Répondre à la discussion
Page 10 sur 89 PremièrePremière 1011 12 13 14 15 16 17 18 19 20 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 2645

Isolation ouate de cellulose



  1. #271
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose


    ------

    La laine de bois se découpe facilement avec un grand couteau de boucher sans dents ou avec un cutter entièrement sorti.
    Aucun souci si elle est bien sèche. Par contre si elle a pris un peu d'humidité (comme ce que j'ai fait récemment sur mon chantier où elle était stockée (emballée) depuis 3 semaines dans une remise, avec un temps pourri à l'extérieur), elle "bouloche" pas mal et c'est un peu plus chiant.

    -----

  2. Publicité
  3. #272
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Surprenant, j'aurais juré que c'était mieux avec des dents
    Le couteau vendu par les fabricants n'a-t-il pas des dents ?

  4. #273
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Non, c'est un couteau "lisse" d'après ce que m'a dit mon revendeur.

    J'ai fait l'essai avec un couteau "micro-denté" et, en effet, ça va plutôt moins bien parce que ça "bouloche" : la laine de bois fait des petits paquets qui se prennent dans les dents et qui gênent la coupe.

  5. #274
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour.

    Je confirme ce que dit Merfene : la laine de bois avec des dents c'est vite une galere parce que ca bouloche. Le top c'est le gros laguiole ... ou le couteau a pain (avec peut-etre des dents mais tres grosses).

    Pour les "suspentes" qui tiendraient des panneaux de fermeture recevant de la ouate, il me semble avoir vu par ici quelqu'un qui avait fait tout un tralala avec des tasseaux de bois pour faire les suspentes. Je dis "tralala" parce que de l'aveu meme de l'auteur c'etait complexe et qu'il pensait qu'on pouvait faire plus simple.

    Pour ma part, j'aurais des suspentes en bois pour les faux plafonds entre solives. En fait des tasseaux qui seront paralleles aux solives, sans les toucher, et "retenus" par des morceaux de bois, fixer directement sous l'OSB de 22mm qui me servira de plancher au-dessus.

    Et pour les rampants, les planches a mettre le long des chevrons presentent pour moi tous les interets possibles : ca reste souple et donc le vent ou la deformation de la charpente n'agira pas dessus. Ca reste suffisamment leger. La rigidite sera suffisante pour recevoir la ouate, et aussi pour tenir lateralement. L'idee c'est quand meme pas de mettre 2cms de planche sur le chevron et 30cms qui depasse : 4cms fixes dans le chevron avec des clous de 100mm (j'iame bien ces Betes la maitenantn que j'en ai mis sur le toit pour le pare-pluie ), 10cms qui debordent et recevront la ouate (en plus des 14cms de chevrons).

  6. #275
    Korriged

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Attention tout de même, la ouate en panneau est plus dense que la laine de bois.
    Effectivement, tu as raison, les panneaux en ouate de cellulose sont plus denses que ceux en laine de bois.

    Mon exemple en 140 mm :
    - laine de bois 40 kg/m3, λ=0,038 : 13,28 €/m2
    - laine de bois 55 kg/m3, λ=0,038 : 16,58 €/m2
    - ouate de cellulose 60-90 kg/m3, λ=0,039 : 18,23 €/m2
    - ouate de cellulose en vrac, 35-60 kg/m3, λ=0,039 : 7,09 €/m2

    Mais je ne me sens pas faire le soufflage

  7. #276
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Madmac, mes planches de 25mm seront aussi fixées sur 5cm de chevrons, 10cm dépassant, avec des clous de 7cm (10cm !!! tu vas déborder de l'autre coté !).
    Je pense clouer tous les 40cm, en quinconce (haut et bas de la planche).

    Pour les suspentes, c'est de moi dont tu parlais ?
    En fait, je vais procéder ainsi : planches sous les supports plafond actuels (culmine à 2,7m), et fermer avec le frein-vapeur dessous. La ouate de cellulose sera soufflée par dessus.
    Sous cette structure, je refais un nouveau support de plafond (entre les deux, un espace vide pour passer les gaines de ventilation) avec les mêmes sections (40x100) et en reprenant des charges sur les pannes avec des suspentes bois ainsi que sur les murs latéraux à l'aide d'une poutre. Une autre solution à la place de la poutre serait de reprendre une fixation sur les chevrons, entrainant la découpe du frein vapeur en de multiples endroits, solution que je ne souhaitais pas privilégier.
    Je sais, c'est plus clair avec un schéma...

  8. Publicité
  9. #277
    reglis06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour à tous

    Sujet très très intéressant
    Et grâce à notre testeur national très instructif

    A ce sujet, Merfène, la vidéo a été tourné en vitesse d'air maxi et débit de ouate mini ou l'inverse?
    Merci.

  10. #278
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Le glorieux essai dans le carton c'était avec le réglage que m'avait conseillé mon fournisseur : débit d'air maxi et ouate réduite.
    La séquence où on me voit insuffler le rampant c'est avec le réglage inverse : air minimum et ouate plus abondante (on voit d'ailleurs que la "neige" est plus sage).

    Quant à la séquence où j'insuffle dans un plancher entre solives, c'est encore différent : le tuyau était trop large pour que je puisse le glisser à l'intérieur du plancher (80 mm au lieu de 70 mm... ), j'avais donc réglé le débit d'air à nouveau au maximum et la ouate en quantité intermédiaire pour essayer de projeter la ouate au fond (je n'ai pas encore vérifié si ça avait marché en faisant un sondage dans la partie la plus éloignée du plancher). On voit que c'est à nouveau plus "violent".

  11. #279
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Merfène, mon loueur fourni une tête d'insufflation de petit diamètre (40mm), avec aspiration intégrée. Elle est prévue pour insuffler sans faire descendre le tuyau. J'aurais quelques caissons verticaux à faire avec.

  12. #280
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Philou : pour les suspentes en bois, c'est Yoghourth qui avait fait ca chez lui : http://mayar.over-blog.com/

    Plus claire avec un schema ? Tu veux dire un truc fait en 27h avec sketch-machin ? Nanan je prefere le dessin sur un calepin autour d'un biere (faut qu'on se programme ca )

  13. #281
    minaluma

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour à tous! Etant déjà propriétaire d'une maison traditionnelle d'au moins 100 ans, j'avais pour rêve une nouvelle construction en passif.Malheureusement, faute de moyens, je dois renoncer à ce rêve. J'ai donc décidé de rénover ma vieille bicoque en m'approchant le plus possible d'une basse énergie.Je vais donc commencer par l'isolation des combles(3). 2 sont non-habitables et la troisième est une chambre mansardée.Malgré vos nombreux posts intéressants, je ne comprends pas toujours bien vos termes techniques et pour cause, femme et prof de langues étrangères!!Pardonnez-moi.Comme tous mes compratriotes, je me suis rendue à la grande "messe" belge de l'habitat (Batibouw) et là, c'est la foire !(au propre comme au figuré).Tout le monde vous propose tout et n'importe quoi sans jamais parler euros, on vous conseille tout en vous disant que c'est écolo et "écono"... mais finalement, j'aurais mieux fait de rester chez moi!!! HELP Par où commencer???

  14. #282
    Yoghourt

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Par l'isolation
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  15. Publicité
  16. #283
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Par où commencer...
    Probablement par acheter 2 ou 3 ouvrages accessibles, et en particulier "L'isolation écologique" de J-P Oliva.
    Je recommande aussi "J'attends une maison" qui offre un bon survol de tous les aspects qui peuvent vous intéresser.

    Avec ça, vous aurez déjà de bonnes notions et beaucoup plus de capacités à avoir un regard critique sur les offres qui vous sont faites.

    Vous pourrez également revenir sur ce forum et prendre une ou deux soirées pour le parcourir, en particulier ce fil, celui-ci et des tas d'autres.
    Le fait d'avoir lu les ouvrages indiqués vous donnera certainement les bases pour mieux les appréhender et comprendre les notions qui y sont abordées dans le détail.

    Comme le dit Yoghourt, la première des choses à envisager est l'isolation de votre maison. Pouvez/voulez-vous faire une isolation par l'extérieur ou par l'intérieur ? Qu'êtes-vous prêt à casser/refaire éventuellement ? Quel est votre système de chauffage ? Allez-vous le refaire ? etc...

    Lorsque vous aurez un peu avancé dans vos réflexions, n'hésitez pas à revenir demander conseil sur ce forum en essayant d'être à la fois précis et descriptifs dans vos demandes pour pouvoir bénéficier d'avis éclairés.

    Enfin, courir les salons n'est certainement pas la meilleure des façons pour commencer, sauf si on a un gros budget et aucun temps à consacrer, ne serait-ce qu'à la réflexion autour de son projet. Il ne faut y aller, je pense, que lorsqu'on a déjà des idées assez précises.

    Courage ! Rien d'impossible. Je ne suis pas du tout du métier mais, après 8 mois de recherches, lectures et discussions intensives, je pense y voir assez clair.

  17. #284
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Vous aviez eu le soufflage dans les rampants.

    Histoire d'illustrer un peu ce (long) fil, voici deux photos d'une isolation à plat dans des combles perdues.

    C'est un peu fastidieux parce qu'il faut décompacter la cellulose (nous avons rendu la machine ! ) mais vraiment aucune difficulté technique.





