Répondre à la discussion
Page 30 sur 68 PremièrePremière 3031 32 33 34 35 36 37 38 39 40 DernièreDernière
Affichage des résultats 871 à 900 sur 2016

Chaudière gaz AUER pulsatoire



  1. #871
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire


    ------

    Bonjour Gailbacher,

    C'est probablement le relais de commande du ventilateur qui est HS. Par chance, sur la carte du pilote il y a une batterie de relais qui très probablement ne sont pas tous utilisés (sauf si tu as 3 circulteurs et une vanne 3 voies télécommandée à l'ouverture et à la fermeture). La phase qui commande le ventilateur est sur le plot 4 du connecteur à 12 plots de la carte (elle l en part par un fil rose).

    Par exemple, tu peux souder un shunt sur la carte pour utiliser en commande de ventilo le relais du circulateur du circuit 2 (s'il est inutilisé). Pour limiter au minimum l'intervention sur la carte électronique tu peux raccorder la phase de commande du ventilateur sur le plot où se branche normalement le circulateur du circuit 2 (plot 4 du bornier général de la chaudière qui reçoit le fil violet venant de la carte ). Le fil rose qui devrait apporter la phase ventilo est lui sur le plot 60 de l'autre gros bornier de la chaudière. Il faut débrancher ce fil (et l'isoler électriquement) et passer un fil entre le plot 60 sus-nommé et le plot 4 du bornier général.

    Salutations

    -----

  2. Publicité
  3. #872
    Gailbacher

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir Gougougou,
    D'abord merci pour ta réponse.
    D'un point de vue technique, ta proposition est bonne, mais cela ne fonctionne pas...Il y a certainement une logique de programmation qui fait que le branchement du ventilateur sur la sortie de l'alimentation du circulateur N°2 ne donne pas de résultat. Quand je fais mon branchement "volant" sur un interrupteur - ce qui permet de travailler seul - j'alimente le ventilateur au moment du déclic de la chaudière, qui se met en route...quand je soutire sur la sortie CZ2 (libre puisque je chauffe avec deux planchers chauffants), il ne se passe rien et le défaut "VENT" apparaît. Ma configuration hydraulique étant 2AS2, la sortie CZ2 est très certainement inactivée. Normalement, le ventilateur tourne quelques secondes en début de cycle de chauffage et s'arrête quelques secondes après l'arrêt de la chaudière. Est-ce que le fait de passer en 3AS2 activerait la sortie CZ2, avec le respect de la séquence d'alimentation électrique attendue par le ventilateur?
    Cordiales salutations.

  4. #873
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gailbacher,

    Je pense que je ne me suis pas exprimé assez précisément. Il faut aussi intervenir sur la carte du pilote pour déconnecter la commande de la carte qui concerne le ventilateur et qui va vers le relais HS pour la reconnecter sur le relais de remplacement que tu as choisi. A priori il y a une seule liaison à déplacer (1 seul fil shunt à souder sur la carte). C'est un travail assez fin, et il faut couper des continuités sur la carte pour éviter de mettre les excitations des deux relais en parallèle sur le circuit de commande.

    Tu peux aussi changer le relais HS. Je crois qu'il s'agit du relais Schrack RE030012, (celui qui est saumon). Les autres relais (une dizaine environ) sont des Takamisawa JV12S-RT et ils sont noirs. Ce sont des pièces très bon marché. Un Schrack vaut 5 euros et un Takamisawa 2 ou 3 euros. La difficulté est de souder et encore plus de dessouder le relais qui est HS. Il a 4 picots. Les 2 picots les plus proches du connecteur 12 plots sont ceux qui portent le 220volts et les 2 autres portent la commande du relais. Attention les picots du 220 volts ne sont pas placés de la même manière sur les 2 types de relais, et on ne peut pas souder un Takamisawa à l'emplacement d'un Schrack (sauf à bricoler).

    Nota1: Le relais Schrack est un relais dans le principe particulièrement résistant, et il a été choisi là car il est très sollicité (démarrage/arrêt d'un moteur à collecteur 2 fois par cycle d'allumage de la chaudière). Il est censé pouvoir supporter des dizaines de millions d'ouvertures/fermetures. A l'origine le relais qui jouait son rôle était je crois aussi un Takamisawa, mais il y a du y avoir des pb et le Takamisawa moins costaud a été remplacé par le Schrack. La solution que j'ai proposée hier (substitution par un relais inutilisé) a le mérite de la rapidité pour la réparation, mais elle paraît moins fiable dans le temps que le remplacement pur et simple du relais Schrack à l'identique.

    Nota2: on peut trouver un relais Schrack RE030012 chez Farnell (http://fr.farnell.com/plan-du-site). Ils envoie très vite.

    Salutations

  5. #874
    Gailbacher

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,
    Merci pour ta réponse.
    Ma carte est une PULS indice C, et je pense qu'elle ne correspond pas à ton descriptif, du moins en ce qui concerne ce relais.
    Ma pulsatoire est une 20 C/3 N°série 0200567 Type C 53 B 23. Et voilà 3 vues de cette carte:
    https://picasaweb.google.com/1132226...ICNscyVvJn6pAE
    Merci pour toute information.
    Cordialement.
    Gailbacher

    PS: il faudra peut-être faire un copier-coller du lien pour accéder à mon album Picasa.

  6. #875
    RGzebre

    Question Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à vous tous. Pour GOUGOUGOU, il doit y avoir quelque chose qui a fait que la chaudière est entrée en pression. Mais quoi !. le groupe de sécurité me semble correct. J'espère qu'Auer va me renvoyer des durites rapidement car l'eau coule assez bien. Le tapis de feutre qui est au fond de la chaudière est imbibé d'eau. Je me demande s'il ne faut pas aussi le changer.
    Autre point sur l'antilegionelose. Je l'ai activé sur le ballon thermodynamique. Température à 60 °C toutes les semaines. Avant il n'était pas activé sur la Pulsatoire. Faut il le faire aussi ? Car la Pulsatoire n'enverra de l'eau dans l'échangeur suplémentaire du ballon thermodynamique que si la température du ballon est < 38°C ou température du garage < -5°C. soit très rarement. L'eau enfermée dans l'échangeur supplémentaire du chauffe eau thermodynamique va donc stagner et je me suis dit, ne faut il pas activer l'antilégionélose au mois une fois par semaine. j'ai testé le système et lorsque l'on active l'antilégionélose sur la Pulsatoire, la Pulsatoire active la pompe qui alimente en eau chaude le circulateur supplémentaire du chauffe eau thermodynamique. L'eau qui était stagnante circule et est portée à 80°C pendant 30 mn. Le cycle est en fait très long pour un si court circuit d'eau.
    L'antilégionelose est elle nécessaire pour un circuit fermé. En fait l'eau stagnante ne sera jamais en contact avec l'eau chaude sanitaire ?
    Le cycle antilégionélose du ballon thermodynamique est peut être suffisant ?

    Merci pour les conseils.

  7. #876
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gailbacher,

    Ta carte est en effet un tout petit peu différente de ma description. Chez toi tous les relais sont des Takamisawa JV12S-KT. Le relais du ventilateur probablement HS est le troisième à partir du bord de la carte la plus proche du transformateur (en face ou presque de l'espace entre le connecteur d'alimentation à 4 broches et le grand connecteur 12 broches et à côté du transfo dans le boîtier rouge). Les opérations que je te proposent restent à l'identique. Peut-être serait-il heureux de remplacer le relai HS par un SCHRACK RE030012 (plus résistant) en lui rallongeant les pattes et en le soudant un peu en hauteur sur la plaque.

    ( le relais Schrack a son circuit des contacts 220Volts qui sort par un picot seul sur un petit côté de la face du relais avec l'autre picot au milieu du grand côté, les 2 autres picots - situés sur l'autre petit côté - portent le circuit de commande).

    Si tu n'es pas bien équipé pour bricoler ta carte tu peux peut-être faire appel à un réparateur électronique pour faire les soudures.

    Voudrais-tu faire une photo de l'arrière de la plaque du pilote pour que je comprenne bien ta situation ?

    Cordialement

  8. Publicité
  9. #877
    Gailbacher

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir Gougougou,
    Merci pour cette aide.
    Voici les vues recto-verso de la carte.
    https://picasaweb.google.com/1132226...ICNscyVvJn6pAE

    Cordialement

  10. #878
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir Gailbacher,

    Merci pour les photos de l'arrière de la carte électronique du pilote. Je te confirme que c'est bien le 3ème relais qui concerne le ventilateur. Je pense que tu as vu ses 4 picots. Tu peux alors soit détourner la commande du ventilateur sur un autre relais, soit remplacer ce relais et je te recommande alors un Schrack RE030012, d'autant plus que le percement pour le picot qui n'est pas positionné de la même manière est déjà fait dans la carte avec le circuit imprimé qui passe autour. Il n'y a même pas à "bricoler" comme je l'avais indiqué.

    Pour dessouder, tu peux utiliser un petit aspirateur à soudure manipulé par un tiers pendant que tu chauffes le picot. Tu peux faire ainsi un travail très propre.

    Cordialement et tiens-nous au courant du résultat.

    Nota: as-tu essayé de donner une paire de pichenettes sur le relais en question au moment où il devrait alimenter le ventilateur pour voir si cela n'a pas un effet même temporaire. Ce n'est pas une réparation mais cela permet de confirmer que c'était bien lui la cause des ennuis (s'il ne se passe rien cela ne prouve pas qu'il est innocent).

  11. #879
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir RGzebre,

    1- ANTILEGIONELLOSE
    Il ne sert à rien de programmer l'antilégionellose (ANLE) par la chaudière pulsatoire si le ballon dispose déjà de son propre système. Les légionelles éventuelles dans le circuit de réchauffage de l'ECS sont sans danger.

    Il est normal que l'ANLE provoque un fonctionnement très long de la chaudière ainsi que tu l'as remarqué. L'ANLE a pour but d'opèrer un traitement du contenu ECS du ballon et non du contenu du serpentin !! Alors il y a du volume à chauffer. Comme ton installation fonctionne comme avec un aquastat, en mode ANLE la chaudière chauffe le ballon 1 fois et pendant 30 minutes sans se préoccuper de la température atteinte (qui lui est inconnue). Si tu avais une régulation par sonde ECS la chaudière maintiendrait 65 degrés dans le ballon pendant 10 minutes.

    2- FUITE DES DURITES
    Ton affaire de fuite par surpression me semble bizarre (d'autant plus que tu signales une double fuite). Et la preuve n'est pas faite de la réalité de cette surpression - qui semble impossible si la soupape de sécurité fonctionne normalement. Le problème ne viendrait-il pas d'une soudure qui serait percée ou fendue sur le départ où s'emmanche la durite haute ? L'eau coule le long du corps de la chaudière, mouillant le manchon de la durite basse ce qui donne l'impression que cette durite basse fuit aussi.

    Salutations

  12. #880
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous,
    Après avoir longtemps parcouru vos threads, je me suis décidé à m'inscrire peut-être pourrez-vous m'aider à résoudre mon problème...
    D'autant plus que certains d'entre vous semble être très proche
    Nous avons acheté fin 2010 une maison équipée avec une pulsatoire Auer 20i. A priori l'installation a été bien faite, aucun bruit parasite excepté ceux dûs à la dilatation de certains de mes tuyaux. L'installation étant récente, j'ai continué de faire confiance à l'installateur, car ceux-ci ne sont pas nombreux dans le coin et il connaissait parfaitement la maison.
    Durant l'hiver 2010-2011, nous n'étions pas dans la maison, mais la chaudière a fonctionné sans problème. Nous sommes ensuite rentrés dans la maison au printemps et cette année s'est déroulée également sans problème.
    Il y a environ 1 mois, à une semaine d'écart a eu lieu la révision de la chaudière ainsi que le remplacement de mon compteur gaz.
    Ensuite, les ennuis ont commencés...
    En fait la chaudière se met régulièrement en défaut. ceux-ci sont de 2 types: DEAL et DECO. Il est impossible de passer une journée sans que la chaudière ne s'arrête.
    Il faut la relancer et à chaque fois, plusieurs tentatives sont nécessaires, elle "tousse" mais ne démarre pas immédiatement.
    Mon chauffagiste cherche la panne depuis plus de 2 semaines maintenant. J'étais présent la plupart du temps, on a procédé au remplacement du bloc gaz, au changement de bougie (bien que celle-ci fut neuve suite à la révision), à la vérification du clapet d'admission d'air, au changement de la carte mère, au contrôle du débit de gaz......
    Rien n'y fait.... un technicien d'Auer a même été appelé à la rescousse....sans succès.
    En désespoir de cause, j'ai fait appel à GrDF qui, sont intervenus très rapidement, qui ont vérifiés l'alimentation en gaz....aucun problème (23,5mB en pression statique et 22mB en pression dynamique). Ayant un doute sur le compteur, je leur ai demandé de remplacer celui-ci histoire d'éliminer encore une source possible....rien n'y a fait.....
    Le problème est toujours présent.
    Pour l'instant, ça va le temps est clément, mais je redoute l'arrivée des gelées.
    Quelqu'un aurait-il une idée ?????
    Dernière modification par spiro68 ; 10/12/2011 à 14h54.

  13. #881
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Spiro68,

    DEAL signifie que la chaudière ne s'est pas allumée et cela a été détecté par le pressostat de combustion (resté ouvert). DECO signifie qu'elle s'est allumée et qu'en cours de combustion celle-ci a été perturbée (cela peut s'être produit quelques secondes seulement après le démarrage). DECO est détecté par une ouverture intempestive pendant la combustion soit du pressostat de combustion soit de celui de ventilation. Dans les deux cas ce sont les pressostats qui déclenchent l'arrêt de la chaudière. Il importe donc qu'ils soient en bon état et bien réglés (le processus de démarrage vérifie qu'ils basculent entre les positions ouvertes et fermées, mais pas les valeurs précises des pressions où cela se passe). Ces pressostats consituent un premier sujet d'interrogation, mais je ne crois guère à un pb de ce côté. Je pense plutôt qu'on a touché à la chaudière lors de la maintenance et que la cause du pb est autour de cette opération.

