Répondre à la discussion
Page 30 sur 129 PremièrePremière 3031 32 33 34 35 36 37 38 39 40 DernièreDernière
Affichage des résultats 871 à 900 sur 3849

Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet



  1. #871
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet


    ------

    je dois trouver un moyen écologique de chauffer ce château.
    Un puits canadien , même boosté en été , n'est pas un moyen de chauffage à lui seul , à plus forte raison pour ce château sans une isolation sérieuse des murs et des vitrages .

    L'isolation des combles ne suffit pas , cet édifice en R+2 perd bien plus de chaleur par les murs (rapport de surface des murs/toiture proche de 3/1 ).

    Pouvez-vous donner plus de détails sur la nature des murs , leur épaisseur : en pierres légères , en meulières dures , etc..?

    On peut envisager un puits canadien juste pour la températion de l'air neuf en hiver , boosté si besoin par des capteurs à air = où voulez-vous les mettre ?

    En se servant des tuiles du toit pour fabriquer de l'air chaud ?? une adaptation de la couverture va être nécessaire , avec de grosses gaines d'air pulsé pour distribuer, l'air chaud dans toutes les pièces ou dans le puits canadien placé dehors = une grosse boucle de tikelman -en tubes de grès -, enterrée à 2m dans le parc ??? comme ici = gros travaux , avec VMC +gros débit d'environ 800 à 1200 m3/h

    http://www.euroceramic.fr/catalogue/puits.html

    Je ne pense pas que vous envisagiez de tels travaux à l'intérieur .. vu les aménagements existants (voûtes...)
    Je serais tenté de vous conseiller d'isoler par l'extérieur tous ces murs , avec un enduit identique à l'ancien + inclusion des mêmes pierres , pour garder le cachet , mais ayez à l'esprit que ca va être onéreux (150 à 220€ du m2) pour des besoins de chaiffage divisés par 3 , voire par 4 en se servant de l'air chaud des combles comme appoint solaire (la masse des murs= accumulateur de chaleur, pouvant remplacer les tunnels )

    Vous allez me répondre .." mais le cachet " .." j'y tiens beaucoup ..."

    c'est pourtant la seule façon de faire de vraies économies de chauffage tout en évitant de faire des travaux intérieurs , sans perte de place , et ca assurera la sauvegarde de vos vieux murs ( je vois quelques fissures = les murs travaillent sous les cycles climatiques entre l'été et l'hiver : un manteau isolant offre une protection définitive )

    exemple visuel ici , avec la technique du nergalto et d'un enduit épais de 25mm ..

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #872
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Vas-y, j'ai prévu un très gros classeur
    bon , bon , bon ...Monseigneur est servi

    et si ca peut aider les autres ...

    Que penses tu du 3eme tunnel ? (4.50 ml seulement )
    Images attachées Images attachées  

  4. #873
    bordeaux

    Les chatelains avaient certainement prévus d'immenses cheminées il ya beaucoup de bois à présent après les tornades: les arbres cassés et les maisons bois qui s'envolent risquent d'arriver directement dans la cour du chateau... Quant à l'isolation extérieure bonne idée pour donner du cachet aux vielles pierres du donjon s'il existe,faut-il encore trouver l'échaffaudage qui va bien ou .... la corde à noeuds c'est d'époque comme le chateau....

    Citation Envoyé par andiee Voir le message
    En fait, c'est une sorte de grande maison de maître (ou petit château) :
    http://www.castel-taussac.eu/

    Si le tunnel à galets n'est pas possible, peut-on utiliser un pont canadien ?
    En fait , je dois trouver un moyen écologique de chauffer ce château.
    Avez-vous des idées ?
    Merci
    Tu remplaces le pont levis par un pont canadien et les envahisseurs n'ont qu'à bien se tenir: l'air chaud va remplacer l'huile bouillante et tu seras décorée de la croix de Malte..... un moment de détente
    Dernière modification par Linn ; 28/05/2009 à 18h02. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur

  5. #874
    régis70

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    @ Herakles

    Merci pour tes beaux schémas bien précis et très clairs. C'est donc la version intermédiaire, avec échangeur et sans vmcdf. Cette solution me séduit bien, du moins dans un 1er temps.

    Pour le second tunnel, je suis hésitant. A l'étage se trouvent seulement 2 chambres, donc des besoins moindres.

