Répondre à la discussion
Page 60 sur 256 PremièrePremière 6061 62 63 64 65 66 67 68 69 70 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 771 à 1 800 sur 7655

Retours d'expériences chaudières OKOFEN




  1. #1771
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par samoht01 Voir le message
    Bonjour,
    Ce n.etait pas vraiment une question d économie mais je trouvais dommage de ne pas utiliser celle que j avais sur mon ancien circuit, j en voulais deux, de toute façon et le chauffagiste m a dit que c était possible de la récupérer,
    Je pense qu'en effet, tu sais maintenant que tu pouvrais avoir quelques intérêt à garder les RT et combiner avec une régulation climatique :

    - bien régler la régulation climatique, les RT ouverts à fond, et lui laisser faire le gros du boulot ; pilotage fin et notamment l'anticipation ; abaissements [il faut juste un moteur en plus de ce que tu as !]

    - occasionnellement, utiliser les RT : "maintenir" au frais (hors gel) une pièce inutilisée, etc...

    -----


  2. Publicité
  3. #1772
    KMan

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par samoht01 Voir le message
    (...) Il aurait été tellement plus simple de me le dire sur le moment car maintenant ils vont me faire payer la main d œuvre
    C'est vrai que une fois que le temps a passé depuis l'installation, c'est dur de faire accepter une modif. Tout dépends comment est cette vanne trois voie, si ça se trouve, elle est gérable via la chaudière ?

    De façon générale, si l'installation est bien faite mais que vous avez été mal conseillé, il vaut parfois mieux repayer un autre chauffagiste pour recabler et poser une V3V neuve (voire celle d'occasion, ça permettra d'avoir un autre avis sur l'installation.

    (de mon côté, c'est l'inverse : j'ai été bien conseillé et bon devis, mais installation (un peu) bancale. Plus de deux ans après, pas payé le solde car il manque encore des trucs...)

  4. #1773
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    oui, oui, DID, sur l'autre site c'est bien un autre cas, avec semble-t-il les mêmes problèmes + des cycles très courts.
    A croire que les chauffagistes en prennent l'habitude de ces installations bâtardes.

  5. #1774
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    S'il s'agit bien de zeralium, il a des temps de cycles courts sur une installation ancienne (sa chaudière a encore les 2 afficheurs)

    Autrement dit, l'ancien propriétaire a vécu avec sans se poser plus de question
    Dernière modification par Tam ; 14/01/2014 à 18h04.

  6. #1775
    manet942

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    C'est cela, deux afficheurs et version V1 15 M...Comme la mienne de fin 2008.
    Le SAV me l'ayant remplacée en 2010 par V2 23M, suite à difficultés sur le réduit.

  7. #1776
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message
    Sur l'enregistrement excel qu'il nous a laissé, la chaudière s'arrête à chaque fois à 65°, j'en déduis une t° nominale à 60° (-5°).
    (Non, non, pas forcément : avec un P170 à 0, ma chaudière s'arrêtait à sa temp. nominale, càd. 70°, pas 5° en-dessous)

    Phil, vous n'avez pas bien lu son graph... pas facile j'en conviens (avec la légende série 1, 2, 3 et ses couleurs pas évidentes à distinguer)

    ...mais je vous donne un tuyau (même si chuis pas spécialiste ) :

    - si vous mettez la souris sur un tracé, ça vous donne la série, et vu que la colonne temp. chaudière est la première après l'heure (série1 donc) et sa chaudière s'arrête bien à 70... (donc je suppute un P170=0 au moment de cet enregistrement)
    - ou alors, si vous ne vous êtes pas trompé de tracé, vous n'avez pê pas bien lu l'échelle à gauche de 20 en 20° et la moitié c'est donc 70, pas 65...
    Dernière modification par christina86 ; 14/01/2014 à 19h12.

  8. #1777
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir Christina

    Je confirme ce que j'ai dit, la chaudière s'arrête sur les 65° précisément.
    C'est une erreur de regardé le graph.
    En regardant le tableau excel de zeralium, vous verrez que dès que les 65° sont atteins, le t alim se met à 0, il passe en mode fin de combustion et grâce à son élancement ( assiette pleine), il atteins les 70/72°.
    Ces paramètres sont mal rentré, avec une touch ca aurait été hyper vitre à corriger, avec vos P2.. il a du s’emmêler les pinceaux.

  9. Publicité
  10. #1778
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    en effet phil, vous avez raison
    et le fait que la temp. chaudière monte encore d'au moins 5° s'expliquerait par le fait que sa V3V doit être fermée (sinon ça ne monte pas ou 1-2° maxi si on tire dessus en même temps) - c'est ce qui se passait chez moi avec le P170 quand il était à 0 ...les vannes n'ouvraient qu'à 65° - mais alors ça ne devait pas chauffer souvent chez lui ?!

  11. #1779
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    A force de voir des erreurs de paramétrage,
    il serait peut être temps qu'okofen fasses un moratoire sur çà façon dont il travaille.
    J'ai une petite idée du dysfonctionnement qu'il y a en recoupant toutes les infos, ce que mon installateur a dit, ou comment travaille mon technicien.
    Un installateur est agrée par okofen, si il a les compétences requises, l'installateur passes plusieurs formations.

    Ce qui m'a un peu choqué lorsque j'ai eu mes pannes, c'est que mon installateur m'a dit : appelez moi directement si vous avez un problème, n'appelez pas le technicien. Par celà, il voulait dire que ca allé partir en eau de boudin, que si y avait erreur de l'installateur ou si on démontré que l'installateur ne savait pas par coeur le pamaétrage adéqua il allé se faire tapé sur les doigts.
    Mais moi je préfère appelé directement le plus compétent.
    Il y a de la méfiance entre les parties, il y a des compétences qui ne sont pas acquises à 100%, pas étonnant quand tu dois apprendre tout type de chauffage : gaz,fioul, poele...

    Il faudrait un SAV téléphonique de technicien expert en paramétrage, avec accès pas internet de notre chaudière pour vérifier par eux même les paramètres.
    A une époque, sur éconologie, j'ai vu des interventions du marketing de okofen, pourquoi il ne prendrai pas les choses en mains sur les cas qu'on voit ?
    Une histoire de sous ? peut être, mais c'est préférable de payer un peu pour avoir une image de marque au top.

  12. #1780
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    L'arrêt de la chaudière (...) est enclenché si :
    - soit la temp maxi paramétrée sur la platine (P202) est atteinte [*]
    - soit la régulation ne donne pas de signal "besoin de chauffage", essentiellement dans deux cas [(temp mini + chaud ++) atteint par la chaudière OU une des deux limites de chauffe atteinte par la temp extérieure]
    [**]
    [*] avec P170 à 1
    [**] OU quand P170 = 0 ...et que ça se rentre dedans avec les V3V (ou que sais-je de ce qui me la faisait s'arrêter à sa temp. nominale... parce que besoin de chauffage il y avait et pas de limites de chauffe d'atteintes)


    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Mais je n'ai pas encore compris ce qui se passait, avec :
    - Sur Pellematic
    * T° maxi chaudière, remplacé 95°C par 90°
    * T° mini chaudière, remplacé 60°C par 63°C
    * Chaudière ++, remplacé 10°C par 14°C

    Par ailleurs :
    j'ai passé le paramètre P170 à 1 et remis le paramètre P202 à 78°C.

    Donc avec P 170 à 1, les chauf++ ne devraient pas jouer, mais le maxi du P202 !
    Did, vous parliez de chaud++ (affiché ECS++ chez moi) juste au-dessus, et là de chauf++, ou bien est-ce une erreur de frappe ?

    euh, je remets les définitions, tiens... c'est déjà assez abscons comme ça...

    Pellematic :
    Chaudière ++ : L’augmentation chaudière s’ajoute aux augmentations de départ chauffage et ECS pour le calcul de la température de consigne de la chaudière. Elle représente la réserve d’énergie tampon de la chaudière pour assurer les besoins de chauffage et ECS.

    Pelletronic (régule) :
    Chauffage++ : Représente la réserve de chaleur emmagasinée par la chaudière ou le ballon tampon qui permet de répondre au besoin du circuit de chauffage.

    Alors, même avec le P170 à 1, ça joue - en tout cas, on voit sur mes graphs de février 2012 qu'il y a bien eu augmentation des consignes chaudière et départs chauffage pendant les grand froids - heureusement...

    euh, bon, là, présentement, je suis un peu perdue (j'ai faim) qu'est-ce qui a fait quoi des deux...
    (valeurs d'usine chez moi : chaud++ = 10° et chauff++ = 5°)
    ...et avec mes deux circuits, faut additionner en plus ...bon je vais manger

    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par christina86 ; 14/01/2014 à 21h11.

