Répondre à la discussion
Page 1 sur 36 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 1075

Géomètre, un métier ou l'on se sent utile



  1. #1
    jeanmi66

    Géomètre, un métier ou l'on se sent utile


    ------

    Bonjour à tous !

    Je voulais vous présenter le métier de géomètre, profession très méconnue dans la plupart des Lycées, et donc peu d'élève s'oriente vers ces sections.

    Dès que vous devez définir les limites d'un bien foncier, sécuriser une transaction immobilière, aménager une zone urbaine ou rurale, l'intervention du géomètre-expert est opportune et se révèle décisive dans la protection, la gestion et le développement d'un patrimoine public ou privé.

    Spécialistes de la localisation et de la délimitation géographiques, les géomètres-experts font bénéficier leurs clients d'une réelle connaissance d'un territoire urbain, immobilier ou foncier.

    A partir de données topographiques, de connaissances techniques, juridiques et du marché fiables, ils apportent à leurs clients la garantie d'optimiser la connaissance qu'ils ont de leur patrimoine, de ses capacités en matière de développement, dans le cadre d'un marché précis, dans le respect des diverses contraintes juridiques publiques ou privées.

    Sur le terrain, il effectue tous relevés par méthode terrestre ou photogrammétrique à l’aide de matériels à la pointe de la technologie. Avec les outils informatiques, il regroupe et analyse les données, calcule, contrôle, implante, délimite, dessine, ou trace des plans et archive.

    Pour ce faire, les géomètres-experts mettent à votre service trois ordres de compétences :

    - compétences conceptuelles et techniques d'un ingénieur,
    - compétences juridiques d'un spécialiste du droit immobilier et foncier,
    - compétences de l'expertise d'un connaisseur des marchés fonciers et immobiliers.

    Le géomètre exerce de multiples activités:
    - Topographie: (mesures de terrains divers afin de connaîtres les limites foncières de la propriété ainsi que le nivellement de la parcelle
    - Foncier: bornage de parcelles, divisions, partages, expertises, implantation, remembrement, application du droit civil, de l'urbanisme, de l'immobilier et de la construction...
    - Aménagement urbain: restructuration de l'espace urbain, projets urbanistiques comme les lotissements
    - Géodésie: étude des sciences de la Terre, GPS...
    - Cartographie: réalisation de cartes pour diverses utilisations...
    - Bathymétrie: mesures et modélisations des profondeurs des fonds marins
    - Infographie: Digitalisation de plans papiers, images de synthèses, animations vidéos des relevés topographiques ou des futurs projets...

    et bien plus encore dans le détails !
    Le métier de géomètre est très hiérarchisé:
    - le géomètre-expert: est le seul habilité à procéder au bornage, opération pour laquelle sont diplôme, le DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement), lui fourni tout pouvoir de délimitation, avec l'accord des parties
    - l'ingénieur géomètre-topographe: issu de grandes écoles, il seconde le géomètre-expert dans le management des équipes, la réalisations de travaux complexes et pointus et souvent, la prise de décision et de responsabilités
    - le technicien géomètre-topographe: également appelé "chef de brigade", il réalise la plupart des opérations de terrain en dirigeant son équipe ou conjointement avec d'autres équipes. Il doit savoir prendre les décisions qui l'amèneront à effectuer les mesures les plus précises et utiles pour la suite du projet. Il peut aussi réaliser les dessins informatisés correspondant à ses mesures et en sortir un plan
    - l'opérateur: il assiste le technicien sur le terrain et doit savoir utiliser des appareils de mesures au lazer comme des GPS. La précision des mesures est alors issue d'une grande concentration de sa part.
    - le projeteur VRD: il réalises toutes les opérations de VRD (Voirie et Réseaux Divers) sur un projet d'aménagement comme les lotissements par exemple. Il doit effectuer tous les calculs nécessaires à la bonne réalisation et position des différentes canalisations et réseaux filaires
    - le dessinateur DAO: réalise sur informatique tous les plans des mesures effectuées sur le terrain

    Voilà, si vous désirez des renseignements quant aux études à effectuer ou d'autres renseignements, n'hésitez pas à me contacter.

    -----
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  2. Publicité
  3. #2
    lederatiseur

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Bonjour
    Je suis interessé par le metier de geometre, quelle sraient les formatios à suivre ou orientations à prendre ??