  6. #875
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Oui , mais tu habites dans les Vosges ..

    3eme tunnel = dalle tiède pour l'extension et plus longue autonomie pour le stockage , cela permet de compenser la perte de rendement dûe à l'échangeur air/air , non prévu au départ . (environ 15 à 25% ) , puisqu'avant , c'était air neuf>échangeur à galets>maison ; maintenant , c'est = air neuf >échangeur air-air > maison , d'une part et d'autre part air galets en "boucle" sur l'échangeur air-air

    Dans un second temps , tu attendras que le prix des VMCDF se démocratise à la baisse , tu sais comment se fera le raccordement (lignes en pointillé )

    3eme tunnel ou pas ,ca ne change strictement rien au réseau d'insufflation qui part toujours du plenum/piège à son /répartiteur

    Bon weekend !

  7. #876
    andiee

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Re bonjour
    J'ai un château d'environ 400 m2 à tempérer et j'espérai pouvoir le faire grâce à des puits de galets. Mais en lisant plus attentivement vos différentes réponses, je m'aperçois que vous mentionnez 1puit pour 25 m2 habitables, il me faudrait donc 16 puits, est-ce vraiment réalisable ?
    J'aimerais aussi savoir quel est l'intéret d'un by-pass et est-il nécessaire dans ma situation ?
    Le puits à galets est-il vraiment le système le plus adapté à mon problème ? Et si non, que me conseillez-vous d'autre pour tempérer la bâtisse ?
    Merci

  8. Publicité
  9. #877
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    J'ai en effet mentionné un tunnel/20 à 25 m2 habitables , MAIS cela pour des bâtiments bien isolés , avec la condition de pouvoir les placer SOUS le bâtiment neuf ..

    Un puits canadien , même boosté en été , n'est pas un moyen de chauffage à lui seul , à plus forte raison pour ce château sans une isolation sérieuse des murs et des vitrages
    Il faut isoler sérieusement les murs , la toiture , renforcer l'isolation des fenêtre mettre des DV faiblement émissifs , 4/16/4 argon ..

    Dans votre cas , avez vous étudié la possibilité de "zoner" les espaces à chauffer :
    l'occupation de ce château étant variable , une programmation du chauffage par zones est plus pertinente : zones inoccupées , zones occupées , espaces communs , séjour , etc

    Si vous n'envisagez pas d'isoler par l'extérieur en même temps que vous ravalez les façades , sans aucun travail à l'intérieur , il faudra bien isoler chambre par chambre avec radiateur thermostaté et fil pilote , et choisir une VMC individuelle hygro par pièce d'eau /sdb /WC

    Puits canadien = ca peut être la solution , mais à voir l'intérieur du château , je ne sais où vous comptez faire passer les gaines d'insufflation d'air pour les pièces principales = de plus , où comptez vous placer les tranchées de 2m de profondeur à l'extérieur , au risque de massacrer le très beau Parc ?

    Disposez-vous d'un puits ou de deux ? assez profonds ? une PAC eau-eau serait sans doute une solution pour un chauffage avec zonage come expliqué plus haut .

  10. #878
    andiee

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    En fait, le tunnel à galets ne servirait qu'à tempérer le château à une température constante toute l'année. Le chauffage serait fait par un autre système indépendant.

    Le château possède une cage d'escalier où l'on peut faire passer les tuyaux dans les coins et cacher ensuite. Les tranchées pourraient être creusées à l'arrière du bâtiment qui n'est pas encore aménager.
    Quant à l'isolation les fenêtres ont été refaites (double vitrage), les combles isolés et les murs font 1m d'épaisseur isolés aussi.

    Par contre, sachant que la bâtisse fait 400 m2 dont 125 au sol, faut-il faire 5 puits (pour la surface au sol) ou plutôt 16 (pour tout) ?
    Si c'est possible, pouvez-vous me donner une démarche précise de dimensionnement des puits et la démarche pour les construire ?

    Merci

  11. #879
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    n'espérez pas trop pouvoir "tempérer" le château , mais juste l'air qui doit servir à aérer ce bâtiment , avec de l'air souvent à 10°C~14°C en hiver et entre 15°C ~18°C en été .

    Pourriez vous poster des plans de chaque niveau (RDC , 1er etage, 2eme etage , combles du château , le plan des abords autour , avec indication des dimensions , en indiquant les zones ou vous pensez pouvoir creuser , une étude des sols pour voir la faisabilité = roches , nappe phréatique éventuellement trop proche de la surface , sable ou argiles...etc , présence ou non de radon ?

    Un puits caandien à eau glycolée doit dans ce dernier cas être envisagé , mais il va s'agir de placer entre 600 et 800ml de tubes PEHD ..

    Pour un tel bâtiment , ce serait plutôt plus proche de 15 que de 5
    les débits étant importants pour aérer 400m2 ( soit à la louche 1000m3/h ) il faut envisager de passer des gaines de près de 200mm de diamètre au départ et se ramifiant en gaines secondaires de 80 à 100 mm .. comment les dissimuler ..peut-être en faux-plafond

    Rien de mieux qu'une visite sur place ?? vous nous invitez ?

  12. #880
    andiee

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Pourrais-je savoir comment vous calculez la perte de charge du tunnel ?
    Quel modèle thermodynamique utilisez-vous ?
    Merci

  13. #881
    chataxe

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    vous nous invitez ?
    C’est bizarre pour les personnes qui habitent un Phoenix tu le propose jamais.
    Mais apparemment ta proposition n’a pas été retenue, tu n’as pas de chance, non seulement tu ne te fais pas payer mais tu n’arrive même pas à te faire inviter,
    à ta place Andiee j’aurais sauté sur l’occasion, avoir un Archi pour le prix d’une boite de pate et une bouteille à étoiles c’est pas cher.

    Tu habite dans quelle région car cela peut quant même changer la donne pour le dimensionnement non ?
    A+

  14. #882
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Pourrais-je savoir comment vous calculez la perte de charge du tunnel ?
    pour la 100 et unième fois .. retour d'expérience = la perte de charge par tunnel se situe entre 140 et 160 Pa suivant la longueur, le diamètre des galets , section (50x70 mini ) , avec entre 150 et 200 m3/h pour une unité de 4ml .

    j'attends tojours l'invitation , ma femme sera ravie de retrouver l'environnement des sentiers de St Jacques que nous avons faits ...

    T'inquiètes pas Chataxe: j'ai reçu mon poids en miel du pays , j'ai été hébérgé et nourri par des propriétaires de gîtes...

  15. Publicité
  16. #883
    andiee

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Je suis juste là en " consultation ", je ne peux pas décider de vous inviter.
    Par contre, croyez-vous que remplacer les galets de rivière par des boulets de basalte est judicieux ?
    Merci

  17. #884
    ofmika

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par andiee Voir le message
    Par contre, croyez-vous que remplacer les galets de rivière par des boulets de basalte est judicieux ?
    Bonjour,

    SI les galets sont rares dans ton coin et le basalte à profusion, alors c'est intéressant.

    Sinon sur le papier : tout dépend de la masse volumique du basalte par rapport au galet :
    * si plus léger => c'est moins intéressant car ils stockeront moins de chaleur (inertie plus faible).
    * si égalité => ils se valent
    * si plus lourd (je ne crois pas) => ils sont plus intéressant.

    Michel

  18. #885
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    le basalte est plus dense que le galet ordinaire = dans les 2600/3000 kg au m3 contre 2000/2300 pour du calcaire dur avec une capacité intéressante=780/800 Wh/M3 contre 720 pour le granit... intéressant pour tamponner l'air chaud d'un capteur à air , mais peu d'intérêt , quand on n'a pas de capteur à air puisque andiee n'en a jamais parlé.

    n'oublions pas que c'est la terre qui est la masse accumulatrice et le basalte un très bon échangeur (conductivité et masse inertielle élevée )

    Soleil + tunnels de basalte = performances optimum .

    le basalte est une roche volcanique de couleur noire , métamorphique , issue des rejets de magma , ne pas confondre avec la lave plus ou moins poreuse expulsée avec les gaz ..et qui donnent soit de la pouzzolane soit de la ponce soit des pierres légères utilisées à profusion dans les murs auvergnats .

