Répondre à la discussion
Page 10 sur 22 PremièrePremière 1011 12 13 14 15 16 17 18 19 20 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 651

Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel



  1. #271
    1575

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel


    ------

    Merci pour vos réponse. On va donc prendre la plus grosse épaisseur. J'espère que ça sera pas beaucoup plus cher car on a un tres petit budget. Et on habite dans le sud, pres de Toulouse.

    -----

  2. Publicité
  3. #272
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Euh... Toulouse...
    Sans masse intertielle ni isolation... tu vas souffrir en été !

    A ta place, je ferais le calcul de prendre la plus petite épaisseur avec une isolation (10cm minimum).

    En plus méfie toi aussi des ponts-thermiques : dans les maisons style H°nka les gaines sont passées dans les murs par performation. Si elles passent dans des murs extérieurs, tu auras des épaisseurs moindre à ces endroits.

    Ma maison est en madrier massif au RDC (ossature à l'étage) et le madrier fait 7cm. Avec 10cm de laine de bois (intérieur malheureusement, la technique constructive ne permettant pas l'isolation extérieur), j'arrive à un R de plus de 3 (c'est pas encore terrible, mais je vais essayer de passer à 12 ou 15cm).

  4. #273
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Attention 1575, la plus grosse épaisseur de madrier NE SERA PAS SUFFISANTE. Il vaudrait mieux prendre du 14cm et isoler par l'extérieur.

    14 cm de madrier + 10 cm de laine de bois, ça donne une résistance thermique totale de 3.75 (resistances superficielles incluses) contre 1.86 avec du madrier de 22 cm. C'est tout simplement deux fois plus efficace. Et encore, c'est pas la panacée !

    Je le redis, un mur de 22 cm de madrier sans isolation, c'est "hors des clous" pour la Réglementation thermique actuelle (RT 2000) et encore plus pour celle qui sera applicable dès juillet (RT 2005).

    Pourquoi investir dans un bon système de chauffage et une mauvaise maison ? Economiquement, le calcul n'est pas bon, et je ne parle pas du point de vue écologique ! Beaucoup de constructeurs entretiennent l'ignorance et la confusion chez les consommateurs. Comme disait Coluche " Et dire qu'il suffirait qu'on arrête d'acheter de la merde pour qu'ils arrêtent de nous en vendre !"

    Les réglementations thermiques vont devenir de plus en plus strictes. Avec les certificats de performance énergétique bientôt obligatoires à la vente d'un logement, le grand public va être mieux informé. En attendant, je conseille à tous de ne pas céder aux sirènes des commerciauxj, de bien s'informer (à des sources sérieuses et indépendantes, of course) et de ne pas construire une maison qui sera déjà obsolète avant même d'être habitée ...
    Dernière modification par seboseb ; 19/05/2006 à 11h44.

  5. #274
    michel63_clt

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour,
    C'est mon 1er post, mais cela fait plusieurs mois que je vous lis.
    J'ai des question sconcernant une construction MOB
    Quel est le R en construction avec des blocs de paille ?
    Quel est le R pour un toit végétalisé ?
    Merci d'avance

  6. #275
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Je sais que l'AJENA a fait faire des test " officiels", ils trouvent un lambda de 0.07 à humidité moyenne pour la paille. Soit, avec des bottes de 45 cm d'épaisseur, R = 0.45/0.07 = 6.4. C'est très bon, mais il faut aussi prendre en compte la structure porteuse. Au final, le R total est de l'ordre de 5, sauf si on ajoute quelques cm de laine de bois (qui coûteront bien plus cher que les 45 cm de paille...). Mais R = 5, c'est déjà une perf' honnête.

    Pour le toit végétalisé : ce n'est pas la végétalisation qui fait l'isolation à strictement parler. Tout dépe,d donc de l'épaisseur d'isolant. Par contre, pour l'été, une pertie de la chaleur est utilisée pour l'évapo-transpiration des plantes, ce qui réduit la pénétration de chaleur dans le logement.

  7. #276
    michel63_clt

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Merci pour cette réponse, j'ai une tante qui à construit ce type de maison il y a environ 20 ans, avec comme orientation de la pente nord sud, ce qui lui a permis de faire une maison de plein pied avec le coté nord enterré, avec le toit végetalisé avec isolation par botte de paille. La facade sud est une sorte de véranda avec du simple vitrage. Au départ les toilettes étaient séches, maitenant elle à installé une fosse (l'âge est passé par là).
    Cela me donne envie de faire la même chose, mais il me reste beaucoup de réflexion et de lecture à faire...

  8. Publicité
  9. #277
    hsholmes

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    J'ai pu visité un maison Onk (en sms) avec epaisseur de 16 cm, 170m2. Lorsque j'ai demandé le cout annuel chauffage >1600 euros !!! Alors peux etre qu'il y a un defaut d'isolation ou un autre soucis ??? je donne un exemple pas une preuve. La seule chose que j'ai constaté et comme le dit seboseb la MEME maison en allemagne est présenté sur le site avec isolation externe (voir les deux sites), donc le rhin n'est pas qu'une barrière naturelle.

  10. #278
    Elnourso

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Citation Envoyé par Elnourso
    Salut Quisit (et les autres ),

    2. la chape flottante : 'simple' béton ou alors y a-t-il des bétons + 'spécialisés', voire d'autres types de sols? (terre battue etc?)

    3. peut-on récupérer la terre soutirée lors du creusage pour, par ex., faire une 'chape flottante' en terre battue ou remplacer le sable dans la composition de béton?...
    Après tout, pourquoi jeter cette bonne vieille terre?
    Hello tout le monde.

    Non, je ne suis pas égocentrique , mais je me permets d'insister sur mes questions concernant la réutilisation de la terre au lieu de la 'jeter'/donner/étaler sur le terrain.

    Après recherche, j'ai vu qu'on peut en faire du matériau de construction :
    - brique de terre comprimée
    - béton de terre
    - enduits pour murs
    etc...
    (ex : http://www.cyberarchi.com/actus&doss...=4&article=309)

    Y a-t-il qqn qui a de l'expérience avec ce type de produits?

  11. #279
    Elnourso

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Re...

    Autre question :
    4. sur la page
    http://www.planete-sciences.org/envi...-thermique.htm
    (je n'en ai pas sur le contenu de l'article)
    ...il y a un tableau (correct?) de la conductivité thermique de divers matériaux et le meilleur isolant y est... l'air immobile : 0,023W/m°C contre 0.041 pour les laines (roche/verre)

    Il me semble avoir déjà lu cela. Est-ce vrai?
    Si oui, esprit simple comme je suis, je me demande pourquoi remplir un espace d'air par de l'isolant, au lieu de faire une double-paroi d'air non ventilé?
    Moi qui souriais en voyant un isolant fait de grosses bulles de plastique que l'on gonfle avant de placer...

    ==> bardage | couche étanche à l'air | air non ventilé | couche étanche à l'air | brique | revêtement intérieur ?

    Ce serait trop beau...

  12. #280
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    En effet Elnourso, l'air IMMOBILE est en excellent isolant. Le problème, c'est qu'il n'est pas facilement immobile. Si tu crée une lame d'air non ventilée de plusieurs centimètres d'épaisseur, l'air va se mettre en mouvement : réchauffement contre la paroi intérieure (chaude) et ascension le long de cette paroi, refroidissement et redescente le long de la paroi extérieure. C'est le fameux phénomène de convection. Et il augmente fortement les échanges thermiques.

    C'est pour celà qu'un matériaux isolant emprisonne de TOUTES PETITES bulles d'air.

    C'est aussi pour cela qu'on utilise des gaz lourds (argon, krypton...) dans les doubles-vitrages performants : par leur masse, ils réduisent (sans le supprimer complètement) ce phénomène de convection.

