Répondre à la discussion
Page 50 sur 89 PremièrePremière 5051 52 53 54 55 56 57 58 59 60 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 471 à 1 500 sur 2645

Isolation ouate de cellulose



  1. #1471
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose


    ------

    Bonjour Michel.

    On en a deja parle ici meme (mais la recherche sur ce forum est assez bof et surtout les fils sont ... tentaculaires ).

    Tres difficle a faire a la main. La densite en murale c'est pas 40kg/m3 mais plutot 55 kg/m3. Et le tassement a obtenir doit etre bien regulier. A la main c'est quasiment impossible.

    Epandre de la ouate decompacter au melangeur a peinture ca va, a la main c'est jouable.

    En rampant ou murale, tres difficile a faire avec du vrac. Ce qui veut dire : comparer le tarif avec des panneaux, posables a la main, et le cout de la location de la souffleuse. Generalement y'a pas photo

    Tony

    -----

  2. Publicité
  3. #1472
    miche(l)

    Re : Isolation ouate de cellulose

    merci pour ta réponse !
    en effet, j'ai pas réussi à lire les 84 pages de posts... le fil le plus long du forum ??
    Pour reprendre rapidement le thème de la pose à la main,: j'imaginais pouvoir déposer du 30kg/m3 sur 10cm plus épais (encadré par des tasseaux temporaires), puis tasser à l'aide du panneau fibre de bois. Mais je n'ai aucune idée "sensible": faudra t il que je fasse monter un éléphant pour tasser le panneau ???

  4. #1473
    benji71

    Re : Isolation ouate de cellulose

    petit up.

    Quelques avis sur la ouate de cellulose et le douglas partiellement purgé de son aubier?

    Merci d'avance
    Benji

    Citation Envoyé par benji71 Voir le message
    Bonjour à tous,

    je suis tout proche du choix final pour mon ossature bois (montant de 60x160 en mur et 60x240 sous toiture) pour faire des caissons pour ouate de cellulose. Je voudrai partir sur du Douglas non traité.

    Mon charpentier essaye apparement d'utiliser "quasiment" toute la section initiale du bois, et ceci pour des raison d'économie. C'est à dire, douglas purgé de son aubier pour les parties structureles principales (montant des murs) et il voudrai utiliser la partie partiellement purgée de son aubier pour les caissons sous toiture.

    Il me dit que la ouate de cellullose contient du sel de bore (ce qui est vrai, pour une certaine marque, 5% de sel de bore et 5% d'acide borique), et me dit que cela permet de protéger la ouate (ce qui parait évident), mais également de protéger le bois.

    Est ce que quelqu'un a un avis sur la question ???
    Protection des montants par le sel de bore de la ouate ?
    Une autre utilisation du Douglas partiellement traitée ?

    merci d'avance pour vos réponses
    Benji

  5. #1474
    MadMac

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour.

    benji : le sel de bore de la oaute c'est une partie infime. Le traitmeent au sel de bore des bois se fait avec une concentration initiale assez importante. Traiter du bois avec de la ouate, ca me semble tout a fait irrealisable. Ou alors on mets la ouate ... et on arrose de sel de bore ensuite (nawak !)

    michel : tu proposes une methode pour faire la mise en place a la main puis tasser apres. Si j'ai pas ete assez clarteux, je te disais que ca me semble IMPOSSIBLE de faire ca correctement, avec une densite egale dans tout le caisson.

    Fais le test chez toi : un paquet de coton de 1m que tu tasses par le haut : le haut est tassé ... et la bas beaucoup moins. Donc elephant ou ce que tu veux, tu risques d'obtenir un resultat pas super (qui bougera par tassement par la suite). Alors qu'en louant une souffleuse tu es assure du resultat, en supposant que tu manipules bien l'engin.

    Tony

  6. #1475
    terrabitat

    Re : Isolation ouate de cellulose

    bonjour benji71
    pour ton pb de protection du douglas avec le sel de la ouate je ne m'y aventurerai pas.
    en effet
    1 : tes chevrons de douglas ne sont pas entièrement noyés dans la ouate
    2 : il n'y a qu'un contact superficiel entre le bois et la ouate.
    3 : la quantité de sel de bore me semble trop faible pour protéger et la ouate ET le bois
    si tu veux vraiment faire des économies en gardant une partie de l'aubier, tu peux faire un traitement en appliquant 2 couches de sel de bore sur l'ensemble de tes bois. mais le sel de bore à un coût et ton temps aussi à voir...

    voilà mon avis qui n'engage que moi...