    Parmi les petits détails :

    - Le film noir est un pare-poussière pour éviter que de la poussière ne s'insère dans les ouvertures du plafond (passage des câbles électriques, ...)

    - On voit quelques traînées blanches sur la seconde photo, c'est le plâtre que l'on a légèrement saupoudré et vaporisé pour faire la "croûte"

    - On voit en haut des tuyaux d'eau (eau sanitaire et plancher chauffant), plus exactement les gaines de PVC dans lesquels ils passent. Il n'y avait pas moyen de les "noyer" dans la cellulose pour un problème d'accessibilité au point haut et de purge. Donc on les a emmitoufflés dans des plaques de laine de chanvre souple simplement ficelée autour.

  18. #285
    minaluma

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Merci pour vos conseils avisés! C'est très sympa!

  19. #286
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    - On voit quelques traînées blanches sur la seconde photo, c'est le plâtre que l'on a légèrement saupoudré et vaporisé pour faire la "croûte"
    Merci Merfène, tout ceci nous est bien utile...
    Une question cependant, la vaporisation simple (sans plâtre) ne suffit-elle pas à faire la croute (j'avais entendu ou lu ça quelque part) ?

  20. #287
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Je ne sais pas, pas essayé.
    5 kg de plâtre pour 20 m², ça ne me paraît pas excessif.

  21. #288
    Yoghourt

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Voici 2 docs qui trainent sur mon PC pour les insuffleurs en herbe. J'ai une 3e doc (notice de la cardeuse-souffleuse storm), mais le forum ne veut pas l'uploader...
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  22. Publicité
  23. #289
    reglis06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Une question cependant, la vaporisation simple (sans plâtre) ne suffit-elle pas à faire la croute (j'avais entendu ou lu ça quelque part) ?
    Je ne suis pas expert mais...
    Pour le flocage, une buse spécifique mélange la ouate et l'eau pour former un conglomérat.
    Une simple vaporisation d'eau sur de la ouate sans la triturer, si je peux m'exprimer ainsi, ne va pas à ma connaissance former de "croûte".
    Si JPO préconise de saupoudrer de plâtre... à moins qu'il existe maintenant un fixateur spécial???

    @+

  24. #290
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par reglis06 Voir le message
    Une simple vaporisation d'eau sur de la ouate sans la triturer, si je peux m'exprimer ainsi, ne va pas à ma connaissance former de "croûte".
    Si JPO préconise de saupoudrer de plâtre... à moins qu'il existe maintenant un fixateur spécial???
    Clin d'oeil à Merfène : je ferai un essai dans un carton

    A part ça, je me renseignerai auprès de mon fournisseur.

  25. #291
    reglis06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    je me lance

    Mes paroies sont composées de l'extérieur vers l'intérieur,
    Brique TC 200mm + Isolant 100mm (130mm) + Carreau TC 100mm (70mm)
    Si je résume les produits à base de cellulose nous avons,
    • Panneau rigide (calfeutrement moyen)
    • Panneau semi-rigide (ossature bois, entraxe maxi 900mm)
    • Ouate en vrac
      • Insufflation (ossature bois, caissons)
      • Flocage (...)
    Le flocage semble la meilleure solution mais comment placer un freine/pare-vapeur sans une ossature bois?

  26. #292
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Voici 2 docs qui trainent sur mon PC pour les insuffleurs en herbe. J'ai une 3e doc (notice de la cardeuse-souffleuse storm), mais le forum ne veut pas l'uploader...
    Eh bien, le premier doc recommande les mêmes réglages que ce que l'on m'avait dit : pour faire du compacte, beaucoup d'air, peu de cellulose.

    Je serais vraiment curieux d'autres retours d'expérience.

  27. #293
    reglis06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Personne

    Comment placer un freine/pare-vapeur sans une ossature bois?
    Comment le fixe-t-il? Une idée?


    Philou ...
    Citation Envoyé par CelluBio
    Après soufflage vous pouvez appliquer légèrement, à l’aide d’un pulvérisateur de jardinage, une solution eau + colle cellulosique à 5 % (colle à papier peint), vous obtiendrez un léger croutage stabilisant la cellulose aux courants d’air.

  28. #294
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Voilà qu'elle est bonne cette idée, reglis... T'as noté Madmac ?

  29. Publicité
  30. #295
    fabien56

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par reglis06 Voir le message
    Personne

    Comment placer un freine/pare-vapeur sans une ossature bois?
    Comment le fixe-t-il? Une idée?


    Philou ...
    Bonsoir,
    Lors du floccage sur mur en brique, chez moi, ils ont créé une structure bois à base de tasseaux pour y fixer le frein vapeur.

    On a donc, dans l'ordre: Mur brique, ouate, tasseaux frein vapeur, tasseaux (pour créer un vide technique) Fermacell.
    La première série de tasseaux est mise en place avant floccage. Elle sert également de gabarit lors du "racclage" de la ouate (pour avoir une surface planne).