    D'avance merci et A+

    ****************************
    Dernière modification par Rincevent ; 11/02/2005 à 19h29. Motif: mail

  4. #3
    antwan

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    va voir l'ecole des topo-geometre du Mans : http://www.esgt.cnam.fr/

  5. #4
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Avant de faire une école d'ingénieur, faut un BTS. Mais hormis l'ESGT du Mans, tu as aussi l'INSA de Strasbourg. Sur la base, ce sont les même écoles, l'INSA est certainement plus pointue au niveau des matieres qu elle aprend mais surtout, elle prépare plus à un diplôme de "topographe" contenant la partie géomètre. Cela permet apres de travailler dans des secteurs bien plus diverses.

    L'ESGT est plus (trop ?) orientée géomètre-expert et donc plus d'apprentissage de gestion d'entreprise, plus de foncier et la troisieme annee propose une orientation géomatique ou foncier: on ne peut donc pas avoir les deux, chose qui se fait à l'INSA mais c'est peut-etre un peu plus dur. Faut voir, chacune se valent.

    L'ESGT est plus reconnue pour l'instant dans les cabinets de géomètres-expert mais l'INSA fournit les même ingénieurs en terme de capacité de travail.

    A+
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  6. #5
    taekstein

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Bonjours jeanmi, tu as deja posté un message du meme type et j'ai repondu mais tu ne l'as pas vu alors si tu pouvais retourner le voir step... Ou sinon on continue la, en fait je voulais savoir quel est ton parcours, ton poste, et a propos de l'esgt du mans, elle prends a bac+2, faut il faire prepa avant? ...enfin a bientot j'attends que tu vois ces messages.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Désolé du retard, pbs d'internet. Tu voulais savoir mon parcour ? Il n'est pas un exemple en soi car il y a moyen de faire plus court que ce que je fais , mais bon, voila:

    J'ai fait un bac sti génie électronique et un bts électronique, et c'est un métier qui m'a déplu par la suite. J'ai bossé un peu alors dans l'informatique en graphisme mais le travail ne me correspondais pas pour toute la vie. Après mon bts, j'avais déjà 20 ans et 24 après avoir fait de l'informatique et des petits boulo. Je voulais plutot m'orienter vers la DAO/CAO et je suis allé voir vers les architectes. Il m'ont dit que le dessin n'était qu'une infimme partie de leur boulo et qu'un poste de dessinateur a temps plein ne se fesait pas. Ils m'ont orienté chez les géomètres-topographes et là, la révélation: des tas de débouchés et de métiers différents dans les travaux publics, les bureaux d'études, l'hydrométrie, les cabinets de géomètres, sociétés de topographie, services publics de communes, organismes publics, les sociétés de construction, la promotion immobilière...

    J'ai fait un bts géomètre-topographe par alternance (école/cabinet de géomètre). Mais c'est un métier où il faut faire plusieurs boite pour prendre un max de connaissances, alors après avoir fait une société de topographie, je suis maintenant dans un cabinet de géomètre. Je me suis engagé dans une formation d'ingénieur géomètre-topographe que je commence Septembre 2005. Il s'agit d'une prépa spécifique au métier (pendant 1 an à distance sur internet) puis après en Septembre 2006, j'intègre l'école pour 2 ans à Strasbourg (3ans au total) et si tout va bien, le diplôme au bout. Voilà mon parcour.

    Mais je te disais qu'il y a plus court car j'ai perdu 6 ans au total (2 ans bts électronique qui ne m'a pas servi et 4 ans de petits boulo et informatique).

    Pour intégrer une école d'ingénieur, il faut normalement bac+2 (bts géo-topo) et passer le concours d'entrée. Une prépa est la bienvenue car le niveau est relevé, mais quelqu'un qui a un bon niveau math et physique en bts peu l'avoir.

    L'ESGT du mans est peut-être la plus connue mais il n'y a pas qu'elle, l'INSA forme très bien aussi. Mais attention, géomètre n'est pas un métier où l'on devient riche ! Selon son grade, on vit à l'aise, voire très à l'aise mais jamais riche ! Exemple, tant que je ne suis pas ingénieur, mon grade est technicien. Je suis payé avec un salaire correct et je vis à Toulouse. Je gagne 1230 Euros pour ma 4ème année dans le métier. Un ingénieur gagne au début 1500 Euros et un géomètre-expert au début 1700 Euros. Mais attention, les cabinets sont ceux qui payent le moins. Dans les TP, un ingénieur géomètre gagnera dès le début plus de 1800 Euros et au bout de 10 ans fera facilement 2300 Euros. Idem pour des société de construction comme Eiffage ou Bouygues, ou encore les bureux d'études, mais encore, les postes et travaux ne sont pas les mêmes, il y à le choix.

    N'hésitez pas à me redemander si je n'ai pas bien répondu ou si vous posez d'autres questions. A+
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  9. Publicité
  10. #7
    taekstein

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Pas grave pour le retard, y'as pas de probleme.

    Merci de ta reponse, tu as bien tout expliqué et sur pas mal de point de vue, c'ets tout ce que je pouvais esperer.

    bon alors moi je suis en terminale S option SI. le probleme c'ets que j'aime pas trop la SI et j'ai des mauvaises notes donc je voudrais quitter ce domaine.

    C'est vraie que je m'insterresserais plus a l'esgt, pour une question de proximité, et surtout parce que si je m'oriente dans cette branche, il faudrais que je sois geometre expert. Car si on est geometre, en effet on doit pas gagner bcp et je sais pas apres si on peut evolue vers un poste de geom expert.

    donc si j'ai bien compris, c'est soit BTS topo, geo, soit prepa et ecole. Je vais me renseigner dans els ecoles masi sais tu, si l'esgt et l'insa prenne les deug, du genre e2i?

    car le probleme, c'st que je me dis que si je fais un bts j'aurais peu de chance d'etre pris, et donc j'aurais un poste moins gradé et apres comme je l'ai dis je sais pas si on peut s'ameliorer.
    de plus, la prepa c'est dur, tout simplement, je ne serait peut etre pas pris et encore moins gardé... Alors si il n'y a que ces deux voies la, et bien c'ets tendu...

    Tu vois mon probleme?
    il faut que je vois les pourcentage d'admis en bts, prepa et autre.

  11. #8
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    J'essai de corriger encore des petits trucs: que ce soit l'ESGT ou l'INSA, les 2 te délivre un diplôme quasi-identique, un diplôme d'ingénieur. Que tu sorte de l'un ou de l'autre, c'est seulement tes 24 mois de stages qui feront de toi un géomètre-expert seulement, l'ESGT est juste la plus médiatisée mais ne fait pas mieux que l'INSA.

    Pour le BTS, c'est un BTS géo-topo, c'est à dire géomètre-topographe. On t'inculque les 2 métiers qui ont beaucoup, mais beaucoup de points commun: un géomètre fait du foncier (pas le topographe) et le topographe fera de la topo plus pointue comme la géodésie (très peu le géomètre). En réalité, un géomètre est un topographe qui possède des notions de droit civil, urbanisme et de la construction en plus, qui l'amène à faire de la topographie et du foncier.

    Donc c'est forcémment un BTS géomètre-topographe que tu suivra et je te conseille plus que vivement, lors de tes recherche d'écoles pour un BTS de demander à suivre la préparation au concour d'entrée à l'école d'ingénieur. Et ne te laisse pas faire si on te dis que tu aura le temps de voir plus tard, tu perdrais 1 voire plusieurs années !

    Laisse tomber pour qu'une école prenne ton DEUG ! Justement, le BTS est le diplôme de référence pour être pris en école d'ingénieur puisque c'est la suite logique. On peu tjs s'améliorer, de technicien devenir géomètre-expert mais c'est au bout de 8 ans en fesant une validation des acquis professionnels, cependant, il manque à ces personnes les connaissances théoriques que l'on t'apprend en cours !

    Laisse tomber la prépa, il suffit que tu soit bon en BTS et que tu suive le programme de prépa au concour, c'est tout.

    Attention, un géomètre-expert peut être salarié ou patron: salarié, tu te situ pour une ville comme Toulouse à environ 2000 Euros au bout d'une dizaine d'années. Alors que patron de cabinet, tu es à 4000 Euros très facilement au bout de 10 ans, mais tu a les inconvénients du patron (charges, soucis de payer plein de truc...)
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  12. #9
    taekstein

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Les 24 mois de stage se font apres la sortie de l'ecole, c'est bien ca?
    soit on sort topo geo, et ont est technicien superieur, soit on fait 24 mois de stage en plus pour etre expert, dis moi si je me trompe.

    D'apres ce que tu me dis c'est plutot geometre qui me brancherait.

    alors je vais me renseigner pour ces bts. car d'apres ce que tu me dis, il existe des BTS qui ont des heures en plus pour preparer ce genre de concours? je ne savais pas ca.

    car si je fait un BTS il faut vraiment que ca me branche car c'est la seule sortie!

    merci encore, ca avance mine de rien!

  13. #10
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Tout à fait , il faut que tu demande une école qui puisse te fournir la préparation au concour d'ingénieur. Ensuite, avec ton BTS, tu passe le concour et rentre à l'école d'ingénieur, tu décroches ton diplôme et là, tu es ingénieur géomètre.

    Si tu veux devenir géomètre-expert, tu doit travailler en cabinet 24 mois et valider devant un jury un mémoire sur ces 24 mois. Et là, tu es géomètre-expert. Voilà, bonne chance...
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  14. #11
    taekstein

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Ouais, j'ai regardé les BTS, en fait c'est un BTS normal mais ou l'ecole peut faire une ATS, qui est en fait une 3eme années, ou tu prepares le consours d'entrée a l'ecole.

    j'ai regardé sur un bouquin, a l'ESGT, ils prennent 40 sur 160 BTS Topo-Geo, et ils prennent 40 sur 120 de prepa, deug MIAS.
    les BTS c'est sur concours et prepa et deug sur dossier et entretient.

    en fait c'est ca le probleme si je fais le BTS et que je loupe le concours, c'est la catastrophe. faut repiquer dans ce cas la?

    en fait c'est qui me freine a aller en BTS, car un concours c'est assez con comme truc...

    il faut que je reflechisse, je te remercie, et si j'ai d'autres questions je te demanderai.

    bonne continuation!

  15. #12
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Je crois que tu fais erreur. Tu oublies 3 choses primordiales:
    1- la prépa, c'est super méga difficile !
    2- au concours, tu as math, physique, français et TOPOGRAPHIE, donc avec une prépa de math, faudrais en plus que tu prennes des cours particuliers en topo !
    3- ceux qui intègre une école d'ingénieur GEOMETRE-TOPOGRAPHE et qui n'ont des notions poussées qu'en math seulement, sont largués !!!

    Alors a ta place, je regarderai les stats des élèves reçus sur ceux qui viennent de prépa. CROIS-MOI, fait un BTS !!!! il suffira que tu bosses dur, c'est tout !
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  16. Publicité
  17. #13
    taekstein

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    ouais ok et quand tu dis bosser dur, c'est pour etre bien placé et avoir le plus de chance d'etre prit.

    bon alors ok, c'ets vrai que avec ca, un bon BTS c'est bien.

    je te remercie encore, ciao

  18. #14
    syenne

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Salut,

    Je suis en pleine reconversion et il s'avère que je serai attirée par le métier de géomètre (via le bts), mais qu'en est-il des besoins de ce métier sur le marché du travail ? Est-ce vraiment porteur sachant que j'ai la contrainte du lieu où j'habite (sud-ouest) et que je ne souhaite pas bouger ?

    Merci d'avance pour vos infos.

    A plus.

  19. #15
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Si tu veux pas bouger, t'as déjà un handicap mais c'est pas foutu. Faut que tu trouve ta formation et un cabinet ou tu passera ta vie dans ta région. Les bons cabinets intéressant dans une région, t'as vite fait le tour.

    Alors, bon courage, mais ce métier, tu es vachement valorisé (au niveau du salaire et de ta valeur en travail) si tu bouges (style, que tu ais fait au moins 2 cabinets différents avant de trouver le cabinet ou tu passera ta vie !