    Qu'appelles-tu le clapet d'admission d'air (qui a été contrôlé lors de la maintenance) ? S'agit-il du clapet anti-retour situé dans l'ouverture du tuyau d'arrivée du mélange air/gaz naturel dans le corps de chauffe ou de la tête de combustion qui porte la bougie (pièce de 12/15 cm de diamètre qui s'extrait verticalement du corps de chauffe avec une sorte de poignée qu'on ajoute, qui contient une membrane métallique et qui porte la bougie) ?

    Cette tête de combustion a-t'elle été déposée ou ouverte lors de l'opération de maintenance. Normalement la personne qui fait la maintenance doit la déposer pour la contrôler délicatement, mais doit s'abstenir de démonter les vis qui la solidarise et aussi de l'ouvrir sous peine ensuite de problèmes insolubles qui nécessitent le remplacement de cette pièce. Cette pièce n'a t'elle pas subie quelque avanie lors de l'opération de maintenance (ou a-t'elle été remplacée en même temps que la bougie) ?

    Tu parles d'un contrôle du débit de gaz. Normalement, sur le bloc gaz, on peut contrôler non le débit mais la pression. Lors de la maintenance, cette pression a-t'elle été modifiée (on tourne pour cela une vis sur le côté du bloc gaz). Il y a deux réglages possibles avec le gaz naturel selon le diamètre de la buse installée sur le bloc gaz (10/11 mbar pour un diamètre de 10 mm et 16 mbar pour un diamètre de 3,5mm). Selon mon expérience la chaudière supporte beaucoup mieux un excés qu'une insuffisance de pression. Une insuffisance de pression peut déclencher les toussottements que tu évoques.

    La bougie a été changée. Pour ce faire on est intervenu dans le boîtier noir ou arrive le fil de cette bougie. Ce boîtier est sujet à des faux contacts, qui induisent parfois des pb intermittents. Il faut bien tout réenquiller y compris le côté non concerné par la bougie. Toutefois un pb de ce genre n'explique pas un défaut DECO.

    Par prudence, je vérifierais que le té de vidange de l'échappement est OK (dévisser et remettre bien en place). Mais la cause du pb est probablement ailleurs.

    Si je devais voter avec les maigres éléments dont je dispose, je voterais plutôt pour un pb de la tête de combustion (coup, saleté introduite, ouverture intempestive, remontage foireux lors de l'opération de maintenance).

    Salutations

  14. #882
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,

    Merci pour ta réponse.
    En fait ce que j'appelle clapet d'admission d'air est juste le clapet situé derrière, en bas et à gauche de la chaudière et qui amène l'air à celle-ci.
    Mais je l'avais déposé, l'entrée d'air était donc directe et le problème toujours présent...
    Pour la tête de combustion, elle a effectivement bien été déposé pour le remplacement de la bougie et je me souviens qu'à ce moment le chauffagiste avait dit qu'il ne fallait absolument pas que quelque chose tombe au fond du cylindre (corps de chauffe ?). Est-ce que justement quelque chose est tombé....?? cela entrainerait-il ces symptômes ?
    Par contre, je ne comprends pas lorsque tu parles des vis qui solidarisent la tête de combustion (?) Pour la déposer, tu dois bien enlever les 3 boulons montés sur silent blocs... La tête n'a pas subi de choc au démontage et le joint était en bon état.
    Concernant le gaz, je me suis mal exprimé, c'est effectivement la pression qui a été contrôlée sur le bloc. La première fois, le chaffagiste dit avoir relevé des variations (que je n'ai pas vu) d'ou le remplacement du bloc, qui n'a rien changé, et le contrôle de la pression en amont par GrDF qui s'est révélé tout à fait normal.
    Concernant l'échappement, il a également été vérifié et tout est normal.
    Je précise encore que l'installation est quasi neuve, 3 ans...

    Tiens pendant que j'y suis ....mon chauffagiste n'a pas pu me répondre....peut-on monter un thermostat d'ambiance (type Delta Dore) sur ces chaudières et dans l'affirmative sur quels borniers ?
    Dernière modification par spiro68 ; 11/12/2011 à 09h38.

  15. Publicité
  16. #883
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Spiro68,

    J'ignorais qu'il pouvait y avoir un clapet sur l'entrée d'air dans le coffre de la chaudière (peut-être est-ce un accessoire récent ?). J'évoquais un clapet enti-retour qui a été ajouté avec l'expérience pour éviter qu'un allumage intempestif dans la chambre d'admission (située dans le corps de chauffe mais au dessus de la tête de combustion) ne provoque des dégâts par retour de flamme dans le pot de mélange situé au dessus du bloc gaz. Ce clapet est simplement coincé dans le tuyau annelé qui entre dans la chambre d'admission.

    La tête de combustion se dépose effectivement en enlevant les 3 boulons engagés dans les silentblocs. Une fois déposée on peut la démonter (la désolidariser) en dévissant les boulons qui se voient par dessus. Ceux-là il ne faut pas les toucher. Les boulons n'ont ils pas été serrés de manière trop forte, provoquant une déformation qui gène la vibration de la membrane. La pleine liberté de cette membrane est cruciale pour le fonctionnement de la chaudière.

    Es-tu sûr que la pression en aval du bloc gaz a été bien réglée ? Et avec un appareil dont l'exactitude a été vérifiée récemment ? Cette histoire de pression qui varie est un peu étonnante (ça dépend dans quel rapport)

    On peut bien sûr mettre un thermostat pour piloter la chaudière. il se branche sur les même bornes que la sonde d'ambiance (bornes 12 et 13). Il faut paramétrer la chaudière pour prendre en compte cet élément (CAZ1 = 1, SAZ1 = 0).

    Salutations

  17. #884
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir Gougougou,
    A l'est rien de nouveau...
    Toujours les memes symptomes.
    La pression aval du bloc gaz a été réglé correctement.
    Par contre, je reviens sur ma question precedente, si quelque chose etait tombe a l interieur lors de la depose de la tête de combustion, cela entraînerait-il ces symptômes ?
    D'autre part, petite question a Gailbacher...Qui vous a installé votre chaudiere Auer ?

    Merci pour ta réponse concernant le thermostat

    Cordialement

  18. #885
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir spiro68,

    Je n'ai pas l'expérience d'objet tombés dans la chambre de combustion. Je ne peux donc faire que des raisonnements qui valent ce que valent les raisonnements non confirmés par l'expérience.

    Il faut savoir au départ que les pressostats de combustion et de ventilation changent d'état lorsque la pression différentielle est de 1,9 millibars (c'est à dire pas grand chose). Le pressostat de ventilation mesure entre l'air ambiant dans le coffre de la chaudière et la sortie du corps de chauffe, alors que le pressostat de combustion mesure entre la chambre d'admission et la sortie du corps de chauffe. La chaudière fonctionne si les 2 pressostats sont fermés (en position de travail) actionnés par une surpression à la sortie du corps de chauffe. Pendant la phase de démarrage le ventilateur ferme le P. de ventilation car il met la pression dans le circuit d'air vers la chaminée, mais il met plus de pression dans la chambre d'admission qu'à la sortie du corps de chauffe (qui est en aval). Le P de combustion reste donc ouvert. Il ne se ferme qu'après les premières explosions lorsque la pression dans l'échappement se stabilise (à un niveau supérieur à celle de la chambre d'admission qui est alors en dépression et qui alors aspire toute seule le mélange).

    Si la membrane de la tête de combustion est touchée par un objet tombé dans la chambre de combustion il est possible qu'elle ne fasse plus très bien l'étanchéité et qu'il y ait des ondes de surpression qui passent alors dans la chambre d'admission et déclenchent le pressostat de combustion (le remettent au repos, donc ouvert) (j'ai expliqué plus haut que le P. de combustion a une prise dans la chambre d'admission). On a alors un défaut DEAL. Un défaut d'étanchéité dérègle aussi le séquencement ou/et les volumes du processus admission/échappement.

    Un objet dans la chambre de combustion peut avoir un autre effet. La géométrie de la chambre de combustion conditionne le parfait enchaînement des moments d'admission et d'échappement et les volumes de gaz déplacés. On peut donc craindre le pire de présence d'un objet parasite à cet endroit. De plus cet objet peut partiellement gêner les écoulements et déséquilibrer le fonctionnement.

    J'ai tout de même un peu de mal à penser que l'installateur aurait laissé tomber qqchose sans s'en rendre compte (ou sans le dire, s'il s'en était rendu compte !).

    Il faut comprendre qu'une fois la chaudière démarrée, la poursuite de son fonctionement est très passif (le bloc gaz est ouvert et le reste, les pressostats restent fermés, la carte pilote n'est pas sollicitée...). Ca fonctionne tout seul par succession d'explosions qui produisent l'énergie mécanique nécessaire à l'aspiration du mélange air/gaz, à l'évacuation des gaz brûlés et à la manoeuvre de la vanne du dispositif (qu'est la membrane de la tête) . Le seul élément "actif" (plus exactement mobile) c'est la membrane de la tête de combustion, et il est soumis à rude épreuve. C'est pourquoi je suis étonné que la tête de combustion n'ait pas été changée, ne serait-ce que le temps de l'innocenter.

    Cordialement

  19. #886
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir spiro68,

    J'ai écrit par erreur:

    "Si la membrane de la tête de combustion est touchée par un objet tombé dans la chambre de combustion il est possible qu'elle ne fasse plus très bien l'étanchéité et qu'il y ait des ondes de surpression qui passent alors dans la chambre d'admission et déclenchent le pressostat de combustion (le remettent au repos, donc ouvert) (j'ai expliqué plus haut que le P. de combustion a une prise dans la chambre d'admission). On a alors un défaut DEAL. Un défaut d'étanchéité dérègle aussi le séquencement ou/et les volumes du processus admission/échappement."

    Ce n'est pas un défaut "DEAL" dans ce cas, mais un défaut "DECO"

  20. #887
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Merci de ta réponse Gougougou,je vais suggerer un remplacement de la tete de combustion pour tester....
    Suite au prochain episode.....(j'espère que la série s'arrête bientôt )

  21. #888
    Gailbacher

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir Spiro68 de Brunstatt,
    J'ai acheté ma pulsatoire fin 2002 (j'avais écrit 2000 sur le forum) chez ### à Mulhouse. Ma Radson à condensation venait de rendre l'âme et comme je considérais que de devoir changer le corps de chauffe (un boulot de cinglé) tous les 2 ans c'était trop, je l'ai mise au rebut.
    Pour ne pas avoir à attendre, j'avais acheté la pulsatoire exposée dans le hall du magasin. J'ai installé cette chaudière sans l'aide de personne, tout comme j'ai réalisé toute mon installation de chauffage d'ailleurs, avec une chaudière électrique Geminox GWR comme relève en cas de panne. Je n'ai eu que très peu de soucis avec cette pulsatoire, dont j'ai toujours scrupuleusement réalisé l'entretien.
    A l'attention de Gougougou. La solution que j'ai retenue pour remettre la chaudière en route le plus rapidement possible, c'est de remplacer dans un premier temps le relais défaillant du ventilateur par un neuf du même type et de procéder hors période de chauffe au remplacement du Takamisawa par le Schrack, réputé pour être bien plus résistant. Je n'ai pas trouvé les 2 marques chez Farnell, j'ai donc passé commande chez Conrad (JV-12S-KT=1,95€ / RE030012-12V=2,50€), avec comme seul souci un délais d'acheminement de 10 jours/livraison hier matin. Ce week-end je remets en route et je ferai des photos de mon installation pour le forum (je passe notamment par une bouteille mélangeuse de fabrication maison, avec un circulateur en aval de celle-ci qui fonctionne en permanence avec un thermostat pour l'arrêter en cas d'envoi trop chaud).
    Cordiales salutations à tous.
    Gailbacher
    Dernière modification par SK69202 ; 14/12/2011 à 18h32. Motif: Suppression nom commercial

  22. Publicité
  23. #889
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonsoir
    J'espere que les fêtes de Noël se sont bien passées pour tous...
    Juste un petit mot pour vous donner des nouvelles de ma chaudière
    Auer a finalement envoyé toutes les pièces susceptibles d'être a l'origine de la panne, sous garantie (merci Auer !) et mon chauffagiste les a donc remplacé...
    Y compris tête de combustion et pressostat de combustion comme l'avait suggéré Gougougou.
    Tout a maintenant l'air de fonctionner parfaitement, je croise les doigts...
    J'attends juste de prendre maintenant connaissance de la facture de MO...
    Pour le reste, encore une question pour Gougougou...concernant le branchement du thermostat, je suppose que je dois arrêter la chaudiere avant de le brancher et ensuite procéder aux reglages sur la chaudiere....
    Une fois ceci fait je n'ai plus a toucher a la chaudiere ? J'utilise exclusivement le thermostat d'ambiance ?
    J'espère ainsi arriver a regler plus précisément la température dans la maison car actuellement j'ai en permanence 2 ou 3 degrés de trop....
    Bonne soirée et meilleurs voeux pour 2013 !

  24. #890
    Gailbacher

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,
    A mon tour de te donner des nouvelles de ma pulsatoire. Eh bien elle ronronne gentiment. D'ailleurs, qui a dit qu'elle était bruyante? La monter sur des silent-blocs et veiller au branchement "souple" de son échappement sur le tubage de la cheminée évitera bien des soucis acoustiques.
    J'ai donc dessoudé le relais de commande défectueux du ventilateur en utilisant de la tresse à dessouder, pour faire un travail rapide et propre, et remis le neuf en place (le même modèle que l'ancien). A la mise sous tension la chaudière s'est de suite mise en route. Je réaliserai la modification permettant la mise en place d'un "Schrak" lors des opérations de maintenance, l'été prochain.
    Un très grand merci pour tes conseils judicieux.
    Bon réveillon de la Saint-Sylvestre et bonne année 2012 à tous.
    Gailbacher

  25. #891
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gailbacher,

    Je suis heureux d'apprendre le succès de ta réparation. Je te félicite pour ta dextérité de réalisation de ce travail très fin.

    Bonnes fêtes à tous

  26. #892
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Spiro68,

    Je me réjouis que ta chaudière remarche. Dommage tout de même qu'un remplacement de multiples pièces ne permettent pas de confirmer que la tête de combustion était effectivement la cause de la panne. Enfin tout est bien qui finit bien.

    BRANCHEMENT DU THERMOSTAT
    Il vaut mieux couper électriquement la chaudière lorsqu'on travaille sur le bornier; cela évite de se prendre malencontreusement un coup de 220V, de perturber le fonctionnement, ou de faire une fausse manoeuvre destructive. En principe toutefois on pourrait bricoler sur la connexion de la sonde en étant sous tension.

    REGLAGES
    Une fois le thermostat branché, tu peux compter sur lui pour contrôler ta température intérieure. Toutefois si tu as 3 degrés de trop actuellement avec un chauffage contrôlé uniquement par la loi d’eau programmée (sans repère d’une sonde intérieure ni d’un thermostat), tu peux améliorer le rendement de la chaudière en baissant les températures de références de la loi d’eau. Tu dois pouvoir baisser ta loi d’eau de 5 à 10 degrés pour la température TCMA et corrélativement réduire le paramètre DTMA de 2 à 4 degrés.

    Voudrais tu faire part de tes paramètres TEMA/TEMI, TCMA/TCMI et DTMA/DTMI.

    Bonnes fêtes
    Gougou

  27. #893
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Gougougou,

    Merci pour ta réponse, mais je ne sais pas comment avoir accès aux informations que tu me demandes....
    La notice d'installation et d'emploi que je possède me renvoie à l'annexe 4.1.3 pour accèder aux paramètres installateurs, mais je n'ai pas cette annexe....elle doit figurer peut-être dans le manuel installateur ??

    Concernant le changement des pièces, la panne vient soit de la tête de combustion, soit du pressostat de combustion, ce sont en effet les 2 seules pièces qui n'avaient pas encore été remplacées.
    A ce propos encore, Auer a dit à mon installateur que la tête de combustion devait être remplacée tous les 5 ans, celui-ci a été très surpris de l'apprendre, l'information ne figurant à priori nulle part (pour info, ma chaudière a été installée il y 3 ans et demi)

    Cordialement

  28. #894
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Spiro68,

    Je te communique ci-dessous l'ensemble des commandes que je connais du clavier pour te permettre de programmer ta pulsatoire. La commande d'accès au menu de paramétrage est marquée par des étoiles. (3sec) signifie qu'il faut laisser appuyé 3 secondes.

    Cordialement

    CLAVIER CHAUDIERE PULSATOIRE



    SANS DEVERROUILLAGE DU CLAVIER
    - N’importe quelle touche = Arrêt immédiat du BIP de défaut
    - Réarm/Vacances/Validation (3sec) = Réarmement de la chaudière après un défaut

    POUR DEVERROUILLER LE CLAVIER
    - Touche + OU Touche – (3sec)

    APRES DEVERROUILLAGE DU CLAVIER
    - Simultanément Touches + ET – (3sec) = Ouverture du menu de paramètrage ******
    - Touche + (0sec) = Augmentation du paramètre en cours de réglage
    - Touche – (0sec) = Baisse du paramètre en cours de réglage

    - Touche + OU Touche – (3sec) = Accès au choix de température du mode Manuel

    - ModeChauff/SortieProg = Choix du mode (Auto, Manuel, Hors gel, Eté)
    - ModeChauff/SortieProg = Sortie de la programmation si en elle est cours
    - ModeChauff/SortieProg (5sec)= Marche forcée (en mode hors gel)

    - Simultanément ModeChauff/SortieProg ET touche + (3sec) = valeurs des sondes de température

    - Simultanément ModeChauff/SortieProg ET touche - (3sec) = valeur de l’adaptabilité

    - Horloge/Prog = Mise à l’heure de l’horloge
    - Horloge/Prog = Enregistrement du programme du jour (si programmation en cours)
    - Simultanément Horloge/Prog ET Touche + (3sec) = Accès aux 12 compteurs
    - Simultanément Horloge/Prog ET ModeChauff/SortieProg (3sec)= Contrôle de l’écran

    - Réarm/Vacances/Validation (3sec) = Réarmement chaudière (si défaut)
    - Réarm/Vacances/Validation (3sec) = Passage en mode Vacances
    - Réarm/Vacances/Validation = Validation d’une valeur de paramètre

    - Simultanément Réarm/Vacances/Validation ET Touche + ET Touche – (3sec) = sortie défaut électrovanne

  29. Publicité
  30. #895
    gerardu19

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour à tous

    J'ai une pulsatoire 20i depuis 6 ans et j'ai été comme la plupart d'entre nous un pionnier à l'avoir installée dans ma région.
    Si les 3 premières années se sont passées sans problème , je dois avouer que depuis j'ai du à maintes reprises faire appel à mon chauffagiste pour changer les pièces une à une .... pressostat, ventilo , tête de combustion , carte circuit et actuellement j'ai encore un problème de taille : une fuite dans le corps de chauffe qui se traduit par une perte de pression dans l'installation et par de temps en temps un defaut CHEM .
    A en croire le SAV AUER cela serait du à la mauvaise qualité de l'eau qui circule dans les tuyaux et une faute du chauffagiste qui n'aurait pas traité l'eau ? Qu'en pensez-vous? Je suis peut-être tombé sur une mauvaise série . Aussi si quelqu'un posséde la serie des 041077 merci de me le faire savoir, car il serait interressant de faire un bilan aprés 8 ans d'existence.

  31. #896
    gerardu19

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Combien de pièces avez-vous remplacées depuis l'installation de la chaudière?

  32. #897
    chrisdu51

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour,
    J'ai une pulsatoire 32 depuis 5 jours et elle tourne, sans sondes, eau et extérieure, qui me seront posées la semaine prochaine. En attendant j'observe ce nouveau venu dans ma cave.
    Je constate un clapotis dans la cuve d'eau chaude qui me semble important, mais cela tient peut-être au fait qu'il n'y a pas de sonde. Par ailleurs les radiateurs passent du chaud au froid et inversement toute la journée, ce qui n'est pas très agréable.
    Bref j'ai lu toutes sortes de choses sur les forums, tout et son contraire, j'attends les prochains réglages et un peu de temps avant de me faire une opinion.....
    En tout cas merci pour les conseils et l'explication de l'utilisation du clavier.....
    Bonne fin d'année, bien au chaud....

  33. #898
    spiro68

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    J'ai pour ma part une 20i dans les numéros 07506... , installée début 2008.
    A priori aucun problème jusqu'au mois dernier (j'ai acheté la maison et la chaudière en septembre 2010)
    Je me retrouve maintenant avec une chaudière dont une bonne partie des pièces a été remplacé, bloc gaz, tête de combustion, pressostat de combustion....
    Ce qui m'étonne un peu c'est la facilité avec laquelle Auer a envoyé l'ensemble des pièces à mon installateur sous garantie...
    Cela m'étonne un peu moins depuis aujourd'hui, ou j'ai rencontré un autre possesseur d'Auer 20i (depuis 2008 également) qui a eu le même souci et dont le remplacement de la tête de combustion a été effectué. Son installateur lui aurait dit que c'était un problème connu chez Auer...(?)
    Quelqu'un aurait-il d'autres infos ?
    Cordialement

  34. #899
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour Chrisdu51,

    Le "clapotis" dans le ballon d'eau chaude est probablement dû au fait qu'en l'absence de sonde ECS et d'aquastat (thermostat d'ECS) l'installateur a été contraint de mettre le chauffage de l'ECS en demande permanente. Alors le circulateur ECS tourne presque tout le temps. Si de plus, dans la programmation de la chaudière, le paramètre PRSA est à 1 (priorité à l'ECS) comme il est programmé par défaut sur la chaudière à sa livraison (et comme je crains qu'il est en te lisant), le chauffage par les radiateurs doit être assez extravagant.

    J'espère que ce que j'ai compris et déduit de ton post n'est pas vrai. Serait-il indiscret de disposer des paramètres actuels de ta chaudière ?

    MODE OPERATOIRE
    - Pour déverrouiller le clavier appuyer sur la touche + pendant 3 secondes
    - Après déverrouillage appuyer simultanément les touches + et – pendant 3 secondes afin d'ouvrir le menu de paramètrage (le premier paramètre s'affiche)
    - Relever les paramètres l'un après l'autre en appuyant sur Réarm/Vacances/Validation pour passer au paramètre suivant
    - quand tout les paramètres ont défilé appuyer sur ModeChauff/SortieProg


    Bonne fin d'année et bonnes fêtes !

  35. #900
    gougougou

    Re : Chaudière gaz AUER pulsatoire

    Bonjour SPIRO68,

    Je connais un autre cas similaire au tien et récent (2011) sur une 20i. Intervention de maintenance de routine avec démontage de la tête. Après remontage la chaudière ne repart pas. Redémontage: la tête semble normale, mais impossible de redémarrer. Il a fallu changer la tête pour que ça reparte. Je ne connais pas l'année de la chaudière mais elle était sous garantie.

    Bonne Année

Discussions similaires

  1. la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"
    Par r17777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 52
    Dernier message: 23/04/2015, 17h10
  2. [Thermique] Chaudiere pulsatoire AUER
    Par leguabian dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/07/2008, 10h17
  3. chaudière à gaz
    Par pirouette dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2006, 18h39
  4. chaudiére a gaz
    Par didier60 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/03/2006, 20h57
  5. carte électronique chaudiére gaz Auer
    Par sylvainj2 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2006, 18h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...