  31. #296
    Zéphirin44

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonsoir,

    Bon je suis ce fil comme bien d'autres et j'ai une question :

    Mes 2 étages ont des plafonds en brique "crochetés" avec des clous en Z sur les poutres (je sais que cela a un nom mais j'ai oublié)
    Au premier je dois refaire le plancher bois tout pourri et je n'aurais donc aucun mal à insufler. Sauf que j'ai 27cm de profondeur et meme en faisant le calcul j'ai du mal à imaginer si les briques vont encaisser le poids.
    Au second le plancher est impec donc je vais devoir passer sur les côtés et toute cette ferraille et la forme des briques risquent de pas faciliter le bon remplissage. Y a t'il une solution genre tuyau que l'on enfonce jusqu"au bout et retire petit à petit ??

    Plus généralement et cela devrait être ma première question d'ailleurs, j'essaye d'isoler ma maison au mieux petit à petit pour pas que la chaleur se barre dehors.
    J'ai un grand escalier par lequel la chaleur monte forcément et je me demande à quoi sert d'isoler les plafonds à l'intérieur du volume chauffé ??

  32. #297
    Merfène

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Sauf que j'ai 27cm de profondeur et meme en faisant le calcul j'ai du mal à imaginer si les briques vont encaisser le poids.
    Je ne crois pas qu'il soit de toute manière nécessaire de remplir ces 27 cm mais, si ça devait être le cas, le poids resterait très modeste. Déversée à plat, la ouate a une densité d'environ 30-35 kg/m3, ce qui ferait dans ton cas 8 à 9 kg/m². Ramené à une brique de 10 x 20 cm de dimensions, ça ferait 170g de ouate reposant sur une brique, soit bien moins que le poids de la brique elle-même.

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    Y a t'il une solution genre tuyau que l'on enfonce jusqu"au bout et retire petit à petit ??
    Oui, oui, c'est même comme ça que l'on est censé procéder. Il suffit de disposer d'un tuyau de diamètre suffisamment faible, ce qui n'était pas mon cas...

    Citation Envoyé par Zéphirin44 Voir le message
    et je me demande à quoi sert d'isoler les plafonds à l'intérieur du volume chauffé ??
    Sur le plan thermique... à rien. Reste l'aspect acoustique.

    Ceci dit, ça peut tout de même se justifier dans certains cas.
    Dans mon petit film, on me voit insuffler un plancher. Il s'agit en fait du plancher qui sépare la cuisine de la future chambre d'amis. Celle-ci sera certainement très peu utilisée (et donc peu chauffée) en hiver. Nous avons donc décidé d'isoler son plancher de même que les cloisons qui la séparent des autres pièces (8cm de laine de bois au lieu de 4).
    Mais, en effet, s'il s'agit de pièces ayant le même usage et la même température consigne, ça ne sert à rien d'isoler.

  33. #298
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Voilà qu'elle est bonne cette idée, reglis... T'as noté Madmac ?
    Euh vi j'ai note. Mais je vois pas trop ou j'aurais des courants d'air. Je fais des enveloppes completes partout :
    -entre pare-pluie et freine-vapeur
    -entre chaux/chanvre et freine-vapeur/fermacell

    Peut-etre pour un plancher si j'en fais un avec de la ouate plutot que de la chenevotte.

    Tu as des courants d'air qui passent dans tes enveloppes chez toi ?

  34. #299
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Oui Madmac, le plancher du comble perdu.

  35. #300
    reglis06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Voilà qu'elle est bonne cette idée, reglis... T'as noté Madmac ?
    Source CelluBio
    Citation Envoyé par fabien56 Voir le message
    Bonsoir,
    Lors du floccage sur mur en brique, chez moi, ils ont créé une structure bois à base de tasseaux pour y fixer le frein vapeur.

    On a donc, dans l'ordre: Mur brique, ouate, tasseaux frein vapeur, tasseaux (pour créer un vide technique) Fermacell.
    La première série de tasseaux est mise en place avant floccage. Elle sert également de gabarit lors du "racclage" de la ouate (pour avoir une surface planne).
    C'est ce que je comptais faire
    Un tasseau haut et bas double emploi, dressage de la ouate et fixation du pare-vapeur.
    Merci.


    Quelques vidéos (lire)

Discussions similaires

  1. Isolation Combles Ouate de cellulose? pare/frein vapeur ?
    Par PatriceP dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2015, 14h07
  2. avis isolation mixte laine de bois ouate cellulose
    Par The_r2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/08/2008, 11h59
  3. Isolation à la ouate de cellulose
    Par felderiki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/03/2008, 15h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison