Répondre à la discussion
Page 150 sur 327 PremièrePremière 150151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 DernièreDernière
Affichage des résultats 4 471 à 4 500 sur 9798

Retours d'expérience chaudières OKOFEN



  1. #4471
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN


    ------

    Ben, commences par interroger la pente ???

    En général, quand il fait trop chaud quand il fait très froid dehors, c'est que la pente cloche ! La baisser un poil... et voir.

    Pour la sonde xeten, comme elle est "collée" au mur, elle est souvent un peu plus chaude que la température mesurée ailleurs (par exemple devant une vitre).

    Mais ce n'est pas le chiffre qui importe. C'est la proportionalité entre ta température de départ et l'écart temp intérieure / temp extérieure. Si ta sonde est constante dans son erreur (en proportionalité), le réglage de la pente compense cette erreur ! Mis à part le fait que le "chiffre" est faux, tu peux obtenir la température souhaitée à un epsilon près.

    -----

  2. Publicité
  3. #4472
    mr_larson

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    C'est vrai qu'elle semble constante dans son erreur, de ce que j'ai pu voir. Je vais diminuer la pente de 0,2 comme préconisé par le manuel.
    N'empêche, 21,5°C mesurés pour du 18,5°C demandés, avec la correction de la sonde d'ambiance, c'est étrange. Mais le mur sur lequel se trouve la sonde y est pê pour quelque chose.
    PES20 (15kw) Keba - sonde active - sans tampon - cycle moyen 40'

  4. #4473
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    pourquoi les voisins se sont-ils acharnés à faire glisser leur température d'eau sans mettre en avant la condensation ??
    Très bonne question !

    Et en effet, entre une PEK et la Condens (si elle est ce qu'on pense !), se situera uniquement à ce niveau...

    D'ailleurs, compare les résultats de la PEK testée par le BLT avec ceux de la Condens testée dans les mêmes conditions (en mode 30/50 donc là où elles condensent), et tu verras que mes "quelques %" (avec "quelques" vraiment réduit à 2 ou 3 !) ne sont pas une vue de mon esprit.

    [Je pense qu'il n'y a pas qu'Okofen qui "cherche" des arguments de vente ; je n'ai pas dit que le glissement n'apportait rien ; j'ai écrit que c'était un petit gain ; voir les test du BLT ! Je pense qu'à un moment donné, entre autrichiens, c'était la compétition pas qu'en ski, pour savoir qui pouvait légalement afficher le meilleur rendement. Dans ce contexte, "gratter" 1 ou 2 ou 3 % était important ! Avant la sortie de la PESK, Hargassner avait "gagné" avec la HSV, grâce au glissement]

    [J'ai x fois posé la question comment, si le retour des "glissantes" est vraiment de 38° au niveau des échangeurs, il se fait qu'il n'y a pas de condensation ? Car là, je comprendrais le gain en matière d'essorage des calories. Et s'il n'y a pas condensation, c'est que physiquement il fait plus de 60° environ au niveau des échangeurs, là où "cela se passe", et donc que les fumées partent quasiment aussi chaudes que s'il n'y a pas de glissement et donc que le gain, hormis les pertes périphériques, est minime... Je n'ai jamais eu de réponse consistante. J'ai donc pensé que ce glissement ne concernait pas toute la chaudière, mais seulement la périphérie et qu'à hauteur des échanges, l'eau de la chaudière était de nouveau suffisamment chaude... ??????]

    [En revanche, la condensation, interne ou externe, est un réel gain, du coté de la chaleur de condensation de la vapeur d'eau récupérée et du meilleur essorage des fumées, larguées à environ 35° car au contact d'un échangeur froid. Mais c'est couteux : condenseurs d'abord en inox puis en graphite ; le surcoût de ma PESK était, à l'époque de 2 250 euros HT par rapport à la PES équivalente ! Je l'ai écrit n fois : ce n'est pas rentable, au niveau du portefeuille ! D'ailleurs, c'est une ultra-niche commerciale, sous cette forme]

    [Lire et rapprocher toutes les données dans les tests BLT : rendement, température des gaz, pertes périphériques entre la PESK et la HSV. Les données de la P4 - pour laquelle un condenseur externe optionnel a été proposé - ont disparu sur le site du BLT.]