  7. #1476
    HDTRANS

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour à Tous; j'ai découvert ce forum il ya un mois et je passe mes soirées à vous lire mais j'ai encore des points à éclaircir.

    J'ai demandé à une entreprise de mettre de la ouate dans les combles de ma maison (de 1975); il préconise 30 cm en enlevant l'ancienne laine de verre comme il est souvent préconisé dans ce forum; par contre il ne parle pas de frein vapeur ni pare vapeur.

    J'ai aussi un espace d'air entre les cloisons en brique de 5 situées devant les murs extérieurs en briaque de 20. Epace non fermé hermétiquement par le eau (j'avais mis de la laine de verre il ya 13 ans en arrivant sur 20 cm).
    Dois je enlever ce "bouchon" de laine de verre et demander à mettre de la ouate ou dois je laisser en état en remplaçant le "bouchon" par quelque chse de plus "technique et efficace ?

    Merci

  8. Publicité
  9. #1477
    Piloutre

    Smile Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour,

    Je vais réaliser une isolation en ouate de cellulose entre un doublage brique et un mur en pierre. Le mur en pierre étant loin d'afficher une rectitude parfaite, j'ai l'intention de tasser ma ouate de cellulose en vrac au fur et à mesure que je monte mon doublage.

    Quelle quantité (poids) de ouate au m² pour une épaisseur de 100mm me conseillez vous? N'y a t il pas un risque de tassement dans le temps?
    Enfin, les murs et la piece étant en étage sans aucune trace d'humidité, l'isolation d'un freine vapeur est elle indispensable?

    Cordialement

  10. #1478
    poulif

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Pour éviter le tassement en caisson vertical il faut viser entre 50 et 60 kg/m3.

    Calcule le volume de chaque étage (en tenant compte d'une moyenne de la lame d'air à cause de l'irrégularité du mur, et pèse la quantité de ouate nécessaire, décompacte à l'aide d'un mélangeur à peinture dans un grand récipient, et verse la ouate arasée derrière ta rangée de brique. Travailler étage par étage te permettra d'être très précis dans le tassement.
    Sinon si dans ta région tu peux louer une insuffleuse, tu peux réaliser une ossature secondaire en bois pour former des caissons de 40 ou 60 et insuffler par le haut après perçage de la dernière brique. Peu importe que le mur soit irrégulier derrière le bois, la ouate ne franchira pas des espaces inférieurs à 10/15mm.

  11. #1479
    palus06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bsr
    Pour l'iolation des combles perdus :

    - jusqu'ici, je travaillais sur une portion de combles avec des solives de 20 cm de H sur 10 de large : c'était tranquille; pour surélever, j'ai fait un chevronnage de 10 cm de H sur 7,5. Perpendiculaire au solivage. J'ai 30 cm de hauteur finale.

    - maintenant, je suis sur une petite portion avec des solives de 10 cm de H sur 5. Pour surélever, je peux mettre des chevrons plus gros que les solives (par ex du 10 de H sur 7,5 - c'est tout ce que j'ai trouvé de disponible pour l'instant)? ce qui me fera un peu plus de 20 cm de hauteur finale. Oui, à priori, ce chevronnage doit être possible : il faut bien viser pour visser. Sinon, rien à craindre?

    Le surélèvement, c'est pour pouvoir faire des zônes de passage. Au cas où.

    @+

  12. #1480
    gaspaccho

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour

    je me penche moi aussi sérieusement sur la ouate de cellulose et je ne m'étais pas posé la question du tassement. j'ai appris par contre que la durée de vie était bonne, en totu cas bien meilleur que de la laine de verre. Y'a un tableau comparatif sur ce site qui dit que la plus grande longévité, c'est pour le liège. Mais bon, côté budget ça fait mal
    Par contre, ils ont pas pris en compte le tassement éventuel. Je vais leur poser la question.

  13. #1481
    palus06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Moi, j'en ai mis plus de 30 cm fin octobre 2008. Je n'attendais à 20% de tassement, comme je l'avais lu quelque part.
    Aujourd'hui, je ne sais pas si ça s'est même tassé d'un seul cm, après 4 mois donc.
    @+

  14. #1482
    poulif

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Chez moi j'ai l'impression que ça s'est tassé un peu. Mais il faudrait que je mesure ça de façon précise. Par contre, autre info après le passage de la (petite) tempête, ça n'a absolument pas bougé, dans mes combles sans sous-toiture.

  15. Publicité
  16. #1483
    palus06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Moi aussi, je craignais qu'avec la tempête, je retrouve un gros tas de ouate dans un recoin des combles (étant donné que je n'ai pas fait de croûte en surface et qu'on sent l'air circuler en cas de gros vent). Mais non!

  17. #1484
    CHM29

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour,

    Je vais isoler mes rampants en ouates de cellulose.
    Je suis en train de préparer ma charpente pour celà. C'est une charpente traditionnelle composée de 2 fermes reliées par des panes horizontales. Sur le dessus il y a des chevrons sur lesquels j'ai posé des panneaux de sous toiture en fibre de bois. Je crée donc des caissons avant de poser un FV puis un contre-litonnage.
    pour le soufflage de la ouate:
    - Y a t'il une taille maximale de caisson à ne pas dépasser (en hauteur ou largeur) ?
    - Est ce problématique si certains caissons communiquent entre eux (écart entre les panneaux de sous toiture et les panes lié à la présence des chevrons) ?

    CHM29

  18. #1485
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    En hauteur, la limite va dépendre de la longueur de tes tuyaux entre la pièce où sera la machine, le point haut de l'insufflation et le point bas de l'insufflation. Chez moi, on a pu insuffler des caissons de 7m de long, à une distance de 10 m de la machine environ.

    Pour la largeur, il est préférable d'avoir des caissons de 50/60 cm. Au delà, il faut insuffler en deux fois, ce qui n'est pas forcément facile (surtout si on n'est pas pro, donc pas habitué).

    Pour ce qui est des caissons qui communiquent, ce n'est pas terrible du tout, car la ouate à tendance à s'engouffrer un peu partout. Si elle va dans un deuxième caisson, le tassera sera moins bon dans le caisson que tu insuffles, et le deuxième va commencer à se remplir, avec le risque d'avoir un problème pour aller au fond de ce dernier lorsque tu voudras l'insuffler. Il convient donc de confiner au maximum chaque caisson.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #1486
    CHM29

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour,

    En fait je fait insuffler la ouate par des pros.

    Mes caissons ont une taille supérieure à 1m en hauteur ( env. 1,05m) et longueur (1.1 à 1.5 m selon les endroits) sur 26,5 de profondeurs.
    Le caisson supérieur communique avec le caisson inférieur sur une largeur de 7 cm (largeur d'un chevron) sur toute la longueur (au fond de celui-ci). Je me demandais si en soufflant le caisson supérieur, cet interstice permettait de "finir" le caisson inférieur. De plus, l'isolant entourera bien la pane.

    Qu'en pensez-vous ?

    CHM29
    Dernière modification par Philou67 ; 18/02/2009 à 15h27. Motif: Citation inutile

  20. #1487
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    7cm d'espace, c'est assez limite pour faire passer de la ouate sous pression... Mais si tu fais insuffler par un pro, je crois que le mieux est de lui demander à lui
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  21. #1488
    Ieg

    Re : Isolation ouate de cellulose

    J'ai lu une bonne partie de la file (ça m'a pris plusieurs jour... ), et j'aurais quelques questions complémentaires, de définition et de mise en oeuvre de l'isolation. Dans mon cas, il s'agit d'isolation à la fois thermique et phonique de combles perdus dans un appartement parisien, sachant qu'actuellement le plancher est simplement recouvert d'une petite chape de béton (ou quelque chose d'approchant). Pour faire les choses simplement, j'ai choisi des panneaux d'ouate de 100 d'épaisseur, en deux couches croisées, avec un pare-poussière en dessous, simplement scotché sur le sol.

    - Sachant que la toiture est en bon état, et que les combles ne sont pas aérés, je pensais, au-dessus des panneaux d'ouate, rajouter une couche de liège (disons 50 mm). Je sais que cela peut paraitre luxueux, mais c'est dans un souci d'efficacité phonique (proximité de complexe ferroviaire) et cela permet aussi d'avoir l'équivalent d'un plancher pour circuler dans les combles. Est-ce que cette couche ne va pas remettre en cause la bonne tenue des panneaux d'ouate (notamment en terme de bonne résistance à l'humidité ?

    - En terme de mise en oeuvre, je pensais simplement clouer les deux couches d'ouate entre elles (pas de fixation avec le sol, pour éviter les ponts phonique), puis le liège sur la couche supérieure d'ouate : est-ce que c'est une bonne solution ?

    Dans l'absolu, est-ce que vous pensez que le dispositif complet sera à même d'assurer une bonne isolation thermique l'hiver (il pèle en ce moment !) et d'été (orientation plein sud), mais aussi phonique ?

    Merci d'avance de votre aide.

  22. Publicité
  23. #1489
    jamo

    Re : Isolation ouate de cellulose

    pour circuler ça va pas le faire , les panneaux de cellulose vont morfler .
    il va falloir quelque chose de plus dense . regarde du coté de la fibre de bois special sol , phoniquement c'est bon , faudra verifier le lambda pour le thermique

  24. #1490
    olimel60

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour,

    Je souhaiterais insuffler de la ouate entre un mur extérieur en pierre et une cloison en carreaux de platre. Il m'est impossible de mettre un frein vapeur.
    Puis-je le faire sans risque ?
    Question "joker", ça se loue les caméras thermiques utilisables par un profane.?

    Merci d'avance.

  25. #1491
    palus06

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bien sûr que c'est sans risque de ne pas mettre de FV.
    A mon avis, le seul risque, c'est la difficulté à souffler de façon homogène sur la hauteur et la longueur de la cloison. Avec le tassement dans le temps? Voir avec un isolant incompressible (liège?) et imputrescible?


    Location de Caméra thermique : moipassavoir.

    @+

  26. #1492
    olimel60

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Merci pour ta réponse Palus 06.
    En fait le mur n'est pas isolé, je ne veux pas le casser pour aller mettre du frein vapeur, et donc je me suis dit: "Plutôt que rien, autant essayer d'insuffler de la ouate entre les 2 murs" en faisant sur le mur de 4mx2,50m un trou au milieu, en haut pour essayer de remplir au mieux ....
    Si quelqu'un a des conseils ... je suis preneur.
    Merci d'avance.

  27. #1493
    oderfang57

    Question Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour,
    J'ai parcouru les différents posts -enfin pas tous car il y en a des pages- et j'ai l'impression de lire des trucs et puis d'autres contradictoires....mon problème est le suivant....je fais construire une MOB qu'on me livre hors d'eau hors d'air, à moi de faire les finitions y compris l'isolation....
    Ce qui est prévu: murs périphériques: 100mm laine de bois 140kg/m3 fourni par le constructeur, puis à poser par moi même: 120 mm de fibre bois homatherm 40kg/m3 ou deltarock 202 120mm, puis freine vapeur et doublage fermacell ou BA13
    Question: Compte tenu des surfaces -216m2 en périphérique et 350m2 en cloison- le choix fermacell ou BA13 interpelle financièrement; qu'en pensez vous?
    toiturerévu 240mm fibre de bois ou 240mm de deltarock202 en sous toiture et 60mm de p******** + sous tuiles
    sol:il s'agit d'un caisson de 24cm d'épaisseur fermé avec du fermacell au fond et de l'OSB3 en finition, entre les 2 soit de la ouate de cellulose soit fibre de verre IBR200
    Question: la ouate a une inertie supérieure à la fibre de verre mais est ce nécessaire pour un plancher? Je précise que la MOB est posée sur des techno pieux.
    Que pensez vous de tout ça?
    Moi je ne sais plus quoi choisir à force de vouloir concilier bonne isolation/écologie et économie...
    Merci pour vos avis et conseils

  28. #1494
    ofmika

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par olimel60 Voir le message
    Merci pour ta réponse Palus 06.
    En fait le mur n'est pas isolé, je ne veux pas le casser pour aller mettre du frein vapeur, et donc je me suis dit: "Plutôt que rien, autant essayer d'insuffler de la ouate entre les 2 murs" en faisant sur le mur de 4mx2,50m un trou au milieu, en haut pour essayer de remplir au mieux ....
    Si quelqu'un a des conseils ... je suis preneur.
    Merci d'avance.
    Bonjour,

    Sans frein vapeur, tu risques que l'humidité qui transite mouille la ouate. Elle supporte une certaine dose mais après elle mouille et si cela dure, elle moisie. Le fermacell contre ton mur intérieur peut jouer ce role de frein vapeur.

    Comme te l'a dis Palus06, des granulés de liège ou de vermiculite sont plus adaptés sinon.


    Pour la caméra thermique : il faut savoir interpréter les images et vu le prix de la bête, je doute qu'un pro te prête la sienne....

    Oderfang :
    Question: la ouate a une inertie supérieure à la fibre de verre mais est ce nécessaire pour un plancher? Je précise que la MOB est posée sur des techno pieux.
    Le fibre de verre peut avoir la même densité que la ouate mais elle est plus chère dans ce cas ...

    Pour un plancher, il faut un isolant incompressible si le plancher repose dessus.

    Michel

  29. Publicité
  30. #1495
    olimel60

    Smile Re : Isolation ouate de cellulose

    Merci Ofmika, pour les infos sur la ouate et l'humidité.

    La vermiculite et le liège sont insensibles à l'humidité?
    Ca s'insuffle aussi?
    Un particulier peut-il le faire lui-même aussi ?
    Le pouvoir isolant est-il intéressant?
    Que de questions
    Pour le fermacell, en fait j'ai quasiment fini de refaire (faïence, meubles, électro-ménager, ...) la pièce (cuisine), je ne peux donc plus mettre de revêtement dessus.
    Je me suis aperçu en perçant le mur pour sortir la gaine de la hotte que le mur n'était pas du tout isolé ... hélas ... un peu tard ...

    Merci pour les infos

  31. #1496
    ofmika

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Citation Envoyé par olimel60 Voir le message
    La vermiculite et le liège sont insensibles à l'humidité?
    Le liège est donné pour être imputrescible en milieu humide, Il ne pourrit pas, ne moisit pas au contact de l’eau ou de l’humidité.

    La vermiculite, c'est des billes d'argiles. J'ai noté que c'est imputrescible et inaltérable.

    Ca s'insuffle aussi?
    Je dirais plutot que cela se verse.

    Un particulier peut-il le faire lui-même aussi ?
    Je ne vois pas ce qui l'en empêcherait.
    Le seul point noir dans ton cas, c'est que tu ne vois pas ce que tu fais. Comment s'assurer que l'isolant se trouve partout (surtout en hauteur). Un pro est équipé de caméra qui lui permet de dire s'il reste un pont thermique ou pas (surtout tout en haut du mur).
    L'idéal serait de pouvoir soulever les tuiles et déverser entre les 2 murs par le haut. Dans ce cas, le résultat est quasi garanti .. Un an plus tard, tu vérifie le niveau et le cas échéant tu complètes s'il y a eu un tassement.

    Le pouvoir isolant est-il intéressant?
    liège : lambda = 0,034
    vermiculite : lambda = 0,053


    Michel

  32. #1497
    olimel60

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Merci Ofmika pour ces infos précises.

    Je vais aller me renseigner pour trouver ces produits et voir un peu les tarifs.
    Je ne pourrai pas lever les tuiles, c'est pour le rez de chaussée en pignon. Je mettrai le plus possible, tant pis pour les ponts thermiques, ça sera toujours mieux que rien et ça évitera peut-être que les tuyaux ne gèlent en hiver ...

    Encore merci pour ces précieuses infos.

  33. #1498
    jeanmichel57

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Bonjour a tous je cherche un artisan pour insuffler de la ouate de cellulose j'ai dejas fait 2 devis un il me propose 2000€ pour 20 cm de ouate (climacell)et un autre isofloc a un tarif élitiste de 4000€ pour une surface de 105m2 environ
    Ma question
    on cherche un bon artisan a des tarifs correcte dans la région Lorraine dans le secteur de Metz

  34. #1499
    Philou67

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Malheureusement jeanmichel57, ce forum traite des questions techniques et scientifiques, et ne peut servir à la recommandation de professionnels.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  35. #1500
    jeanmichel57

    Re : Isolation ouate de cellulose

    Ok alors serait il possible de m'envoyer quelque adresse en Mp d'artisan a tarif raisonnable(région de Metz) sans faire de pub sur ce forum?
    merci

Discussions similaires

  1. Isolation Combles Ouate de cellulose? pare/frein vapeur ?
    Par PatriceP dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2015, 14h07
  2. avis isolation mixte laine de bois ouate cellulose
    Par The_r2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/08/2008, 11h59
  3. Isolation à la ouate de cellulose
    Par felderiki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/03/2008, 15h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison