15 kg de bois supplémentaires que demandera le stéatite par rapport au PM brique
    Dernière modification par Philou67 ; 15/07/2008 à 17h39.

  26. #292
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour RIRI,

    Tu dis que chez les briqueux la largeur des conduits latéraux est genéralement 90 mm.
    Je pense que dans ton cas PM d'angle avec une profondeur moindre des cotés donne cette dimension.
    Je pense que si tu additionne la section de tes trois conduits latéraux tu auras le double de section d'un stéatite également.

    A rendement égal, n'oublions pas que c'est le carburant qui nous chauffe et pas la pierre.


    A+ Polar Bear

  27. #293
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Christer Voir le message
    Philou et Riri, permettez-moi d'intervenir sur le sujet briques-stéatite, sans les opposer mais seulement par curiosité intellectuelle. A quantité de bois brûlée égale, si on retrouve les mêmes températures de fumée à la sortie, deux poêles sont donc identiques (si on suppose un rendement équivalent) puisqu'ayant absorbé la même quantité d'énergie.
    C'est tout à fait ce que je voulais dire.
    Citation Envoyé par Christer
    Il faudrait donc trouver un poêle stéatite ayant les caractéristiques de performance de celui de Riri pour voir ce que ça donne au niveau poids. Après, ce qui est sûr, c'est que la restitution sera plus lente avec la brique, donc ne faudra-t-il pas une capacité supérieure pour développer la même puissance instantanée?
    Par sur, il va se décharger plus lentement, mais il monte moins en température (plus de masse pour répartir la même quantité de chaleur), et comme la superficie d'échange intérieur est plus grande, on peut parier que la superficie extérieur le sera aussi. Du coup, il développera la même puissance instantannée aussi.
    'fin... j'espère que le raisonnement tiens la route. Mais comme je le disais avant, l'architecture (forme intérieur, extérieur, largeur, longueur des conduits) doit beaucoup jouer sur les performances.
    Mais ça n'a pas l'air complètement faux, vu que Polar Bear en rajoute un couche en confirmant que les fumées circulant dans un PDM brique :
    • se déplacent plus lentement
    • on plus de volume, donc plus de surface d'échange avec les parois
    Eh Eh, on va les mater ces PDM, noundidiou

  28. #294
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Bonjour RIRI,

    Tu dis que chez les briqueux la largeur des conduits latéraux est genéralement 90 mm.
    Je pense que dans ton cas PM d'angle avec une profondeur moindre des cotés donne cette dimension.
    Je pense que si tu additionne la section de tes trois conduits latéraux tu auras le double de section d'un stéatite également.

    A rendement égal, n'oublions pas que c'est le carburant qui nous chauffe et pas la pierre.


    A+ Polar Bear
    Salut Polar Bear,

    Oui tu as raison d'intervenir car la profondeur des canaux intervient aussi . Sur un PDM droit, j'ai travaillé sur des profondeurs de canaux de 550mm. Dans ce cas il faut effectivement 80-90mm.

    Sur le mien, c'est une autre histoire, vu la forme, la profondeur des canaux latéraux n'excède pas 350mm et j'ai donc un troisième canal à l'arrière. Je n'ai jamais fait le calcul mais j'ai l'impression que j'ai plus de volume que 450cm³/h.

    a+

    riri

  29. Publicité
  30. #295
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message

    Il est evident qu'un stéatite de 4T chauffera + qu'un brique de 4T mais il faut chercher cette difference dans les 15 kg de bois supplémentaires que demandera le stéatite par rapport au PM brique
    Là tu m'intéresses. A poids égal, il faut 15kg de bois en plus dans le stéatite dis-tu. Si tu as un brique de 40% de poids en plus qu'un stéatite ( comme tel semble devoir être le cas pour la comparaison ), tu mettrais pareil en bois?

    riri

  31. #296
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Là tu m'intéresses. A poids égal, il faut 15kg de bois en plus dans le stéatite dis-tu. Si tu as un brique de 40% de poids en plus qu'un stéatite ( comme tel semble devoir être le cas pour la comparaison ), tu mettrais pareil en bois?

    riri
    RIRI,

    Cela me parait evident puisque la capa thermique de la steatite est 40% superieure à celle de la brique donc ces 40% d'accumulation supplementaire ne peuvent etre fourni que par =- 40% de bois en plus.
    Tout les possesseurs de stéatite donne 10 kg de bois par tonne de pierre et toi tu donnes 40% de moins (25kg) si je ne me trompe.

    A+
    Polar Bear

  32. #297
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    RIRI,

    Cela me parait evident puisque la capa thermique de la steatite est 40% superieure à celle de la brique donc ces 40% d'accumulation supplementaire ne peuvent etre fourni que par =- 40% de bois en plus.
    Tout les possesseurs de stéatite donne 10 kg de bois par tonne de pierre et toi tu donnes 40% de moins (25kg) si je ne me trompe.

    A+
    Polar Bear
    Ouais pas mal Dire que ca fait un bout de temps que je me posais cette question. Pourquoi moi 25kg et un stéatite du même poids 40kg...

    Merci

    riri

  33. #298
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Ouais pas mal Dire que ca fait un bout de temps que je me posais cette question. Pourquoi moi 25kg et un stéatite du même poids 40kg...

    Merci

    riri
    RIRI,

    Si tu regardes mes posts 1971 et 1981 page 110 et 111, tu verras que je parlais déja de cela mais présenté differement avec de nombreux chiffres.

    A+ Polar Bear

  34. #299
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    RIRI,

    Si tu regardes mes posts 1971 et 1981 page 110 et 111, tu verras que je parlais déja de cela mais présenté differement avec de nombreux chiffres.

    A+ Polar Bear
    Ben oui mais je suis lent d'esprit .

    riri

  35. #300
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    RIRI,

    Cela me parait evident puisque la capa thermique de la steatite est 40% superieure à celle de la brique donc ces 40% d'accumulation supplementaire ne peuvent etre fourni que par =- 40% de bois en plus.
    Tout les possesseurs de stéatite donne 10 kg de bois par tonne de pierre et toi tu donnes 40% de moins (25kg) si je ne me trompe.
    Il me semblait que nous étions convenus que la capacité thermique massique de la brique et de la pierre était quasiment identique ?

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 11h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 11h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...