    A+
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  20. #16
    syenne

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Hello Jean-Michel,

    Merci pour ta réponse. Pour ce qui est de la formation, je me suis renseignée et j'ai vu ce que je pouvais faire. Mais ce qui m'inquiète, c'est, y a-t-il vraiment du boulot derrière ? J'ai déjà d'autres formations, DUT + Maitrise dans d'autres domaines, mais je décide de recommencer à zéro, alors cette fois-ci je n'ai pas droit à l'erreur ; il faut que la formation vers laquelle je m'oriente soit la bonne et soit porteuse. Comme tu as l'air de vraiment connaitre ce métier et de le valoriser, je pensais que tu pourrais m'en dire un peu plus sur les possibilités d'emplois derrière. Y a-t-il plus de chances en fonction des niveaux d'études ? Une spécialisation sur les logiciels est-elle un plus ? etc, etc.
    Un autre point également, comme je ne connais pas bien encore ce métier, d'après toi, dans toutes les tâches réalisées, laquelle prend la part la plus importante ? Quelle est la plus importante qualité à mettre en avant dans ce métier ?
    D'avance merci beaucoup !!

    A bientôt

    Syenne

  21. #17
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Pour trouver du boulo, c'est pas une branche qui connaît la crise. C'est un des rares secteurs ou il y à environ autant d'offres que de demandes (cabinet, bureaux d'études et autres sociétés confondues) !

    Mais ton problème, c'est que si tu veux rester absoluement sur ta région, il y a des chances pour que tu n'ai pas un emploi quand tu le voudras. Mais il y a une réalité: il y autant de boulo que tu soit technicien ou ingénieur, seuls les salaires changent. Il faut que tu maîtrise absoluement AUTOCAD (l'applicatif COVADIS te sera enseigné en formation). Il faut aussi aimer les math, et avoir un bon niveau pour suivre la formation BTS puis/ou INGENIEUR.

    Le poste le plus important de ce métier est géomètre-expert DPLG (Bac+5+2: Diplômé Par Le Gouvernement)) qui est dans un cabinet soit le patron, soit le n°2 du cabinet. Ensuite viens l'ingénieur, souvent juste derrière puisqu'il ne lui manque que 2 ans à valider pour être DPLG. Jusqu'à présent, pour être patron, seul un DPLG qui s'inscrivait à l'ordre des géomètres-expert pouvait se mettre à son compte. Depuis peu, il est autorisé aux ingénieur d'être patron en s'inscrivant à l'ordre (mais il ne peut quand même pas effectuer de bornage, activité de base d'un cabinet, lui-même car seul le DPLG permet à une personne de rattifier un bornage officiellement. Il devra donc s'associer avec un DPLG ou en employer un).

    Mais le problème reste entier: si tu veux pas bouger, tu aura autant de chance de connaître le chômage qu'un simple ouvrier. Pour les salaires, j'étais un peu en dessous de la réalité peut-être: un technicien = 1200/1500 €, un ingénieur débutant = 1500/2000 €, un DPLG employé débutant = 1500/2300, un DPLG patron ou ingénieur patron après 6 ou 7 ans = 3000/5000 €, un patron après 20 ans d'exercice = 7000/9000 €.

    Attention, ces salaires et gains sont très variables car il dépendent directement de l'économie du apys (bâtiment, immobilier, pouvoir d'achat, budgets des communes...) et aussi des régions ou sont les cabinets. Il te suffit de te renseigner dans les cabinet que tu as vers chez toi et tu verra.

    Un de mes anciens patrons gagnais 15.000 € par moi et j'en connais maintenant d'autre qui prennent à peine 1500 € par moi. Sa dépend aussi beaucoup de la structure de ton cabinet (nb d'associés, d'employés, ancienneté du cabinet...).

    Voilà, A+ et bonne chance !
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  22. #18
    davidisbak

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Salut Jeanmimi,
    moi je suis comme toi j'ai un BTS Géomètre-Topographe et ça fais deux ans que j'essaye d'entrer a l'ESGT mais en vain. Il est vraiment dur ce concours. L'an dernier j'ai meme suivi la fameuse formation DEUG SM+e2i qui ne m'a pas du tout satisfait ...
    En ce moment je bosse dans un cabinet de Géomètre-Expert DPLG, c'est vrai que ce metier est sympathique.
    Cette année je compte me repressenter au concours, et oui comme on dis jamais deux sans trois...
    Je n'ai pas trés bien compris la formation que tu vas suivre a partir de 2005, c'est un truc nouveau??? J'en ai jamais entendu parler. Merci de me donner plus d'info et pourquoi pas aussi un lien de l'école par exemple, car ça m'interesse fortement.
    @+

  23. Publicité
  24. #19
    SenC

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Bonjour,
    je suis actuellement en pleine réorientation et le métier de géometre topographe m'interesse fortement. Seulement apparement il faut un bon niveau en math. J'ai fait une terminale S svt, ensuite j'ai fait un DUT SRC et ca fait lomgtemps que j'ai plus pratiqué...donc quand on parle de bon niveau en math, c'est quel niveau exactement ?
    J'aimerai aussi savoir quels sont les critères de sélection pour entrer en BTS géomère-topographe.
    Merci d'avance !

  25. #20
    davidisbak

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    T'as pas besoin d'avoir une bosse des maths énorme si tu veux faire un BTS topo et t'arreter la par la suite. C'est si tu veux entrer dans une école d'ingénieur qu'aprés ça se gate car la la selection se fait sur les matieres générales ( maths, français, physique).
    Pour le BTS il faut surtout maitriser sa géomètrie de base, les relations trigo c'est ce dont tu te serviras le plus, pour le reste c'est ce que tu as fait en terminale en plus apronfondi. Moi j'étais pas trés bon en maths, ça m'a pas empeché d'avoir mon BTS haut la main ( sans vouloir me la peter bien sur...)

  26. #21
    SenC

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Ok; merci pour ta réponse. Est-ce que je peux te demander ou as tu fais ton BTS ? Est-ce qu'il selectionne beaucoup à l'entré ? Je suis interessé par le lycée Loritz ; est-ce que leur formation est de qualité ? Ya-t-il des lycées ou des centres de formation plus ou moins reconnu dans le monde professionnel ?

  27. #22
    davidisbak

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Moi je l'ai fais a Paris au lycée Dorian. Vu que je sortais direct de terminal et que mon dossier n'était pas trop mauvais j'ai pas eu de probleme pour rentrer ( par contre j'étais sur la liste d'attente pour nantes et Bordeaux). Aprés, reste a voir si tu veux le faire en formation continue ou par alternance ou la la selection est moin dure.
    Loritz je connais pas.
    C'est vrai que certains établissements sont plus réputés que d'autres parce qu'ils sont mieux équipés ( informatique et appareils de mesure) mais je pense qu'une fois que t'as ton BTS on se moque un peu de savoir ou tu l'as fais a moins que tu ai envie poursuivre ta formation dans une école d'ingénieur...
    Le poduim de tete en ce moment c Nantes, Bordeaux, et Paris.
    Voila j'espere t'avoir un peu aidé.

  28. #23
    davidisbak

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Attention mon classement n'engage que moi, aprés c sur que je ne connais pas tout et peu etre que les choses ont changées...

  29. #24
    SenC

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Merci davidisbak pour tes éléments de réponses. J'ai lu dans un dernier post que tu travailles actuellement dans un cabinet...as-tu trouvé facilement un travail après ton BTS ? Quels y sont tes activités ? Opères-tu fréquement sur le terrain ? Est-ce que le milieu geotopo est-il ouvert ou très élititiste? si toutes ces questions ne sont pas trop indiscrètes biensûre..

  30. Publicité
  31. #25
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Citation Envoyé par SenC
    Merci davidisbak pour tes éléments de réponses. J'ai lu dans un dernier post que tu travailles actuellement dans un cabinet...as-tu trouvé facilement un travail après ton BTS ? Quels y sont tes activités ? Opères-tu fréquement sur le terrain ? Est-ce que le milieu geotopo est-il ouvert ou très élititiste? si toutes ces questions ne sont pas trop indiscrètes biensûre..
    C'est le terme "élitiste" qui m'interpelle: les cabinet recrutent et le milieu est ouvert mais les patrons recherchent tous les meilleurs forcemment. Maintenant, c'est la conscience de chacun qui importe je crois car il y a différents types de salariés. Il y a ce qui font leurs boulo et ceux qui s'impliquent corps et âmes !

    Moi, je crois que l'élite des travailleurs en géo-topo, c'est pas forcemment ceux qui ont fait le plus d'études, c'est ceux qui font leur boulo avec un max de conscience professionnelle, avec amour de leur métier. Et je crois que c'est aussi ça pour une bonne partie des patrons en France. Si tu te donne à fond, alors tu sera un des meilleurs élément de ta boîte, c'est tout !
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  32. #26
    Rodolphe

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Salut,
    J'envisage ce métier comme une reconvertion.
    Seulement je n'ai pas envie de retourner sur les bancs de l'école, alors j'aimerai savoir si les deux écoles qui procurent les cours par correspondance sont aussi crédibles au niveau résultats et sur le marché de l'emploi.
    @+
    Rodolphe

  33. #27
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Citation Envoyé par Rodolphe
    Salut,
    J'envisage ce métier comme une reconvertion.
    Seulement je n'ai pas envie de retourner sur les bancs de l'école, alors j'aimerai savoir si les deux écoles qui procurent les cours par correspondance sont aussi crédibles au niveau résultats et sur le marché de l'emploi.
    @+
    Rodolphe
    Désolé, mais je n'ai peut-être pas été clair et je m'en excuseDéjà, je ne connaît qu'une seule école qui donne des cours par correspondance et encore, ce n'est que la première année: l'INSA (ancien ENSAIS à Strasbourg) est une école d'ingénieur géomètre qui, plutôt que de prodiguer les 3 années de formation traditionnelle en 3 ans sur site, propose de ne faire sur site que la 2è et 3è année. La première année est remplacée par un cycle préparatoire à distance via internet (c'est une espèce de prépa math-physique-méca-élec-informatique-gestion).

    Voilà, c'est tout. Après, il existe des formations de quelques jours dans ces écoles, par exemple, si tu veux en apprendre plus sur les SIG, ils proposent des formations payantes sur 2 ou 3 jours.

    C'est tout ce que je sais mais l'INSA ne propose que des diplômes nationaux d'ingénieurs.

    Voilà, A+
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

  34. #28
    syenne

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Hello,

    encore qq renseignements auprès des géomètre-topographes pratiquant : quelle est la place des femmes dans le métier ? Comment sont-elles considérées ? Quels sont les liens avec ce milieu plutôt masculin ? Les femmes peuvent-elles espérer avoir une vie de famille ou doivent-elles absolument faire passer leur carrière avant tout ?
    J'attends une réponse le plus honnête possible. Merci d'avance.

    Syenne

  35. #29
    boucho

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Citation Envoyé par jeanmi66
    Désolé du retard, pbs d'internet. Tu voulais savoir mon parcour ? Il n'est pas un exemple en soi car il y a moyen de faire plus court que ce que je fais , mais bon, voila:

    J'ai fait un bac sti génie électronique et un bts électronique, et c'est un métier qui m'a déplu par la suite. J'ai bossé un peu alors dans l'informatique en graphisme mais le travail ne me correspondais pas pour toute la vie. Après mon bts, j'avais déjà 20 ans et 24 après avoir fait de l'informatique et des petits boulo. Je voulais plutot m'orienter vers la DAO/CAO et je suis allé voir vers les architectes. Il m'ont dit que le dessin n'était qu'une infimme partie de leur boulo et qu'un poste de dessinateur a temps plein ne se fesait pas. Ils m'ont orienté chez les géomètres-topographes et là, la révélation: des tas de débouchés et de métiers différents dans les travaux publics, les bureaux d'études, l'hydrométrie, les cabinets de géomètres, sociétés de topographie, services publics de communes, organismes publics, les sociétés de construction, la promotion immobilière...

    J'ai fait un bts géomètre-topographe par alternance (école/cabinet de géomètre). Mais c'est un métier où il faut faire plusieurs boite pour prendre un max de connaissances, alors après avoir fait une société de topographie, je suis maintenant dans un cabinet de géomètre. Je me suis engagé dans une formation d'ingénieur géomètre-topographe que je commence Septembre 2005. Il s'agit d'une prépa spécifique au métier (pendant 1 an à distance sur internet) puis après en Septembre 2006, j'intègre l'école pour 2 ans à Strasbourg (3ans au total) et si tout va bien, le diplôme au bout. Voilà mon parcour.

    Mais je te disais qu'il y a plus court car j'ai perdu 6 ans au total (2 ans bts électronique qui ne m'a pas servi et 4 ans de petits boulo et informatique).

    Pour intégrer une école d'ingénieur, il faut normalement bac+2 (bts géo-topo) et passer le concours d'entrée. Une prépa est la bienvenue car le niveau est relevé, mais quelqu'un qui a un bon niveau math et physique en bts peu l'avoir.

    L'ESGT du mans est peut-être la plus connue mais il n'y a pas qu'elle, l'INSA forme très bien aussi. Mais attention, géomètre n'est pas un métier où l'on devient riche ! Selon son grade, on vit à l'aise, voire très à l'aise mais jamais riche ! Exemple, tant que je ne suis pas ingénieur, mon grade est technicien. Je suis payé avec un salaire correct et je vis à Toulouse. Je gagne 1230 Euros pour ma 4ème année dans le métier. Un ingénieur gagne au début 1500 Euros et un géomètre-expert au début 1700 Euros. Mais attention, les cabinets sont ceux qui payent le moins. Dans les TP, un ingénieur géomètre gagnera dès le début plus de 1800 Euros et au bout de 10 ans fera facilement 2300 Euros. Idem pour des société de construction comme Eiffage ou Bouygues, ou encore les bureux d'études, mais encore, les postes et travaux ne sont pas les mêmes, il y à le choix.

    N'hésitez pas à me redemander si je n'ai pas bien répondu ou si vous posez d'autres questions. A+
    Wolala, les salaires que tu presentes sont-ils nets ou bruts ?
    Meme nets c'est pas terrible terrible. Le salaire net moyen des inges debutants qui exercent dans les domaines de l'electronique ou de l'informatique tourne autour des 2000 - 2200 euros par mois et ca augmente assez vite.

  36. #30
    jeanmi66

    Re : Géomètre, un métier ou l'on se sent utile

    Les salaires que j'annonces sont net, mais je voudrai dire quelques chose de très important: ce n'est pas un métier que tu fais pour gagner beaucoup d'argent, c'est un des rares métiers que tu fais par plaisir, un mot que beaucoup d'entre vous oubliez.

    Et puis, vivre (les premières années) avec 1500€, excuse moi, mais dans la société d'aujourd'hui, c'est bien, t'es à l'aise ! Va dire que 1500€ ne te vont pas à un gars qui gagne le smic (960€) !

    Tu me dira que pour ce salaire, ça vaut pas le coup et que le plaisir ne fait pas tout, alors demande toi pourquoi la profession comprend chaque année de plus en plus de monde qui entre dans ce métier.

    Et puis t'es pas au marché ! Tiens , qu'est ce que je vais faire dans ma vie, électronique ou foncier ? NON, tu choisi ton métier par rapport à tes convictions de vie !

    De plus, mon frère est ingénieur électronique, il gagne comme tu dis 2000 € par moi net après 6 ans d'expérience mais il a mis 2 an à trouver un vrai boulo d'ingénieur, pas un boulo de réparateur de télé. Moi, j'étais même pas sorti de l'école que j'étais embauché, et quasiment tous ceux de ma promo aussi. C'est un métier ou il y a quasiment autant d'offre que de demande, surtout au poste d'ingénieur.

    Alors, arrêtez de me faire rigoler avec vos "oui mais lui il est ingénieur dans ceci et il gagne plus que moi" ! L'argent fait beaucoup, mais pas tout. Si tu fais électronique par exemple pour le pognon, tu devra peut-être te taper une reconversion à 40 ans parceque tu n'aimes pas ce que tu fais. Tu sera bien avancée avec un joli compte en banque (et encore) mais aucun plaisir à te lever le matin pour aller bosser.

    Alors, réfléchissez autrement que "pognon" !
    Apprendre, c'est savoir... savoir, c'est maîtriser !

Sur le même thème :

Page 1 sur 36 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Recherche un metier où l'on étudie les animaux sauvages
    Par FouDanimeaux dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 21/08/2012, 23h42
  2. Technicien Géomètre topographe
    Par OLIX dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/02/2009, 21h17
  3. Cabri Géométre
    Par nassoufa_02 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/11/2006, 11h57
  4. Fourmi géomètre
    Par mécano41 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 45
    Dernier message: 02/06/2006, 10h43
  5. Enigme de géomètre
    Par Opale68 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/12/2004, 18h27