  13. #1781
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    L'avantage des graphes, c'est qu'ils n'ont pas besoin de blabla.

    J'ai pris le temps de clarifier celui de zeralium daté du 14 dec dernier.

    Attention à la condensation

    Voici zeralium 14 dec 13.jpg

  14. #1782
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Le relevé de ma flambée de l'après-midi.
    Moi qui pensais être sur la bonne voie pour stabiliser la température chaudière autour de sa consigne... ben non, pas à tous les coups

    14 janv 14.jpg

  15. #1783
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bilan de ces 2 relevés: on voit un exemple typique de cycle court avec la modulation à fond presque tout le temps, et dessous un cycle plus long avec une chaudière qui module mais sans jamais arriver à se stabiliser...

    Pour info, j'ai acheté sur eBay (boutique allemande) une sonde KTY 81-210. Ça me fera une sonde de plus, identique à celles d'origines, histoire d'avoir une mesure supplémentaire.

  16. #1784
    phil7759

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour

    Ci joint ma courbe d'hier, et ce qui a de très intéressant c'est un cycle de 5h dans l'après midi.
    Ma chaudière n'était pas du tout en souffrance, au contraire car elle modulai souvent très bas.
    Ce cycle a été long car la demande était forte, mais il y a une minute qui a été le tournant de ce cycle :
    A 15h05, la t° chaudière est à 75.6°, près de sa sortie, mais avec un t alim à 6, elle a descendu parce que l'énergie demandé était plus importante que le pellet amené au fur et à mesure.

    Du coup, j'ai eu un cycle de 13h jusque 18h. Sachant qu'à 13h, j'ai fait un démarrage en deux temps, d'abord en réduit le temps que la chaudière soit chaude, et ensuite en confort.
    Pour les t alim: mon max c'est 19zs (100%) et mon min 6zs(30%)
    Images attachées Images attachées

  17. #1785
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par manet942 Voir le message
    oui, oui, DID, sur l'autre site c'est bien un autre cas,
    Quand je serai à la retraite et que j'auri du temps, je me ferai des fiches pour ne pas me mélanger les pédales !

  18. #1786
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    L'avantage des graphes, c'est qu'ils n'ont pas besoin de blabla.

    J'ai pris le temps de clarifier celui de zeralium daté du 14 dec dernier.
    Oui, là, c'est lisible.

    [je suis malheureusement trop nul en informatique pour faire ce genre de "clarification"] :

    - on voit que la procédure d'arrêt se déclenche à 65° [le "environ 70" - c'est 71 sur le cycle complètement à droite - est atteint par la combustion des pellets ingérés]

    - et on voit surtout qu'on descend sous les 60, avec, en effet, passage par une phase de condensation dangereuse à la longue.


    Normalement elle devrait redémarrer à 65° et s'arrêter à 75°.

    Donc là, c'est "grave" !

    Sans même parler de longueur de cycle. Il est probable que durant son cycle, la chaudière, très éloignée de sa temp nominale (qu'elle soit de 68 ou 70) essaye tout le temps de moduler à la hausse dès que le feu a pris... Donc qu'elle fasse tout pour raccourcir les cycles ! En plus !
    Dernière modification par Did67 ; 15/01/2014 à 11h08.

  19. #1787
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Bilan de ces 2 relevés: on voit un exemple typique de cycle court avec la modulation à fond presque tout le temps,
    Je ne pense pas que ce soit un cycle court : c'est [je pense - faut que j'apprenne à m'exprimer de façon moins péremptoire] la phase d'allumage ; pendant un temps donné, la vis d'amenée "envoie" (pour pas que l'allumeur souffle dans le vide, la pahse d'arrêt précédent ayant consummé tous les pellets jusqu'au ras du plateau).

    Après, l'amenée s'arrête, en attendant que la temp foyer dépasse un certina seuil, ce qui dit à la platin que le feu a pris...

    Alors seulement, le pilotage de l'amenée commence ("pellets control")...

    Pour moi, tu as eu un cycle...

    Par contre, tu as paramétré un mini plus bas que celui d'usine, pour encaisser une baisse aux environs de 62°, avec peut-être [je pense] une fermeture temporaire de vanne [???] ce qui expliquerait peut-être la montée de la température de la chaudière qui a suivie...

  20. #1788
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,
    Citation Envoyé par phil7759 Voir le message
    Ci joint ma courbe d'hier, et ce qui a de très intéressant c'est un cycle de 5h dans l'après midi.
    Phil, j'y vois le même effet que sur la mienne: à partir du moment où la modulation se met à baisser (1), le besoin en chauffage de la maison ne va cesser de diminuer, la modulation devrait donc baisser régulièrement... pourtant sa baisse ne sera pas régulière:

    - la modulation va (trop) baisser, ce faisant la chaudière va passer en dessous de sa consigne (~70),
    - la modulation va (trop) remonter ce qui envoie la chaudière nettement au dessus de sa consigne,
    - la modulation va rebaisser - et même jusqu'au min i-, mais la chaudière n'arrivera plus à rebaisser et dépassera son maxi (2)

    (1) quand le départ arrive à rejoindre sa consigne
    (2) la consigne départ baisse plus vite en fin de cycle, ce qui n'aide pas.

  21. #1789
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    [je suis malheureusement trop nul en informatique pour faire ce genre de "clarification"] :
    Salut Did, je vais te taquiner en pensant à Christina... les mains dans de la noble terre et qui disait aussi pareil jusqu'au jour où elle va utiliser ses courbes pour son art

  22. #1790
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Je ne pense pas que ce soit un cycle court :
    Pour moi, tu as eu un cycle...
    Parles-tu de ma flambée ? Si oui, bien sûr elle correspond à un seul cycle.
    Ma programmation horaire ne se fait plus que par cycle: une plage horaire correspond forcément à un seul cycle et si le cycle se termine avant, la régulation n'en redemandera pas un autre ..........
    Dernière modification par Tam ; 15/01/2014 à 12h18.

  23. #1791
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Bilan de ces 2 relevés: on voit un exemple typique de cycle court avec la modulation à fond presque tout le temps, et dessous un cycle plus long avec une chaudière qui module mais sans jamais arriver à se stabiliser...
    OK. Oui, à la relecture, c'était clair, puisque tu parles de "ces 2 relevés" - donc si je comprends bien a posteriori, celui de zeralium retravaillé et le tien propre.

    Mes excuses.

  24. #1792
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je remets ma flambée du 14 janvier pour expliquer ma dernière modif. (si elle fonctionne, un enregistrement suivra)

    N'ayant pas trouvé de paramètre du bruleur capable de calmer ces oscillations à tous les coups, j'essaie de les "raboter" en agissant sur les paramètres du circuit de chauffage.


    L'idée est 1) d'empêcher la température chaudière de descendre en réduisant sa charge et 2) de l'empêcher de monter en augmentant sa charge.

    Pour l'instant je laisse tomber le 2) car cela revient à chauffer d'avantage ...

    Le 1) est faisable, tout simplement en relevant la température minimale de circulation. Un premier essai à 64° semble encourageant, je vais tenter une valeur plus proche de ma consigne de 67°...
    à suivre

  25. #1793
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir Tam,
    je me suis posée ce genre question...
    si ma chaudière se stabilise quand il fait 0-3°, il suffirait de chauffer plus pour que ça marche aussi par cinq degrés de plus... mais non je ne vais qd-m pas chauffer plus juste pour faire correspondre la puissance de la chaudière au besoin, euh, l'inverse, tsss...

    alors je me suis dit que si on la faisait chauffer moins (dommage c'est pas une hargassner), ça prélèverait donc proportionnellement plus d'eau chaude - pour qu'elle rame plus - en baissant la temp nominale, mais j'ai bien peur qu'elle s'en fiche, elle va pas se gêner de cavaler au delà.


    Le technicien est passé lundi et m'a dit de remettre les anciens paramètres (mini à 60, je l'avais monté à 63) - et bien sûr mes vannes ont recommencé à fermer... - mais en remettant aussi le paramétrage d'origine des V3V à 5/10/5 eu lieu de 10/5/10 (comme s'il n'y avait rien entre les deux me dis-je...)
    Je vais aller retirer la clé là, mais ça va pas être terrible...

    moi je m'étais dit que si on stabilisait plus la consigne chauffage en empêchant les vannes de se fermer parce qu'on descend à 58, que ça aiderait la chaudière à se stabiliser. Mais le technicien pensait je crois si on n'a plus le retour froid elle monterait encore plus vite - ce n'est pas le cas : l'essai que j'avais fait à 63 n'était pas bcp mieux, mais au moins elle n'allait pas plus vite - pour une même temp ext je gagnais (que) 4 minutes sur un cycle, mais j'avais pas encore baissé la temp nominale - à essayer, bon, là je vais retirer la clé d'abord (c'est pénible sur les modèles avant la touch il faut mettre code d'accès et tout le cirque, on n'a pas les 3-4 jours automatiques).


    Contrairement à vous, Tam, je serais déjà contente même si elle oscille autour de sa temp nominale au lieu de me faire des marche/arrêt les 3/4 de la saison.

    Ce qui ne veut pas rentrer dans mon cerveau, c'est une courbe comme le 14 fév. à 1 degré ext. près : ou elle fait douze heures d'affilée, ou elle fait des petits cycles - elle connait pas entre les deux ??

  26. #1794
    1360

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    [Mode boutade ON]

    La logique de Christina a fait que le fonctionnement de ses V3V a été amélioré.

    La logique du technicien a fait que les V3V se sont remises à osciller.

    Il y a une Logique (qui est la mienne et qui rejoint celle de Christina) qui dirait que le but d'un chauffage est d'avoir une température de départ constante, donc des V3V stables.

    Tout ceci confirme ce que j'ai appris il y a peu: La logique n'est pas universelle, mais est une spécialité régionale. Comme la charcuterie, en fait.

    [mode boutade OFF]
    A trop vouloir rentrer dans le moule, on finit par ressembler à une tarte.

  27. #1795
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message

    si ma chaudière se stabilise quand il fait 0-3°, il suffirait de chauffer plus pour que ça marche aussi par cinq degrés de plus... mais non je ne vais qd-m pas chauffer plus juste pour faire correspondre la puissance de la chaudière au besoin, euh, l'inverse, tsss...

    alors je me suis dit que si on la faisait chauffer moins (dommage c'est pas une hargassner), ça prélèverait donc proportionnellement plus d'eau chaude - pour qu'elle rame plus - en baissant la temp nominale, mais j'ai bien peur qu'elle s'en fiche, elle va pas se gêner de cavaler au delà.



    Ce qui ne veut pas rentrer dans mon cerveau, c'est une courbe comme le 14 fév. à 1 degré ext. près : ou elle fait douze heures d'affilée, ou elle fait des petits cycles - elle connait pas entre les deux ??
    1) Oui. Le raisonnement est juste. La difficulté, pour une maison donnée, c'est que c'est la météo qui fixe le "besoin de chauffage". Et que c'est à la chaudière de s'adapter...

    Sauf la "petite" marge de maneouvre que nous laisse l'inertie des maisons [on peut sur une très courte "surchauffer" puis couper, surtout avec des planchers chauffants, qui jouent alors le rôle de tampon, sans qu'on ait une sensation désagréable...].

    2) Non, tu ne peux pas jouer sur la temp nominale, ou là encore, plus exactement très peu. Ce n'est pas un "réglage e la temp de la chaidère". C'est un "objectif", une "cible", pour le pilotage de la combustion. La platin va gérer le feu (admissions de pellets, d'air, etc...) de telle sorte qu'au bout des oscillations, la temp converge vesr la temp nominale.

    Pour que ta chauidère "rentre" dans les besoins, c'est la puissance qui compte. Donc la seule solution pour qu'elle "peine" à une temp externe plus élevée, c'est de la brider ! = diminuer sa puissance, dont elle n'a alors (autour des 0° externes) pas besoin.

    3) La temp nominale joue sur la "sortie" des oscillations cependant : si tu baisses de 70 à 68, pour une même temp chaudière (par ex 73° - on approche de la limite de 75 ou 76° qui va déclencher l'arrêt), elle va moduler plus bas (par ex elle sera à niveau de modulation 5 alors qu'avec 70 elle serait en core à 7). Elle ralentit donc plus vite, ce qui allonge le cycle et surtout, pour les puissances "charnières" (juste à la limite) lui permettre d'atteindre le niveau 0, avec une chance de ne pas s'arrêter, alors qu'avec 70°, elle serait encore à modulation 2 ou ", et irait donc à l'arrêt.

    Donc "temp nominale" joue. Mais pas sur la puissance délivrée, donc pas sur l'équilibre besoin de chaleur du système de chuaffage / porduction de chaleur par la chaudière.

    4) Je n'ai pas épluché ta courbe. Mais probablement, il faut un peu d emarge pour qu'elle sorte des oscillations. C'est un peu une "vague" qui doit s'éffacer. Car quand la chaudière oscille, la V3V ajuste, et les retours ne sont pas stables... Il y a 4 ou 5 ans, quand je passais encore du temps avec ma chaudière, il m'est arrivé, par un pilotage manuel, de lui faire avaler une vague, et après, tout rentrait dans l'ordre. En mode "auto", elle serait encore rester à osciller quelques temps... [avec la regul TEM grise qui n'a pas de réglage des vitesse de la V3V : il suffisait que je remette la position moyenne antérieure directement lorsque la emp repassait vers les 68 - alors le flux retour arrivait suffisamment tôt pour qu'elle n'atteignait pas le max et ne s'arr^te pas ; et une fois qu'elle avait arrêté ces arrêts intempestifs, elle restait en régime stable - pour moi : elle oscillait entre son mini et son maxi sans s'arrêter...

    Donc oui, aux limites, cela peut se jouer à très peu de choses !

    5) Si je comprends bien, ton technicien s'est contenté de remettre des valeurs d'usine ou des valeurs moyennes ???

    6) L'autre solution pour que la chauidère soit en situation de puissance insuffisante, c'est de lui demander de remplir un tampon ! Alros elle trounera en continu. Et la régulation "détaillera" le stock d'eau en fonction du besoin... Donc on découple production et consommation de calories...

  28. #1796
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je vais faire un point en appelant un chat un chat.
    Le lecteur aura compris que si la chaudière dépasse son maxi (mettons 75°) une ÖkoFEN enclenche une procédure de fin de cycle mainte fois décrite par Did.

    Le 3 janvier j'arrivais à l'enregistrement suivant qui montre comment ma chaudière se
    stabilise après un départ.



    Ayant quelque notion d'automatisme, je me suis dit chouette, j'obtiens enfin la réponse habituelle ci-dessous (1). En peaufinant les réglages, je devrais arriver à une stabilité meilleure.



    Ben non, ÉCHEC, je n'arrive pas à stabiliser ma chaudière avec les méthodes habituelles de réglage.
    Sachant que je ne suis pas sensé être ingénieur pour utiliser ma chaudière, le BE du fabricant n'y est sans doute pas arrivé non plus.

    Did parle de l'adéquation puissance/besoin, il a évidement raison, mais cette chaudière même si elle est bien dimensionnée, risque de mettre fin à ses cycles prématurément du fait de ces oscillations anormales.
    Et là c'est un peu la loterie qu'a montrer Christina dans son enregistrement du 15 fev13



    (1) http://sti.ge1.free.fr/COURS/ORT-str.../PH/0PH_18.htm
    Dernière modification par Tam ; 16/01/2014 à 17h19.

  29. #1797
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par 1360 Voir le message
    [Mode boutade ON]
    [mode boutade OFF]

    Je sens un vécu certain

  30. #1798
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Pour info, un extrait du site où j'ai pris le dessin ci-dessus:

    II Fonctions de correcteurs (PID) : Critères de performances
    1. STABILITÉ
    Un système asservi pouvant présenter le danger d'être instable, la stabilité est une condition nécessaire de comportement.
    Ici pas de danger, uniquement des sorties de cycles sans conséquences, sauf pour les maniaques

  31. #1799
    lapinrig

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir Tam ,
    De l'okofen il ne me reste que la brochure commerciale, les notices de montage, et la liste des paramètres.
    Sans un petit différent avec un installateur, j'aurais pu être à ta place en cherchant la stabilité et la marche la plus continue de ma chaudière, car c'était mon but avant l'achat. D'où mon intérêt à suivre ce fil.
    As-tu essayé les réglages PID 267 268 269? ainsi que les 272 273 et 274 concernant la vitesse d'extraction des fumées.
    Il me semble que sur l'ensemble du système de combustion la vitesse d'extraction des fumées peut avoir une influence sur la combustion elle-même en créant une dépression plus ou moins importante.
    Mettre la composante dérivée à zéro ne peut pas entraîner de danger particulier, mais atténuer la vitesse de réaction.

  32. #1800
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Did parle de l'adéquation puissance/besoin, il a évidement raison, mais cette chaudière même si elle est bien dimensionnée, risque de mettre fin à ses cycles prématurément du fait de ces oscillations anormales.
    Et là c'est un peu la loterie qu'a montrer Christina dans son enregistrement du 15 fev13
    1) Encore une foi, l'électronique, l'informatique, PID : je n'y comprends rien !!! Strictement rien. Tout ce que j'écris, c'est juste des observations de béotien.