  19. #886
    Pancha

    Mon projet

    Bonjour à tous et merci pour cette file qui m'a beaucoup fait réfléchir depuis plusieurs mois.
    Aujourd'hui je me lance.
    j'ai acheté un terrain dans le sud de l'Ardèche.
    Le sol est de type marne (argilo-calcaire), plat sans faille en-dessous, sans nappe phréatique. Tout ceci d'après les cartes géologique. Je n'ai pour l'instant pas fait d'étude des sols.

    Voilà les caractéristique de la maison que je prévois :
    - Maison avec un étage. 80m² au sol. surface shon 150m²
    - une serre en brique pleine de 15m² avec surface vitré de 25m²
    - 3 voir 4 tunnels à galet de 4m de long.
    - un mur d'inertie de 5 mètre de hauteur, lui aussi rempli de galets.
    - un puits canadien (pas encore dimensionné)
    - une isolation extérieur (je ne suis pas encore totalement certain des matériaux que je vais utiliser, on m'a conseillé monomur + PSE)
    - Fondation isolé de 80cm de profondeur. (Dalle sur terre plein. flottante? est-ce nécessaire?)

    Le principe.

    Les tunnels à galets servent à gérer les calories sur plusieurs semaines, voir plusieurs mois.
    Le mur d'inertie fait la même chose à l'échelle du(des) jour(s)

    Ete :
    Si T°serre > Tpuits alors on passe directement du puits canadien au mur d'inertie. sinon, on passe par la serre.

    mi-aout, septembre et octobre.
    si T°serre>T°galet on passe par les galets pour les réchauffer.
    Sinon on passe directement de la serre au mur d'inertie.

    Novembre et hiver jusqu'à début juin.
    si T°serre>t°galet on passe directement de la serre au mur d'inertie.
    sinon on passe par les tunnels.

    Que pensez-vous de ce projet?
    Je vais voir un bureau d'étude thermique en fin de semaine. Je vous tiendrai au courant de ce qu'il va me dire.

    Je souhaite obtenir le label BBC, afin d'avoir le crédit d'impôt sur les intérêts. Quelqu'un a t-il réussi à obtenir ce label avec une maison équipé de tunnel à galet.

    En tout cas merci de m'avoir lu et merci de répondre si vous avez un (des) conseil(s) à me donner.
    Images attachées Images attachées

  20. #887
    ofmika

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour,

    Dans la maison écologique actuel (N° 51 page 16), il y a un reportage sur l'utilisation de l'air préchauffé par le soleil pour être injecté dans la dalle.

    Bon c'est pas des tunnels à galets mais le principe reste assez proche...

    Michel

  21. #888
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Mon projet

    Que pensez-vous de ce projet?
    "Qu'il ne faut pas trop abuser des galets."..maison neuve , isolation par l'extérieur , sur terre-plein , quelques tunnels suffiront largement ( 4 à 5 de 4ml) , pour le stockage de court terme , la masse des murs ou le mur inertiel (sans galets, inutile de faire une usine à gaz) fera stockage de courte durée pour lisser les écarts journaliers , été comme hiver .

    le puits canadien est un appoint utile tout en servant de source fraîche ou tempérée pour épauler le stockage principal et en corriger les écarts de température .

    A ma connaisance , pas de label BBC pour ce système , jugé trop atypique par l'ADEME...et difficilement calculable par les logiciels actuels.

    Concernant la dalle flottante , on en a bcp parlé sur ce forum , fais une recherche ...Pour moi , c'est flottant et en 15~16cms sur du tout-venant sans fines parfaitement compacté .
    Dans certains cas , on peut ancrer la dalle ...s'il n'y a pas d'argiles de type gonflantes dans le sous-sol (momorillonites)

  22. Publicité
  23. #889
    Pancha

    Re : Mon projet

    Merci des conseils.

    j'ai enlevé le mur d'inertie.
    Au départ j'étais parti sur cette idée et après avoir lu cette file, j'ai rajouté les tunnels à galets. Mais effectivement ça fait beaucoup.

    De plus ça m'arrange de le supprimer, cela facilite les plans.

  24. #890
    zerda73

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    bonjour

    dans le cas d'un tunnel non placé sous la maison (c'est à dire placé sous une terrasse par exemple) que faut il isoler ?
    je m'explique : dans ce cas on utilise seulement l'air extrait du réseau de galets et non le réchauffage du sol par déphasage.
    serait il donc préférable d'isoler complètement en périphérie le tunnel de galet ou bien faut il profiter du stockage de chaleur de la terre environnante (et aussi de la perte de chaleur par cette même terre). Hérakles préconise d'isoler le dessus du tunnel si j'ai bien compris mais isoler les côtés est il vraiment idiot?

  25. #891
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    mais isoler les côtés est il vraiment idiot?
    ou as-tu lu que j'aie dit qu'il ne faut pas isoler sur les côtés ?

    dans le cas d'une terrasse extérieure neuve, accolée à la maison , placée au-dessus des tunnels = on isole sur les 3 côtés , sauf le côté qui jouxte la maison .

    attention à ne pas affaiblir les fondations ! mettre les tranchées perpendiculairement à ces dernières de préférence à des tranchées parallèles trop proches des fondations . ou respecter la règle des 2/3 (selon nature du sol = voir un bureau d'etude des sols ) )

    exemple ici : un capteur à air peut être rajoputé à la palce du putis canadien ..
    Images attachées Images attachées  

  26. #892
    zerda73

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    merci beaucoup pour la réponse.

    dans ce cas alors quelle est l'influence de la profondeur du tunnel par rapport au sol?

  27. #893
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    quelle est l'influence de la profondeur du tunnel par rapport au sol?
    je te suggère de remonter aux premiers posts de cette discussion qui explique l'influence de la profondeur du tunnel , placé sous une dalle béton à l'intérieur de la construction à chauffer :

    les galets stockent la chaleur transmise par l'air chaud , à son tour cette chaleur va dans la terre dans toutes les directions , autour du tunnel , de manière assez homogène (comme les ondes à la surface de l'eau d'une mare quand on jette un caillou) et lente= 0.5 à 0.7 m par mois

    la phase de stockage dure de 2 à 4 mois = à la fin , la terre commence à être tiède à la surface , sous la dalle d'une maison, pour succéder à la phase de déstockage de deux manières =

    -1) déstockage par conduction à travers la dalle de béton (T° : environ 20° à 24°C )
    -2) déstockage par préchauffage de l'air neuf sur les galets encore tièdes , enveloppés au sein du terre-plein chaud qui se refroidit lentement sur les 2~3 mois de l'hiver


    Mais dans le cas d'une terrasse extérieure , qui doit être bien isolée , il n'y a pas de crainte de surchauffe = les tunnels peuvent être enterrés moins profondément = 1.20 à 1.50m..de façon à chauffer le volume de terre tout autour dans un rayon de 1.20 à 1.50m et de monter un peu plus en température (30~32°C) avec des capteurs à air correctement dimensionnés (5 à 6 m2 par tunnel , débit jusqu'à 240m3/h au plus fort de l'été )

    Rien n'empêche de creuser à 2m et de placer plusieurs tunnels espacés de 1.50m sous la terrasse , à condition de respecter le dimensionnement des capteurs à air : mettre 1m2 par tunnel de 4ml n'apportera pas grand'chose ..

    Voila voila..

  28. #894
    Pancha

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    bonjour,
    j'ai vu le responsable du bureau d'étude.
    déjà, Il est contre le système de puits canadien. Il pense que l'investissement n'en vaut pas le coup, qu'il faut faire très attention au tuyau à utiliser. Il ne le ferait pas pour sa maison de peur de respirer plusieurs années de l'air qui est passé dans un tuyau.
    Alors je vous dit pas la tête qu'il a fait quand je lui ai parlé des tunnels à galets le tuyau plus l'air qui passe par les galets ça l'effrayait un peu. Il m'a aussi parlé du radon qu'il pouvait y avoir dans les galets. je lui ai demandé s'il parlait du sol, il m'a dit non non des galets.
    Pensez vous qu'il puisse y avoir beaucoup de radon dans 7cube de galet? Je suis sceptique.

    De plus cela lui semble trop aléatoire et donc trop difficile à gérer au quotidien.

    Pour lui, une bonne isolation extérieur, de l'apport d'énergie par la serre et petit système de chauffage cela lui semble bien suffisant. Pas la peine de plus se casser la tête.

  29. Publicité
  30. #895
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Il y aura toujours des opposants aux systèmes à air , même si on utilise des tuyaux de grès vitrifié ..

    Que dire des maisons bretonnes ou auvergnates, aux pierres intérieures apparentes , et dont la surface dévéloppée est considérable ? et ca dégage aussi du radon , ces murs en granit ... et les enfants qui jouent au ras du sol ..heureusement qu'il y a la VMC...

    Que dire du taux de renouvellement d'air dans chaque tunnel (>240m3/h maxi) qui ne contient que 1.4m3 de galets et donc 10 à 15% d'air : 0.14 à 0.20m3 d'un air renouvelé plus de 1000 fois par heure

    or le radon ,s'accumulant dans des endroits mal ventilés , augmente la concentration dans l'air ambiant = danger effectivement . il suffit d'un renouvellement de 0.5 fois le volume habitable pour éviter cette concentration .

    Et pour répondre aux anxieux tel que ce type du BET , il y a une variante :
    -stocker la chaleur estivale en circuit OUVERT capteur>stockage>extérieur tout l'été

    -le déstockage se fera par le sol , le réchauffage de l'air neuf peut se faire par un échangeur air-air , voir les discussions avec regis70 et ingalss = un circuit en boucle entre les galets et l'échangeur réchauffe l'air neuf

    -variante= si le circuit direct pour insuflation de l'air directement par les capteurs en hiver passe sous la dalle à partir du plenum est constitué de tubes PE ou grès vitrifié : ces tubes réchaufferont l'air neuf .

    http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2371201

    Si le bureau d'études reste réticent , prenez donc un chauffage d'appoint et soignez bien votre isolation par l'extérieur , en utilisant des murs assez lourds et des dalles épaisses = cela constitue un volume de stockage de quelques jours .

    inutile d'entrer en conflit avec un type qui est contre ... montrez-lui simplement la remarquable réalisation du CEFIIM à Perpignan ...(architecte Y Chautard)
    http://www.capenergies.fr/fichiers/e...7%20ARBOIS.pdf

    Ce qui compte est de construire votre maison avec sérénité , en utilisant judiciseusement l'inertie des murs et du terre-plein comme dans la maison du Clos ...autres moyens , autres résultats .
    Dernière modification par herakles ; 11/06/2009 à 20h03.

  31. #896
    passemontagne

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour à tous.

    J'ai 2 petites questions concernant les tunnels à galets:
    -quelle doit etre la temperature mini et maxi de l'air insufflé dans les tunnels (en été, pour le stockage).
    -Serait-t-il possible et judicieux de "pomper" l'air chaud, en été, dans les combles sous toiture? (maison de plain pieds, avec combles perdues.Donc isolation sur les plafonds et non sous les tuiles).

    Merci d'avance
    A plus

  32. #897
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    -quelle doit etre la temperature mini et maxi de l'air insufflé dans les tunnels (en été, pour le stockage).
    Entre 40 et 60°C , sans dépasser cette valeur à cause du ventilo et des gaines en PP ou en PVC ...

    il faut entre 200 et 250m3/h d'air à 40~60°C pour charger un tunnel durant les 3 mois d'été . un capteur à air vitré fournit 30 à 40 m3/h par m2 à cette température , mais pour une toiture tuiles , il faut compter plus du triple ou du quadruple en surface ..

    Attention = filtrer l'air obligatoirement avant le ventilo et les galets !!!

    Une remarque = ces tuiles chaufferont les galets mais dès Octobre , elles ne serviront plus à grand'chose pour chauffer DIRECTEMENT la maison , cette fonction étant possible avec un capteur à air vitré ou une serre au toit vitré "converti" en capteur à air .

    Une toiture en ardoises est plus étanche à l'air que les tuiles et convient mieux pour chauffer les galets , un bardage métal ou de la tôle ondulée aussi
    Il existe des tuiles en acier couleur terre cuite (polytuil) qui pourraient faire office de capteur sans vitrage entre juin et Septembre .

    Un capteur à air , vertical , sera utile pour prendre le relais et chauffer la maison en utilisant le même ventilateur qui aura servi à booster les tunnels .(chauffage direct + déstockage par la dalle)

  33. #898
    bordeaux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    En regardant les courbes on observe qu'en été il y a un bon amortissement de la température 34 extérieur 25 dans les classes mais sans déphasage .En ce qui concerne l'hiver c'est encore plus net température basse dehors température basse dedans Monsieur chautard aurait dû connaître ce forum et l'inertie du Ma^tre.Finalement c'est une opération intéressante parceque tentée mais les résultats++++d'énergie sont obtenus avec le photovoltaïque QUESTION :l'ensemble va t il s'amortir ,ne serait -il pas glouton d'énergie grise?

  34. #899
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Monsieur chautard aurait dû connaître ce forum et l'inertie du Ma^tre.
    Que reproches tu à Mr JAUTARD ? Cette construction est cohérente , surtout à cette échelle et le BET IZUBA a soigneusement étudié les différents facteurs = photovoltaîque, stockage souterrain , inertie du sol, pour un bâtiment à occupation diurne principalement = ce ne sont pas les mêmes critères que pour une habitation occupée 24h/24H

    L'un des ingénieurs de IZUBA m'avait d'ailleurs secondé en 99 pour la maison BRG avec la bénédiction de l' ADEME ... ( cf:rapport gefosat)

    Sincérement désolé pour vous= ils n'ont pas jugé utile de recourir à un puits canadien hydraulique ...

  35. #900
    br1dpaille

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour à tous et merci pour toutes les informations que l’on peut découvrir sur votre Forum.
    Si cette question à déjà à déjà été abordée je m’en excuse mais il ne me semble pas. Donc je me lance.
    Je vais construire une petite construction de 24 m² intérieur (30 m² extérieure) en ballot de paille.
    Donc super isolée. Mais voilà pour prendre le recule par rapport aux fondations pour éviter des problèmes de tassement il est difficile de faire des tunnels à galet de +/- 4ml. Est-il possible quand on manque de place de faire des tunnels à galet VERTICAUX ?
    Je m’explique, j’ai déjà creusé avec une tarière de fabrication maison des puits de 5ml de profondeur et 18 cm de diamètre pour diminuer la pression de l’eau aux abords d’une cave qui s’inondait.
    Pourrait-on creuser des puits de diamètre un peu plus grand y placer un tuyau PVC, y laisser descendre un sac en géotextile remplit de galet pour faire tampon dans le fond du tuyau et permettre à la condensation de s’infiltrer dans le sol. Puis placer un second tuyau de section inférieure dans le premier et remplir l’espace entre les deux tuyaux de galet.
    Voilà simplement le système, pour le principe de fonctionnement, l’air chaud serait soufflé par un ventilateur dans le tuyau centrale jusqu’au niveau du tampon. L’air chaud sortirait de ce petit tuyau par des trous ou fente pour passer dans les galets et réchauffer ceux-ci comme dans le tunnel à galet.
    L’air refroidi serait récupérer en partie supérieur. Voilà.
    Les avantages me semblent importants !
    1°) Gain d’emprise au sol, un puits d’un diamètre de +/- 40 cm à moins d’emprise qu’un tunnel à galet horizontal de +/- 4ml sur 60 cm de large. (Est-ce suffisant 40cm de diamètre)
    2°) Moins de terrassement, mais surtout pas ou très peu de remblai.
    3°) Possibilité de placer plusieurs « puits à galet » sur une petite surface au sol
    Mes questions :La première, la plus importante, est-ce possible ? Et surtout est-ce que cela peut être aussi efficace que des tunnels à galets ?
    2°) Quel diamètre choisir pour que ces « puits à galet » soient efficace ? (Diamètre du tuyau extérieur et diamètre du tuyau intérieur)
    3°) Quel profondeur serait la plus judicieuse ? (j’ai déjà creusé des puits (pour l’eau) jusque 5 mètres de profondeur, et je pourrais creuser plus profond)
    Voilà, Merci d'avance.
    A plus.
    Max.

Discussions similaires

  1. Schéma ventilation :PC (tunnel à galet) + VMC DF + Mur à galet
    Par Stek_p dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 79
    Dernier message: 06/08/2019, 19h12
  2. stockage l'énergie inter-saisonnier!
    Par lushaoshao dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/04/2017, 15h46
  3. serre sous toiture pour alimentation tunnel à galet
    Par jacquesdu33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 54
    Dernier message: 25/09/2008, 09h18
  4. Transformer un inter tout ou rien en inter à impulsion
    Par Tybert dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/04/2008, 13h05
  5. théorie des ensembles : démonstration A inter (B U C) = (A inter B) U (A inter C)
    Par Brumaire dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/11/2004, 15h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...