    L'idée était donc bonne, mais comme tu le disais : "ce serait trop beau" !

  13. #281
    Elnourso

    Red face Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Merci, Seboseb.

    Au moins, je ne bercerai pas d'illusions.

    Sinon, au point de vue pratique, je ferai comme suit :
    enduit ext. | laine de roche | brique | enduit intérieur

    ==> faut-il laisser une lame d'air entre la brique et la laine de roche?

    Encore merci à tous pour vos réponses instructives!

  14. #282
    christian54

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    le site mégabois est sympa pour le calcul des R d'un mur par exemple.
    cependant , en ce qui concerne les comparatifs annoncés par mégaboir, je ne suis pas ok avec eux du tout, n'oublions pas qu'il vendent leur type de produit qui est forcement meilleur que tous le reste !!

    Confort été pour 37 cm de béton cellulaire:16
    confort été procédé bois mégabois: 18 ...
    sans commentaires

  15. Publicité
  16. #283
    christian54

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Citation Envoyé par Elnourso
    Hello tout le monde.

    Non, je ne suis pas égocentrique , mais je me permets d'insister sur mes questions concernant la réutilisation de la terre au lieu de la 'jeter'/donner/étaler sur le terrain.

    Après recherche, j'ai vu qu'on peut en faire du matériau de construction :
    - brique de terre comprimée
    - béton de terre
    - enduits pour murs
    etc...
    (ex : http://www.cyberarchi.com/actus&doss...=4&article=309)

    Y a-t-il qqn qui a de l'expérience avec ce type de produits?
    oui l'idée est jolie, mais dans la pratique, as tu le temps de comprimer des milier de briques de terre crue ??
    de passer des jours a faire du torchi ??
    il faut voir cela aussi !! autoconstruire prend un temps fou, alors si on fabrique en plus ses propres matériaux, mieux vaut avoir enormemenet de temps (et de bons copains)

  17. #284
    Elnourso

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Effectivement, Christian54, c'est une question utopiste mais je pense qu'un béton de terre pourrait apporter une partie de la solution, dans le cas où j'ai le temps de faire le béton moi-même pour le sol par exemple.

    NB : oui, j'ai de bons copains qui ne savent pas ce qui les attend

  18. #285
    patanca

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Bonjour,
    un petit rappel de ce lien:http://www.areso.asso.fr/rubrique.ph...=48,concernant l'utilisation possible de la terre crue.

  19. #286
    Elnourso

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Grand merci pour le lien

  20. #287
    bogeyman

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Bonjour, après avoir parcouru avec grand intérêt le forum, je reste malheureusement encore sur ma « faim » car, en dehors de l’autoconstruction il ne me semble pas avoir lu des messages où il était indiqué clairement un technique à privilégier plus qu’une autre pour avoir une maison a inertie et isolation extérieur ! Je parle d’une technique avec laquelle on trouve des artisans pouvant la maître en œuvre…Oui je sais tout dépend de la région et patati et patata…
    Bon ok alors voilà je suis sur les contreforts du Morvan en bourgogne du sud. J’ai fait construire y’a 12 ans avec devinez quoi…ben vi du parpaing et du 10+1 polystyrène avec les radiants évidemment Meme avec un foyer flamme verte, la seule satisfaction que je trouve à cette maison et son orientation et ses 3 grandes baies vitrées de 2,4m Sud-Est Sud et Sud-Ouest. Mais quel inconfort merde ! Je rêve de la vendre pour refaire construire une maison dite passive ou proche mais là ça se complique. Si rien n’est structuré encore en France, alors pourrait on avoir les techniques qu’emploient en particulier les allemands et que l’on pourrait facilement reprendre ?
    Je dois vous avouer que je m’étais orienté vers le chauffage au sol avec la géothermie car mon voisin qui a fait construire un an avant moi dispose de ce système et question confort c’est un régale sans s’occuper le moins du monde de mettre de baies plein sud ou encore de l’inertie des murs. Mais bon les arguments de r1777 sont assez convaincants… Et surtout le prix de ces p’tites installes a doublé en 10 ans !! Je disais que ses arguments sont convaincants mais en fais je ne suis pas plus avancé pour autant !
    Voilà ce qui a retenu mon attention:
    Orientation mais ça j’ai pu expérimenter avec ma maison
    VMC double flux
    Chape liquide
    Mur de 20 en Brique ( alvéolée ou pleine ?!) et quelle isolation extérieure et quelle épaisseur ? Privilégier la solution la moins chère pour l’électricien…
    Poele de masse ou alors y’a-t-il vraiment pas besoin de chauffage dans une maison massive ?
    Une entorse à l’archi bioclimatique : une maison de plein pied. Je veux plus d’escalier !

    Merci par avance de toutes vos infos pour éclairer ma lanterne.

  21. #288
    dan breizh

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    bonsoir

    Beaucoup d'artisants on la bonne solution, LA LEUR.
    a quel prix, cher, trop cher....

    Va voir ce lien au canada.
    http://www.protegez-vous.qc.cacahier...ecahiers7.html

    A+

  22. Publicité
  23. #289
    hsholmes

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel


  24. #290
    hsholmes

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    NON DE DIOU ... Y A UN TRUC

    Murs isolés par l?intérieur: isolant en nattes recouvert d?un pare-vapeur (jaune). Valeur isolante recherchée: de R10 à R20.
    Murs isolés par l?extérieur: recouvrez le carré de maison d?un pare-vapeur. Installez des panneaux rigides expansés ou semi-rigides et recouvrez-les d?un pare-air bien scellé. Vous pouvez aussi faire appliquer de la mousse de polyuréthane. Fixez des fourrures en épinette qui assureront la circulation de l?air entre l?isolant et le nouveau revêtement extérieur. Valeur isolante recherchée: de R8 à R14

    ON DOIT PAS PARLER DU MEME R ???

  25. #291
    bibice

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Citation Envoyé par hsholmes
    ON DOIT PAS PARLER DU MEME R ???
    S'il s'agit d'un site canadien, R est est surement exprimé en pi².h.°F/Btu
    En europe, c'est exprimé en m².°C/W

    Approximativement, 1 pi².h.°F/Btu = 0,176 m².°C/W
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  26. #292
    hsholmes

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Je me disais ....
    pi².h.°F/Btu
    j'ai besoin d'aide
    h = ?
    Btu = ?
    merci

  27. #293
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Salut à tous,
    une question technique : si je construis en maçonnerie lourde et isolation extérieure, où dois-je placer les fenêtres ?
    Si je les place sur la face intérieure du mur (comme en isolation conventionnelle), je vais avoir un énorme pont thermique. Quelqu'un a-t-il une expérience, une référence biblio ou un lien à ce sujet ?

    Quisit, Rbobeda, Bibice, et les autres, je compte sur vous !

  28. #294
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Autre question, toujours pour les technicos pur jus : comment faire un mur de refend sans pont thermique au niveau du sol ? Est-ce qu'une chappe épaisse (8 à 10cm, pour l'inertie) coulée sur du du vilain poly extrudé ou du polyuréthane (le tout sur une dalle sur hérisson) supporte le poids d'un mur de refend lourd ? L'isolant ne risque-t-il pas de s'écraser ?

    L'intérêt d'un tel mur, outre la masse inertielle appréciable (surtout dans le cas d'une configuration légère, type ossature-bois +remplissage), serait aussi de renforcer la portance du plancher de l'étage, et donc d'en réduire le coût (moins de solives, ou solives de plus faible section).

    Si aucun isolant en panneau ne peut supporter un tel poids, vous semble-t-il réaliste de monter la base du mur en béton cellulaire (sur 50 cm de haut), et le reste en parpaing (plein ou perforé) ou en brique (pleine) ?

    Merciiiiiii !

  29. Publicité
  30. #295
    bv56

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Citation Envoyé par seboseb
    Salut à tous,
    où dois-je placer les fenêtres ?
    Dans mon projet, je voudrais les mettre le plus possible à l'extérieur (donc au niveau de l'isolant), déjà pour réduire les ombres et donc augmenter la quatité de rayonnement entrant. Ca oblige donc à avoir une structure assez solide à l'extérieur. Je verrais bien du bois fixé à la maçonnerie, qui servirait aussi à tenir l'isolant et au dessus le bardage.

    Le défaut c'est que la fenêtre va être plus exposée au chocs mais surtout au vent, qui emporte la chaleur.
    Benoit.
    Dernière modification par bv56 ; 26/05/2006 à 15h35.

  31. #296
    LeLama

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Citation Envoyé par bv56
    Dans mon projet, je voudrais les mettre le plus possible à l'extérieur (donc au niveau de l'isolant), déjà pour réduire les ombres et donc augmenter la quatité de rayonnement entrant. Ca oblige donc à avoir une structure assez solide à l'extérieur. Je verrais bien du bois fixé à la maçonnerie, qui servirait aussi à tenir l'isolant et au dessus le bardage.

    Le défaut c'est que la fenêtre va être plus exposée au chocs mais surtout au vent, qui emporte la chaleur.
    Benoit.
    Dans le livre "serious straw bale", ils conseillent de mettre les fenetres le plus a l'exterieur possible pour les raisons suivantes:
    -eviter les pb d'humidite et d'infiltration au niveau des appuis de fenetre lors des pluies
    -plus de lumiere a l'interieur
    -gain d'espace a l'interieur

  32. #297
    Quisit

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    dans mon projet c'est monté "en tunnel" , c'est à dire "au milieu" du mur : j'ai eu droits aux infiltrations, surtout par grand vent, et c'est vrai que ça coupe un peu la vue (ça fait un peu chalet") par contre ça laisse percevoir l'épaisseur du mur des deux cotés, et ça fai un peu "brise-soleil" pour vos ouvertures sud

    donc par expérience j'aurais tendance à dire qu'il faut plutôt placer vers l'extérieur, même si esthétiquement, c'est peut être plus bof bof (aspect cabane finlandaise)

    autre chose, si il y a une isolation extérieure, pourquoi ne pas faire un retour jusqu'au raz des huisseries (à condition bien sûr que ça ouvre vers l'intérieur)

  33. #298
    seboseb

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Citation Envoyé par Quisit
    autre chose, si il y a une isolation extérieure, pourquoi ne pas faire un retour jusqu'au raz des huisseries (à condition bien sûr que ça ouvre vers l'intérieur)
    Keskecé, un retour jusqu'au raz des huisseries ? L'a pô ben compris, lô. Peux-tu développer ?

    D'autre part : une petite idée pour mon mur de refend ??

    Dernière chose, Quisit : tu n'aurais pas un blog, ou au moins quelques photos à nous montrer ? Depuis le temps que je lis des choses sur ta maison, j'ai bien envie de la voir. Et les autres forumeurs aussi, j'en mets ma main au feu !

  34. #299
    hsholmes

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inert

    Oui,
    On en a entendu causé et rien, pas une image.
    On pourra meme pas le voir sur le portail IGN et on la voie pas actuellement sur Googleearth, il faut que le satellite repasse.

  35. #300
    rbobeda

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Pour ce détail : penser au pré-cadres en bois, qui limitent les ponts thermiques et résolvent les problèmes de finitions isolant-brique

Discussions similaires

  1. Type de carrelage pour optimiser le stockage inertiel
    Par romut dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/07/2007, 16h01
  2. bois=surchauffe en été? stockage inertiel de fraicheur?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/07/2006, 11h16
  3. Stockage inertiel
    Par Yakuza dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 04/12/2005, 14h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...