    2) Ce que je pense est que si le besoin du système de chuaffage est inférieur à la puissance à la modulation minimale, il n'existe pas de possibilité de rester en fonctionnement "modulé" [la chaudière, bien qu'en faisant des ondulations, reste entre le maxi et le mini et ne s'arrête ; pour moi, le rendement reste "quasi-parfait", même si ce n'est pas la température stabilisée dont tu r^ves].

    3) Mais à l'inverse, si cette condition doit être remplie, elle n'est pas suffisante pour qu'il y ait sortie du mode "marche-arrêt" ; en effet, selon le stock d'eau circulant dans le système, il se produit, au retour des "vagues" de température, qui, pour la chaudière, reviennent au même qu'un besoin variable... Elle réagit en essayant de produire plus ou moins d'eau chaude, donc en modulant...

    Et il y a donc des ajustements possibles, sur la pelletronic, des vitesses d'ouverture et de fermeture de la V3V pour "mortir" ou "exacerber" ces vagues de retour...

    Je n'ai pas cette possibilité. Je ne peux donc témoigner. Je pense que cette posisbilité n'est pas simple à comprendre er à mettre en oeuvre. Je regrette que la seule apporche de la majorité des techniciens - cf le témognage de christina - soit de mettre des valeurs standards !


    4) Sur la courbe avec les "Kp", on voit bien qu'avec un Kp trop grand, ou trop petit, les oscillations du système se réduisent avec le temps. Donc sous réserve que l'écart entre les crêtes maxi et mini de cette courbe soit suffisamment rapprochées, le "champ des oscillations" pourra "rentrer" dans les bornes [par ex : mini = 65 et maxi = 75]

    5) Dans une journée classique, avec des températures suffisamment basses, j'ai classiquement 3 phases :

    a) à la sortie du mode abaissé, vers 4 h du matin, mes PCBT [aux deux étages mais un seul circuit, une seule V3V] sont froids, la chaudière démarre, j'ai une phase de "yoyo" car le retour est trop froid, lorsque la V3V ouvre, elle "noit" la chaudière d'eau froide, la protection "anti-condensation" opère, ferme la V3V, la chauidère module à la hausse, la V3V s'ovre trop lentement, maxi atteint, etc etc...

    La temp externe est très basse, la consigne départ élevée.

    Ma chaudière n'est pas assez puissante pour faire face !

    Petit à petit, la temp de retour monte (à chaque fois, l'eau circulante est un peu plus chaude), la consigne d"aprt baisse, et tôt ou tard je sors de cette phase de yoyo [si la temp externe est suffisamment basse]

    b) la phase modulée : l'eau étant chaude, la chaudière apporte ce que les PCBT, en phase de rayonnement maxi, consomment ; la chaudière reste entre son maxi et mini, tout en "modulant"

    Le système "travaille", sans sortir des bornes - on serait sur la droite des courbes "Kp", avec les ondulations qui sont encadrées par les maxi/mini.

    c) en général, sauf très grand froid [où la phase b se maintient], dans la journée, la temp des pièces est égale ou supérieure à la consigne, le besoin de calories diminue, la "consommation" d'énergie des PCBT diminue [ils sont chauds et perdent moins de chaleur par rayonnement], la temp externe remonte dans la journée donc la consigne temp de départ baisse, la sonde d'ambiance exagère encore cette baisse, bref, au bout d'un temps variable, je me trouve dans la situation où ma chaudière devient... surpuissante [par rappoort au besoin à ce moment là] ! Donc sortie du mode "modulé" et entrée dans un fonctionement "marche/arrêts" !

    La phase "c" est actuellemet exacerbée, car deux enfants étant généralement absents, je coupe le chauffage dans 2 chambres + une SdB. Donc j'accentue la surpuissance !

Discussions similaires

  1. retours d'expériences de toilettes sèches?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/03/2017, 19h41
  2. Retours d'expériences sur l'autoconstruction d'un PM
    Par lolotte74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2015, 11h24
  3. Vos retours d'expériences :projets sur Odesc
    Par pourpo dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2012, 14h40
  4. Recherche retours d'experiences stage à l'étranger
    Par Helene_aeonavale dans le forum Stages
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/03/2012, 11h27
  5. retours d'expériences : test infiltrométrie (sud hrhin)
    Par baboul dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2008, 18h17