  5. #4474
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par mr_larson Voir le message

    Je vais diminuer la pente de 0,2 comme préconisé par le manuel.
    N'empêche, 21,5°C mesurés pour du 18,5°C demandés, avec la correction de la sonde d'ambiance, c'est étrange. Mais le mur sur lequel se trouve la sonde y est pê pour quelque chose.
    Voir plus de 0,2, si cela va dans le bon sens, mais que la tempéature réelle est encore excessive...

    Par ailleurs, ton facteur de correction (2 sur 10) est faible : en somme, ta sonde d'ambiance n'agit qu'avec des pincettes !!! Alors si ta pente tape carrément à coté, de la plaque, ce n'est pas avec des pincettes qu'on obtiendra quelque chose !

    Se souvenir que la sonde d'amabiance n'agit qu'asymptotiquement : elle corrige la temp de dpéart en fonction de l'écart temp interne mesurée / temp interne consigne. Donc quand l'écart est faible et que ton facteur de correction est faible, l'action de correction de la sonde est négligeable ! [un pas grand chose multiplié par un pas grand chose, cela fait quatr fois rien !]

  6. #4475
    PolymereAmiga

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bon, après passage de l'installateur, nettoyage rapide (cendres très noir d'après lui, ce n'est pas habituel), ajout des 4 tubulures pour passer à 20kw, nettoyage de l'assiette de combustion...
    Tada... encrassée, un peu de mâchefer.

    Remise en route, montée en T° avec V3V en manuelle le temps de réchauffer les radiateurs.
    T° Flamme monte à +740°C avec un % bois proche de 50%!!

    Je me demande pourquoi je n'ai pas osé "gratter" complètement l'assiette de combustion....

    On dirait que l'automate n'arrivait pas a "gérer" correctement la combustion du fait de manque de "puissance" développée par mon assiette "bouchée".

    Là les ZS indique un bon "bourrinage" de puissance en vue

    Je suis rassuré

    A+
    Okofen PES20 (20kw), Keba/Touch, radiateur HT, sonde active, 190m²

  7. #4476
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Salut Polymere,
    Je crois que tu es le premier à avoir eu des trous d'assiette bouchés [si j'ai bien lu].
    S'ils sont bouchés, je suppose que le lit de braises est moins alimenté en air par dessous et la puissance diminue.
    Le manque de chaleur devrait forcer l'automate à augmenter l'injection et ventiler plus, ce qui devrait augmenter les imbrulés plutôt que la puissance.

    Tu as bien une assiette à segments ??

  8. Publicité
  9. #4477
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Par le froid actuel, plus personne ne devrait avoir des cycles M/A ?
    De mon côté, je suis passé de 2 à 1 cycle par jour, et ai augmenté le départ PC de 1°C.

    A noter un bug de ma régulation dans l'après-midi: une panne de secteur a interrompu le cycle en cours ... qui n'a pas repris au retour !
    Shutttt !! Ne dites pas à madame que j'aurais du prévoir ce cas de figure
    Dernière modification par Tam ; 06/02/2015 à 20h09.

  10. #4478
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    [...]
    D'accord avec ton message.

    Question concernant ton condenseur: quelle est la quantité d'eau nécessaire au lavage ? [simple curiosité]

  11. #4479
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    ben oui, il fallait que ça descende sous zéro pour qu'elle m'ait fait un cycle ininterrompu, c'est triste...
    (surtout que j'aime pas le froid, et je me refuse à le souhaiter juste pour voir la chaudière marcher normalement)

    ce soir elle a même rempli une demi-heure avant l'heure - que 5mn d'arrêt mais j'ai retrouvé peu après la T foyer chutée à 55°, je dis bien T foyer, pas T chaudière (62 au moment), j'avais jamais vu ça, résultat elle a mis l'allumeur...
    PES10/CMP06 ~38' 2circ murs chauffants 70m²inertie s.amb.dés.18°C/h24, 58m²isolés amb.12°

  12. #4480
    JaiBu

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    ben Zut, c'est pas de la tarte ces machines....

  13. #4481
    PolymereAmiga

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Salut,

    Voici le graphique de cette journée "pleine de changements".

    Elle fini par une belle courbe

    Nom : Polymere_07-02-2015.png
Affichages : 111
Taille : 61,3 Ko

    Donc quand je pense "bouché" j'avais constaté que de la cendre s'accumulait bizarrement sur le bord de l'assiette de combustion à segment mais non vibrante.

    Je vais donc maintenant surveiller cette assiette de prêt

    Bon weekend (au chaud)

    PS: oui pour la phase de "rattrapage" de la T° ambiante, j'ai mis la T° chaudière à 80°C, je l'ai baissé à 75°C il y a une heure, J'ajusterai plus tard.
    Dernière modification par PolymereAmiga ; 07/02/2015 à 01h12.
    Okofen PES20 (20kw), Keba/Touch, radiateur HT, sonde active, 190m²

  14. #4482
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Question concernant ton condenseur: quelle est la quantité d'eau nécessaire au lavage ? [simple curiosité]
    Je ne l'ai jamais mesuré.

    La durée du rinçage est paramétrable, il faudra que je vois combien (je crois que c'est 1 mn chez moi) en débranchant le siphon le temps d'un rinçage.

    C'est un petit tube perçé, placé en haut du condenseur. Une sorte de petite "pomme d'arrosage".

    A mon avis, la réponse sera "quelques litres"...

  15. Publicité
  16. #4483
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Par rapport à ceux qui s'interrogent sur la faisabilité de la condensation dans une chaudière à pellets (et non pas dans un condenseur externe, comme la PE(S)K), je rappelle que cela existe déjà. C'est la SMART. Qui a été testée avec des retours à 30°, un rendement de 105 % (en 16 kW) et des émissions de gaz à 33 ou 34°...

    Plus j'y pense, et plus il me semble que la Condens est juste une SMART simplifée (je rappelle que la SMART intègre un tampon de 600 l de sorte à d'emblée être un SSC - complément solaire - "plug and play")

    @tam

    La HSV 15 (donc glissante) a été testée à la puissance nominale (15 kW) à 94,3 % de rendement avec des fumées à 107 à 116° (donc loin de la condensation), et à la plus petite puissance (5,4 kW) à 93,2 % avec des fumées entre 73 et 75° (donc encore bien au-dessus de la condensation, mais bien plus bas que les "non-glissantes".

    La PE16 (non glissante) à la puissance nominale (en fait, le test a donné 18 kW), avait un rendement de 92,7 % et ses fumées avaient alors 125 à 129°. A la plus petite puissance (4,9 kW mesurés), c'était 90,8 % de rendement et des fumées à 92 à 96 %.

    On voit que le glissement "rapporte" environ 2 % de rendement en plus, pour un "rabattement" supplémentaire des fumées d'environ 10 à 15°.

    La PESK 15, dans les résultats des tests certifiés par le BLT (reférence au numéro de test, date, etc en bas de document) et contenus dans le manuel, est donnée pour :

    - puissance nominale (15 kw) : rendement 100,6 % ; température des fumées 30 à 40%
    - puissance mini (5 kW) : rendement 98,2 % ; température des fumées 30 à 50 %

    [la brochure commerciale, en 2007, quant à elle, annonçait 104 % de rendement ; aujourd'hui le site internet annonce 102 % ; visiblement, différents test donne des résultats divergents à 2 ou 3 % près : tout cela dépend notamment des températures de retour !]

    Mais en gros, on voit que "condensation + meilleur essorage " (possible seulement au prix de la condensation) recèlent un potentiel de gain d'environ 10 %, et un refroidissement des fumées d'environ 80° en plus (de refroidissement, donc une température diminuée de 80° supplémentaires). Largement supérieur au glissement. Qui lui même est un "plus" (mais "moins plus"). Et le retour "froid", s'il n'est pas valorisé par la condensation, en soi, n'apporte pas grand chose.

    Voilà sur quoi j'ai fondé l'opinion exprimé plus haut, sans avoir le temps de récolter les données permettant de l'étayer un peu.

  17. #4484
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Je rajoute : à l'époque, la HSV coûtait environ 1 300 euros de plus que la Pellematic et la PESK 2 250 euros de plus que la PE...

    Donc dans ce choix, pour revenir à ta question, il y avait aussi :

    - la bataille pour afficher le rendement le plus élevé (être en haut sur le podium ; cela a été la HSV pendant tout un temps, puis les PESK puis SMART et sans doute demain Condens) [pour ceux qui n'étaient pas encore sur les forums de cinglés de pellets à l'époque, il faut savoir que la "Classic", simplifiée, moins chère, est sortie à ce moment-là ; avant Hargassner n'avait que la HSV a son catalogue et perdaient du terrain - NB : en chaudière à pellets ; ils proposent une gamme complète de chaudières à bois ou biomasse]

    - une bataille commerciale ; ces deux machines ont perdu du terrain (HSV) ou sont restées confinées à des niches (quelques fanatiques) pour la PESK ; le gros des installations, pour ces deux marques, est aujourd'hui la Classic chez Hargassner et les différents variantes de la PE chez Okofen.

    Le choix n'était pas simplement "technique".

    Il est à noter que la condensation impose quelques contraintes pour lesquelles Okofen, parti dès le départ sur des bruleurs aciers / inox, et le bruleur volcan, alimenté par un "tube" par en-dessous, avaient un avantage. En gros, il suffisait de passer au "tout inox" et de ranger un peu là-dedans, pour que la chaudière "supporte" la condensation et le rinçage... Comme le montre fort bien notre ami beaujolpif, pardon jaibu,qui ne peut même pas imaginer qu'on puisse faire condenser et rincer une chaudière à pellets - voir ces fines contributions plus haut !

  18. #4485
    1360

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    j'y pense, et plus il me semble que la Condens est juste une SMART simplifiée
    Si tu as juste, ça veut dire que cette nouvelle machine n'a effectivement plus de foyer volcan...
    Être populaire sur Facebook, c'est comme être riche au Monopoly.

  19. #4486
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,
    Bien ok la synthèse des différents rendements, Did.

    @1360, sur la coupe du rapport du BLTvci-dessous, sa vis étant clairement au dessus de l'assiette, je n'arrive pas à imaginer un volcan alimenté par dessous. Il faudrait une deuxième vis plus bas...

    Nom : condens - source  BLT.jpg
Affichages : 155
Taille : 51,9 Ko

    Autre question, toujours d'après ce schéma, je m'interroge sur l'inclinaison donnée à l'assiette, son épaisseur ainsi que le bout de tube situé en son centre, dessous ??

  20. #4487
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Désolé, pas encore vu - et encore moins "désossé" - une SMART. [suis plus dans mon jardin qu'à courir les salons "énergies renouvelables" - mais il faut quand même que je fasse un effort ; déjà qu'en Touch, je pige plus que dalle]

    Elle a bien une assiette de combustion. Le schéma est un peu fouillis, enfin compact. Je pensais que les pellets, après l'écluse, était amenés par le bas et au centre comme sur les PE !!! Je te jure.

    [dommage, si tu as raison : j'aimais bien le bruleur volcan - comme les suspensions hydropneumatiques de Citroën ! Je trouvais qu'il y avait de l'idée ! Ce petit brin de génie mécanique qui consiste à ne pas faire comme les autres. Mais Citroën aussi a plus de succès avec des bêtes ressorts !]

    [Maintenant, par rapport à la possibilité de "traverser" des échangeurs périphériques qui "gouttent", sans mouiller les pellets, cela ne change rien. Donc d'intégrer la condensation dans la chaudière... Mais sniff quand même !]

  21. #4488
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    @1360, sur la coupe du rapport du BLTvci-dessous, sa vis étant clairement au dessus de l'assiette, je n'arrive pas à imaginer un volcan alimenté par dessous. Il faudrait une deuxième vis plus bas...
    Je pense qu'il y a bien deux vis : l'une en bas de la trémie et "shifte" les pellets vers le centre, dans l'écluse coupe-feu.

    Puis, sous l'écluse coupe-feu, c'est repris par une seconde vis, qui pousse au centre de l'assiette.

    On voit bien les deux différentes roues dentées qui actionnent ces 2 vis, l'écluse et sans doute une vis qui extrait les cendres [4 roues dentées].

    Je n'arrive pas à voir si cette 2ème vis est au-dessus de l'assiette, donc si ce n'est pus du volcan, tout en restant du disque ??? [sous toute réserve, vu que je n'ai encore jamais vu ni désossé de SMART et encore moins une Condens !]

  22. Publicité
  23. #4489
    mr_larson

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonjour,

    Permière fois que je vois ma chaudière faire une si belle courbe! Je ne peux donc que la partager .
    Nom : 06Feb2015.jpg
Affichages : 145
Taille : 163,9 Ko
    PES20 (15kw) Keba - sonde active - sans tampon - cycle moyen 40'

  24. #4490
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Bonsoir,
    Ici magnifique journée au soleil, mais le plafond était à 1600m, la maison était dans la grisaille toute la journée.

    Le cycle du jour:

    Nom : Cycle 7 fev 15.jpg
Affichages : 300
Taille : 50,5 Ko

    t° chaudière t°retour écart
    Test BLT @4,4kW 71° 52,5° 18,5°
    Ma PE sur ce cycle 67° tend vers 25 42°

  25. #4491
    Tam

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Le cycle du BLT avec ses courbes de rêve:

  26. #4492
    christina86

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    ce soir elle a même rempli une demi-heure avant l'heure - que 5mn d'arrêt mais j'ai retrouvé peu après la T foyer chutée à 55°
    ce soir à l'heure du remplissage elle en était encore à 30m - et là je jette un oeil dans la trémie et je vois la vis à nu avec juste un petit tas de sciure sur les plans inclinés et qqs granulés qui se couraient après. Si je calcule par rapport à 175 ça voudrait dire qu'il y en a encore au moins 15% en chemin vers le brûleur - j'aurais pas cru autant ... mais en allant dans les P2xx je vois dans la liste des défauts, D_flamme le 6 fév. à 17h27 (càd. juste avant qu'elle ne remplisse en avance l'autre jour)
    ... Dois-je comprendre qu'elle est tombée en panne sèche, qu'elle n'aurait donc pas de marge de sécurité pour un remplissage intermédiaire ? Ou que le calcul des tours de vis, son fameux décompte des 175, c'est vraiment pas précis (dépend un peu de la taille des granulés ?), mais au point de tomber en rade ?
    Quand je la remplissais à la main je l'avais déjà trouvée à 5m et ça faisait pareil au niveau dégarnissage de la vis - faut dire qu'à la main j'en mettais peut-être plus, mais à ce point ça m'étonnerait aussi.
    Bizarre aussi il y a qqs jours, elle en était encore à 60m quand par les mêmes T ext elle est plutôt vers les 45 (bon, faut que j'étudie les données de la clé là)...



    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    La PE16 (non glissante) à la puissance nominale (en fait, le test a donné 18 kW), avait un rendement de 92,7 % et ses fumées avaient alors 125 à 129°. A la plus petite puissance (4,9 kW mesurés), c'était 90,8 % de rendement et des fumées à 92 à 96°.
    On voit que le glissement "rapporte" environ 2 % de rendement en plus...
    oui dans les conditions des tests BLT : en cycle continu, pas en M/A comme chez nous qui va chauffer les oiseaux à chaque arrêt...
    (là peut-être qu'il me faudrait enfin ce modérateur de tirage, je ne sais pas si ça peut y faire, parce que quand il fait froid elle dégringole à mort là : ce soir encore, en 5min d'aspi, la T foyer est descendue sous T chaudière et rebelote l'allumeur...) - et dans un local à 20-22° pas à T presque ext (les déperditions de la chaudière me montent le local de 10°quand-même !)...

    [en réalité, les fumées à Manet sont plutôt au-dessus de 150 et nos rendements en dessous des 90 comme on a encore vu l'autre jour]
    PES10/CMP06 ~38' 2circ murs chauffants 70m²inertie s.amb.dés.18°C/h24, 58m²isolés amb.12°

  27. #4493
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Oui.

    Je n'ai pas rappelé ces données pour "faire croire que...". Et encore moins pour relancer un débat.

    Sur la question des gains permis par le glissement comparé aux gains possibles avec la condensation, j'ai utilisé les données disponibles, celles des tests du BLT.

    Tam semblait penser qu'en soit, le glissement et la BT changeait la donne. J'avais affirmé le contraire, sans étayer avec les chiffres.

    Les tests du BLT situent les ordres de grandeur en matière de flux thermiques, en fonctionnement stabilisé.


    Je ne confirme pas du tout les températures relevées par manet. J'ai très régulièrement des 110 à 120° de température fumée avant le condenseur (mesurée ne sortie de chaudière). C'est donc assez voisin des résultats des test du BLT chez moi. Et 30 à 35 après le condenseur. Pourquoi ? Je ne sais pas.

  28. #4494
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    ce soir à l'heure du remplissage elle en était encore à 30m - et là je jette un oeil dans la trémie et je vois la vis à nu avec juste un petit tas de sciure sur les plans inclinés et qqs granulés qui se couraient après. Si je calcule par rapport à 175 ça voudrait dire qu'il y en a encore au moins 15% en chemin vers le brûleur - j'aurais pas cru autant ... mais en allant dans les P2xx je vois dans la liste des défauts, D_flamme le 6 fév. à 17h27 (càd. juste avant qu'elle ne remplisse en avance l'autre jour)
    ... Dois-je comprendre qu'elle est tombée en panne sèche, qu'elle n'aurait donc pas de marge de sécurité pour un remplissage intermédiaire ? Ou que le calcul des tours de vis, son fameux décompte des 175, c'est vraiment pas précis (dépend un peu de la taille des granulés ?), mais au point de tomber en rade ?
    Quand je la remplissais à la main je l'avais déjà trouvée à 5m et ça faisait pareil au niveau dégarnissage de la vis - faut dire qu'à la main j'en mettais peut-être plus, mais à ce point ça m'étonnerait aussi.
    Bizarre aussi il y a qqs jours, elle en était encore à 60m quand par les mêmes T ext elle est plutôt vers les 45 (bon, faut que j'étudie les données de la clé là)...
    Oui, cela ne semble pas tout à fait normal :

    a) ce qui est en chemin, ne devrait pas compter dans ce décompte : la trémie devrait se re-remplir juste au moment où elle commence à être vide ; le remplissage s'arrête au niveau de la sonde ; normalement, les 175 m devraient correspondre au vidage de la trémie...

    b) donc oui, la vis en débite-elle plus ? Pourquoi ?

    Mystère.

    c) Je ne me souviens plus : ce 175 est paramétrable ? Si oui, pour t'éviter des arrêts, réduis ll [la consommation n'est pas affectée ; ce qui est rechargé en avance ne le sera plus à l'heure fixée]

  29. Publicité
  30. #4495
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par christina86 Voir le message
    nos rendements en dessous des 90 comme on a encore vu l'autre jour][/SIZE]
    Le calcul de l'autre jour n'était pas un calcul de rendement.

    Pour déterminer un rendement, il faut mesurer le flux de calories réellement sorti de la chaudière (donc "sommer" les débits d'eau X les écarts de température ; ça, c'est qui est utile ; le reste : chaleur dans les fumées et chaleur perdue autour de la chaudière est une "perte" ; normalement, la somme des deux représente le PCI du combustible consommé).

    On ne peut partir d'une "puissance moyenne" multipliée par le temps (sauf à mesurer la puissance moyenne comme indiquer ci-dessus : mesurer les calories récupérées et diviser par le temps...).

  31. #4496
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Le cycle du BLT avec ses courbes de rêve:
    Je ne parlerais pas de "cycles", ni de "courbe de rêve". Puisque par définition du protocole, c'est un "régime stabilisé" pour mesurer un rendement.

    Alors qu'en réalité, nos besoins varient, donc le régime stabilisé est impossible (hormis le tampon, et encore en première approximation suelement).

    [Il y a quelques années, ou quelques dizaines d'années peut-être (?), les consos des voitures étaient aussi données en vitesse stabilisée : x l à 90 km/h par exemple ; ces chiffres étaient différents d'une conduite réelle - même s'il restait qu'on grosse affichait des chiffres moins favorables qu'une petite et qu'avec un style de conduite identique, elle consommait aussi plus dans la réalité que la petite ; c'était donc juste une "indication du minimum possible"]

  32. #4497
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message
    Le cycle du jour:
    Je comprends rien, ou ta courbe jaune c'est le plancher retour ???

    Où est mesurée la température retour ? A l'entrée dans la chaudière ?


    NB : je ne sais pas ce que tu veux "montrer" ???

    Encore une fois, le retour à 25 ou à 50°, dès lors que tu ne déclenches pas de condensation, n'apporte rien de plus, ni n'enlèves rien. Tes échangeurs sont à la même température, liée à la température chaudière.

    Pour stabiliser, il s'agit d'évacuer l'exacte quantité de calories produite par le feu à un niveau de modulation donné (puissance nominale / puissance minimale, dans le cas du BLT ; je ne sais quel est le tien ; mais avec une chaudière à 67°, selon la temp nominale de la chaudière, tu dois être peut-être à 12 ou 14 sur 17 ?).

    Tu peux le faire avec un débit D x écart de 42 ou avec un débit 2D x écart de 21... ou encore 3D X écart de 14..

    Soit pour une même température de départ 67 (par ex), des retours à 25, ou à 46 ou à 53...

    Pour ta chaudière, strictement rien de changé. Elle est à 67°, elle ne condensa pas, elle "extrait pareil", elle adopte le même niveau de modulation (commandé primairement par sa température)...
    Dernière modification par Did67 ; 08/02/2015 à 09h51.

  33. #4498
    1360

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Alors qu'en réalité, nos besoins varient, donc le régime stabilisé est impossible
    Bonjour,

    Si il fait (par exemple) -4°C pendant plusieurs jours, le besoin ne varie pas (ou très peu), et le régime stabilisé est donc parfaitement possible (ça l'est chez moi...)

    A+
    Être populaire sur Facebook, c'est comme être riche au Monopoly.

  34. #4499
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par Tam Voir le message

    @1360, sur la coupe du rapport du BLTvci-dessous, sa vis étant clairement au dessus de l'assiette, je n'arrive pas à imaginer un volcan alimenté par dessous. Il faudrait une deuxième vis plus bas...

    Autre question, toujours d'après ce schéma, je m'interroge sur l'inclinaison donnée à l'assiette, son épaisseur ainsi que le bout de tube situé en son centre, dessous ??
    Je pense que tu as raison. Ce n'est plus du volcan ! (re-sniff !).

    Je pense que ce qui se situe en-dessous est la récupération des cendres, avec peut-être un "mécanisme" pour les ramener dans le petit bout de tube, les faire tomber dans le convoyeur situé en-dessous...

    [Faudrait quand même que je me donne la peine d'aller voir cet engin !]

  35. #4500
    Did67

    Re : Retours d'expériences chaudières OKOFEN

    Citation Envoyé par 1360 Voir le message

    Si il fait (par exemple) -4°C pendant plusieurs jours, le besoin ne varie pas (ou très peu), et le régime stabilisé est donc parfaitement possible (ça l'est chez moi...)

    A+
    Allez, va, je vais me dispenser d'une dispute stérile :

    - je parlais bien entendu des 20 ans que va fonctionner une chaudière (comme ta conduite de tous les jours aura du mal à ressembler à un test sur l'anneau de Monthléry, même si, de temps en temps, sur telle autoroute déserte, on arrive à stabiliser aussi...)

    - la tienne non plus n'est pas en régime stabilisé au sens des essais du BLT ( la courbe de rêve, évoquée par tam, avec une puissance parfaitement constante, un départ et un retour parfaitement sables...) ; c'était ça mon sujet ; elle module...

    - cela te chagrine que cela ne soit pas répété ? allez, je vais alors l'écrire si cela peut te faire passer un bon dimanche : elle module bien mieux que les nôtres et évite notamment les marches/arrêts (mais ce n'était pas mon sujet ici).

Discussions similaires

  1. Retours d'expérience chaudières RED Heating (MCZ)
    Par TDN57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 18/01/2021, 20h08
  2. Recherche de retours sur les chaudières Attack slx
    Par yvesposiere dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 73
    Dernier message: 01/02/2020, 20h04
  3. Retours d'expériences chaudières BTC
    Par IonElla dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/04/2016, 15h31
  4. Retours d'expérience sur les tests unitaires en C
    Par lou_ibmix_xi dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/07/2008, 13h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...